Claude Perrin dit « Richemont », le plus célebre des faux dauphins

Celui qui s’est nommé lui-même « Baron de Richemont » n’est autre que Claude Perrin, né à Lagnieu le 7 septembre 1786. Dans une de ses défenses en Justice il dit d’ailleurs, parlant de lui à la troisième personne : « Claude Perrin, qu’on nous désigne sous le nom de Perrin le bossu, avait une épaule plus haute que l’autre. » Toutefois, cette infirmité était si peu sensible, qu’elle ne l’empêcha pas d’être soldat et qu’en 1816, tout Lagnieu est là pour l’attester.

Richemont dit aussi : « Perrin est mort en 1846 chez son fils, libraire à Turin. » Or le seul Claude Perrin mort à Turin, y est décédé en 1869. Il avait 64 ans et était né à Tournon et son père s’appelait Antoine. (Renseignements communiqués par l’archevêque de Turin en 1883) alors que celui de « Richemont » s’appelait Jean.

Il a écrit et publié par lui-même en 1831 ses Mémoires du Duc de Normandie, fils de Louis XVI puis, douze ans après, il écrit : Mémoires d’un contemporain, qui contredit ses Mémoires du Duc de Normandie, fils de Louis XVI.

Dans le premier récit (les Mémoires du Duc de Normandie, fils de Louis XVI), le faux dauphin Richemont n’était encore que très imparfaitement instruit de la vie errante du vrai Louis XVII ; c’est pourquoi il n’ose indiquer ni date, ni nom, ni désignation précise d’aucun lieu susceptible de décrire les situations vécues par le vrai Roi ; il ne sait même pas à quelle date et comment il a été évadé du Temple, et ne fait que des déclarations contradictoires.
Il finit par désavouer la publication de 1831. Il tardera beaucoup trop. Il supprima, par exemple, l’épisode chez les Sauvages. (Il écrivait qu’il resta « plus de 6 ans, tout seul, nu comme eux, le corps peint, etc. Ces Sauvages s’appelaient les Mamelucks. »).
Il prétend avoir eu la petite vérole dans la Tour du Temple. Voilà encore une bévue capitale : le fils de Louis XVI avait été inoculé et n’eut jamais cette maladie.

Les richemontistes affirment que Richemont bénéficia de nombreuses reconnaissances émanées de personnes semblant également fort qualifiées : Mme Bequet, qui avait été au service de Marie-Antoinette jusqu’au 10 août 1792; Mme Fillette, qui avait été fille de garde-robe du Dauphin ; que Mme de Rambaud elle-même après avoir déclaré que Naundorff était Louis XVII, certifie que Richemont l’était aussi, « s’en remettant au ciel pour faire un choix. ». C’est, en tout cas, ce que Richemond déclara une fois qu’il a été mis au courant des témoignages réels dont bénéficia Naundorff ; alors il se les attribua, tout simplement mais… mais jamais aucune déposition officielle, tamponnée, présentée devant un notaire ou un tribunal n’a été faite en faveur de Perrin-Richemont !

La fameuse phrase attribuée à Mme de Rambaud  https://fr.wikipedia.org/wiki/Agathe_de_Rambaud sortit toute crue du cerveau de Perrin-Richmond qui a fait le récit de la rencontre qu’il eut, en 1843, en tête-à-tête avec Mme de Rambaud (Mémoires d’un contemporain, Paris, 1846, page 370). Mais, chose curieuse, il n’a « pas revu cette dame depuis ce jour », écrit-il lui-même. Mme de Rambaud est morte le 18 octobre 1853, âgée de 89 ans. Elle n’a jamais varié dans sa croyance à l’identité de Naundorff et des lettres de sa petite-fille, Ernestine de Rambaud, élevée par elle, le prouvent surabondamment : 26 janvier 1884 : …Elle (Mme de Rambaud) n’en a jamais reconnu d’autre (que Naundorff). Le 9 juin 1849 : « Encore aujourd’hui elle ne doute pas de son identité », etc.

Richemond sut séduire et convaincre ceux qui étaient dans une attente ardente de retrouver Louis XVII mais jamais il n’a eu de vrais témoignages. La Cour qui le jugea ne retint que les plus importants de ceux-ci, comme elle l’a fait pour Naundorff. Or, Mme Bequet et Mme Fillette, dans leurs dépositions écrites et signées d’elles, respectivement les 20 décembre 1842 et 15 juillet 1844, avouent n’avoir vu Richemont qu’une seule fois, sans aucune reconnaissance précisée.

Quelle différence entre ces « reconnaissances » effectuées en quelques minutes de conversation seulement, et jamais renouvelées, et celles résultant de 3 années de vie commune, comme pour Naundorff et les serviteurs de la Cour de Louis XVI qui sont de grands et hauts personnages.

