Louis Chiren, Maître imagier de la flotte providentialiste . Notre Dame un vaisseau de pierres bâti pour la plus grande gloire de Dieu

AVIS IMPORTANT. “La Charte de Fontevrault fondée par Monsieur Alain Texier le 25 août 1988 en l’abbaye royale homonyme, a l’autorisation de reproduire les textes ainsi que les oeuvres picturales de Louis Chiren pour l’ensemble de ses oeuvres”.

——-

J’écris ces lignes ce 15 avril 2019 à l’heure où Notre-Dame de Paris est sous les flammes.
C’est le cœur de la France, le point géodésique central d’où partent toutes les routes de France, un grand signe eschatologique et spirituel.
L’Église attaquée de toute part à l’intérieur et à l’extérieur ne disparaîtra jamais. 

Le trésor le plus précieux, qu’abritent ces vaisseaux de pierres bâtis pour la plus grande gloire de Dieu se trouve dans les tabernacles, c’est la présence réelle de notre Créateur. Les bâtisseurs le savaient bien redoublant d’ardeur et de créativité.

Les mots du Christ en cette semaine sainte résonnent dans nos âmes : « Détruisez ce temple et en trois jours je le relèverai ».

Le Ciel est à l’œuvre et en a décidé ainsi ce premier jour de la semaine Sainte.

Il lui appartient d’en révéler plus mais nos âmes catholiques ressentent le châtiment qui monte, les cœurs et les esprits sont frappés et ce n’est pas fini, j’en ai bien peur.

La couronne d’épines était présente dans la cathédrale comme sur cette illustration, saint Louis la rapporta ainsi que la Sainte Croix. J’en dirai plus dans les lignes qui suivent.

J’ai été interpellé par le fait que cette illustration qui est la 84ème de cette aventure depuis le 29 juillet 2015, coïncide avec la 84ème supplique de Pontmain initiée par Chouan de cœur.

La 83ème illustration n’a pas été publiée, un incident technique l’a abîmée, je devrai me remettre à l’ouvrage. Si cela n’avait pas été le cas, cette illustration ne serait jamais née.

Cinq jours ont été nécessaires pour la concevoir. Initiée le 31 mars, poursuivie les 6, 7 et 13 avril, elle s’est achevée le 14 avril 2019 pour le dimanche des rameaux.

Le 31 mars 1146, saint Bernard lançait la seconde croisade sur la colline de Vézelay le jour de Pâques. Le 31 mars 1547 François 1er rendait son âme à Dieu à Rambouillet.

Le 6 avril 1793 le comité de salut public était constitué, le 6 avril 1814 le Lys était de retour en la personne de Louis XVIII.

Le 7 avril de l’an 30 est la date fixée par les historiens pour la naissance du Christ.

Achevée le jour des Rameaux, nous pouvons espérer que le triomphe du Christ Roi se fera jour par l’arrivée de son lieutenant.

La coque d’un navire s’est encore imposée pour cette création. Je pensais à la flotte providentialiste mais elle n’est pas la seule à être concernée.

Cette coque, c’est également L’Église qui traverse les siècles malgré les tempêtes et que le Christ fera triompher, il en est le phare. 

Pensez au songe des trois blancheurs de saint Jean Bosco. La Croix se dresse fièrement, salvatrice, à la gloire de Notre Sauveur. Une Ostie argentée se trouve en arrière-plan indiquant le plus grand miracle de miséricorde que fit le fils de Dieu en s’incarnant dans les Saintes Espèces.

Présente dans le songe de Don Bosco, l’eucharistie symbolise la voie royale qui mène au salut.

La Sainte Couronne entoure la composition, revêtant le vert de l’Espérance, devise des Bourbons et aux cœurs des royalistes providentialistes.

Saint Louis ainsi que je le disais, s’est imposé en figure de proue comme l’exemple le plus haut de la fonction royale jusqu’à en perdre la vie lors de la huitième croisade payant de sa personne, au pied des murailles de Tunis.

Unissant toute la lignée de nos rois, il est le Lys qui appelle le dernier Lys tant attendu. Les Cœurs Sacrés de Jésus et de Marie sont de part et d’autre de la Sainte Croix, en grande union, leur souffrance se faisant voir par le sang qui s’écoule de leurs plaies. La Foi, l’Espérance et la Charité, vertus théologales sont symbolisées par la Croix, les ancres de marines et les Cœurs Sacrés.

