Pourquoi se focaliser sur le visage de ce jeune adolescent alors que Louis XVIII est sans doute mort alors qu’il avait dans les cinquante ans ?

PAGE FB DE Ph. DELORME. https://www.facebook.com/phidelorme/photos/gm.2101509503304629/2313366195553310/?type=3&theater

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fabienne Ruquois est avec Charles-Louis de Bourbon.

8 ou 9 juin 2019

Louis Charles Duc de Normandie né le 27 Mars 1785 , décédé le 10 Août 1845 ET NON LE 8Juin 1795. Il était  donc âgé de  50 ans.

Qui pourrait acheter une horreur pareille ?
Louis XVII fils du Roi Louis XVI et de la Reine Marie-Antoinette évadé de la prison du Temple défiguré par les partisans des Orléans.
Louis XVII à survécu à la prison du Temple et ne ressemblait certainement pas à ce sordide buste.

A propos Charte de Fontevrault

Royaliste depuis mon entrée en Faculté de Droit et des Sciences économiques, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Cet article, publié dans Blogs et sites survivantistes, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Pourquoi se focaliser sur le visage de ce jeune adolescent alors que Louis XVIII est sans doute mort alors qu’il avait dans les cinquante ans ?

  1. TOUTES CES PROVOCATIONS -VRAIS ECRIVAINS/FAUX PRESTENDANTS, COEUR DU DR PELLETAN TRANSPORTE EN GRANDE POMPE A SAINT-DENIS EN PRESENCE DE TOUS LES BOURBONS OFFICIELS ET L’AUTORISATION DU MINISTERE DE LA CULTURE, BUSTES DE LOUIS XVII- SONT CONCUTS POUR SCANDALISER LES SURVIVANTISTES ET FAIRE SORTIR DU BOIS LA VERITABLE DESCENDANCE ROYALE !

    Ils savent qu’on ne les veux plus et tentent d’abolir la république, mais au profit d’unfaux prétendant. Dans le N° de Janvier 1987 de la revue SOUS LA BANNIERE, Adrien-Marie Bonnet de Villers, fondateur des Editions Sainte-Jeanne d’Arc nous vait prévenu :

    -Dans les loges, on craint le “Grand Monarque” annoncé par les prophéties et que l’on connait mieux que dans le public des Messes de Saint-Pie V. C’est pourquoi la Révolution prend les devants et prépare ses “roues de secours” en accoutumant les esprits à l’idée de Royauté, mais en brouillant les cartes afin de pouvoir choisir elle-même son candidat parmi les fausses pistes qu’elle nous aura montées, du Comte de Paris à Le Pen, du Duc d’Anjou à Naundorff, et de n’importe quoi à autre chose.

    Partant du résonnement inverse, notre Charte de Fontevrault – Unité/Fidélité Royale part du principe que, si c’est Dieu Seul qui fait les Rois, qui prépare les Races Royales, toute querelle dynastique est inutile: le vrai Providentialiste portera, dans l’attente de la Restauration, respect, sympathie et affection à tous les descendants actuels de nos Rois.

    Ce qui ne nous empèche pas de rappeller à qui le veut bien entendre qu’au MARQUIS André Le Sage DE LA FRANQUERIE venu un jour la visiter, Marie Julie Jahenny dira :

    – Si on savait où se trouve le vrai Roi, les francs-maçons, des agents de la Républiques ou même certains prétendants tenteraient de le faire disparaître.

  2. AUTRE CHOSE !

    Dans l’ouvrage 3000 VISITES DE N.D. DE LA FRAUDAIS A MARIE-JULIE JAHENNY, page 213, l’extase du 28 mars 1874 qui y est citée nous rappelle cette prophétie de Notre Dame sur le Grand Monarque à venir :

    – Le Roi, c’est un Lys, c’est un héros, le monde ne le connait pas. Il règnera jusqu’à la fin des temps dans tout l’éclat de sa beauté et de sa gloire. Son nom n’est connu que du Ciel. Il sortira du Coeur adorable de Jésus quelques semaines avant la grande paix de la France. Elle se fera cette paix en plein trouble, en pleine révolte. Ce n’est ni un descendant de Louis-Philippe, ni un Naundorff, ni un Napoléon. Il n’est pas parmi les prétendants Bourbons espagnols (Espagne, Siciles, Parme), mais c’est un ROI CACHE qui aura les belles vertus d’un Saint-Louis et surtout sa belle Foi.

