14 juillet 2019 : Hommage à Jacques Cathelineau rappelé à Dieu le 14 juillet 1793 et à son fils


    La commémoration de la mort de Jacques Cathelineau, premier généralissime de la Grande Armée catholique et royale, https://fr.wikipedia.org/wiki/Armée_catholique_et_royale_(Vendée) aura lieu le dimanche 14 juillet 2019  à Saint-Florent-le-Vieil. Cette manifestation organisée par le Souvenir Vendéen est, bien entendu, ouverte à tous.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Cathelineau

    Les fils perdirent tous la vie pendant la Révolution française *https://www.sylmpedia.fr/index.php?title=La_révolution_dite_Française  entre 1793 et 1794, au cours de la guerre de Vendée

  • Jean (1756-1793), qui périt en décembre 1793 dans le désastre de Savenay  au retour de la  la virée de Galerne
  • Jacques (1759-1793)
  • Pierre (1767-1794), touché au combat en février 1794 et décédé des suites de ses blessures,
  • Joseph (1772-1793), pris à Rochefort  et exécuté à  Chalonnes le 27 mars 1793

Cathelineau             Le tombeau de Jacques Cathelineau et de son fils Jacques-Joseph
dans la chapelle Saint-Charles, à Saint-Florent-le-Vieil

Le programme sera le suivant :

  • À partir de 14h40 : Accueil à la chapelle Saint-Charles https://monumentum.fr/chapelle-cathelineau-pa49000081.html  où se trouve le tombeau de Jacques Cathelineau et de son fils Jacques-Joseph ; un fléchage sera mis en place à partir de la rue de l’Europe (rue en direction du Mesnil et de de Montjean-sur-Loire) ;
  • 15h00 : Nous recevrons Mme Marion Fourchy, descendante de Cathelineau ; il y a quelques années, elle a présenté en Sorbonne un mémoire sur Jacques-Joseph de Cathelineau, fils du généralissime, mémoire réalisé sous la direction du grand historien Jean Tulard. Elle a accepté de nous parler de cet homme de bien et d’honneur que nous rappellerons plus particulièrement cette année ; elle pourra répondre aux questions à l’issue de son exposé.
  • 16h00 : Dépôt d’une gerbe sur le tombeau des deux Cathelineau et moment de recueillement ;
  • Vers 16h15 : Départ en voiture pour la « ferme des Coteaux » dans le haut de Saint-Florent-le-Vieil (parking à côté du cimetière et non dans la cour de la ferme) des indications sur l’itinéraire seront données ;
  • 16h30 : Accueil par l’association du musée de Saint-Florent-le-Vieil qui présentera une exposition consacrée à une artiste peintre florentaise, Marie Sourice, et aux deux généraux angevins enterrés à Saint-Florent-le-Vieil : Bonchamps et Cathelineau ;
  • 16h45 : Un goûter (boissons fraîches et gâteaux) sera offert sur place par le Souvenir Vendéen à tous ceux qui seront présents. Valéry Dubillot sera à la disposition de ceux qui voudraient aller découvrir les tombes vendéennes au cimetière : Jeanne Bussonnière (Sœur Jean-Baptiste, l’infirmière qui soigna Cathelineau), Léonard-François Oger (le médecin qui soigna Cathelineau et Bonchamps), Louis Lecoq de La Poltrie (un de ceux qui ont participé au soulèvement de Saint-Florent, il deviendra capitaine et commissaire aux vivres), Louis Lebrun (jeune soldat vendéen de 16 ans en 1793, engagé dans la cavalerie de Bonchamps alors qu’il n’avait pas de cheval, mais il investit ses économies pour en acheter un). 
  • La manifestation se terminera vers 17h30.

Nous vous remercions d’avance de bien vouloir contacter vos parents et amis qui pourraient s’associer à cette commémoration. Les enfants y sont particulièrement les bienvenus pour découvrir l’histoire de Saint-Florent-le-Vieil… et avoir un goûter ! 

 

A propos Charte de Fontevrault

Royaliste depuis mon entrée en Faculté de Droit et des Sciences économiques, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Cet article, publié dans Blogs et sites mémoriels, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour 14 juillet 2019 : Hommage à Jacques Cathelineau rappelé à Dieu le 14 juillet 1793 et à son fils

    • Louis Chiren dit :

      Jacques Cathelineau est né le 5 janvier 1759 au Pin-en-Mauges. Proclamé général de l’armée catholique et royale le 12 juin 1793, il fut mortellement blessé place Viarme, située dans le quartier Hauts-Pavés de Saint-Félix de Nantes. Transporté à Saint-Florent-Le-Vieil il y mourra le 14 juillet 1793. Il repose à la chapelle Cathelineau de Saint-Florent. Sa troupe l’aimait et lui portait un grand respect. Sa réputation d’homme pieux lui valut le titre de saint d’Anjou.