Saint Louis, fer de lance des croisades en France rappelle que de nos jours des cœurs se sont croisés également venant de sensibilités différentes, en très petit nombre mais ces petits ruisseaux deviendront des torrents aux jours décisifs pour le redressement de la fille aînée de L’Église par son bon roi.

Cette représentation religieuse est cadrée en partie haute « à l’italienne » telle une voile précieuse, faisant échos aux extases de Marie Julie Jahenny.

Noirs complots, Paris, le roi, extase du 1er juin 1877 :

« Ô Henri, mon serviteur ne vois-tu pas la voile de mon Amour qui vogue vers tes régions lointaines ? Cette voile se forme comme un pavillon ! Tu marcheras sous cette voile, toi et tes chers compagnons et les soldats de ta cause« .

Voilà chers amis ce que j’ai voulu représenter par cette illustration.

Cette équipée cheminant sous la protection de la Croix, de l’eucharistie, des deux Cœurs Unis pour le triomphe de la Sainte Église dont les portes de l’enfer ne pourront triompher, avec l’aide du roi Très chrétien promis par nombre de prophéties et que le navire providentialiste incarne en cette pré-fin des temps.

Je vous souhaite à toutes et tous de saintes fêtes de Pâques sous la voile de l’Amour qui emportera tout. Nous reconstruirons nos cathédrales et nos trésors perdus, entraîné par le bon roi tant attendu, pour la plus grande gloire de Dieu n’oubliant jamais que le plus grand de nos trésors à protéger, c’est notre âme et que le plus beau des royaumes est au Ciel.

En union de prière en Jésus par Marie.

Louis CHIREN

A propos Charte de Fontevrault

Royaliste depuis mon entrée en Faculté de Droit et des Sciences économiques, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Cet article, publié dans Blogs et sites providentialistes, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

23 commentaires pour Louis Chiren, Maître imagier de la flotte providentialiste . Notre Dame un vaisseau de pierres bâti pour la plus grande gloire de Dieu

  1. Un trésor le plus précieux que cette poésie visive. Merci Louis Chiren !

  2. Alaoin TEXIER a raison : j’ai italianisé mon langage. « Visive » est la francisation de « visiva » qui est la traduction italienne de « visuelle ». Ex : Conferma visiva/confirmation visuelle.

    J’AI SUIVI MON EPOUSE PARMESANNE OUTRE-ALPES EN 1997. JE COMMENCE A PERDRE MON LATIN, JE VEUX DIRE MON LANGAGE.

    Je voulais dire :

    -Un trésor le plus précieux que cette poésie VISUELLE. Merci Louis Chiren !

  3. J‘en profite pour signaler que, depuis 2006, les Bourbons-Parme retournent à… Parme ! En effet, le Prince Charles-Hugues avait décidé de revenir sur la terre de ses ancêtres, avec ses soeurs, ses fils et ses filles. Rappellé à Dieu le 18 aout 2010, jour de la Saint-Hellène, il a voulu se faire enterrer dans la crypte de la basilique de la Madonne de la Staccata (Madonne de la Palissade), le saint-Denis des derniers Farnese et des premiers Bourbon-Parme.

    http://royaute-news-archives.eklablog.com/maisons-royales-et-princieres-c21041352/3

    Depuis 2010, le Prince Charles-Xavier de Bourbon-Parme, Chef de la Ducale et Royale Maison de Parme, continue de venir une fois l’an à Parme, pour le Chapitre des Chevaliers Constantiniens de Saint-Geoges, qui se tient fin Septembre, autour de la fête de la sainte Croix. Il toujours entouré de ses soeurs et des ses tantes, parfois de son frère, lorque la charge d’ambassadeur des pays-bas auprès du saint Siège en laisse le loisir au Prince Jacques. A l’occasion, des Royalistes locaux et l’élite parmesanne se réunissent autour du Prince et de sa famille.

    Parme: les Français connaissent cette plaisante, élégante et romantique ville à travers l’oeuvre inoubliable de Stendhal » La Chartreuse de Parme ».

