Louis Chiren, Maître imagier de la flotte providentialiste offre aux royalistes ” Mémoire d’une gargouille”

AVIS IMPORTANT de Louis Chiren . “La Charte de Fontevrault fondée par Monsieur Alain Texier le 25 août 1988 en l’abbaye royale homonyme, a l’autorisation de reproduire les textes ainsi que les oeuvres picturales de Louis Chiren pour l’ensemble de ses oeuvres”.

                                             MEMOIRE D’UNE GARGOUILLE

Cette illustration est née le 8 mai pour s’achever le 11 mai 2019. Deux jours de création pour rendre hommage à Notre-Dame de Paris à travers cet héritage spirituel qui se manifeste matériellement par ce monument édifié pour la plus grande gloire de Dieu et en grande dévotion à la Très Sainte Vierge Marie.

Cet héritage est également immatériel par le simple fait de sa vocation première qui est la manifestation de la foi qu’ont démontrée les auteurs du projet ainsi que les bâtisseurs du Moyen Âge. Manifestation de foi que nous pouvons observer dans l’ensemble du territoire au travers de ces cathédrales et basiliques, de ces églises et chapelles, de ces couvents et calvaires. Cet héritage immatériel est ancré dans la pierre, dans les vitraux, dans le bois de cette charpente, cette forêt qui a pris feu d’une manière très étonnante selon les plus grands spécialistes de la question.

Cette immatérialité qui fait le sang de la France éternelle coule dans nos veines car l’amour et l’engagement qu’on eut ces générations successives à bâtir ces vaisseaux de pierres sont passés véritablement dans le sang de leurs descendances.

Raison pour laquelle le démon par la révolution a souhaité détruire ce lien qui forme un tout, une marque visible de cette terre catholique, la fille aînée de l’Eglise.

Le 8 mai nous fêtions les apparitions de saint Michel archange au Mont Gargan qui eut lieu en 525 en Italie sous le pontificat de Gélase 1er (492-496).

Ce même jour commémore bien sûr la libération d’Orléans par sainte Jeanne d’Arc en 1429. Nous attendons instamment sa seconde intervention comme annoncée par le Ciel.

Le 11 mai 330, Byzance devenait officiellement la capitale de l’Empire romain en remplacement de Rome. Elle sera rebaptisée Constantinople plus tard en honneur de l’empereur Constantin le grand qui comme vous le savez devait vaincre Maxence au pont de Vilnius après l’apparition d’une Croix dans le Ciel et ce songe du Christ lui annonçant: « par ce signe tu vaincras ».

Que d’échos à notre noble combat.

Cette illustration d’une vue partielle de Notre-Dame de Paris vise à faire vivre d’une manière fictive et dans une approche anthropomorphique une gargouille.

Après des siècles de travaux qui de la pose de la première pierre en 1163 en présence du Pape Alexandre III ( 1105-1181) en passant par les modifications de la fin du XIIIème siècle, du réaménagement du chœur pour accomplir le vœu de Louis XIII, des destructions orchestrées par la révolution dite française (démontage de la flèche du XIIIème, destructions de 28 statues de la galerie des rois, destruction de toutes les grandes statues des portails à l’exception de la Vierge du trumeau du portail du cloître) à la restauration décrétée par Louis-Philippe 1er par l’action des architectes Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879) et Jean-Baptiste Lassus (1807-1857).

Que pourraient dire ces éléments d’architecture auxquels les sculpteurs ont donnés des formes animales, fantastiques ou quasiment humaines s’ils pouvaient s’exprimer.

Il est loin ce doux temps
Où enfin j’ouvris les yeux
J’ai conscience d’être une pierre
Un homme m’a façonnée

Cette naissance se fit au sol
D’un gros bloc de calcaire
Des entrailles de Paris
Origine Lutécienne

Je ressens encore les coups
Du ciseau et du burin
De l’odeur des ruelles
Et celle de mon parrain

Tournée dans tous les sens
Enfin je vis la scène
Une bâtisse à mi-hauteur
Où bientôt je prendrai place

Ce grand jour vint enfin
Étrange sensation
Un évêque nous bénit
Car plusieurs nous étions

Nous sommes des gargouilles
Notre allure est étrange
Nos gueules recrachent l’eau
En gardiennes nous veillons

Faisant corps avec elle
Notre belle cathédrale
Nous contemplons la vie
Qui s’agite en dessous

À cette place stratégique
Je subis les frimas
J’écoute les prières
Au son du grand bourdon

J’ai vu le roi saint Louis
Portant la Sainte Couronne
Ainsi que Charles VII
Je connais votre Jeanne

Le mariage d’Henri
Votre vert galant
Son triomphe qui suivit
Fêté par un beau chant

Bossuet perça les murs
Ses paroles portaient
Une oraison funèbre
Il parlait d’un Condé

Et puis vint le tumulte
Que de bruits et d’effrois
Terrible révolution
J’étais aux premières loges

Les régimes se renversent
Ce sont les temps modernes
Bien des pierres sont meurtries
Brisées par la furie

Une restauration
Vint panser nos blessures
Nous ne pouvions tout voir
Notre Dame est debout

Je termine mon histoire
Par une chaleur intense
C’est la forêt qui brûle
Nous sommes dans l’attente

La Vierge a protégé
Cette construction humaine
À cet instant je pense
Si je pouvais parler

https://louischiren6.wixsite.com/peintreetpoete/memoire-d-une-gargouille

 

A propos alaintexier

La Saint Martial des Ardents, vers le 12 novembre, peut -et doit- redevenir la grande fête locale de la ville de Limoges. Ce blog propose plusieurs moyens pour y contribuer dont l'opération "Loupiotes" et " les Rencontres littéraires". Pour y aider , une seule adresse courriel : sm.ardents@orange.fr
Cet article, publié dans Blogs et sites catholiques, Blogs et sites providentialistes, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Louis Chiren, Maître imagier de la flotte providentialiste offre aux royalistes ” Mémoire d’une gargouille”

  1. Pincemaille dit :

    Très beaux dessins et très beau poème que j’imprime. Je retiens une phrase : « NOTRE-DAME EST DEBOUT » ! hé oui ! n’en déplaise à certains salopards qui… bon… l’enquête sera-t-elle rendue publique ? on peut en douter sérieusement !!!
    Veillons maintenant à ce qu’elle soit bien réparée. NOS CATHÉDRALES SONT INDESTRUCTIBLES ! que tous les salopards se mettent ça dans la tête ! pourquoi ? parce que, bâties et consacrées à Dieu, à ses Saints au premier rang desquels la Vierge Marie, elles sont protégées d’En-Haut !
    Amitiés à tous.

  2. MA Guillermont dit :

    Un bien beau cadeau que la Belle Dame nous adresse ! Destiné comme celui de la Salette à ce que … rien ne soit secret …que la Vérité soit dite par une gargouille au profil presque aimable !
    Afin qu’il soit entendu par Son peuple !
    Raconté cette fois par une bête ! … A la Salette …Là jaillissait une source qu’on appelait la Fontaine des bêtes !
    Merci beaucoup, Louis Chiren , … encore … toujours … sans relâche et sans répit de nous transmettre ce Message … de Marie !
    Qui nous invite à nous retirer sur les hauteurs … à méditer ses paroles et à nous réconcilier en ce lieu saint … très fréquenté .

  3. Ping : Table récapitulative des oeuvres offertes par Louis Chiren, Maître imagier de la « flotte providentialiste”, à la Charte de Fontevrault. | La Charte de Fontevrault

  4. Ping : Tableau récapitulatif des oeuvres de Maître Louis Chiren, | La Charte de Fontevrault

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s