Hervé Volto. Royalistes et royalisme en Algérie Française

            Après le tragique décès du Prince François d’Orléans  https://fr.wikipedia.org/wiki/François_d%27Orléans_(1935-1960) le 11 octobre 1960, mort glorieusment au combat, en Kabylie, Charles Clerget-Gurnaud  https://www.sylmpedia.fr/index.php/Le_royalisme_en_Algérie_française  reviendra à l’URA (Union royaliste d’Algérie) . C’est d’ailleurs à l’occasion des funérailles du Prince que l’on verra la Famille Royale des Orléans pour la dernière fois en Algérie, y compris le Dauphin Henri, prénommé comme son père et, à l’époque, sous-lieutenant de la Légion Etrangère en Algérie. Mais la rupture est consommée. Le Prince Napoléon V, grand père paternel du fils de la Princesse Béatrice de Bourbon-Siciles, sera même invité à passer en revue des régiments militaires. De son côté, le Prince François-Xavier de Bourbon-Parme, Lieutenant Français de l’Ordre du Saint Sépulcre et ami intime du Marquis de La Franquerie, vient bien en France et se montre le seul à l’époque à s’opposer aux deux précédants : il prend partit contre l’abandon de l’Algérie Française, épaulé par son jeune fils, le Prince Sixte-Henri de Bourbon-Parme , alors jeune étudiant.

Mais le Général De Gaulle va prend les Princes pour des imbéciles avec son article 89 de la Constitution de 1958 : “la forme républicaine de gouvernement ne peut faire l’objet d’une révision”.
Certains militaires ouvertement Royalistes vont alors prêter main forte aux putschistes dont l’échec va radicaliser les partisans de l’Algérie Française. Des Royalistes n’hésiteront pas à rejoindre l’Organisation de l’Armée Secrète, comme le secrétaire général des étudiants d’Action Française, Nicolas Kayanakis (1931- 2008), Pied–Noir de Tunisie qui, commandant dans un régiment de parachutiste à l’époque, exercera ensuite de 1998 à 2001 les fonctions de secrétaire général puis de vice-président de la Restauration Nationale, redevenue entre temps Centre Royaliste d’Action Française, avant de devenir l’actuel Cercle Royaliste d’Action Française.

Le sigle « OAS » apparaît sur les murs d’Alger le 16 Mars 1961, et se répand ensuite en Algérie et en métropole, lié à divers slogans : « L’Algérie est Française et le restera », « OAS vaincra », « l’OAS frappe où elle veut et quand elle veut », etc… un des exponants de l’OAS est le colonel Pierre Yvon Alexandre Jean Chateau-Jobert (alias Conan), un officier supérieur de l’armée Française, Royaliste parce que Catholique et Français, combattant de la Seconde Guerre Mondiale (et à ce titre, Compagnon de la Libération), commendant des parachutistes de l’opération de Suez et combattant des guerres d’Indochine et d’Algérie, né à Morlaix le 3 Février 1912, et décédé à Caumont l’Eventé dans le Calvados le 29 Décembre 2005 à l’âge de 93 ans. Le Colonnel Pierre Chateau-Jobert est l’auteur d’un ouvrage écrit en cavale à l’époque de l’indépendance, Docrine d’action Contrerévolutionnaire (Ed. de Chiré) http://www.chire.fr/A-112334-doctrine-d-action-contre-revolutionnaire.aspx .

Dans le journal de la RN, Aspect de la France, les Royalistes Français apparaissent comme un soutien de premier plan aux partisans de l’Algérie Française. Dans son propre bulletin. Jacques Carpentier, qui dirige l’URA, n’est pas en reste et exfiltre clandestinement des militaires et des membres de l’OAS vers la métropole. La RN appellera à voter contre les Accords d’Evian. Avec la fin de la présence Française en Algérie en Mars 1962, ce sera aussi la fin des activités Royalistes en Afrique du Nord. Le mouvement Royaliste se lancera alors dans une campagne pour la libération de ses militants, emprisonnés pour activités séditieuses.

L’Action Française allait écrire bientôt sous son nouveau nom de Restauration Nationale un nouveau chapitre de son histoire sur les ruines fumantes de l’Algérie Française, s’opposer à Vatican II, puis à l’Union Européenne naissante comme à une immigration-invasion qui tend à s’organiser aujourd’hui en mouvement de remplacement de peuples. Monseigneur  Marcel Lefebvre trouvera ses plus fidèles soutiens parmi les Royalistes. La Restauration Nationale est donc aujourd’hui redevenue le Cercle Royaliste d’Action Française.

Alors que la France est en guerre, contre le terrorisme au nom de l’islam, contre la barbarie anti-sémite et anti-Chrétienne, contre l’aveuglement de nos élites « ripouxblicaines « parvenues et mécréantes, certains fils de Pieds-Noirs se rappellent à l’image de votre serviteur que ce sont deux Rois, Charles X puis Louis-Philippe I°, qui voulurent l’Algérie Française de Dunkerque ( localité située à l’extrême Nord de l’Algérie  à Tamanraset ( localité située à l’extrême sud de l »Algérie )  et que ce sont au contraire tous les Régents Présidentiels qui depuis le Général De Gaule préparent la France algérienne de Tamanraset à Dunkerque, consommant ce que Eric Zémour nomme LE SUICIDE FRANCAIS. Et que la seule réponse à cette menace de remplacement de peuple qui se dessine est un Roi reprenant la politique de ces ancêtre visant à faire de la défense de la foi Catholique un principe de gouvernement…

Si le futur Grand Monarque HENRI V DE LA CROIX serait aujourd’hui du même age que le Prince Jean ou quye le Prince Louis, Il pourrait tenir de nos jour aux musulmans de France L’EXACT DISCOURS de Louis XIV aux protestants il y a trois siècles :

– MON GRAND PERE VOUS AIMAIT; MON PERE VOUS CRAIGNAIT; QUAND A MOI… JE NE VOUS AIME NI NE VOUS CRAINS !!!

Pierre Gourinard, LES ROYALISTES EN ALGERIE (Editions de Chiré )
http://www.chire.fr/A-177689-les-royalistes-en-algerie-de-1830-a-1962–de-la-colonisation-au-drame.aspx

Hervé J. VOLTO, CJA, Président Honoraire de la Charte de Fontevrault (Président 1991-1994), membre du Chapitre Général et Délégué Officiel pour l’Italie

Publicités

A propos Charte de Fontevrault

Royaliste depuis mon entrée en Faculté de Droit et des Sciences économiques, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Cet article, publié dans Action royaliste, Blogs et sites providentialistes, Limites de la république, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s