    De fondation étrusque, la ville de Parme, ville d’art et cité natale de l’épouse de votre serviteur, se développa à l’époque romaine avant d’être cédée au Saint-Siège en 1512 et devenir la capitale de la principauté Ducale de Parme-Plaisance-Guastalla-et-Etats-Annexés (dont le Royaume d’Etrurie!), et dont les Ducs Souverains furent les Farnèse jusqu’en 1731 puis les Bourbons jusqu’en 1860, date où Parme fut annexée par le Royaume de Piémont Sardaigne qui unifia l’Italie un an plus tard. Ancienne Préfecture de ce qui sous Napoléon fut le Département Français du Taro, la ville de Parme conserve un charme et un romantisme indéniable. Louis-Chiren trouverait à Parme surement de nouvelles sources sublimes d’inspirations.

    Bref, voulu par le regretté Prince Charles-Hugues, la basilique de la Madonne de la Steccata abrite également depuis 2006 le musée de l’Ordre Constantinien de Saint-Georges qui contient des monnaies de l‘ancien Duché de Parme, des médailles et des colliers de l’Ordre… et aussi des reliques de la Maison de Bourbon: on y trouve entre autre la chemise que Louis XVI portait le jour de son exécution -il y a encore du sang dessus!- l’acte de condamnation de la Reine Marie-Antoinette et… un morceau du cadre de la porte en bois de la cellule de Louis XVII, l’infortuné Enfant-Roi du Temple.

    5 euros la visite, au profit de la maintenance de l’église. Restaurée en 2008, la basilique de l Staccata est une splendeur.

    L’air de enchanteur de Parme nous ferait presque oublier la terrible menace qui pèse sur tout l’Occident Chrétien…

    INFORMAZIONI
    Museo Costantiniano
    della Steccata
    via Dante, 8/A
    43121 Parma
    tel. 0521 282854
    ordine_costantiniano@libero.it
    museocostantinianodellasteccata.it
    Une des assistantes parke le Français

    Sinon, mon aderesse Email personelle est voanther@libero.it : si vous passez à Parme, contactez nous..

  4. 27 Septembre 2014, 11 heures du matin : SAR Marie-Thérèse DE BOURBON-PARME était venue à… Parme présenter son livre, LES BOURBONS PARME, UNE FAMILLE ENGAGEE DANS L’HISTOIRE (Editions Michel de Maule), à la bibliothèque Palatine de l’ANCIEN PALAIS DUCAL DE PARME, aujourd’hui PALAZZO DELLA PILOTA, qui contient le musé d‘Histoire Antique, la Galerie de l’Académie -on y trouve entre autre les bustes des derniers Bourbons ayant régné à Parme- la Biblioteca Palatina avec sa riche collection d’ouvrages antiques, le Théâtre Farnese remis à norme et où se déroulent bon nombres de saison lyriques -nous somme dans le pays de Verdi, dites Terre Verdiane– et l’Insitut d’Histoire de l’Art, où entre autre l’épouse parmesane de votre serviteur, historienne de l’art de son état, a effectué ses études.

    Le Tout Parme était présent à l’évènement : le prince charles-xavier, ses aours et leur conjoints étaient présents pour la prèsentation du livre de la « PRINCESSE ROUGE », les grandes famille de l‘ex-Duché de Parme et Plaisance sont les Princes MELI LUPI DI SORAGNA, représentés par le Prince et son cousin, Les Ducs de CORAZZA, les Marquis DELLA ROSA -représentés par la brillante Marquise, un grande Dame à l’extrême gentillesse qui recevait entre autre les Princes à déjeuner chez elle !- les Marquis de PALLAVICINO représenté par les actuels Marquis et Marquise.

    Luisa DONATI, la maman d’Antonella, rapellée à Dieu l’année dernière, était une princesse DONATI, famille dont faisait parti Gemma Donati, l’épouse du poète Dante, dont le cousin, Corso DONATI, fut l’ancètre de tous les DONATI actuels. Les DONATI, sont avec les GONZAGUES, les VISCONTI, les BORGHSESE, les COLONNA, les grandes familles ialiennes, les équivalents transalpins de nos La Rochefoucauld, Brissac, Harcourt et autres Crussol d’UIzès !

