Noël c’est demain et l’on n’intériorisera jamais assez ce mystère.

http://patrimoine.blog.pelerin.info/2018/12/24/decouvrez-les-15-premieres-videos-de-la-serie-pictura/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+PatrimoineEnBlog+%28Patrimoine+en+blog%29#utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=decouvrez-les-15-premieres-videos-de-la-serie-pictura

Une coproduction KTO – Le Monde de la Bible

NDLRB . Si le lien ci-dessus n’est pas actif, copiez le dans le fenêtre  votre navigateur et  faites ENTER

Publicités

A propos Charte de Fontevrault

Royaliste depuis mon entrée en Faculté de Droit et des Sciences économiques, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Cet article, publié dans Blogs et sites catholiques, Société traditionnelle, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Noël c’est demain et l’on n’intériorisera jamais assez ce mystère.

    • Louis Chiren dit :

      J’ai pris pour habitude d’essayer de produire une illustration en rapport avec Noël chaque année. Un très beau chant en l’honneur de la Très Sainte Vierge résonnait à mes oreilles avant de prendre mes pinceaux :

      « Mère de l’Espérance dont le nom est si doux, protégez notre France, priez, priez pour nous ! (Bis) ».

      Il se trouve que ce chant fut créé par le chanoine Prud’homme qui fonda l’archiconfrérie de Notre-Dame d’Espérance durant les troubles de 1848. Ce prêtre au patronyme évocateur nous rappelant saint Louis fût bien inspiré car le chant sera adopté un peu plus tard par la paroisse de Pontmain.

      Au cours des apparitions il sera même entonné. Et fait extraordinaire, la Très Sainte Vierge écrira Joseph Barbedette réservera son plus beau sourire à l’écoute des paroles. Élevant les mains elle remua les doigts semblant accompagner le cantique.

      Les liens surnaturels qui relient l’Église militante devaient porter leurs fruits en 1852 en terre champenoise dans le petit bourg du Mesnil Saint-Loup.
      Le 5 juillet 1852 l’abbé Ernest André curé du village se rendit en pèlerinage à Rome. Il fut reçu en audience par le pape Pie IX. Il demanda au Saint-Père la faveur de nommer la statue de la Vierge présente dans son église sous le vocable de « Notre-Dame de la Sainte Espérance ».

      Il demanda aussi que soit célébrée chaque année une fête en l’honneur de la Mère de la Sainte-Espérance. Après réflexion le pape acquiesça à sa demande. Cette dernière fut officialisée le 8 juillet par un décret de la congrégation des rites. Le 15 août 1852 lors de son sermon, l’abbé annonça la bonne nouvelle à ses paroissiens.

      Durant son sermon une phrase inspirée sorti de ses lèvres : « Notre-Dame de la Sainte-Espérance, convertissez-nous ». Il mit en place l’association de la prière perpétuelle sous ce vocable qui fut validée par Rome le 17 juillet 1854. En 1869 le pape transforma l’association en archiconfrérie. Le père Ernest épris d’absolu et désireux de pousser plus loin sa vie religieuse fondera un petit monastère sous la protection de Notre-Dame. Plus tard sa communauté sera affiliée à la congrégation Bénédictine de Mont-Olivet et le saint prêtre passera à la postérité sous le nom de père Emmanuel.

      En cette nuit de Noël dans le silence de nos cœurs, au pied de la crèche dans l’attente du Sauveur, demandons à Notre-Dame de la Sainte Espérance qu’elle nous donne la grâce de la véritable conversion. Qu’elle insuffle la joie de l’espérance dans nos âmes car malgré les vicissitudes de nos vies, malgré la conjoncture incertaine, nous ne devons jamais oublier que notre véritable trésor se trouve dans le cœur du petit Jésus.

      Aussi je vous souhaite à tous et toutes une sainte fête de Noël pleine de joies simples et de recueillement. Que la présence de notre Mère du Ciel tenant le sauveur du monde préserve la flamme de l’espoir pour que demain la renaissance du royaume de France se fasse par sa précieuse intervention.

      Notre-Dame de la Sainte Espérance, Reine de France, convertissez-nous !

      https://louischiren6.wixsite.com/peintreetpoete/notre-dame-de-la-sainte-esperance

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s