Histoire du Sacré Cœur sur le drapeau Français. Espoir et Salut de la France

Document  communiqué par Marie-Laure Cardon.

Marguerite-Marie est sœur chez les visitandines de Paray Le Monial, c’est là que le Seigneur lui fait savoir son désir de faire connaître au plus grand nombre l’amour de son Cœur. Jésus lui apparaît de nombreuses fois, alors qu’elle était en prière devant le Saint-Sacrement. L’essentiel de son message est regroupé dans trois de ces révélations. La première a lieu le 27 décembre 1673 : « Une fois, étant devant le Saint-Sacrement… me trouvant toute investie de cette divine présence… je m’abandonnai à ce divin Esprit, livrant mon cœur à la force de son amour… Il me fit reposer fort longtemps sur sa divine poitrine, où il me découvrit les merveilles de son amour, et les secrets inexplicables de son Sacré-Cœur... Il me dit : « Mon divin Cœur est si passionné d’amour pour les hommes, et pour toi en particulier, que ne pouvant plus contenir en lui-même les flammes de son ardente charité, il faut qu’il les répande par ton moyen, et qu’il se manifeste à eux pour les enrichir de ses précieux trésors que je te découvre... ». La deuxième se situe probablement un des premiers vendredis de l’année 1674 : « Et une fois, entre les autres que le Saint-Sacrement était exposé, après m’être retirée toute au dedans de moi-même… Jésus-Christ, mon doux maître, se présenta à moi, tout éclatant de gloire avec ses cinq plaies, brillantes comme cinq soleils, et de cette sacrée Humanité sortaient des flammes de toute part, mais surtout de son adorable poitrine qui ressemblait à une fournaise; et s’étant ouverte, me découvrit son tout aimant et tout aimable Cœur, qui était la vive source de ces flammes. Ce fut alors qu’il me découvrit les merveilles inexplicables de son pur amour, et jusqu’à quel excès il l’avait porté d’aimer les hommes, dont il ne recevait que des ingratitudes et méconnaissances…« 

Le 17 juin 1675, le Sacré Cœur apparaît de nouveau à Ste Marguerite-Marie et lui demande : « Fais savoir au fils aîné de mon sacré cœur que comme sa naissance temporelle a été obtenue par la dévotion aux mérites de la Sainte Enfance (la naissance de Louis XIV fut en effet miraculeuse), de même il obtiendra sa naissance de grâce et de gloire éternelle par la consécration qu’il fera de lui-même à mon cœur adorable. Il veut régner dans son palais, être peint dans ses étendards et gravé dans ses armes, pour le rendre victorieux de tous les ennemis de la Sainte Eglise. » Cette demande ne fut pas exaucée par Louis XIV ni par ses successeurs.

On dit que le Christ est apparu à plusieurs reprises pendant la première guerre mondiale pour demander que son sacré cœur soit peint sur le drapeau tricolore, notamment à une bergère prénommée Claire Ferchaud https://creationschretiennes.wordpress.com/2015/01/30/claire-ferchaud-la-devotion-au-sacre-coeur-et-la-messe-perpetuelle/ .

Beaucoup de soldats, de généraux et de civils accédèrent personnellement à cette demande.

Signification

Le drapeau Français orné du Sacré Cœur de Jésus est le symbole de la France catholique, de la France unie à Dieu. Il nous rappelle que la France est née de la volonté de Dieu et qu’elle a reçu pour mission de promouvoir la foi catholique. Il nous rappelle nos origines de « Fille aînée de l’Eglise » et aux devoirs qu’elles incombent. Devoirs qui sont toujours les nôtres, même s’ils ne semblent pas préoccuper nos dirigeants aujourd’hui. Il est enfin, et surtout une réponse à une demande divine qui n’a jamais été exécutée. Il symbolise la Royauté du Christ sur notre pays. « Le règne du Christ est celui du Sacré Cœur » dit Mgr Pie.