    Ha! se balader sur le long de la rivière Parme, dont la ville tire son nom et, de là, descendre en contrebas à la Piazza della Ghiaïa avec ses jolies boutiques anciennes; flâner en centre ville sur le Stradonne ou grande avenue, qui fut conçue sur le modèle des Champs Elysées avec ses contre allées, ou encore faire une passegiatta au coeur de la ville, là où, dans l’air embaumé d’un parfum de violette, l’on entend encore résonner le bruit des calèches qui emmenaient les arrière-grand-mères de nos cousins transalpins dans quelques salons de thés élégants prendre un capuccino et un briosce (prononcer brioche), ce que les parmesans BCBG font encore aujourd’hui; où encore visiter l’ensemble romano-gothique de la cathédrale (coupole peinte par le Corrège), de la Basilique San Giovanni (où se trouve la statue miraculeuse du Sacré-Coeur de Parme dont le coeur saigne aussi pour la France !) et le Baptistère; et l’incontournable basilique de la Steccata…

    Je le répète : Louis-Chiren trouverait à Parme surement de nouvelles sources pour ses sublimes d’inspirations.

    • Intèrèssant MAIS SANS AUCUN RAPPORT DANS L’ENSEMBLE AVEC L’ARTICLE QUE TU ENTENDS COMMENTER et le temps que je passe à te le dire pourrait être mieux utilisé à poster de tes véritables articles.

      J’ai laissé subsister ce qui – MEME SANS RAPPORT AVEC L’ARTICLE QUE TU ENTENDS COMMENTER – peut être rattaché à la Charte de Fontevrault

    • Louis Chiren dit :

      Bonjour messieurs, bonjour à tous, monsieur Volto est sûrement un artiste dans l’âme et son sang italien bouillonne de frénésie.
      Merci pour l’explication de ce mot dont j’avais saisi le sens. Il faut ajouter que le courant artistique visuel existe avec ses pendants. Il s’agit d’un genre qui allie le texte et l’image ce qui me correspond tout à fait. Monsieur Volto a donc de nouveau visé juste. Et pour ce qui est de Parme et de cette terre bénie d’Italie elle est la source de nombreux artistes et pour cause, c’est la patrie des grands maîtres. Louis XIV, Fançois 1er pour ne citer qu’eux l’avaient bien compris.
      L’avenir dira si l’opportunité de la découvrir en profondeur se réalisera.
      Elle est déjà ma source puisque les artistes du grand siècle s’en sont nourris et qu’ils nous ont influencé.
      Bon samedi Saint à toutes et tous en attendant la résurrection de Notre Seigneur prémices de la résurrection du royaume de France. ⚜️✝️⚜️

  5. De fondation étrusque, la ville de Parme, ville d’art et cité natale de l’épouse de votre serviteur, se développa à l’époque romaine avant d’être cédée au Saint-Siège en 1512 et devenir la capitale de la principauté Ducale de Parme-Plaisance-Guastalla-et-Etats-Annexés (dont le Royaume d’Etrurie !), et dont les Ducs Souverains furent les Farnèse jusqu’en 1731 puis les Bourbons jusqu’en 1860, date où Parme fut annexée par le Royaume de Piémont Sardaigne qui unifia l’Italie un an plus tard. Ancienne Préfecture de ce qui sous Napoléon fut le Département Français du Taro, la ville de Parme conserve un charme et un romantisme indéniable.

    J’en profite pour rapeller que depuis 2006, les Bourbons-Parme reviennent à… Parme. Le Prince Charles Hugues a voulu y créer le musée de l’Ordre Constantinien de Saint-Georges qui contient des monnaies de l‘ancien Duché de Parme, des médailles et des colliers de l’Ordre… et aussi DES RELIQUES DES BOURBON DE FRANCE : on y trouve entre autre LA CHEMISE QUE LOUIS XVI PORTAIT LE JOUR DE SON EXECUTION -il y a encore du SANG dessus!- l’ACTE DE CONDAMNATION DE MARIE-ANTOINETTE et… un morceau du cadre de la porte en bois de la cellule de LOUIS XVII, l’infortuné Enfant-Roi du Temple. Le musé se trouve dans les communs de la basilique de la Staccata, une merveille romane restaurèe en 2008 : Louis-Chiren y trouverait là surement de nouvelles sources pour ses sublimes d’inspirations…

    Depuis le décès du pèrince Charles-Hugues LE 18 AOUT 2010, jour de la sainte-Hélène, qui a voulu se faire enterré dans LA CRYPTE DE LA BASILIQUE DE LA STACCATA, le Saint-Denis des derniers Farnese et des premiers Bourbons-Parme, c’est son fils, SAR Charles-Xavier de Bourbon-Parme, Chef de la Ducale et Royale Maison de Parme, qui vient chaque année avec ses soeurs et leurs conjoints, parfois avec son frère et sa belle-soeur, pour la tenue annuelle du Chapitre de l’Ordre Constantinien de Saint-Georges d’obédiance parmasanne -dont M. Jean-Yves PONS, Président du CER, est membre si je ne me trompe- autour du 14 Septembre, POUR LA SAINTE CROIX.

