L’assassinat de Louis XVI fait vraiment partie des valeurs républicaines.

❗️CE SOIR : GILETS JAUNES ET TÊTE DE VEAU ❗️ RDV dès 19h au Lieu-dit pour célébrer l’anniversaire de Là-bas et commémorer le jour où le peuple sépara la tête du roi Louis XVI du reste de son corps. Avec : – – Angelo Debarre Quartet 🎸 **GRATUIT**

Publicités

A propos alaintexier

La Saint Martial des Ardents, vers le 12 novembre, peut -et doit- redevenir la grande fête locale de la ville de Limoges. Ce blog propose plusieurs moyens pour y contribuer dont l'opération "Loupiotes" et " les Rencontres littéraires". Pour y aider , une seule adresse courriel : sm.ardents@orange.fr
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour L’assassinat de Louis XVI fait vraiment partie des valeurs républicaines.

  1. Tant qu’ils ne comprennent psa que… PERTE DES REPAIRES MORAUX, DELOCALISATIONS, CHOMAGE DE MASSE, PRECARITE, INSECURITE, LOIS LIBERTICOIDES ET FISCALITE CONFISCATOIRE, AUJOURD’HUI en ce début de XXI° siècle, CE N’EST PLUS LA FAUTE A MARIE ANTOINETTE, leur revencications ne pourrons aboutir. Dieu ne le permettra pas.

    Seule la reconnaissances des causes produisantant les effets que nous connaissons permettra d’en sortir…

    • Louis Chiren dit :

      LA PIEUVRE LA CROIX ET LE LYS

      Cette illustration est née le 6 septembre 2017, nous fêtions sainte Rosalie. Née à Palerme, elle mena une vie austère retirée du monde. Je l’ai achevée le 10 septembre. En 422 ce même jour fut élu à la charge pontificale Célestin 1er. D’une grande énergie il renforcera la discipline ecclésiale. Au concile d’Éphèse il condamnera le nestorianisme. Il ne faillira pas non plus à l’égard du pélagianisme venant en renfort à saint Augustin. C’est lui qui enverra Germain d’Auxerre et Loup de Troyes en Grande-Bretagne. En Irlande il mandatera Palladius puis saint Patrick. On le fête le 6 avril.
      Jésus apaise la tempête
      Marc 4, 35-41
      Le soir de ce même jour, il leur dit : « Passons sur l’autre rive ». Laissant la foule, ils l’emmènent, comme il était dans la barque ; et d’autres barques l’accompagnaient. Survient un grand tourbillon de vent ; les vagues se jetaient dans la barque, si bien que déjà elle s’emplissait. Et lui, à la poupe, dormait sur le coussin. Ils le réveillent et lui disent : « Maître, cela ne te fait rien que nous périssions ?  » Il se réveilla, menaça le vent et dit à la mer : « tais-toi ! Silence !  » Et le vent tomba et il se fit un grand calme. Jésus leur dit : « Pourquoi avez-vous si peur ? N’avez-vous pas encore de foi ? » Ils furent saisis d’une grande crainte et ils se disaient entre eux :  » Qui donc est-il pour que même la mer et le vent lui obéissent ? « .

      La pieuvre géante (Enteroctopus dofleini) est une espèce de céphalopode de la famille des Octopodidae. Elle est surtout présente dans les eaux du Pacifique Nord.
      De couleur rougeâtre et orangé, elle comporte quatre paires de bras. L’espèce compterait en majorité des spécimens moyens et quelques rares pieuvres de près de neuf mètres pour un poids d’environ deux cents kilos.
      Sa taille et son allure impressionnante ont ainsi souvent été exagérées. La mythologie scandinave en a tiré le « kraken » mais il faut plutôt rapprocher leur monstre des calmars géants bien plus imposants comme celui de Jules Verne.

      Elle est en général pacifique avec les fils d’Adam. Dotée d’un instinct développé, elle mémorise les situations afin d’adapter ses réactions. Celles ayant subi les attaques des hommes peuvent se révéler dangereuses pour ce dernier, avec raison.
      Leur adresse est telle qu’elles peuvent se glisser dans une minuscule crevasse, leurs corps mous les y aidant. Seul leur bec peut coincer dans ce cas. Celui-ci est capable de projeter du venin.

      Les hommes de tous bords dans une approche anthropomorphique ont attribué à cet animal le rôle de différents adversaires qu’ils souhaitaient stigmatiser.

      Ses bras multiples, sa forme peu avenante, le fait qu’elle fréquente les abysses. La méconnaissance de cet animal à une certaine époque en a fait le monstre marin parfait pour endosser le costume d’un ennemi.

      L’iconographie qui s’en emparera depuis le 18ème siècle jusqu’à nos jours lui donnera des allures les plus rocambolesques.
      Elle servira aux guerres intérieures et extérieures, passera du noir au brun jusqu’au violet soutenu. On la pourvoira de plus de tentacules qu’elle n’en possède, elle sera là aux heures les plus sombres de l’histoire.

      Le milieu qualifié de « complotiste » qui serait souvent peuplé de réactionnaires et qui subsiste jusqu’à ce jour n’hésiterait pas à employer l’animal marin qui au demeurant aspire au calme et à l’apaisement.

      Je n’ai pas échappé à cette histoire puisque je reprends le sujet aujourd’hui. J’ai tenu à ce que ma pieuvre ressembla le plus possible à la réalité. Il ne faut pas oublier qu’elle est avant toute chose une créature du bon Dieu. Il l’a pourvu de capacités en rapport avec Sa Grandeur.
      De nos jours une partie de la société se tournerait vers la nature omettant d’y voir la main du créateur ce qui est bien dommage. Pour les univers de pensée qui se reconnaîtrait dans la face obscure de l’animal en se gardant bien de le revendiquer.
      Par la multiplication de leurs officines à des fins uniquement mercantiles, par la destruction systématique des valeurs de la famille en changeant complètement la façon de voir les choses, l’inculquant dès le plus jeune âge aux enfants.
      Par le fait de revendiquer clairement un héritage qui a détruit l’ancien ordre, le remplaçant par de nouvelles élites si éloignées du « petit peuple ».
      Par l’exécration de la Croix du Sauveur et de ses fidèles regardés comme des moutons que l’on mène à l’abattoir, des grenouilles de bénitier en voie de disparition qui refusent en vain le nouvel ordre mondial.
      Il se pourrait bien que le Ciel qui depuis un moment se manifeste mais que l’on classe sous la rubrique du « changement de climat » passe définitivement à l’action, renversant la vapeur d’une manière imprévue.
      Alors cette pieuvre noire qui a étendu ses tentacules sur le monde depuis un moment serait stoppée par la Croix de Jésus crucifié, tandis que la vraie créature des fonds marins, celle qui fut créée par le Tout Puissant rougeoierait à l’imitation de la nature dont-elle est un élément, afin de rendre gloire avec le petit reste qui attend encore et toujours.

      Les écrivains catholiques proclament leur foi et leurs convictions depuis des années. Cette force vive qui semble crier dans le désert et qui forme un sol fertile comme le fond des océans trouvera dans ce monde ou dans l’autre la récompense de sa fidélité auprès de la Très Sainte Vierge Marie, l’étoile des mers.

      https://louischiren6.wixsite.com/peintreetpoete/la-pieuvre-la-croix-et-le-lys

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s