Les promesses de Jésus liées à la dévotion du Sacré-Cœur

J’invite tous les fidèles à poursuivre avec piété leur dévotion au culte du Sacré-Coeur de Jésus, en l’adaptant à notre temps, pour qu’ils ne cessent d’accueillir ses insondables richesses, qu’ils y répondent avec joie en aimant Dieu et leurs frères, trouvant ainsi la paix, entrant dans une démarche de réconciliation et affermissant leur espérance de vivre un jour en plénitude auprès de Dieu, dans la compagnie de tous les saints.

(cf. Litanies du Sacré-Coeur). » Jean-Paul II, extrait de la Lettre adressée aux pèlerins de Paray-le-Monial et envoyée aux évêques de France, 4 juin 1999.

La Grande Promesse du Sacré-Coeur de Jésus

Je promets, dans l’excès de la miséricorde de mon Coeur, que mon amour tout-puissant accordera à tous ceux qui communieront le premier vendredi du mois, neuf mois de suite, la grâce de la pénitence finale. Ils ne mourront point dans ma disgrâce, ni sans recevoir les Sacrements, et mon Coeur se rendra leur asile assuré à cette dernière heure.

Les 12 Promesses de Notre Seigneur aux dévots de son Sacré Coeur

1) Je leur donnerai toutes les grâces nécessaires à leur état.

2) Je mettrai la paix dans leurs familles.

3) Je les consolerai dans toutes leurs peines.

4) Je serai leur refuge assuré pendant la vie et surtout à la mort.

5) Je répandrai d’abondantes bénédictions sur toutes leurs entreprises

6) Les pécheurs trouveront dans mon Coeur la source et l’océan infini de la miséricorde.

7) Les âmes tièdes deviendront ferventes.

8) Les âmes ferventes s’élèveront à une grande perfection.

9) Je bénirai les maisons où l’image de mon Sacré Coeur sera exposée et honorée.

10) Je donnerai aux prêtres le talent de toucher les coeurs les plus endurcis.

11) Les personnes qui propageront cette dévotion auront leur nom écrit dans mon Coeur, où il ne sera jamais effacé.

12) Je promets, dans l’excès de la miséricorde de mon Coeur, que mon amour tout-puissant accordera à tous ceux qui communieront le premier vendredi du mois, neuf mois de suite, la grâce de la pénitence finale. Ils ne mourront point dans ma disgrâce, ni sans recevoir les Sacrements, et mon Coeur se rendra leur asile assuré à cette dernière heure.

Jésus à Sainte Marguerite-Marie Alacoque

« Providence Divine du Cœur de Jésus, Pourvoyez-y. Cœur Sacré de Jésus, j’ai confiance en vous. » Cette dernière promesse est appelée la « Grande Promesse », et concerne donc la Communion des neuf premiers vendredis de mois consécutifs.

Prière pour demander l’avènement du Règne du Sacré-Coeur

Au nom du Sacré-Cœur de Jésus et par l’intercession de Marie Immaculée, très humblement prosternés devant Votre Majesté, ô Dieu Tout-Puissant, nous Vous supplions de bien vouloir envoyer Saint Michel pour qu’il nous secoure dans notre détresse.

Daignez Vous souvenir, Seigneur, que dans les circonstances douloureuses de notre histoire, Vous en avez fait l’instrument de vos miséricordes à notre égard. Nous ne saurions l’oublier. C’est pourquoi nous Vous conjurons de conserver à notre patrie, coupable mais si malheureuse, la protection dont Vous l’avez jadis entourée par le ministère de cet Archange vainqueur.

C’est à vous que nous avons recours, ô Marie Immaculée, notre douce Médiatrice, qui êtes la Reine du Ciel et de la terre. Nous vous en supplions très humblement, daignez encore intercéder pour nous. Demandez à Dieu qu’Il envoie Saint Michel et ses Anges pour écarter tous les obstacles qui s’opposent au règne du Sacré-Cœur dans nos âmes, dans nos familles et dans la France entière.