    Pour tout savoir :
    INFORMAZIONI
    Museo Costantiniano della Steccata
    via Dante, 8/A
    43121 Parma
    tel. 0039/0521 282854
    ordine_costantiniano@libero.it
    museocostantinianodellasteccata.it
    Une assistante parle le Français…

  6. La basilica della staccata en images

    https://www.google.com/search?q=basilica+santa+maria+della+steccata+parma+orari&tbm=isch&source=iu&ictx=1&fir=Vrnzhcmol4n6HM%252CAAAAAAAAAAABAM%252C_&vet=1&usg=K_c9lPMmjTtGyZ-syLaPG_rwGfU30%3D&sa=X&ved=2ahUKEwiKkpTap97hAhUBsKQKHUXTCHoQuqIBMAt6BAgLEAk&biw=1920&bih=969#imgrc=3LVkhJDD2ELxsM:&vet=1
    Les Chavaliers de l’Ordre Constantinien de Saint-Georges, qui s’occupent d’oeuvres de charité, pourraient cette année recueillir des fonds pour Notre Dame de Paris…

    Grazie mille/mille merci !

    • Louis Chiren dit :

      Voici la 83ème illustration de cette aventure qui précède « la voile de l’Amour « . Pour être exact elle n’a pas conservé sa forme initiale (je vous avais indiqué que la première illustration avait été abîmée) mais en a pris une nouvelle. La providence fera que cette première inspiration reprendra vie ou pas.

      Elle a été réalisée en ce jour du lundi de Pâques qui marque une octave d’exception. En effet elle se prolonge sur huit jours c’est dire l’importance de la Résurrection du Christ pour le salut du monde.

      « A la victime pascale, chrétiens, offrez le sacrifice de louange. L’agneau a racheté les brebis ; le Christ innocent a réconcilié l’homme pécheur avec le Père. La mort et la vie s’affrontèrent en un duel prodigieux. Le maître de la vie mourut ; vivant, il règne. « Dis-nous, Marie-Madeleine, qu’as-tu vu en chemin ?  »  » J’ai vu le sépulcre du Christ vivant, j’ai vu la gloire du ressuscité. J’ai vu les anges ses témoins, le suaire et les vêtements. Le Christ, mon espérance, est ressuscité ! Il vous précédera en Galilée. »

      Nous le savons : le Christ est vraiment ressuscité des morts. Roi victorieux, prends-nous tous en pitié !

      Ce 22 avril rappelle aussi l’élection au siège de saint Pierre d’Hildebrand en 1073. Il prendra le nom de Grégoire VII et modifiera en profondeur l’Église par des mesures connues sous le nom de réforme grégorienne.

      Cette Croix qui vous est proposée a été conçue pour la flotte providentialiste. Je la nomme pour lors « Croix de l’Espérance » car le roi n’est toujours pas sur le trône de ses pères. Mais pourquoi ne deviendrait-elle pas la « Croix providentialiste » pour commémorer le souvenir de cette flotte qui œuvra sous l’égide du vaisseau amiral représenté par la Charte de Fontevrault.

      Elle ferait suite aux Croix de la première restauration qui marqua un court espoir dans le cœur des royalistes jusqu’à celle du comte de Chambord dont nous nous rappelons tous.

      Cette Croix est une marque de piété, celui de l’Espérance qui est une vertu chrétienne et qui place en Dieu notre confiance en sa grâce dans ce monde et après notre mort. C’est cette confiance qui nous porte à travailler pour ce redressement du royaume de France comme de petits instruments de la divine providence.

      L’espérance ne doit pas être confondue avec l’espoir qui est une approche purement laïque. L’espérance est l’ancre de l’âme, sûre et ferme et trouve sa source dans les béatitudes. Elle n’est donc pas un sentiment mais un acte habituel de la volonté.

      Georges Bernanos écrira à son sujet :

      « L’espérance est une vertu héroïque. On croit qu’il est facile d’espérer. Mais n’espèrent que ceux qui ont eu le courage de désespérer des illusions et des mensonges où ils trouvaient une sécurité qu’ils prenaient faussement pour de l’espérance ».