Rappelons que Louis XVII avait les yeux bleus. Or nous savons tous que Richemont n’avait pas les yeux bleus ; ses yeux étaient marron foncé ; de tous les faux Dauphins (Hervagaud, Bruneau, Williams, Méves.. ) SEUL NAUNDORFF AVAIT LES YEUX BLEUS.

Richemont n’eut pas de descendance légitime. Il a eu une relation avec une certaine Céline Orloff et de cette relation il eut 4 enfants illégitimes connus.

Le Baron de Richemont a vu une fois le pape : Pie IX, connaissant la survie de Louis XVII ; aussi, loin de reconnaître Richemond comme Louis XVII, il se contenta de le bénir, comme il le faisait avec tous les visiteurs venus à lui. Le Pape dit plus tard à M. l’abbé Blanchet : « Eh ! Oui, je savais que c’était un imposteur, et je l’ai béni tout de même. »

TOUS LES FAUX DAUPHINS SE SONT DÉMENTIS Y COMPRIS RICHEMONT QUI A AVOUÉ SON IMPOSURE A M. PICTET.

Par une lettre publiée dans la Légitimité du 18 mai 1884, M. l’abbé Delaigue, curé-archiprêtre de Lagnieu, déclare formellement que le prétendant affublé du nom de Richemont, a été reconnu pour le sieur Claude Perrin, de Lagnieu (01150) , né en 1786, de Jean Perrin, boucher, et de Louise Morel. Il donne le témoignage de plusieurs personnes de sa paroisse et en particulier d’une propre nièce de Perrin.

Voici l’extrait de la lettre publié dans la Légitimité du 1er juin 1884, de l’abbé Pictet : « C’est bien mon père qui a reçu de Richemont en personne les susdits aveux. » Considérons également la revue l’Univers de 1850 qui publia la lettre de M. Prin, maire de Lagnieu, et l’enquête faite à Lagnieu même par M. de Mirville.

© Cercle Royal Légitime -2019

Photos : Louis XVII/ Naundorf et « le Baron de Richemont ».
La comparaison de ces photos nous induit à nous demander comment Richemond a-t-il pu être crédible ?

L’image contient peut-être : 1 personne, dessin
L’image contient peut-être : 1 personne
Publicités

A propos Charte de Fontevrault

Royaliste depuis mon entrée en Faculté de Droit et des Sciences économiques, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Cet article, publié dans Blogs et sites survivantistes, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Claude Perrin dit « Richemont », le plus célebre des faux dauphins

  1. IL Y EU DES FAUX LOUIS XVII : Nuandorff, Richemont,Hervagaud, Bruneau, Williams, Méves…

    Aujourd’hui il y a de faux Pr*tendants au Trône ed France : Marie-Julie jahenny, dans plusieurs de ses extases, a annoncé le Grand Monarque et le nommait HENRI V DE LA CROIX (la renonciation du Comte Henri de Chambord a fait que le titre demeure disponible) : ce ne sont pas les Prétendants que l’on nous présente aujourd’hui qui sont appellés à siéger sur le Trne de France.

    Cette dernière prophétie semble confirmer et appuyer le mouvement Provientialiste parce que le Grand Monarque annoncé serait INCONNU JUSQU’AU DERNIER MOMENT. Il est précisé qu’il y aurait auparavant un faux Roi dont il faudrait se méfier.

    Aux quatre points de l’horizon, en effet, des imposteurs se font passer pour le futur Grand Monarque: leurs adeptes forment autour d’eux une petite cour réduite mais assidue, voire même adulatrice. On en trouve même en Italie, en Belgique et jusqu’au Canada! de faux Grand Monarques et de faux Henri de La Croix: abbés doté de pouvoirs médiumniques, faux prétendants cachés, Chevaliers Blancs, vrais gentilhomme appartenant à l’Ordre du Saint-Sépulcre et aux Hospitaliers de Lourdes mais manipulés par quelques prélats illuminés, membres de quelques loges Néo-Templières reconvertis dans le show-bizzz, bucherons hirsutes tout spécialement importés des grandes forêts de séquoias du Canada, faux vrais moines tout aussi importés d’Outre-Atlantique, etc…

    En ce qui concerne son descendant actuel, le ROI caché HENRI V DE LA CROIX, on pourrait faire notre les paroles de Lex Luthor se référant à Superman et à son identité secrète (Loïs et Clack, Les Nouvelles aventure de Superman) :

    -Il est là, quelques part. Vivant au milieu de nous, parmis nous….

  2. Dans le N° de Janvier 1987 de la revue SOUS LA BANNIERE, Adrien-Marie Bonnet de Villers, fondateur des Editions Sainte-Jeanne d’Arc nou avait prévenu :

    -Dans les loges, on craint le “Grand Monarque” annoncé par les prophéties et que l’on connait mieux que dans le public des Messes de Saint-Pie V. C’est pourquoi la Révolution prend les devants et prépare ses “roues de secours” en accoutumant les esprits à l’idée de Royauté, mais en brouillant les cartes afin de pouvoir choisir elle-même son candidat parmi les fausses pistes qu’elle nous aura montées, du Comte de Paris à Le Pen, du Duc d’Anjou à Naundorff, et de n’importe quoi à autre chose.