Et vous, ô Saint Michel, prince des milices célestes, venez à nous. Nous vous appelons de tous nos vœux ! Vous êtes l’Ange gardien de l’Eglise et de la France, c’est vous qui avez inspiré et soutenu Jeanne d’Arc dans sa mission libératrice. Venez encore à notre secours et sauvez-nous ! Dieu vous a confié les âmes qui, rachetées par le Sauveur, doivent être admises au bonheur du Ciel. Accomplissez donc sur nous la mission sublime dont le Seigneur vous a chargé. Nous plaçons tous nos intérêts spirituels, nos âmes, nos familles, nos paroisses, la France entière, sous votre puissante protection. Nous en avons la ferme espérance, vous ne laisserez pas mourir le peuple qui vous a été confié ! Combattez avec nous contre l’enfer déchaîné, et par la vertu divine dont vous êtes revêtu, après avoir donné la victoire à l’Eglise ici-bas, conduisez nos âmes à l’éternelle Patrie. Ainsi soit-il.

Composée par Martin Drexler (1902),* cette prière a reçu l’imprimatur du Cardinal Richard, Archevêque de Paris. La Sainte Vierge avait déclaré au voyant, qu’avec les prières de Léon XIII après la messe, ces supplications obtiendraient le triomphe de l’Eglise et le salut de la France. « Je suis toute miséricorde, lui dit-elle. Je veux sauver la France, mais il faut prier Saint Michel. Si on ne le prie pas, il n’interviendra pas ».

Litanie du Sacré Cœur

Seigneur, aie pitié de nous.

Christ, aie pitié de nous.

Seigneur, aie pitié de nous.

Christ, écoute-nous.

Christ, exauce-nous.

Père des cieux, toi qui es Dieu, aie pitié de nous.

Fils, Rédempteur du monde, toi qui es Dieu, aie pitié de nous.

Esprit-Saint, toi qui es Dieu, aie pitié de nous.

Trinité sainte, qui es un seul Dieu, aie pitié de nous.

Cœur de Jésus, le Fils du Père éternel, aie pitié de nous.

Cœur de Jésus, formé par le Saint-Esprit dans le sein de la Vierge-Mère, aie pitié de nous.

Cœur de Jésus, uni substantiellement au Verbe de Dieu, aie pitié de nous.

Cœur de Jésus, d’une majesté infinie, aie pitié de nous.

Cœur de Jésus, temple saint de Dieu, aie pitié de nous.

Cœur de Jésus, tabernacle du Très-Haut, aie pitié de nous.

Cœur de Jésus, maison de Dieu et porte du ciel, aie pitié de nous.

Cœur de Jésus, fournaise ardente de charité, aie pitié de nous.

Cœur de Jésus, sanctuaire de la justice et de l’amour, aie pitié de nous.

Cœur de Jésus, plein de bonté et d’amour, aie pitié de nous.

Cœur de Jésus, abîme de toutes les vertus, aie pitié de nous.

Cœur de Jésus, très digne de toutes louanges, aie pitié de nous.

Cœur de Jésus, roi et centre de tous les cœurs, aie pitié de nous.

Cœur de Jésus, en qui résident tous les trésors de la sagesse et de la science, aie pitié de nous.

Cœur de Jésus, en qui habite toute la plénitude de la divinité, aie pitié de nous.

Cœur de Jésus, en qui le Père a pris toutes ses complaisances, aie pitié de nous.

Cœur de Jésus, de la plénitude de qui nous avons tous reçu, aie pitié de nous.

Cœur de Jésus, le désiré des collines éternelles, aie pitié de nous.

Cœur de Jésus, patient et d’une immense miséricorde, aie pitié de nous.

Cœur de Jésus, riche à l’égard de tous ceux qui t’invoquent, aie pitié de nous.

Cœur de Jésus, source de vie et de sainteté, aie pitié de nous.

Cœur de Jésus, propitiation pour nos péchés, aie pitié de nous.

Cœur de Jésus, rassasié d’opprobres, aie pitié de nous.

Cœur de Jésus, brisé à cause de nos crimes, aie pitié de nous.

Cœur de Jésus, qui t’es fait obéissant jusqu’à la mort, aie pitié de nous.

Cœur de Jésus, transpercé par la lance, aie pitié de nous.