      Son fils Jacques-Joseph se joignit lors des cents jours à Auguste de la Rochejaquelein et participa à l’insurrection vendéenne contre Napoléon en faveur des Bourbons.

      Tisserand de profession, il entra dans l’armée en 1815 sous la restauration en qualité d’officier. Il intégra en 1827 la garde royale de Charles X. Il fut surnommé comme son père le saint de la garde. Il démissionna de l’armée en 1830, refusant de prêter serment à Louis-Philippe. Il sera anobli son blason se définit ainsi:.

      D’azur à un étendard d’argent, monté d’or, chargé d’un cœur de gueules, sommé d’une Croix de même.

      Avec pour devise « Dieu et le roi ».

      A la mémoire des chefs de l’armée catholique et royale d’Anjou, du Haut Poitou, du bas-Poitou, du pays de Retz, du marais Breton et de haute Bretagne : Jacques Cathelineau, Charles Melchior Artus de Bonchamps, Maurice Gigost d’Elbée, François Athanase Charrette de La Contrie, Henri du Vergier de La Rochejaquelein, Louis de Salgues de Lescure, Jean-Nicolas Stofflet, Jacques Nicolas Fleuriot de La Fleuriais, Charles de Royrand et Charles Sapinaud de la Rairie, Antoine-Philippe de la Trémoïlle.

      Et de leurs troupes valeureuses composées des membres de familles appartenant aux paroisses et aux communautés rurales restées fidèles à la sainte religion catholique et aux Lys de France.

      À la mémoire des guerres de Vendée où la terreur sabra, brûla, noya, éventra, éradiqua des milliers de personnes comme l’explique Reynald Secher dans son livre « du génocide au mémoricide » paru aux éditions du Cerf.

      La trame Divine traverse les siècles sans que l’on puisse toujours en saisir les tenants et les aboutissants.

      On ne peut douter de l’action divine qui quoi qu’il arrive et quelles que soient les vicissitudes de l’histoire, protège la fille aînée de l’Église.

      La Croix de notre Seigneur a toujours protégé cette terre. Celle qui touche la France dans l’histoire contemporaine est la Croix de Lorraine. Elle ne prit ce nom que par le jeu des alliances de l’histoire de France. Cette croix à double traverses était à l’origine la Croix d’Anjou vénérée suite aux croisades dès le 13ème siècle et figurant comme les Lys sur les armoiries du Maine-et-Loire.

      Ainsi cette trame que forme le Ciel, la protection éternelle accordée à la France par notre Seigneur et sa sainte mère se vérifie. C’est le Sacré-Cœur qui anima les troupes de Vendée, la Sainte Croix et le chapelet au service des Lys.

      Les signes de cet engagement par le sang de ses filles et de ses fils, versé pour défendre son Saint Nom se vérifient discrètement au fil de l’histoire. Ils interpellent les descendants de cette chevalerie qui demain et dès aujourd’hui est au service de la France éternelle, celle de nos rois très chrétiens, celle d’Henri V de la Croix qui demain reprendra le flambeau.

      https://louischiren6.wixsite.com/peintreetpoete/vendee-souviens-toi-de-ta-fidelite

  1. Bravo !

    Le 14 Juillet n’est pas seulement la prise de la Basytille (14 Juillet 1789), c’est aiussi la prise de Jérusalem (14 Juillett 1099, deta de la prise de la cité Sainte, le Saint Sépulcre ne sera libéré qie le lendemein, 24 ahueres éatnt nécessaire pour pacifier la ville) et la monté au cierl de Jacques Jospeh de Catelineau (14 Juillet 1793).

    On pourrait presque maintenir le défilé du 14 Juillet… pour honorer l’Armée Catholique et Royale de Vandée.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

*Messages-Prophéties-Par les Saints et les Prophètes ......Myriamir(1)

*En cette Fin des Temps-Jésus et Marie parlent à leurs Enfants !

Gavroche 60

Anecdotes et histoires

Royalistes.Net

La Contre-Révolution vs La Gouvernance Mondiale

L'Identitaire

Les racines soutiennent le monde

La Charte de Fontevrault

Le blog de la Charte de Fontevrault et du royalisme providentialiste

%d blogueurs aiment cette page :