Louis Bourdaloue, S. J. Convertissez-vous pendant qu’il en est temps encore..

    Honneur à Nanou Guillermont qui a  bien voulu nous commniquer le  texte du sermon suivant.

Un fait majeur aussi est encore à relever , la décision la plus essentielle de toutes les affaires … le Retour à Dieu !

  Le feu  qui a dévasté-entre autres- la toiture de la Cathédrale Notre-Dame  a eu lieu Lundi de la Semaine Sainte .

Sermon du R.P. Bourdaloue  sur le lundi de la semaine Sainte sur le retardement de la pénitence

Six jours avant Pâques , Marie-Madeleine prosternée en la présence de Jésus-Christ répand un parfum de très grand prix sur les pieds de ce divin Maître , les essuyant elle-même de ses cheveux et renouvelant dans son coeur tous les sentiments de sa pénitence et de son amour …
Jésus la loue pour ce geste plein de tact et blâme Judas pour sa haine envers la pénitente .
Peut-être faut-il voir , durant le cours de ce Carême , le modèle pour nous engager comme la soeur de Lazare de Béthanie , dans le devoir , à sortir comme elle de notre péché, à nous réconcilier avec Dieu par une sincère et PROMPTE CONVERSION .
Car dans la pratique peut-être n’ y a t’il que trop de pêcheurs qui ont été touchés mais qui néanmoins ne sont pas convertis ; qui se sont contentés d’admirer Jésus sans LE SUIVRE , qui en fait ONT TOUJOURS ÉTÉ ET SONT ENCORE TOUT CE QU’ILS ÉTAIENT !!!
Mille obstacles les arrêtent , mille engagements les tiennent liés ; ils gémissent dans leurs fers ; mais sans avoir la force de les rompre , ils les TRAÎNENT AVEC EUX , et demeurent dans LE PLUS DUR ET LE PLUS HONTEUX ESCLAVAGE .

Or IL N’EST PLUS QUESTION DE DÉLIBÉRER , IL FAUT AGIR :
Il faut par une salutaire violence , vous tirer , ou plutôt vous arracher de cette triste servitude ; et je viens aujourd’hui vous dire ce que l’Ange dit à Saint Pierre dans la prison :
Surge velociter ” ; “Levez-vous et ne tardez pas .”
Je sais quelle illusion vous séduit , et par quels prétextes la passion vous trompe et vous joue . Pour calmer les remords intérieurs de votre âme , vous ne renoncez pas absolument à la pénitence , mais vous la différez ;
vous ne dites pas : “je ne me convertirai jamais” ; “ce désespoir me fait horreur” ;
mais vous dites : “je ne me convertirai pas encore si tôt” ;
et moi je veux vous faire voir les suites malheureuses de ce retardement , et l’affreux danger où il vous expose .
C’est ici mon Dieu , que j’ai besoin de votre grâce toute-puissante, et que je la demande par l’intercession de Marie , l’asile et l’espérance des pécheurs .
Ave, Maria .

Trois choses , disent les théologiens , sont d’une nécessité indispensable , ou , selon le terme de l’école , d’une nécessité de moyens pour se convertir à Dieu :
Le temps , la grâce et la volonté .
Le temps , comme une condition sans laquelle , hors de Dieu , rien n’est possible ;
La grâce , comme le principe d’où dépend essentiellement la conversion du pêcheur ;
Et la volonté du pêcheur comme le sujet même de cette conversion .
Ce que j’entreprends d’établir c’est combien la conduite d’un pêcheur qui diffère sa conversion est téméraire …

Soyez également persuadés de ces deux vérités ; la première , qu’étant certainement pécheur, vous ne pouvez être sauvé que par une pénitence certaine ; et la seconde , qu’ une pénitence certaine ne peut se faire que dans un temps certain . Ainsi Dieu , dit Saint Augustin , a mis les choses dans un juste tempérament ; et par l’incertitude de l’avenir , il a tellement permis à l’homme d’espérer toujours , qu’il le réduit à la nécessité de NE DIFFÉRER JAMAIS .
Il n’y a rien de certain , dans le futur , que son incertitude même .
Il n’y a rien de certain , sinon que nous y serons surpris ; car le Sauveur du monde nous l’a dit en termes formels :
“Qua hora non putatis , filius hominus veniet “ (Dans une telle heure que vous ne pensez pas que le Fils de l’homme viendra)

Louis Bourdaloue . https://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_Bourdaloue

Publicités

A propos Charte de Fontevrault

Royaliste depuis mon entrée en Faculté de Droit et des Sciences économiques, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Cet article, publié dans Blogs et sites catholiques, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s