Armoiries des premiers temps de la maison de Bourbon.

Publicités

A propos Charte de Fontevrault

Royaliste depuis mon entrée en Faculté de Droit et des Sciences économiques, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Cet article, publié dans Blogs et sites identitaires, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Armoiries des premiers temps de la maison de Bourbon.

  1. Il y a quelques ambiguïtés dans cette fresque héraldique.
    1/ Pourquoi répéter cinq fois les armoiries issues de Robert, comte de Clermont et dernier fils de Louis IX sans représenter (elles ne sont que citées, sous le vocable « Bourbon ancien ») celles de son épouse, grâce à laquelle il fonda la branche capétienne des ducs de Bourbon.
    2/ Pourquoi n’avoir pas mentionné et représenté l’intégralité des branches de la maison de Bourbon, légitimes et naturelles ?
    3/ Pourquoi n’y a-t-il pas un mot sur l’évolution héraldique tellement significative de la bande de gueules (brisure des capétiens directs) en une cotice, un bâton puis un « bâton péri en bande », d’abord tolérée puis acceptée par les rois de France, suzerains du duc de Bourgogne ?

  2. Les Vrais Royalistes comprendront que la dévotion des Bourbon-Montpensier (Le Masque de Fer) à N.D de l’Espérence ai rejpoint la dévotion à N.D. des Victoires de Louis XIV, qui renouvella le voeu de son père Louis XIII…

  3. UN DERNIER POUR LA ROUTE !

    Durant la Guerre de Cent Ans, en 1409, une paix conclue à Chartres sembla arrêter les hostilités. Mais Charles d’Orléans ayant épousé la fille de Bernard VII d’Armagnac, il se forme à Gien, à l’occasion de ses noces, une ligue contre le duc de Bourgogne et ses partisans, dans laquelle entrent, outre le duc d’Orléans et son beau-père, les ducs de Berry, DE BOURBON et de Bretagne, ainsi que les comtes d’Alençon et de Clermont (15 avril 1410).

    LES DUCS DE BOURBONS DEVIENDRONT LES PLUS FIDELES SOUTIENT DU ROI DE FRANCE CONTRE LES ANGLO-BOURGUIGNON, LOUIS II DE BOURBON ASSURANT LA REGENCE DU PETIT CHARLES VII SOUS LA FOLIE DE CHARLES VI LE BIENAIME AVANT DE DEVENIR CHARLES VI LE FOL.

    LE PRINCE QUI SUBSTITUT CHARLES VII SUR LE TRONE LORS DE L’ENTREVUE DE CHINON EST CHARLES DE BOURBON, CONTE DE MONTPENSIER. AVEC LE NARIAGE DU CONNAETABLE CHARLES DE BOURBON-MONTPENSIER AVEC SA COUSINE SUZANNE, LES BOURBONS-MONTPENSISER HERITERONT DE LA PRINCIPAUTE SOUSVERAINE DES DOMBES ET DE LA GRANDE MAITRISE DE L’ORDRE DE NOTRE DAME DE L’ESPERENCE.

    BOURBON-MONTPENSIER : D’AZUR AUX LYS D’OR A LA BANDE DE GUEULE. DEVISE : ESPERENCE..

  4. PS

    Par le mariage de Charles Ier de Bourbon, https://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_Ier_de_Bourbon , Duc de Bourbon et d’Auvergne, Comte de Forez et DUC D’ALBON DE LA CROIX (celui de Chinon), Compganon de Sainte Jeanne d’arc, et d’Agnès de Bourgogne, fille de Jean sans Peur, Duc de Bourgogne, Comte de Nevers, de Franche-Comté de Bourgogne et de Flandre, que les Bourguignons rallieront le Roi Charles VII le Victorieux, entretemps Sacré à Reims grace à la geste Providentielle de Sainte-Jaenne d’Arc.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s