Claire Ferchaud et la Franc – Maçonnerie

Publié le juin 7, 2016par lavoixdedieu

« …Ainsi, pendant cette guerre terrible Notre-Seigneur confie à une âme privilégiée, Claire Ferchaud (1896-1972),

https://fr.wikipedia.org/wiki/Claire_Ferchaud

https://www.etoilenotredame.org/sanctuaires/73-loublande

https://www.viveleroy.fr/Reprobation-des-pretendues

la mission de demander au Président de la République qu’il fasse apposer l’image du Sacré-Coeur sur le drapeau français. Elle lui écrit le 1er janvier 1917. Le 21 mars Raymond Poincaré la reçoit pour un entretien privé. Face à sa demande renouvelée, le président franc-maçon tergiverse. La jeune fille lui révèle alors quelques secrets concernant sa vie privée. Troublé, il lui déclare à la fin de la visite: « Vous avez fait votre devoir en noble française ». Le 1er mai 1917, elle lui écrit cette lettre capitale consignant les paroles que le Sacré-Coeur lui a dites à la basilique de Montmartre, dans sa nuit d’adoration du 15 au 16 mars 1917 précédant d’une semaine la fameuse entrevue :

« Le peuple de France est à deux doigts de sa perte. Le traître vit au coeur de la France. C’est la Franc-Maçonnerie qui, pour obtenir la perte éternelle de ce pays, d’accord avec l’Allemagne, a engendré cette guerre. Les trahisons se poursuivent, et si quelqu’un pouvait pénétrer à l’intérieur de plusieurs cabinets, il y découvrirait les pièges… Sans moi (le Sacré-Coeur), la France serait perdue; mais mon amour qui veut la vie de cette France, arrête le fil électrique qui communique à l’ennemi le secret de la France. La Franc-Maçonnerie sera vaincue, de terribles châtiments fondront sur elle. Mais je demande aux braves petits soldats de France, jusqu’aux généraux qui sont aux armées de déployer le drapeau du Sacré-Coeur, malgré la défense formelle qu’on en fera autour d’eux; et que tous, généraux, officiers et simples soldats aillent de l’avant! Je leur promets la victoire! La secte franc-maçonnique, le gouvernement actuel seront châtiés; on découvrira tous leurs engins; plusieurs seront mis à mort. »

Qui dira l’influence que cette lettre a pu avoir sur Raymond Poincaré? https://fr.wikipedia.org/wiki/Raymond_Poincaré  N’oublions pas que si, par respect humain et sans doute par son inscription à la Loge, il ne put ou ne voulut pas croire aux méfaits de la haute Maçonnerie et à l’Appel du Sacré Coeur, en tout cas le 19 octobre 1918, il signe le décret contre Mrs Caillaux, Loustalot et Comby « accusés d’attenter contre la Sûreté de l’Etat et de faits connexes, indépendamment des faits d’intelligence avec l’ennemi. » (cf. Claude Mouton, Au plus fort de la tourmente, Claire Ferchaud, éd. Résiac 1983, p. 14)

Or, en ce combat de l’ombre, peu après la réception de Claire Ferchaud par le Président Poincaré, la Franc-Maçonnerie s’efforce précisément de faire apposer un emblème sur le drapeau de la Société des Nations, représentant « le Coeur de l’Humanité »… (Louis Charbonneau-Lassay *, né à Loudun  Les représentations blasphématoires du Coeur de Jésus, revue « Regnabit », août-septembre 1924; Claude Mouton, op. cit. p. 37) * https://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_Charbonneau-Lassay

Devant l’inertie du Président et le désastre des armées, le 7 mai 1917, Claire Ferchaud adresse cette lettre à quinze généraux français :

« Mon Général,

C’est pour obéir à Dieu que j’ai l’honneur de faire connaître sa volonté à tous les généraux de France. Notre Seigneur qui aime tant les Francs leur demande d’accomplir un acte de foi vis-à-vis de sa royauté divine et de réclamer près du chef de l’Etat que l’image du Sacré-Coeur, signe d’espérance et de salut, brille officiellement sur nos couleurs nationales.
En récompense de cet hommage rendu par Dieu à nos vaillants défenseurs, le Sacré-Coeur leur promet le salut et la victoire sur tous nos ennemis. C’est aussi pour éviter une catastrophe que Dieu fait avertir nos Généraux de la perte que risque notre pauvre pays de France, qui est conduit par un gouvernement impie, et dont la franc-maçonnerie dirige la France à sa perte par d’affreuses trahisons… »

Elle évoque alors pour les Généraux l’extase durant laquelle le Sacré-Coeur dénonça les agissements de la franc-maçonnerie, « l’ennemi intérieur qui veut la perte de la religion catholique », et elle invite tous les chrétiens à s’agenouiller en bons français devant l’étendard du Sacré-Coeur pour se relever vainqueurs. (Claire Ferchaud, notes autobiographiques, t. II, Mission Nationale, éd. Téqui, 1974, p. 39-40)