Cœur de Jésus, source de toute consolation, aie pitié de nous.

Cœur de Jésus, notre vie et notre résurrection, aie pitié de nous.

Cœur de Jésus, notre paix et notre réconciliation, aie pitié de nous.

Cœur de Jésus, victime des pécheurs, aie pitié de nous.

Cœur de Jésus, salut de ceux qui espèrent en toi, aie pitié de nous.

Cœur de Jésus, espérance de ceux qui meurent en toi, aie pitié de nous.

Cœur de Jésus, délices de tous les saints, aie pitié de nous.

Agneau de Dieu, qui enlèves les péchés du monde, pardonne-nous, Seigneur.

Agneau de Dieu, qui enlèves les péchés du monde, exauce-nous, Seigneur.

Agneau de Dieu, qui enlèves les péchés du monde, aie pitié de nous.

  1. Jésus, doux et humble de cœur.
  2. Fais nous un cœur selon ton cœur.

Prions : Dieu éternel et tout puissant, regarde le Cœur de ton Fils bien-aimé, ainsi que les louanges et satisfactions qu’il te présente au nom des pécheurs et, à ceux qui implorent ta miséricorde, avec faveur accorde ton pardon au nom de ce même Jésus-Christ, ton Fils, qui vit et règne avec toi, aux siècles des siècles. Ainsi soit-il.

A propos alaintexier

La Saint Martial des Ardents, vers le 12 novembre, peut -et doit- redevenir la grande fête locale de la ville de Limoges. Ce blog propose plusieurs moyens pour y contribuer dont l'opération "Loupiotes" et " les Rencontres littéraires". Pour y aider , une seule adresse courriel : sm.ardents@orange.fr
Cet article, publié dans Blogs et sites catholiques, Blogs et sites providentialistes, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Histoire du Sacré Cœur sur le drapeau Français. Espoir et Salut de la France

  1. A ire : LES ROIS DE FRANCE ET LE SACRE COEUR
    https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2016/07/22/les-rois-de-france-et-le-sacre-coeur/
    Paru sur ce blog.

    Les faits : Claire Ferchaud écrit le 16 janvier 1917 au Président de la République, Raymond Poincaré, pour lui transmettre un message du Sacré-Cœur de Jésus : SON IMAGE, LE COEUR DE L’AMOUR SURMONTE DE LA CROIX DU SACRIFICE, DOIT FIGURER SUR LE DRAPEAU FRANCAIS. Elle se rend elle-même à Paris pour rencontrer le président de la République et réitérer sa demande. L’audience, obtenue par la médiation d’un député conservateur de Vendée, a lieu le 21 mars 1917. Elle n’aura aucune suite…

    Seule l’ACTION FRANCAISE obéira au message et continuera d’arborer à titre privé le Sacré-Coeur de la France sur la partie blanche du drapeau Français
    https://francenationaliste.wordpress.com/2018/10/04/a-propos-de-linacceptable-drapeau-tricolore-frappe-du-sacre-coeur-selon-le-cardinal-billot/

    1925: Sept ans après avoir renouvelé les demandes de Paray-le-Monial au Président Poincaré ( Président de la République Française du 18 février 1913 au 18 février 1920) par l’intermédiaire de Claire Ferchaud, Président qui les a rejeté avec légèreté, le Christ-Roi QUI AVAIT DEMANDE QUE LE SACRE COEUR SOIT APPOSE SUR LE DRAPEAU FRANCAIS, apparait de nouveau à Claire Ferchaud (1896-1972)
    http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/Pagesvecuesrecitstemoignages/claire-ferchaud-sujet_454_1.htm
    et lui dit :

    -Quand je verrai ces lieux que j’ai spécialement choisi pour répendre mon Amour miséricordieux sur le monde, les foules A GENOUX et DEMANDER PARDON, mon Père fera grâce et mon Coeur apparaîtra dans le triomphe de la Paix sur une France régénérée !

    Pour obtenir plus rapidement le Roi du Sacré-Coeur qui régénèrera la France en Son Nom, ne faudrait-il pas obéir? Aller prier en foule, et à genoux?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s