Les trois beaux secrets pour la Bretagne n’ont jamais été révélés par Marie-Julie Jahenny

Bien chers Amis et pauvres Pèlerins du Roi,

Nous étions plus de soixante à la Supplique à Dieu pour le retour du Roi du 17 février 2019.

Comme je vous l’avais dit dans mon courriel du 15 février 2018 , j’ai fait avant la Supplique la courte communication que j’avais évoquée au titre de la Prudence Chrétienne.
Pour ceux qui ne pouvaient être là, comme pour ceux qui y étaient présents, je confirme par écrit cette communication. La voici :

Vous pouvez trouver sur différents sites Internet des prophéties ou des messages concernant la Bretagne.

Un message notamment  concerne « Les trois beaux secrets de la Bretagne ».

Les différents sites auxquels vous pouvez accéder en faisant une simple recherche sur Google avec le libellé « Les trois beaux secrets de la Bretagne » sont les suivants

(au moins ceux qui apparaissent immédiatement) :

. Le Peuple de la paix : http://lepeupledelapaix.forumactif.com/t21600-les-trois-beaux-secrets-de-la-bretagne

. Viens Seigneur Jésus : http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/t25316-la-vierge-marie-a-revele-trois-beaux-secrets-de-la-bretagne-a-marie-julie-jahenny

. Effondrements de civilisation : https://effondrements.wordpress.com/2012/09/19/les-3-secrets-et-la-descendance-davidique-de-jesus-et-des-rois-de-france/

. Garabandal : http://garabandal.clicforum.com/t1740-les-trois-beaux-secrets-de-la-bretagne.htm

. Notre Père notre Mère : http://notreperenotremere.forumactif.org/t59p25-marie-julie-jahenny-les-3-beaux-secrets-de-la-bretagne-autres-propheties

Marie-Julie Jahenny a bien dit qu’elle allait recevoir de Notre-Dame trois secrets concernant la Bretagne (pages 103 et 104 du livre Les Prophéties de La Fraudais / Abbé Pierre Roberdel / Résiac 2011) :

« Ma chère Bretagne, j’ai pour toi, dans mon cœur, trois beaux secrets qui sont au bord de mes lèvres. Je n’attends qu’une parole de la Sainte Trinité pour te les confier dans leur puissance et leur douceur. Ils seront pour vous, enfants bretons, un véritable baume. Quand vous les aurez reçus, vos cœurs s’épanouiront de joie et vous ne craindrez plus rien. Ni les bruits, ni les assauts, ni les voix impies ne retentiront dans les contrées de la Bretagne bénie. »

Or l’auteur prend bien le soin de mettre une note au sujet de ces trois secrets : « Inconnus à ce jour ».

On sait que beaucoup de messages de Marie-Julie n’ont pas encore été dépouillés ni transcrits en clair (ce sont des notes sur des cahiers manuscrites par des tiers présents lors des extases. Il fallait noter vite au fur et à mesure des paroles de la mystique). Mais aujourd’hui il n’y a rien de nouveau sur ces trois secrets… Ils ne sont toujours pas révélés !

Alors, contre toute attente, certains de ces sites rapportent que les trois beaux secrets promis à Marie-Julie ont été en fait révélés à Marcelle Lanchon, la voyante des apparitions de Versailles en 1914 et 1916. Or, dans ces apparitions, il n’y a aucun message concernant la Bretagne.

L’ensemble des articles sur le sujet est toujours constitué par la juxtaposition ( d’où confusion) de divers textes et de divers auteurs par de nombreux « copié-collé », mais aucun site ne donne la trace documentaire initiale des trois secrets de la Bretagne.

J’ai réussi à retrouver le site d’où peut être issue la révélation des trois secrets, car tout semble parti de ce site mis en place depuis 2004.

J’ai pu contacter l’auteur du site avec qui j’ai une relation par courriel depuis une dizaine de jours. Il ne souhaite pas donner son nom pour le moment.

Il m’a bien confirmé que la révélation des trois beaux secrets de la Bretagne était un « écrit imaginaire de son fait ».

Je lui ai demandé de mettre en exergue au début de son article l’avertissement et la mention de « récit imaginaire ».

Il m’a répondu que son site n’avait plus raison d’être, et il l’a fermé tout récemment. Il n’est donc plus accessible… C’est très dommage !

Ce site est (était) : http://tharcisius.monsite-orange.fr

Ce qui est le plus attristant, c’est le fait que des associations comme celle des Cœurs Croisés se font le relais de cette fausse information.

J’ai pu discuter avec Jean Stiegler sur ce point, mais il ne semble pas vouloir admettre que cela puisse être « une œuvre imaginaire ».

