Nous dansons sur un volcan et, pendant ce temps, les services du ministre Darmanain* parlent chiffon.

* Ministre de l’Action et des Comptes publics

JORF n°0237 du 11 octobre 2019
texte n° 24

Arrêté du 4 octobre 2019 définissant la tenue d’uniforme attribuée au directeur général des douanes et droits indirects et à son adjoint

NOR: CPAD1903350A

Le ministre de l’action et des comptes publics,
Vu la loi n° 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires ;
Vu la loi n° 84-16 du 11 janvier 1984 modifiée portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique de l’Etat, notamment son article 25 ;
Vu le décret n° 85-779 du 24 juillet 1985 portant application de l’article 25 de la loi n° 84-16 du 11 janvier 1984 fixant les emplois supérieurs pour lesquels la nomination est laissée à la décision du Gouvernement, notamment son article 1er ;
Vu le décret n° 2017-1082 du 24 mai 2017 relatif aux attributions du ministre de l’action et des comptes publics ;
Vu l’arrêté du 16 juillet 2018 portant organisation de l’administration centrale de la direction générale des douanes et droits indirects ;
Sur la proposition du directeur général des douanes et droits indirects,
Arrête :

Article 1Le directeur général des douanes et droits indirects et son adjoint sont chacun dotés d’une tenue d’uniforme.

Article 2Ces tenues sont définies en annexe.

Article 3Le directeur général des douanes et droits indirects est chargé de l’exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.
  • Annexe

    ANNEXE

    DESCRIPTION DE LA TENUE D’UNIFORME DU DIRECTEUR GÉNÉRAL DE LA DOUANE
    Pour le personnel masculin

    Veste (vareuse)

    – en laine polyester de couleur bleu marine (entièrement doublée), grammage 270 ± 20 g ;
    – manches droites ;
    – col à revers comportant un insigne de coin de col ;
    – pattes d’épaule avec bouton ;
    – forme droite, légèrement cintrée, fermée par quatre boutons réglementaires ;
    – ouverture au dos ;
    – deux poches poitrines plaquées à pli watteau fermées par un bouton.

    Pantalon-

    en laine polyester de couleur bleu marine, doublé devant, grammage 270 ± 20 g ;
    – bande satin noire avec passe poil rouge au milieu ;
    – deux poches en biais, une poche revolver à droite avec rabat et bouton ;
    – fermeture à glissière ;
    – ceinture prolongée, 1 pli sur le devant de chaque côté.

    Matériaux

    Tissu de base

    – laine polyester 6 ;
    – grammage 270 ± 20 g/m2 ;
    – 55 % laine – 45 % polyester ;
    – tissage sergé ;
    – couleur bleu marine douane.

    Doublure

    – texturé en polyester 100 % ;
    – grammage 90 ± 10 g/m2 ;
    – toile thermo-collante ;
    – viscose polyamide 80/20 % ;
    – grammage 100 ± 10 g/m2.

    Sacs de poche

    – veste (poches intérieures) : en doublure ;
    – pantalon : en polyester coton, grammage 90 ± 10g/m2.

    Fond de pantalon

    – en polyester coton, grammage 90 ± 10g/m2 ;
    – feutre aiguilleté bleu marine, en polyester coton ;
    – grammage 220 ± 10 g/m2.

    Plastron

    – toile thermocollante.

    Passepoil

    – Bande rouge douane avec passepoil rouge au milieu.

    Fil à coudre

    – coton bleu marine foncé.

    Confection

    Devant vareuse

    – doublage entier, sans petit côté ;
    – renfort par un entoilage avec plastron thermocollé ;
    – deux poches poitrine à pli watteau avec rabat« accolade », boutonnière et bouton, hauts des poches bordés en doublure, rabat doublé ;
    – deux poches côté plaquées, sans soufflet et sans pli avec rabat rectangulaire et coins arrondis, boutonnière et bouton, hauts de poches bordés en doublure ;
    – deux poches portefeuille sur doublure de poitrine, encadrement en tissu ;
    – col cran ouvert avec écusson de coin de col, dessus tissu en deux morceaux, dessous feutrine en un morceau ;
    – parementure (garniture intérieure) en tissu ;
    – pince poitrine prolongée.

