Une page FB Naundorffiste rend hommage à Charles Barbanes et au site CRIL 17, site malheureusement aujourd’hui non accessible.

L’image contient peut-être : 1 personne

miniature de la fin du XVIIIe siècle représentant Charles Naundorff – auteur non connu-.

Charles Louis, le roi Louis XVIIJ’aime la Page

Ce que je pense de l’ouvrage « sang royal » de JL Bachelet :

Il y a quelques semaines, on nous annonçait, à grand renfort de publicité de la part de l’Editeur » la sortie de ce livre qui allait, je cite, « mettre une fois pour toutes fin à l’affaire Louis XVII » ! Eh bien, mes chers amis, j’ai acheté ce livre, je l’ai lu de la première à la dernière page, même si cela, je vous le concède a été très ennuyeux. Ma conclusion est que ce livre est truffé de contre-vérités, de dates erronées, de faits s’étant tenus du temps où Marie-Antoinette était encore au temple, notamment l’évasion concoctée par le Baron de Batz, on nous raconte que pour le terrible témoignage de l’enfant contre sa mère celui-ci aurait dit que c’est « sa mère et SA SOEUR qui le mettaient à dormir entre elles » Quid de Madame Elisabeth ? Que Charles est retiré à sa mère le 9 juillet alors que nous savons tous que c’était le 3 juillet, on va jusqu’à nous décrire l’attitude digne de Marie-Antoinette durant son procès le 19 OCTOBRE ! Les 115 premières pages ne sont qu’un condensé de la Révolution française où on nous parle du destin tragique de Madame de Lamballe en fil rouge en le parsemant ici ou là de quelques phrases concernant Charles et la famille royale…. Il y a aussi cette description de Charles lors de l’ouverture de sa cellule par Barras qui n’est d’autre que celle faite par Harmand de la Meuse quelques semaines plus tard, lorsque ce dernier a devant lui le substitué et non plus Charles (description de ses longs membres).

La liste est longue et la journée ne suffirait pas à noter toutes les contre vérités…. Ce livre nous annonçait également l’ouverture des archives du Vatican : nous n’avons droit à aucun document juste une petite phrase….. L’auteur du livre concluant même sur les expertises du Professeur Lucotte, les mettant en accord complet avec celles de Cassiman alors qu’encore à ce jour le Professeur Lucotte n’a publié aucun document au sujet des expertises des cheveux de Charles et de Naundorff. Je ne pense pas trahir ce dernier lorsque qu’au mois de mars dernier, quand je lui avais posé la question sur l’identité Charles-Naundorff, il m’avait répondu que les premièrs résultats tendaient à voir une seule et même personne ! Ce livre en somme nous compte que Charles est mort au temple, que tous les historiens sérieux ne croient pas à l’évasion et nous raconte une belle histoire sur le cimetière Sainte-Marguerite nous promenant allégrement au milieu des ossements….

Je terminerai par ceci : n’achetez pas ce livre qui est une énorme escroquerie et gardez pour une autre utilisation les 18 Euros de son coût car si vous voulez lire une très bonne étude sur Louis XVII et notamment sur le cimetière Sainte Marguerite, pour quelques Euros de plus, procurez vous le livre de Monsieur Barbanès du CRIL 17 en vous rendant sur ce site. http://www.chire.fr/A-192780-louis-xvii-autopsie-d-une-fausse-verite.aspx

Ce bon Monsieur Bachelet se présente comme un « gostwrhiter » d’historien et comme pianiste, je lui conseille amicalement de retourner à ses partitions et d’oublier l’affaire Louis XVII. Quand on parle de ce sujet, le moins que l’on puisse faire c’est d’y mettre un peu de sérieux ! (ci-contre une miniature de la fin du XVIIIe siècle représentant Charles – auteur non connu)

Page FB Louis XVII Duc de Normandie à Aujourd’hui

Publicités

A propos Charte de Fontevrault

Royaliste depuis mon entrée en Faculté de Droit et des Sciences économiques, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Cet article, publié dans Blogs et sites survivantistes, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Une page FB Naundorffiste rend hommage à Charles Barbanes et au site CRIL 17, site malheureusement aujourd’hui non accessible.

  1. -Louis XVII, figure Chrisitique de la Révolution : on le dit mort, mais personne n’a retrouvé son corps (Princesse Amélie de Bourbon-Parme, LE SACRE DE LOUIS XVII (Editions NRF, p. 69) !

    Si le jeune Louis XVII fut exflitré du Temple, substitué et eu une descendance d’où sortira le Grand Monarque HENRI V DE LA CROIX, le mérite, s’il entre d’avantage dans cette réflexion, incombe à tous les Princes du Sang de France, les Rois d’Espagne, les Empereurs d’Autriche, les Aristocrates Français et ceux du Saint Empire Germanique qui ont tous fait face à leurs responsabilités pour le mettre à l’abri : nous ne pouvons que remercier leurs descendants actuels.

    Retrouver le Roi caché avant l’heure de Dieu serait exposer aux critiques, voire au danger, des embres de grandes Familles nobles, parfois Royales, prétendantes ou même encore régnantes pour certaines d’entre elles catuellement…

  2. Si un descendant de Louis XVII existe, il se retrouvera devant une perspective faussée.

    Aujourd’hui, le Prince Henri d’Orléans son téléphone et appellequand il veut des Princes étrangers, aussi bien issus de Familles régmnates que prétendantes : il a un statut reconnu internationalement, ce qui lui ouvre toutes les portes.