Je l’ai aussi informé que je me devais d’avertir les pèlerins de la Supplique de Pontmain de cette « prophétie imaginaire ».

Pourtant il fait lui-même référence à ce site dans sa Lettre du 1er février 2019 aux Cœurs Croisés intitulée : Les Trois Beaux Secrets de la Bretagne.

Aux 2/3 de sa lettre, il donne bien le lien avec le site en question :

« […] La Bible annonçait que la Maison de David serait transplantée en Occident ; elle l’a été, en effet, et par droit d’aînesse salique dans la Maison Royale de France, et Dieu l’a prouvé par les événements. »
Source : 
http://monsite.orange.fr/tharcisius/page7.html

Et de plus, il précise bien, en rouge, la note que le Père Roberdel donne dans son ouvrage sur Marie-Julie :

« Les trois secrets ont été donnés à Marie Julie, mais non publiés par son biographe le père Roberdel,  qui note page 103 des Prophéties de La Fraudais « inconnus à ce jour ». Mais la sœur Marie France de Versailles (Marcelle Lanchon ) les a reçus au même moment, il n’ y  a pas plusieurs versions des trois secrets  donnés par le Christ  à ces mystiques, surtout concernant la Bretagne; nous reviendrons prochainement sur la mission de Sœur Marie France, voici ces trois secrets : »

… Mais de les citer tels qu’existant sur le site Tharcisius !

Alors je ne comprends pas la démarche… !

Cependant, sachez bien que je ne critique aucunement ni la personne ni l’action de Jean Siegler et des Cœurs Croisés car je crois sincèrement que nous faisons, lui à Saint-Anne d’Auray, nous à Pontmain, une action complémentaire dans un même but : le retour du Roi.

Gardons tous Prudence Chrétienne sur notre route.
Bien à vous,

Chouandecoeur

Publicités

A propos Charte de Fontevrault

Royaliste depuis mon entrée en Faculté de Droit et des Sciences économiques, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Les trois beaux secrets pour la Bretagne n’ont jamais été révélés par Marie-Julie Jahenny

  1. Le Connétable de Bourbon, fils aîné de Saint-Louis à la mort de son beau-père Pierre de Baeujeu, ET DONC DESCENDANT DU ROI DAVI ET DES ROIS DE FRANCE par le VI° Fils de Saint-Louis, Charles III de Bourboin, dont la mère était Claire de Gonzague, dépossédé de toutes ses terres par François I°, aurait mis à l’abri chez sa soeur Renée, devenue par mariage Duchesse de Lorraine, son dernier et plus précieux bien: SON FILS François-Henri-Louis-Nicolas de Bourbon-Montpensier, Prince des Dombes. La théorie de votre serviteur est que le beau-frère et ami du Connétable de Bourbon, Antoine de Lorraine -ancêtre du Bon Roi René et de… Marie-Antoinette !– Duc souverain du Duché de Lorraine, aurait avec le consentement de son épouse, accepté de faire passer son neveu pour un bâtard eut d’une cuisinière : Nicolas de Sion-Vaudémont !

    Fils du Comte de Sion-Vaudémont et Jeanne de Savoie-Nemours, le Duc de Mercoeur -dont la soeur Louise épousera Henri III- se marie avec Marie de Luxembourg (née le 12 février 1562 à Lamballe et décédée le 6 septembre 1623 au château d’Anet), duchesse de Penthièvre, Princesse de Martigues : la belle nantaise. Il affirma, en représentation de sa femme, les séculaires prétentions de sa famille des Penthièvre au Duché de Bretagne, que renforça l’extinction de Valois en 1589 (malgré l’union perpétuelle du duché avec le royaume édictée en 1532), et devint à son tour CHEF DE LIGNAGE.

    À la mort d’Henri III, invoquant les droits héréditaires de sa femme, « La belle Nantaise », sur la Bretagne, il établit donc un gouvernement indépendant à Nantes et titra son fils « PRINCE ET DUC DE BRETAGNE ». Il tenait sa cour à l’hôtel de Briord situé dans la rue de ce nom et fit fortifier le quartier du Marchix autour de l’actuelle rue homonyme. Les croix de Lorraine du château de Nantes, comme à Dinan, furent sculptées sur les fortifications qu’il faisait renforcer.

    Lorsque Henri IV devint roi de France, le duc de Mercœur se mit à la tête de la Ligue Catholique, songeant même à rétablir la souveraineté de l’ancien duché de Bretagne du chef de sa femme, descendante de Jeanne de Penthièvre, et du fait que l’extinction des Valois avec lesquels la dynastie bretonne était en union personnelle depuis le mariage de la reine Claude avec le roi François 1er rendait caduc l’édit d’union de 1532 : Henri IV et les Bourbon ne descendaient pas des Ducs de Bretagne. Mercoeur, oui, qui se proclama aussi « Protecteur de l’Église Catholique et Romaine » dans cette province, contre un prince protestant.

