Quelle plus belle date qu’aujourd’hui 14 juillet pour commencer la publication des Ombres de la révolution dite française (1) ?

Avant-propos.  Qui aurait pu croire que le siècle dit des LUMIERES  https://fr.wikipedia.org/wiki/Siècle_des_Lumières  déboucherait  sur de telles OMBRES portées .

    Alors si vraiment la révolution est un bloc dont on ne peut rien distraire ( Clémenceau)  https://www.humanite.fr/georges-clemenceau-la-revolution-est-un-bloc-dont-ne-peut-rien-distraire-639802.  Il convient de n’en rien distraire , en effet, et  de la  condamner en bloc.

   Les lignes qui suivent ,  et  qui ne sont  que les  premières d’un vaste dossier, doivent être considérées  comme autant de pièces à charge dans un procès que  les royalistes , et  à partir d’eux , tous les Français entendent faire à la révolution dite française.

LES OMBRE DE LA RÉVOLUTION dite Française  de “A” à “Z”

Il ne faut pas confondre vérité et conviction” (1)

  Le biologiste Jean Rostand  

 :::

       L’emploi préférentiel de l’expression : “révolution (2)  dite Française  a été recommandé par l’ Assemblée générale de La Charte de Fontevrault, tenue en l’Abbaye royale homonyme -Prieuré saint Lazare – , le 25 août 1993.

            Le bicentenaire de la Terreur, que nous y commémorions alors, rendait quasiment obligatoire ce qui est, à tout le moins, une correction sémantique. L’impression qui nous étreignait à l’époque, et qui nous étreint naturellement toujours, était que:

     ° Si nous ne dénoncions pas les crimes de la révolution dite Française,

   ° Nous nous en rendions, par le fait même, complices.

            Or, en Droit, la complicité est punie comme le Crime. Dés lors, nous ne pouvions livrer au public une première liste des ombres de la révolution sans préciser en même temps que cette révolution ne pouvait plus désormais être licitement qualifiée de “Française”.

 :::

            Les acquis, les bienfaits, les bonheurs,en bref, les lumières de la révolution “ dite Française” sont bien connus. Pourtant toute médaille a son revers, toute oeuvre humaine a ses limites, tout être a son ombre portée, et même les astres ont une face cachée. Et pourtant ce qui est caché n’a t-il pas autant, et même souvent plus d’importance, que ce qui est en pleine lumière?

            Le Conventionnel Merlin de Thionville n’écrivait-il pas à propos des massacres de Vendée:

            Il faut ensevelir cette malheureuse action…Les brigands n’ont pas le temps d’écrire ou de faire des journaux Cela s’oubliera comme tant d’autres choses  (3) .

            A la lecture des lignes qui suivent, effrayés sans doute, étonnés peut-être, intéressés du moins, comme nous l’avons été nous mêmes, vous constaterez que“cela” ne ne s’est pas oublié…

 :::

          Ayant rendu à la mémoire de ceux dont nous sommes les enfants (4)  l’hommage qui leur était du, il est maintenant possible de considérer d’une façon scientifique le travail que nous plaçons sous les yeux du lecteur. A ce lecteur, nous demandons de poursuivre jusqu’au bout la lecture de ce travail même si le dégoût pourrait le lui faire tomber des mains…

            Une première objection nous sera sans doute présentée dés l’origine: La grande diversité voire la considérable hétérogénéité des ombres recensées. A première vue, quoi de commun en effet par exemple entre l’“appauvrissement intellectuel” et “l’art Saint-Sulpicien” qui résultent pourtant bien tous les deux de la Révolution ?

            A cette interrogation d’un apparent bon sens la réponse nous parait être qu’un dictionnaire qui ne s’intéresserait qu’ à certaines définitions parmi d’autres serait un mauvais dictionnaire.