    Dos vareuse

    – monté droit ;
    – confection en deux morceaux ;
    – une fente médiane au bas.

    Manches

    – montées droites ;
    – avec parement de manche broderie argent feuilles de chêne en fil d’argent ;
    – épaulette intérieure sur ponte d’épaule ;
    – tête de manche avec « cigarette ».

    Pattes d’épaule

    – de forme trapézoïdale, finissant en pointe à la boutonnière ;
    – fixation à la couture de tête demanche ;
    – dessous doublé ;
    – la bordure est argentée et brodée ;
    – des feuilles de chêne argent y sont brodées. Elles sont orientées vers l’intérieur ;
    – des galons représentent cinq clous de 5 mm environ.

    Surpiqûres

    – col, bord des devants, poches, rabats, pattes d’épaules surpiquées 5 mm du bord avec retour de 12 cm ± 1 au bas des devants.

    Boutonnières

    – brodées.

    Boutons

    – en plaqué argent estampés en relief du cor de chasse et grenage ;
    – boutons de 21 mm pour les devants (4 boutons) ;
    – boutons de 15 mm pour les poches et pattes d’épaule (6 boutons).

    Coins de col

    – cousus sur tout le tour ;
    – coin de col sur un écusson en velours de soie noire représentant cor de chasse et grenade en broderie à la main en cannetille d’argent.

    Devant pantalon

    – doublure devant jusqu’au genou ;
    – un pli « à la française » de chaque côté ;
    – braguette avec fermeture à glissière et sous-pont, arrêt de renfort en bas ;
    – deux poches de côté en biais, « à l’italienne », arrêts de renfort haut et bas ;
    – sacs de poche en deux morceaux surfilés, avec renfort, pris dans la couture de ceinture.

    Dos pantalon

    – une pince couchée de chaque côté ;
    – une poche passepoilée avec rabat boutonnière et bouton ;
    – sacs de poche en deux morceaux surfilés, avec renfort, pris dans la couture de ceinture.

    Ceinture

    – en deux morceaux, prolongée de 40 mm finie ;
    – hauteur de ceinture 35 mm finie ;
    – hausse de ceinture (intérieur) avec anti-glisse ;
    – fermeture par une boutonnière, un bouton « corozo » et une agrafe ;
    – six passants, hauteur finie 40 mm, largeur finie 10 mm.

    Passepoil

    – pris dans la couture de côté, de la ceinture jusqu’au bas du pantalon ;
    – bas de pantalon ;
    – terminé avec talonnette demi-circulaire arrière.

    Coutures

    – toutes les coutures (à l’exception de la ceinture) sont surfilées.

    Surpiqûres

    – rabat de poche revolver, bords de poches côté surpiqués de 5 mm du bord, avec arrêt de renfort.

    Boutonnières

    – brodées.

    Boutons

    – bleu marine type « corozo » de 15 mm.

    Képi
    La coiffure du képi est de forme « polo », composée d’un bandeau, d’un turban sur lequel sont cousues les galons de grade, de montants, d’un fond, d’une jugulaire, d’une visière, d’un intérieur. Le képi est en drap noir.
    Bandeau

    – armature en « bandoléum » ou matériau de caractéristiques similaires, bande de 105 mm de haut, cousue sur l’arrière de la coiffure ;
    – feuilles de chênes brodées sur toute la largeur avec un emplacement à l’avant pour recevoir le grade (cinq clous) ;
    – la couverture du fond en velours rouge et en drap noir pour le turban de 1’intérieur, avec une bande de couleur rouge sur tout le pourtour du képi ;
    – il est entièrement doublé avec un fond transparent en matière plastique posé sous le fond, le pourtour intérieur de 40 mm en cuir.

    Visière

    – la visière est vernie noire, la bordure est de type « double jonc » en « vinyle » noir ;
    – jugulaire : La jugulaire est montée sur la visière en bas du bandeau avant ;
    – elle est de couleur argent.

    Matériaux

    Bandeau

    – armature en « bandoléum » ou matériau de caractéristiques similaires, bande de 105 mm de haut, cousue sur l’arrière de la coiffure ;
    – le couverture du fond en velours rouge et en drap noir pour le turban.

    Intérieur

    – il est entièrement doublé avec un fond transparent en matière plastique posé sous le fond, le pourtour intérieur de 40 mm en cuir.