      Cette phrase émanant d’un écrivain catholique est à méditer.

      L’Espérance est accessible à tout un chacun, elle n’est pas réservée à une élite. Ainsi la Croix est bien le signe de ralliement du plus grand nombre autour du roi Très Chrétien que le Ciel nous donnera et qui enfin rassemblera faisant tomber les querelles stériles.

      Vous avez dû remarquer qu’elle semble rappeler la Croix des mousquetaires, unité d’élite fondée en 1622 par Louis XIII et dont le mousquet est à l’ origine du nom.

      Leur dernière refondation se fera sous Louis XVIII pour se terminer en 1816.

      On attribue à Alexandre Dumas qui leur donnera une gloire populaire la célèbre phrase (qui en fait apparaît deux fois dans son roman sous la forme: tous pour un, un pour tous) : « un pour tous, tous pour un ».

      C’est en fait une phrase apocryphe, rattachée aux cantons Suisses qui commencera à se répandre au XIXème siècle suite à des catastrophes naturelles.

      En latin cela donne « Unus pro omnibus, omnes pro uno ».

      Cette locution est a n’en pas douter fédératrice et pourrait s’ajouter aux vœux susceptibles de fédérer les différentes mouvances royalistes mais cela est une autre histoire.

      Au centre de cette Croix une couronne d’épines entourant les deux Cœurs Sacrés relie cette illustration à « la voile de l’Amour » qui est née de cette inspiration première.

      Cette couronne est verte et fait écho à l’ordre de Notre-Dame du Chardon fondée en 1370 par Louis II duc de Bourbon en l’honneur de Dieu et de la Vierge Immaculée. On l’appelait également l’ordre de Bourbon ou l’ordre de l’Espérance. Le vert était présent dans le grand collier ainsi que dans l’uniforme de cet ordre.

      La sainte couronne dont saint Louis nous légua la garde et qui veille encore sur son royaume (penser au récent épisode de Notre-Dame de Paris) ceinture les deux Cœurs Unis, renfermant comme la ceinture de l’Espérance nos actions et nos engagements catholiques et royaux pour cet avenir qui scellera de nouveau le pacte de Reims.

      Dans l’attente de la divine surprise que nous espérons prochaine, je vous souhaite à toutes et tous une sainte Espérance pour le Salut du royaume de France.

      https://louischiren6.wixsite.com/peintreetpoete/la-croix-de-l-esperance

  7. MA Guillermont dit :

    Merci Louis Chiren d’achever cette grande Semaine Sainte par une si belle Illustration et sa signification !
    Dans cette voie extraordinaire où le Seigneur vous fait marcher , Jésus nous fait comprendre combien la Croix est précieuse …
    La Croix est l’Etendard de la Victoire sur le péché , sur la mort et sur Satan .
    Le titre du Grand-Roi porte en Lui-même l’emblème de Sa Majesté :
    ……………………………………..Henri V de La Croix

    • Louis Chiren dit :

      Merci madame Guillermont,en grande union de prière avec vous, la Charte de Fontevrault, les catholiques de France et de Navarre, le bon peuple de France et les royalistes qui attendent le roi.

      • Louis Chiren dit :

        Libre de vous servir
        Ordre du souverain
        Unis dans ce combat
        Inspiration divine
        Salut de la France

        Cœur sacré de Jésus
        Henri vous servira
        Indignes sommes nous
        Roi de l’univers
        Envoyez les légions
        Nous sauver du démon

      • MA Guillermont dit :

        «  Lux lucet in tenebris . »
        La plume de l’écrivain , le pinceau de l’artiste peintre unis dans la clarté resplendissante de la Dévotion au Sacré-Coeur de Jésus …
        Merci Mr Chiren c’est Très beau .

    • MA Guillermont dit :

      Ayant aujourd’hui la lecture de votre poème grand écran au lieu du portable … j’ai lu à la verticale …
      Surprise … !
      Merci Mr Chiren .

  8. Ping : Table récapitulative des oeuvres offertes par Louis Chiren, Maître imagier de la « flotte providentialiste”, à la Charte de Fontevrault. | La Charte de Fontevrault

  9. Ping : Tableau récapitulatif des oeuvres de Maître Louis Chiren, | La Charte de Fontevrault

  10. Ping : “Livre d’or” des consultations du blog de la Charte de Fontevrault et du royalisme providentialiste ( Octobre 2019) | La Charte de Fontevrault

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s