Nouvelle Commission européenne. Les fédéralistes n’avancent même plus masqués.

Nouvelle Commission européenne : toujours le même mépris envers les peuples

Le moins que l’on puisse dire est que les nominations et élections à la Commission européenne comme au Parlement de Strasbourg ne vont pas réconcilier les électeurs avec l’Union européenne ! Le scrutin européen s’est caractérisé à peu près partout sur le Vieux-Continent, au sud, à l’est, comme au centre, par une montée en puissance des nationalistes, encore appelés « populistes » de façon péjorative, disons simplement de ceux qui refusent le « despotisme doux et éclairé » – dixit Jacques Delors – de Bruxelles au profit de la sauvegarde des intérêts nationaux. Or, non seulement les despotes bruxellois et strasbourgeois – ni doux ni éclairés – n’ont pas tenu compte de cette spectaculaire progression mais ils en ont pris l’exact contre-pied !

Qu’on en juge !

A la présidence de la Commission européenne, pour succéder à Junker, au terme de laborieuses tractations peu transparentes, ils ont choisi une Allemande en la personne de Ursula von der Leyen, https://www.rtl.fr/actu/international/qui-est-ursula-von-der-leyen-la-nouvelle-presidente-de-la-commission-europeenne-7797971720  ancien ministre de la Défense de Berlin. Laquelle n’a jamais caché qu’elle était fédéraliste. Si Macron a le fédéralisme discret et implicite, elle l’a, elle, triomphant et explicite. Elle a plaidé à plusieurs reprises pour des « Etats-Unis d’Europe. » En 2015, elle précisait dans les colonnes de Die Zeit : «Je n’imagine pas l’Europe de mes enfants ou de mes petits-enfants comme une union libre d’Etats pris au piège des intérêts nationaux.» A l’heure où les peuples veulent récupérer leur indépendance menacée par la tutelle omniprésente de Bruxelles, nommer à la tête de la Commission une fédéraliste relève de la provocation pure et simple !

Le Bulletin d’André Noël  SYNTHESE HEBDOMADAIRE  des problèmes politiques français et internationaux

Nouvelle série.  Depuis 1949

23, rue Paul Vaillant-Couturier – 94700 MAISONS-ALFORT – le n°:1,6 Euro banoel@wanadoo.fr tél : 01 74 59 31 68

Publicités

A propos Charte de Fontevrault

Royaliste depuis mon entrée en Faculté de Droit et des Sciences économiques, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Cet article, publié dans Limites de la république, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s