« Féminicide » où les outrances de ceux ( ce qui englobent celles) qui ne connaissent pas le latin


Retour sur le féminicide , concept odieux, avec Jean de Maistre

A la suite de notre article Féminicide : un concept odieux Jean de Maistre a posté sur JSF le remarquable commentaire que nous reprenons ici. Commentaire de haute volonté qui devrait intéresser nos suiveurs (et non followers). Merci à Jean de Maistre.  JSF

Le terme de féminicide, qui s’impose insidieusement dans le débat public, est en effet particulièrement stupide. La secte féministe qui a lancé ce terme a voulu trouver un pendant à homicide, en ignorant manifestement que le mot latin homo désigne l’espèce et non le genre masculin pour lequel il y a vir. Or on ne parle pas de viricide quand un homme ou une femme tue un homme et le terme d’homicide convient fort bien.

Mais il y a plus inquiétant, c’est que cette secte a forgé le terme féminicide sur le modèle de génocide, pour suggérer qu’il y a chez les hommes, c’est-à-dire les mâles, pris comme un tout, une volonté d’exterminer les femmes prises comme un autre tout, une affirmation particulièrement inepte. Cette secte féministe, tout droit sortie de cette peste idéologique politiquement correcte importée des USA s’accompagne d’autres tendances tout aussi malsaines, le décolonialisme, l’indigénisme, le communautarisme, le mouvement des racisés, affirmant que l’État français est institutionnellement raciste, ce qui selon lui fait de notre pays un simple clone de l’Afrique du Sud de l’époque de l’apartheid.

Tous ces gens-là ne rêvent que de limiter la liberté d’expression, de durcir le code pénal pour instaurer un véritable ordre moral où chaque parole, chaque geste, sera épié par des délateurs et délatrices.

Un jeune intellectuel venu d’Inde racontait dans son essai sa stupeur lorsqu’il rencontra le politiquement correct dans l’université prestigieuse où il s’était inscrit. Sur un mur, dans un des halls d’entrée, il y avait un ‘’ mur des violeurs ‘’ où des féministes avaient mis des photos d’étudiants pris au hasard, photos d’ailleurs aimablement fournies par l’administration. Lorsque les pauvres étudiants ont découvert leur visage sur ce ‘’ mur des violeurs ‘’ ils ont évidemment exigé qu’elles soient retirées. Mais en pure perte, l’argument des féministes étant que tout homme étant un violeur potentiel, il était légitime de choisir des photos au hasard.

Nous n’avons pas fini de supporter ces idéologies importées des USA*, elle imprègnent désormais les médias, s’insinuent insidieusement à l’université, leur vocabulaire est repris sans précaution par des hommes politiques.

Il est cependant heureux qu’en France des femmes fassent entendre leurs critiques des idéologues des sectes féministes, comme Élisabeth Lévy, Natacha Polony, Élisabeth Badinter etc.

Mais une fois de plus tente de s’imposer le terrorisme intellectuel d’une minorité d’activistes.   ■

Envois postaux : Je Suis Français, BPM 777,  19 rue du Musée, 13001 MARSEILLE
Courriel : contact@jesuisfrancais.blog

http://www.jesuisfrancais.blog

   Voir  sur ce dernier point la trés inquiétante histoire du Campus  d’Evergreen. (Etat de Whasington-USA) que relate l’article  suivant  du blog de la Charte de Fontevrault. https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2019/08/25/le-campus-devergreen-balon-dessai-des-derives-du-progressisme-premier-territoire-lobotomise/

Publicités

A propos Charte de Fontevrault

Royaliste depuis mon entrée en Faculté de Droit et des Sciences économiques, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Cet article, publié dans Action Orléaniste, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour « Féminicide » où les outrances de ceux ( ce qui englobent celles) qui ne connaissent pas le latin

  1. Commentaire 1 -Il est heureux qu’en France des femmes fassent entendre leurs critiques des idéologues des sectes féministes, comme Catherine Deneuve, Élisabeth Lévy, Natacha Polony, Élisabeth Badinter etc…

    La chose où l’on pourrait trouver un point d’accord avce ces féministes, c’est sur les violences conjugales : il ne fait pas patri de la culture Français, je dirai même Franco-Catholique -au diable si ce terme ne plait pas- de battre nos femmes. Où est passé notre culture Chevaleresque d’amour Courtois?

    Pensez que sous François I°, un viol était puni de pendaison et un viol avec homicide à l’écartelage !

    La République en France, c’est le règne de l’étranger. L’esprit républicain destabilise notre défense nationale et favorise des influences religieuses directement hostiles au Catholicisme traditionnel. Il faut redonner à la France un régime qui soit Français.

    La France au Français et l’Europe aux européens !

  2. Commentaire 2. Mais comme les ports italiens risquent de réouvrir et de nouveaux immigrés non-Chrétien de revenir en France, les violences conjugales et sexuelles risquent de ré-augmenter.

    Jusqu’à ce que quelqu’un leur fasse prendre EN SENS INVERSE la valise. Ou le cercueil comme on l’a dit aimablement aux Français d’Algérie…

    Au passage, merci à Catherine Deneuve d’avoir incarné avec Brio une grande Anne d’Autriche dans D’ARTAGNAN. La Reine de France, élégante jusque dans les égouts de Paris : Merci Mme Deneuve…

  3. Commentaire 3. Peut être que ce qu’il manque à toutes ces dames, c’est un vrai D’ARTAGNAN

  4. Irène Pincemaille dit :

    Je serai plus concise :
    TOUTES CES FEMELLES
    Á LA POUBELLE !
    Tiens, ça rime !!!

  5. Commentaire 4. UN DERNIER POUR LA ROUTE !

    Permettez-moi d’insiter : Où est passé notre culture Chevaleresque d’amour Courtois ? Si la France redevenait un pays de Chevaliers et de Mousquetaires, peut-être que les femmes seraient mieux traités, plus protégèes par la société, et il y aurait moins de féministes pour nous empoisonner la vie !

    Sans remonter à l’époque de Lancelot, Bayard ou D’Artagnan, une législation de protection de la femme existe :

    -Répression de l’adultaire comme incitation à la débauche : Loi du 25 Avril 1942 et Loi du 23 Décembre 1942.
    -Répression de l’abandon de famille : Loi du 7 Fevrier 1924, remaniée par la Loi du 23 Juillet 1942.
    -Répression de la prostitution comme incitation à la débauche et au racolage publique : Loi du 29 Novembre 1939 et Loi du 6 Aout 1942.
    -Répression du proxénétisme : Loi du 2 Mars 1943 et Loi du 13 Avril 1946.
    -Répression des violences sexiste et sexuellees : Loii du 13 Avril 1946 et Loi du 3 août 2018.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s