           Une deuxième objection, une seconde plutôt (5) , sera très (?) probablement, non pas de manquer d’objectivité- un dictionnaire des ombres n’est pas un un catalogue des réussites  (6) de la révolution- mais d’instruire un procès dont nous aurions déjà porté la sentence.

            Il est bien possible que les fondamentalistes de la révolution dite Française adoptent ce point de vue, mais en vérité, ce Dictionnaire est surtout fait pour les autres, ceux qui réfléchissent…

            Si, lecture faite, ils croient pouvoir partager nos conclusions, alors ce sera tant mieux pour la connaissance de l’histoire de notre pays et pour le triomphe de l’école scientifique hostile à toute forme de vérité révélée en histoire.

 :::

            A ce propos, l’occasion est trop belle pour ne pas citer les propos du ministre des Affaires étrangères sur l’affaire du génocide arménien  (7)  que le Parlement Français finit pourtant par condamner par la loi du 29 janvier 2001. “ Est-ce à la loi de proclamer -la vérité- sur cette tragédie historique? le gouvernement ne le pense pas , et le président de la République partage cette appréciation” (8)  .

            Puisqu’il n’y a pas de loi, ou peut être plutôt pas encore ? qui proclame et impose -une vérité donnée- sur la tragédie révolutionnaire, dépêchons nous de l’étudier et de la faire connaître.

 :::

            Les lignes qui précédent ont été écrites dans les années 1997-1998 et peut-être étaient -elles prémonitoires ? Il est de moins en moins sur qu’il n’ y ait “pas de loi, … qui proclame et impose une vérité donnée sur la tragédie révolutionnaire”.

            Nous n’en voulons pour preuve que les extravagantes réactions suscitées par la sortie à l’automne 2000 du film du film d’Éric Rohmer “L’Anglaise et le Duc” (9) https://www.ina.fr/video/1799393001020    . Ce film a été réalisé d’après les mémoires d’époque de la maîtresse du duc d’Orléans: Mrs Graces Éliott. Nourri des observations prises sur le vif d’un témoin de l’époque, il ne cache naturellement rien des limites, des exactions, des horreurs… des “ombres” pour tout dire de la révolution.

            C’est sans doute à raison de ce son discordant  (10)  que le pamphlétaire journaliste (11)  Jean-François Kahn s’est cru autorisé à qualifier le film de Rohmer de “ révisionniste” (12)  . Or l’on sait que la loi définit le révisionnisme- au seul sens   qui puisse être le sien- comme l’action de réécrire, ou de tenter de réécrire, l’histoire de la seconde guerre mondiale et en fait un délit.

            Le journaliste -peut être nostalgique de l’époque de l’accusateur public – ne saurait   ainsi mieux dire qu’il appelait de ses voeux une incrimination et une condamnation de tous ceux qui donnent de la révolution une autre image que celle majoritairement   imposée par les médias, les penseurs et les maîtres de notre époque contemporaine.

 :::

            Le danger est donc réel que notre entreprise d’analyse des ombres de la révolution soit un jour interdite.

            J’ y vois une raison supplémentaire pour que vous diffusiez ses premiers résultats hic et nunc, urbi et orbi et si possible des aujourd’hui et à jamais car si les hommes meurent , il est infiniment souhaitable que le souvenir de ce   qu’ils ont pu faire de bon et d’utile dans leur vie leur survive.

     Alain TEXIER

   Et comme il ne faut jamais oublier de donner la paroles aux inculpés dans un procès criminel, l’on ne saurait mieux commencer notre réquisitoire que par les citations suivantes …

                                    :::

  Ce qui constitue une République, c’est la destruction totale de ce qui lui est opposé”.

Saint- Just. Discours à la Convention nationale du 26 fevrier 1794 – 8 ventose an II

Et aussi

   “Les vertus farouches font les moeurs atroces”

Saint- Just. Rapport sur la police générale, la justice, etc… Convention nationale .15 avril 1794. Chapitre 21.