    Le Prince Henri de La Croix n’a ouverture princière que par la mère de Louis XVII -les Habsboiurg- et peut-être par les Bourbons descendant de Philippe V d’Espagne : il serait peut-être parent avec les Bourbons d’Espagne, de Naples, de Parme, du Luxembourg et … les Orléans ! mais EN TOUT CAS il serait relativement isolé auprès des Cours, et sa seule force ne peut être que POLITIQUE.

    -C’est à la Légitimité Catholique et Royale que nous devons revenir… ce ne sont pas les hommes, si éminants soient-ils, qui sauvent un pays, ce sont les insitutions (Maurice d’Andigné).

    Qu’est-ce que la Légitimité ?

    -La Légitimité est l’application du droit Royal Français tel qu’il est définit dans la théorie statutaire et les Lois Fondamentales du Royaume de France, écrit l’historien du droit Guy Auger (Guy Auger, Du Légitimisme à la Légitimité, in La Légitimité, N° 2, Janvier 1975).

    L’intéret pour la Monarchie augmente à mesure que la République éloigne la France du Bien Commun. Dans ce combat doctrinal de défense du principe en attendant le Prince, une étape revient toujours : connaître et faire connaître les LOIS FONDAMENTALES DU ROYAUME DE FRANCE, qui désigent pour Roi Légitime l’Aîné Salique et CATHOLIQUE des Bourbons NE FRANCAIS et de naissance Légitime.

    Tout en re connaissant la validité des Lois Fondamentales du Royaume de France, notre Charte de Fontevrault considère le que le futur Roi de France n’est pas identifié à ce jour. Ou bien il sortira d’une nouvelle dynastie, ou bien ce sera le descendant du jeune Louis XVII qui, comme on le sait aujourd’hui, a été “exfiltré” de la prison du Temple.

    Bien que nous ne soyons plus en Monarchie, le Roi Perdu a un rôle à jouer dans la vie politique de notre Pays. Une polititque CATHOLIQUE, ROYALE, COMMUNAUTAIRE (Nous parlons cic de communautarisme Chrétien), COMME CELLE DE LA CONTRE-REFORME CATHOLIQUE DE L’ABBE DE NANTES ! Un Roi est par définition un arbitre, un cociliateur, quand il n’est pas un guide. LE ROI CACAHE, COMME LE ROI EN EXIL, peut incarner une autorité morale qui peut être écoutée. Il peut attirer l’attention du pouvoir et de ses concitoyens sur des questions précises. Il doit pour celà se tenir en permanance au courant de la vie politique de son pays. Il incarne au-delà de tout une tradition, une continuité, COMME UN POSSIBLE RECOUR…

  3. Dans l’attente du Roi, on en revient au Plan d’Action Royales Mutuelles Immédiates (PARMI), lancé par Alain TEXIER
    https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2015/02/06/qui-remettra-la-couronne-de-france-sur-la-tete-dun-bourbon-que-la-fete-commence-la-charte-de-fontevrault-ouvre-le-rideau-priere-et-action/ :

    1) mener un combat contre le mondialisme ;
    2) afficher notre vocation Chrétienne ;
    3) participer aux luttes que mène le peuple avec les organisations qu’il se donne : promouvoir une union des patritotes ;
    4) considérer que le changement de pouvoir ne pourra se faire QUE par les élections : être présent -quand et s’il le faut- dans la rue.

    Consacrant notre Croisade, répétons-le, au CEOUR DE L’AMOUR surmonté de la CROIX DU SACRIFICE, espour et salut de la France.

  4. aleph-5 dit :

    Je suis vraiment effondré à l’idée d’imaginer que toutes les recherches effectuées par Charles Barbanès et tous ceux qui ont collaboré avec lui au sein du CRIL17 durant cette dernière décennie puissent être jetées aux oubliettes de l’histoire de France. Certes, il restera ses deux livres, mais ils ne reflètent qu’une petite partie des pistes suivies et du travail réalisé.
    Il me revient en mémoire ce qu’avait écrit en 1949 le docteur De Fontbrune, dans son ouvrage « la divine tragédie de Louis XVII » -page 13: « On n’est pas éloigné de croire à quelque mauvais sort, à l’ingérence d’une divinité mystérieuse et inexorable, qui arrête les indiscrets comme Dieu arrêta l’océan: Tu n’iras pas plus loin!… » Il reprenait alors ce qu’écrivait G. Lenotre dans son livre « Sous le bonnet rouge ».
    Charles approchait-il trop de la vérité concernant le destin du petit roi? Cette divinité mystérieuse et inexorable lui a t-elle signifié de façon brutale: tu n’iras pas plus loin?

    • Hélas, il n’y a pas que Dieu qui soit à l’oeuvre dans nos vie , le malin le grappin, dixit le Curé d’Ars l’est aussi et comment ne pas frémir en lisant vos lignes.
      Et ce d’autant plus que les nouvelles que je crois avoir sur une réactivation du CRIL 17 ne sont pas bonnes.

      Et de façon à peine plus gaie, le fait que G. Lenôtre que vous citez fort à propos ait pu être en terré dans le cimetière de Picpus ( Paris) auprès de ceux dont il avait si bellement compté la vie et la mort .https://fr.wikipedia.org/wiki/G._Lenotre

  5. Ping : Aleph 5. « Je suis vraiment effondré à l’idée d’imaginer que toutes les recherches effectuées par Charles Barbanès puissent être jetées aux oubliettes de l’histoire de France . | «La Charte de Fontevrault

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s