Louis Chiren, Maître imagier de la flotte providentialiste . « Trois rameaux de buis forment un lys »

AVIS IMPORTANT. “La Charte de Fontevrault fondée par Monsieur Alain Texier le 25 août 1988 en l’abbaye royale homonyme, a l’autorisation de reproduire les textes ainsi que les oeuvres picturales de Louis Chiren pour l’ensemble de ses oeuvres”.

Cette illustration m’est venue durant la semaine sainte le 22 mars 2016.
Dans l’histoire de France cela nous rappelle le 22 mars 1594, Henri IV entrait à Paris aux alentours de sept heures du matin.
Il entre en armure : “sans effusion de sang ni qu’un seul bourgeois ait reçu incommodité en sa personne ni en ses biens”. Selon ses propres termes.
Le gouverneur de la ville le comte Charles de Cossé-Brissac, https://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_II_de_Cossé lui remet les clés de celle-ci.
Le retour du roi dans la capitale dont-il avait dû s’enfuir près de vingt ans plus tôt, met un terme à cinq ans de guerre civile et trente ans de guerres religieuses. “Paris vaut bien une messe ” lui aurait dit son ami et ministre de Béthune, futur duc de Sully.

Trois rameaux de buis forment un lys. C’est un rappel trinitaire, une évocation du rameau lié au Christ et au roi David, cette descendance légitime cachée de la branche royale Française.
Le buis vert est lié à la Croix, il symbolise l’immortalité par sa couleur persistante.
De son bois très dur on en fait des crucifix et des chapelets. Il est l’emblème des jardins à la Française.

C’est également un rappel de l’arbre de Jessé qui est une schématisation de l’arbre généalogique reliant le Christ au roi David de même que la Sainte Vierge. Nos rois de France y sont liés.

Voici des versets figurant sur les vitraux de l’arbre de Jessé:
“Puis un rameau sortira du tronc de Jessé et un rejeton naîtra de ses racines”
“Un petit rameau sortira de Jessé et donnera une fleur splendide”

Du cantique des cantiques: “Je suis le narcisse de la plaine, le lys des vallées”.

Le vitrail de l’arbre de Jessé de la basilique royale de Saint-Denis reprend dans sa forme celle de la fleur de Lys.
Le buis est utilisé dans certaines régions Françaises pour les rameaux. Puis vient la semaine sainte et enfin Pâques.
Cette illustration unit notre foi catholique aux Lys de France, à la Croix qui nous sauve par le buis des rameaux.

Après la semaine sainte que représente le chemin de Croix que nous traversons depuis si longtemps, fleurira le lys de Pâques, célébrant les noces renouvelées de la France par son roi avec le Ciel.

Comme le disait Marie-Julie Jahenny:
pour abriter ce grand homme (le roi à venir), cet homme de foi qui porte sur son cœur la décoration de son honneur et de sa foi, il faudra une nouvelle couverture au Palais-royal. Celui-là étendra davantage la dévotion de mon Sacré-Cœur et de ma Croix. Il sera un des illustres propagateurs de mes œuvres, c’est-à-dire qu’il consacrera la France entière au Sacré-Cœur”

“Ô Henri, mon serviteur ne vois-tu pas la voile de mon amour qui vogue vers tes régions lointaines. Cette voile se forme comme un pavillon ! Tu marcheras sous cette voile, toi et tes chers compagnons et les soldats de ta cause…Henri mon serviteur, ces armes sont renfermées dans un anneau d’or.”

“Pauvre France, sans moi jamais tu ne serais relevée !
La Sainte Vierge demande pour la France le Salve Regina quatre à cinq fois par jour, puis un acte de contrition prosterné en terre !”

L'anneau de Jeanne.

L’anneau de Jeanne.

L’anneau évoqué par Marie-Julie Jahenny n’est pas sans rappeler celui de sainte Jeanne d’Arc racheté par la France.
Qu’il soit vrai ou faux n’a aucune importance. Le prix que les cœurs sincères ont investi est la marque indéfectible de l’attachement éternel de ce peuple de France pour celle qui remit par la volonté de Dieu Charles VII sur le trône.
Sainte Jeanne d’Arc appartient au Christ et aux lys, aucune récupération ne tient face à cela.

Aussi je vous souhaite une sainte célébration des rameaux en songeant que le triomphe du Christ annonce l’arrivée de son lieutenant. Cette branche coupée qui sera entée de nouveau sur le bois de la Sainte Croix pour le triomphe des Cœurs Sacrés.

A propos Charte de Fontevrault

Royaliste depuis mon entrée en Faculté de Droit et des Sciences économiques, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Cet article, publié dans Blogs et sites providentialistes, est tagué , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Louis Chiren, Maître imagier de la flotte providentialiste . « Trois rameaux de buis forment un lys »

  1. Très belle évocation ! très belle poésie visive ! Tout est là.

    Merci, Louis Chiren…

  2. Ping : Table récapitulative des oeuvres offertes par Louis Chiren, Maître imagier de la « flotte providentialiste”, à la Charte de Fontevrault. | La Charte de Fontevrault

  3. Ping : Tableau récapitulatif des oeuvres de Maître Louis Chiren, | La Charte de Fontevrault

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s