    Si l’Enfant-Roi Louis XVII a bien survécu, le mérite incombe à tous les Princes du Sang de France, les Rois d’Espagne, les Empereurs d’Autriche, les Aristocrates Français membre de l’Ordre de la congrégation des Chevaliers de la Foi, et ceux du Saint-Empire Germanique qui ont pris leurs responsabilités pour l’Enfant-Roi put être mis à l’abri loin des fureurs de la Révolution dite Française.

    CHERCHER A RETROUVER SA DESCENDANCE AVANT L’HEURE DE DIEU SERAIT METTRE DANS L’EMBARAS, VOIRE EN DANGER , CERTAINES FAMILLES ROYALES ACTUELLEMENT REGNANTES OU PRETENDANTES AVEC LESQUELLES ELLE EST APPARENTEE !!!

    Ce qui n’empèche pas une action Catholique et Fraçaise, Royalistes et Providentialistes -choisir son Prince, c’est déjà être républicain !- agissant comme si tout dépendait de nous en Royalistes parce que Catholiques et Français mais priant commsi tout dépendait de Dieu, demeurant confiants en la Divine Providence du salut miraculeux de la France.

    Si c’est Dieu SEUL qui fait les Rois, qui prépare les Races Royales, toute querelle dynastique est inutile: le vrai Providentialiste portera, dans l’attente de la Restauration promise et annoncèe par les prophéties du Grand Monarque, RESPCET, SYMPèATHI ET AFFECTION à TOUS les descendants actuels de nos Rois : AUJOURD’HUI, LES BOURBONS…

  3. UN DERNIER POUR LA ROUTE !

    Bien qu’il ai été élevé en république parmi les républicains, il n’est pas des leurs…

    Les Français pourraient se révéler admirables : ils le désirent ! Ils ne leur manquent qu’une lumière qui guideraient leurs pas. Et c’est pour cette raison, bien avant leur talent pour répendre le Bien, que le Divin Christ-Roi l’a envoyé PARMI EUX: lui, HENRI, Fils Ainé de Son Sacré-Coeur.

    Son fils unique.

  4. PS II : APRES CELLE LA JE LAISSERAI LA PAROLE A QUELQU’UN D’AUTRE…

    L’oeuvre de Catherine Cairn aurait une chose positive : rappeller à tous que la RIPOUX-BLIK et sa DEMOKRATURE sont assises sur l exécution dun couple de 30 ans et l’indigne martyre d’un enfant de 9 ans à peine, qu’il fut l’Enfant Roi Louis XVII ou bien l’infortuné qui a substitué son Souverain…

  5. Analyse extraite de la PAGE FB DU CERCLE ROYAL LEGITIME
    à
    Annuaire Royaliste Arom
    Hier, à 10:33 ·

    LETTRE A MONSIEUR PHILIPPE DELORME QUI PERSISTE ET SIGNE SA PRÉTENDUE « VÉRITÉ » CONCERNANT LE ROI LOUIS XVII

    Monsieur Delorme, vous vous êtes autoproclamé « historien » alors que vous évitez soigneusement une étude exhaustive des Archives Nationales, départementales, des dépositions faites sous serment devant des Tribunaux, des témoignages multiples (faits sous serment) en faveur de la survivance de Louis XVII.

    Vous vous complaisez à ne citer que les documents présentés par des auteurs négationnistes de cette survivance : Alcide-Marie de Beauchêne et par le Docteur J.H. Pétrie, ces Messieurs n’étant pas des parangons d’honnêteté intellectuelle, le premier servant le parti Orléaniste, le second s’étant asservi au point de vue d’une catégorie de l’Aristocratie actuelle.