    Partant du résonnement inverse, notre Charte de Fontevrault – Unité/Fidélité Royale part du principe que, si c’est Dieu Seul qui fait les Rois, qui prépare les Races Royales, toute querelle dynastique est inutile: le vrai Providentialiste portera, dans l’attente du Roi choisi par Dieu, respect, sympathie et affection à tous les descendants actuels de nos Rois Aujourd’hui les Bourbons…

    • MA Guillermont dit :

       » Dans les Loges on craint le Grand Monarque (…) »
      Merci Mr De Volto pour tous vos posts si instructifs ;
      Chez les Illuminati … aussi !
      Ici , la région du Gard reçoit la visite de la famille Obama pour une semaine de vacances .
      L’aéroport d’Avignon accueille ces invités dès ce soir , ils résideront sur la commune de Villeneuve les Avignon …
      Les prophéties désignent Avignon comme la capitale du Trône pour le Grand-Roi ainsi que la proche ville de … Fontaines dont un moine ou frère d’un ordre mineur, …sortira et deviendra le Saint Pontife !
      L’époux-e d’Obama était déjà sur les bords de Seine pour contempler l’incendie de Notre Dame !
      Qui a miraculeusement ralenti et les sentinelles de Marie en Armure du Christ ont emporté la Victoire !
      Les forces occultes se coalisent et jouent leur va-tout ! Satan a perdu !

      La Très Sainte Vierge Marie est la protectrice des Elus de Son Divin Fils …

  3. Ce qui ne nous empèche pas de rappeller à qui le veut bien entendre qu’au MARQUIS André Le Sage DE LA FRANQUERIE venu un jour la visiter, Marie Julie Jahenny dira :

    – Si on savait où se trouve le vrai Roi, les francs-maçons, des agents de la Républiques ou même certains prétendants tenteraient de le faire disparaître.

    Semblant confirmer la chose, un ouvrage de Juan Balanso, LOS BORBONES INCOMODOS, publié en espagnol mais dont le titre pourrait être traduit par Les Bourbons incomodes ou Les Bourbons dérangeants, cité par Yves-Marie Adeline, exactement à la page 235 de son livre Le Royalisme en question (L‘Age d‘Homme – Editions de Paris), affirme à mot couvert que l’accident de ski du Prince Alphonse en 1989 aux UAS ne serait pas un accident amis un assassinat. Par qui ?

    Une liste d’accidents étranges touchant des Royaux en exil pourrait d’ailleurs nous donner à réfléchir : Prince Français « tombant » de son tracteur et passant en dessous, jeune Prince italien tombant d’une fenêtre après avoir fait le cascadeur improvisé pour avoir oublié ses clefs, Prince yougoslave ratant un tournant avec son bolide en Irlande, Princesse anglaise peut-être en tendre amitié avec un Prince caché Français et dont le chauffeur se prend un pillier à grande vitesse dans un périphérique parisien en tentant de semer des paparazi envahissants, Prince américain tombant à l’improviste avec son avion en pleine océan, Prince espagnol mourrant dans un accident de voiture dont en resortent indem de justesse le père et le frère, odieux “accident” de ski du père peu après, Prince Français demeuré indem mais handicapé après un terrible accident de voiture en Argentine ! et tout récement un Prince Français au Canada : un cas suspect pour certains de nos observateurs d’Outre-Atlantique…

    Point commun : tous apparentés avec la Famille Royale de France, fringants, beaux, intelligents et… Catholiques PRATIQUANTS !

    L’identité ce Roi, caché jusqu’au jour où il devra obéir aux ordres Divins et enfin prendre en main les destinées de la France pour aider au triomphe de la Fille Aînée de l’Eglise, de l’Eglise elle-même et de la Royauté du Christ, est un secret ET DOIT LE RESTER.

    C’EST UN ACTE DE FOI QUI NOUS EST DEMENDE : servir un Prince inconnu, sachant que c’est Dieu qui le fera Roi…

  4. PRIONS POUR NOS PRINCES ! Les soutiens à ce Roi caché sont nombreux : en Ecosse, aux Féroé, en Irlande, sur les pentes du Mont Ventoux, au fin fond d’une vallée des Alpes, sur une petite île orange et parfumée située en plein coeur de la Méditerranée et en d’autres lieux de la Méditerranée Chrétienne et de l’Europe Catholique, des moines prient dans leurs chapelles silencieuses pour le futur Roi de France, quel que soit son nom, et cela seulement parce qu’il sera l’élu de Dieu…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s