    Après son échec face au Vert-Galant après la conversion de ce dernier, Mercoeur fera passser son fils, Duc et Prince de Bretagne, pour mort à l’age de 3 ans et le fera porter secrètement dans le midi de la France puis en Italie, où il grandira, fera souche et aura un fils qui sera retrouvé et deviendra le Masque de Fer !- qui possèdaient dans leurs appanages la Baronnie de SAINTE CROIX DE LA CROIX DU RETZ ( d’Or à la Croix de Gueule, devenue plus tard d’Or à la Croix de Sable) , le Comté de LA CROIX DE MALZIEU (d’Argent à la Croix patricarcale dite de Lorraine de Gueule) et le Comté de guingamp, les Duchés de LA CROIX D’ALBON (de Sable à la Croix d’Or), d’Ethampe et de Penthievre et la Principauté de Lamballe, faisant du Roi caché HENRI V DE LA CROIX le VRAI ROI DE FRANCE ET le VRAI PRINCE ET DUC DE BRETAGNE !

    Un complot héréditaire, vérifiable historiquement contre les derniers Valois et les premiers Bourbons, série de conjurations dirigée depuis la Lorraine et l’Italie, depuis la Conjuration d‘Amboise à la Fronde, en passant par la tentative d‘enlèvement du jeune Louis XIII au Château d’Eu, aurait agité l’Histoire de nos Rois: les conjurés seraient issus de plusieurs générations de Lorraine, Guise, Longueville, La Tour d’Auvergne, Turenne, Gonzague, Estes, tous apparentés au Connétable de Bourbon et à sa descendance oubliée mais Légitime, et ils arboraient tous la Croix de Lorraine comme signe de ralliement! Le sommet est atteint avec le complot de Roux de Marcilly -une conjuration menée depuis l’Italie et avec l’aide de l’Angleterre visant à renverser Louis XIV et le remplacer par son cousin aîné, hélas manipulé par l’Antique et Mystique Ordre de la Rose Croix du Temple et du Graal– et l’affaire du Masque de Fer, qui en est la réponse Royale.

    Le fils du Masque de Fer sera le Grand Amiral de Valois.

    Descendant par son père de la branche aînée de Saint-Louis, celle des Bourbons-Montpensier, SRAR HENRI-Louis de Bourbon-Montpensier de Sainte-Croix de Valois DE LA CROIX, Duc de BRETAGNE, est le vrai Roi de France. MAIS PAS SEULEMENT ! Descend par sa mère de la branche cadette des Bourbons de La Marche, de Louis XIV et donc … du vrai Louis XVII évadé de l’enfer du Temple et qui n’était pas Naundorff (qui fut un batard du dernier Bourbon-Condé retrouvé « suicidé en 1830) : HENRI DE LA CROIX EST DONC LE VERITABLE AINE DES BOURBONS, VRAI ROI DE FRANCE ET VERITABLE PRINCE DE BRETAGNE.

    C’est le Roi caché HENRI V DE LA CROIX, Roi Blanc, Roi du Sacré-Coeur, Roi du miracle tenu Providentiellement en réserve dans l’attente du jour où il devra sur ordre Divin régénérer la France : il mènerait en attendant une vie recuillie et pénitante…

  2. un mot pour lafin. Si Le Marquis de la Franquerie a écrit ASCENDANCE DAVIDIQUE DES ROIS DE FRANCE, un livre nous révélant le caractère Sacré et Divin de la Royauté en France (autre titre du Marquis de la Franquerie), Lorsque M. de La Franquerie alla un jour visiter Marie-Julie Jahenny à La Fraudais, à sa demende sur quelles était la famille du Grand Monarque HENRI DE LA CROIX, Marie-Julie lui répondit 3 choses :

    -Le futur Grand Monarque HENRI DE LA CROIX appartient à la véritable branche ainé de Saint-Louis et qu’il ne fallait le chercher ni chez les Nuandorffs, ni chez les Orlèans ni chez les Bourbons espagnols (comprenez ni Espagne, ni Deux-Siciles, ni Parme).

    -Qu’il descend de la branche coupée des Lys.

    -Que le Roi à venri HENRI DE LA CROIX devait rester caché jusqu’à l’heure de Dieu Car si on savait où il se trouve, les francs-maçons, des agents de la République ou même vcertains Prétendants (qui ?) tenteraient de le faire disparaitre…

    Que tout le monde se rapelle l’odieux « accidenbt » du Duc d’Anjou et restae CHACUN A SON POSTE.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s