    Vous ignorez le procès verbal du 13 août 1845 établi suite à ’examen du corps de « Naundorff » effectué par des médecins assermentés, devant le représentant du Roi Guillaume II de Hollande, enregistré à Deft, ( Archives Municipales Volume 46, folio 35, verso 3 à 7) et duquel il ressort que le corps de « Naundorff » avait les 6 caractéristiques, bien précises et originales, que possédait aussi le corps de Louis XVII (qui étaient connues lorsqu’il était encore enfant).

    Vous ignorez, entre autres, les lettres de Laurent, gardien à la fois de « l’enfant du temple » et du petit Roi (déménagé dans les combles d’un tour dans la nuit du 31 octobre 1795 au 1er novembre 1975) qui mentionnent explicitement la substitution de deux enfants au petit Roi (Archines Nationales – Cartons F.7. 4393, concernent le personnel du Temple et aux détails liés au service intérieur de la prison – la liasse « Police générale – Maison du Temple – Etats nominatifs des employés (Ventôse à Messidor an III, Numéros 275-285).

    Vous ignorez le témoignage de Voisin, le conducteur du convoi funèbre du 12 juin 1795 vers le Cimetière de Sainte Marguerite (Archives Nationales- cote B.B. 30-964, titrée « Affaire Louis XVII » -4ème liasse – folio 75-80 intitulé « Rapport de Police ») et qui implique clairement la survivance.

    Vous ignorez les jugements rendus par des Tribunaux rendus par des hommes dont la stupidité et l’aveuglement n’étaient pas de leurs attributs, ces deux Jugements des Tribunaux hollandais qui ont reconnu l’identité royale du dénommé « Naundorff »( par « la force des choses » et cela, au fond, vous le savez, n’est-ce pas ?), et qui ont rendu le nom de « de Bourbon » à la descendance de celui-ci… Tout comme vous ignorez le jugement rendu par le Tribunal de la Seine du 26 novembre 1913 qui rend applicable sur le territoire français les conclusions des Tribunaux hollandais. Les juges français n’étaient point des idiots non plus. Pas plus que le Roi de Hollande Guillaume II qui rendit à « Naundorff » sa dignité royale et une tombe décente et, pourrait-on dire, « réparatrice ».

    Vous ignorez, en conséquence, la validité d’un jugement rendu par la Justice de notre pays, rendant nul et non avenu l’acte de décès du 12 juin 1795 du Comité de Sûreté Général, rendu à la hâte sous le témoignage de personnes ( Gomin et Lasne) qui savaient pertinemment que l’enfant mort n’était pas le petit Roi (Gomin alla rendre compte de l’événement au Comité de Sûreté Générale tandis que Lasne resta près de l’enfant mort tout en faisant croire qu’il était vivant (il ordonna à ce que qu’on allât chercher un bouillon) pour écarter « tout soubson » de la substitution. – Archives Nationales – cote B.B.30-964 – Registre du Temple, page 57).

    Mais nombreux parmi ceux qui s’intéressent à la question de la survivance font semblant de croire encore à l’existence légale de cet acte de décès !
    Cela arrange tellement de monde. Et cela, vous ne l’ignorez pas.

    Votre choix de nier la survivance de Louis XVII du Temple et l’identité royale de « Naundorff » (légalement reconnue) donne un caractère funeste à la vérité que vous prétendez révéler, tout comme est votre statue que toute personne saine n’aimerait pas acheter pour voir celle-ci décorer son salon !

    © Cercle Royal Légitime -2019

  6. MA Guillermont dit :

    Visage grimaçant de souffrance … et … sordide buste !
    L’anagramme de l’artiste-sculpteur Catherine Cairne
    CATHERINE : ANRICHTEN = CAUSE
    CAIRNE : RE-CAIN mais aussi … RICANE
    C’est vraiment une horreur – laideur , orchestrée par les suppôts des Loges !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s