La démarche de Claire Ferchaud n’est pas inutile. Bien que le Président Poincaré, Malvy, Ministre de l’Intérieur, Painlevé, Ministre de la guerre, le général Philippe Pétain, chef d’état-major général, s’y opposent, de très nombreux soldats français placent l’image du SACRÉ-COEUR sur (ou sous…) leurs capotes à titre personnel.
Comme l’avait prédit Claire Ferchaud, les allemands arrivent aux portes de Paris. En juin 1918, le général Foch, DRAPEAU DU SACRÉ-COEUR EN TETE, réussit à repousser les 15 divisions allemandes. Devenu généralissime, au cours d’une cérémonie privée dans son quartier général, à Bombon en Seine-et-Marne, IL CONSACRE SES ARMÉES AU SACRÉ-COEUR dans la nuit du 18 au 19 juillet 1918. Nombreux sont les historiens catholiques qui attribuent sa victoire militaire à cette consécration. Lors du limogeage de Joffre à la fin de l’année 1916, le Gouvernement s’était efforcé d’écarter Foch et priver la France de ses services sous prétexte que, selon le mot de Viviani à Raymond Recouly, il était trop « mystique ». Une campagne sournoise avait même été déclenchée contre lui, parce qu’il « allait trop souvent à la messe ».

Claire Ferchaud dénoncera l’attitude du haut-clergé français, allant (déjà) dans le sens de la Franc-Maçonnerie. Elle dit (le 26 octobre 1930) au Père Lémius :

« Je pleure surtout sur l’Episcopat français qui, le premier, devait répondre à cet appel si bon du Sacré-Coeur: « Je suis là »…
Je ne puis retenir un frisson d’épouvante sur les responsabilités de cet Episcopat, sourd à la voix de Dieu… par égard à un petit nombre d’hommes, la plupart athées, agents de cette Maçonnerie qui tue notre France chrétienne.
« Que de maux, de douleurs on aurait évités si la France avait voulu entendre en 1917, le « passage » de la divine Miséricorde! Jésus alors ne venait pas pour frapper, mais pour sauver… Et que demandait Jésus pour prix de son grand Amour pour la France?… Simplement son Coeur sur notre drapeau! Et dans cette demande divine et dans l’obéissance de la France, tout un plan s’élabore, puis se déroule dans notre cher pays… » (Claude Mouton, op. cit., p. 40)

Selon la demande du Christ, Claire Ferchaud avait le sentiment et elle l’a écrit, qu’en faisant apposer l’emblème du Sacré-Coeur sur le drapeau de la République, celui de la Royauté lui serait bien vite substitué… C’est pourquoi, comme pour 1918, la paix de 1944  ne constituera à ses yeux qu’une trève avant la grande épreuve… »

Pour les Coeurs Croisés
Jean Stiegler

A propos Charte de Fontevrault

Royaliste depuis mon entrée en Faculté de Droit et des Sciences économiques, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Claire Ferchaud et la Franc – Maçonnerie

  1. 1925 : Sept ans après avoir renouvelé les demandes de Paray-le-Monial par l’intermédiaire de Claire Ferchaud, au Président Poincaré ( Président dela République Française du 18 février 1913 au 18 février 1920) qui les a rejeté avec légèreté, le Christ-Roi apparait de nouveau à Claire Ferchaud (1896-1972)
    http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/Pagesvecuesrecitstemoignages/claire-ferchaud-sujet_454_1.htm
    et lui dit:

    -Quand je verrai ces lieux que j’ai spécialement choisi pour répandre mon Amour miséricordieux sur le monde, LES FOULES AGENOUX et DEMENDER PARDON, mon Père fera grâce et mon Coeur apparaîtra dans le triomphe de la Paix sur une France régénérée!

    Pour obtenir plus rapidement le Roi du Sacré-Coeur qui régénèrera la France en Son Nom, ne faudrait-il pas obéir?ALLER PRIER EN FOULE, et A GENOUX ?

    –Mais priez mes enfants, priez! Mon Fils se laisse toucher (N.D. de Pontmain) !http://www.pontmain-pourleretourduroi.com/

    Et l’intercession de Saint-Jospeh pourrait intervenir ici :

    -Saint-Joseph, Patron des amis du Sacré-Coeur, Priez pour nous ! Saint-Joseph, Patron des amis du Sacré-Coeur, Priez pour nous ! Saint-Joseph, Patron des amis du Sacré-Coeur, Priez pour nous !

  2. Pour obtenir plus rapidement le Roi du Sacré-Coeur qui régénèrera la France en Son Nom, ne faudrait-il pas obéir?ALLER PRIER EN FOULE, et A GENOUX ?

    sans poublier de déployer des drapeaux marqué du SACRE-COEUR : le CEOUR DE L’AMOUR surmonté de la CROIX DU SACRIFICE, espoir et salut de la France…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s