Et encore

   “La force ne fait ni raison ni droit; mais il est peut être impossible   de s ‘en   passer pour faire respecter le droit et la raison”.

Saint- Just. Fragments sur les institutions républicaines

Et enfin

   “L’art de gouverner n’a produit que des monstres

Saint- Just. Discours à la Convention nationale du 26 fevrier 1794.


 NOTES

[1] – Cité in Claude Baignières. “Chronique. Eric Rohmer en quête de la vérité historique”. Le Figaro 12 septembre 2001 p. 33

[2] – L’absence de “ R ” majuscule au mot révolution est politiquement voulue. Elle ne constitue donc pas, à nos yeux, une faute d’orthographe.

[3] – Ces paroles tout autant cyniques que criminelles sont reproduites dans le Bulletin d’information du “Souvenir de la Chouannerie Normande” n°43 de l’année 1993 p.19.

[4] – politiquement et religieusement parlant

[5] – La place manquant   ici,   nous   nous tenons à   la   disposition des contradicteurs   pour   répondre aux objections de rang: 3,4,5,6…,66 … et 666.

[6]- pas plus que les cahiers de doléances ne permettent d’écrire l’histoire de la Société de la France de la fin de l’ Ancien Régime, n’en déplaise aux historiens (?) d’occasion qui se délectent de ces sources partielles rendues par eux partiales.

[7] – Cf infra la rubrique “génocide ”.

[8]  B.Q. Assemblée Nationale 18-3 citée in Pouvoirs N° 90- Chronique constitutionnelle Française- 1 er janvier-30 avril 1999 V° Ordre du Jour, sous-rubrique refus d’inscription p. 204 colonne de gauche.

[9] –  Claude Baignières. “Chronique. Eric Rohmer en quête de la vérité historique”. Le Figaro 12 septembre 2001 p. 33

Joseph Macé-Scarron. Polémique. Autour du film révolutionnaire “ l’Anglaise et le Duc”, une vieille controverse. faut-il guillotiner Rohmer? Le Figaro 12 septembre 2001 p 14.

Jean Tulard. “ Une cruauté extraordinaire”. Ibidem. Cet intéressant article “décrypte pour Le Figaro cent ans de filmographie révolutionnaire et s’interroge sur la place qu’y occupe le dernier film d’Eric Rohmer.

Jacques de Saint-Victor. Ce sang était-il donc si impur ? ibidem.

Retour sur le film  « iconoclaste « d’Eric Rhomer. L’anglaise et le duc » ( Philippe dit   » égalité  » en l’occurence) .  https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/tag/langlaise-et-le-duc/

MORT D’ERIC ROHMER , REALISATEUR en 2001 DU FILM , assez iconoclaste quand même, »L’ANGLAISE ET LE DUC » (Philippe-Egalité)                                        http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-mort-d-eric-rohmer-realisateur-en-2001-du-film-assez-iconoclaste-quand-meme-l-anglaise-et-le-duc-philippe-egalite-42750625.html

[10] – C’est sans doute la même “discordance” qui a conduit à ne pas sélectionner “l’Anglaise et le Duc” pour le festival de Cannes !

[11]– Et non le journaliste pamphlétaire…

[12] – Journal Marianne du 3 septembre 2001

NDLRB. 

Vous  voulez  en savoir plus sur la  rubrique LES OMBRES DE LA RÉVOLUTION dite Française  de “A” à “Z”

     Pour ce faire, il faut et il suffit que  vous  inscriviez l’expression   » Les ombre de la révolution » dans la case   » Rechercher » qui figure  en  haut , premier tiers, à droite de la page  qui s’ouvre  lorsque  vous interrogez le  blog de la Charte de Fontevrault.

Publicités

A propos Charte de Fontevrault

Royaliste depuis mon entrée en Faculté de Droit et des Sciences économiques, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Cet article, publié dans Limites de la république, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s