    Visière

    – la visière est vernie noire, la bordure est de type « double jonc » en « vinyle » noir.

    Confection

    Montage

    – tous les composants sont montés cousus ;
    – soutaches de grade assemblées à l’arrière par couture invisible ;
    – montants cousus et terminés par couture invisible.

    Chemises
    Chemise de ville sans poche ni patte d’épaule. Col classique avec pied de col. Chemise ouverte sur toute sa hauteur et fermeture par boutonnage sous patte. Boutons assortis au coloris du tissu. Partie supérieure du dos renforcée par un empiècement en un seul morceau. Bas droit ourlé. Manches terminées par un poignet simple aux angles arrondis et fermé par bouton. Elle est avec pinces pour le personnel féminin.
    Cravate :

    – de couleur bleu marine ;
    – composition : 100 % polyester, poids : 65 g/m2 et d’une longueur de 150 cm.

    Pour le personnel féminin
    Matériaux identiques à la tenue homme

    Veste (vareuse)

    – en polyester laine de couleur bleu marine (entièrement doublée), grammage 270 ± 20 g ;
    – manches droites ;
    – col à revers comportant l’insigne de coin de col ;
    – pattes d’épaule avec bouton ;
    – deux poches basses plaquées avec rabat fermées par un bouton ;
    – forme droite fermée par quatre boutons réglementaires ;
    – deux coutures bretelle ;
    – dos étroit avec fente médiane ;
    – deux rabats poitrines avec bouton réglementaire.

    Jupe

    – en polyester laine de couleur bleu marine (entièrement doublée) ;
    – bande rouge avec passepoil rouge au milieu ;
    – de forme légèrement évasée, un pli creux derrière, descendant juste au-dessus du genou ;
    – dos avec fermeture à glissière au milieu ;
    – ceinture rapportée sans passant et fermeture paragrafe.

    Pantalon

    – en laine polyester de couleur bleu marine ;
    – Bande satin noire avec passe poil rouge au milieu ;
    – deux poches en biais, une poche revolver à droite avec rabat et bouton ;
    – fermeture à glissière ;
    – ceinture prolongée.

    Confection

    Vareuse

    – doublage entier, sans petit côté ;
    – renfort par un entoilage avec plastron thermocollé ;
    – deux rabats poitrine« accolade », boutonnière et bouton, rabat doublé ;
    – deux poches côté plaquées, sans souffl et et sans pli avec rabat rectangulaire et coins arrondis, boutonnière et bouton, hauts de poches bordés en doublure ;
    – une poche portefeuille sur doublure de poitrine, encadrement en tissu ;
    – col cran ouvert avec écusson de coin de col, dessus tissu en deux morceaux, dessous feutrine en un morceau ;
    – parementure (garniture intérieure) en tissu ;
    – couture« bretelle » partant du milieu del’épaule ;
    – boutonnage à gauche (rappel).

    Dos

    – monté droit ;
    – confection en deux morceaux ;
    – une fente médiane au bas.

    Manches :

    – montées droites ;
    – avec parement de manche broderie argent feuilles de chêne en fil d’argent ;
    – épaulette intérieure sur ponte d’épaule ;
    – tête de manche avec « cigarette ».

    Pattes d’épaule

    – de forme trapézoïdale, finissant en pointe à la boutonnière ;
    – fixation à la couture de tête demanche ;
    – dessous doublé ;
    – La bordure est argentée et brodée ;
    – des feuilles argent y sont brodées ;
    – les galons représentent cinq clous.

    Surpiqûres

    – col, bord des devants, poches, rabats, pattes d’épaule surpiquées 5 mm du bord avec retour de 12 cm ± 1 au bas des devants.

    Boutonnières

    – brodées.

    Boutons

    – cousus sur tout le tour ;
    – en plaqué argent estampés corps de chasse et grenade ;
    – boutons de 21 mm pour les devants (4 boutons) ;
    – boutons de 15 mm pour les poches et pattes d’épaule (6 boutons).

    Jupe :
    Forme légèrement évasée, montée en trois panneaux, entièrement doublée.
    Devant

    – en un morceau ;
    – une pince de chaque côté ;
    – en deux morceaux.

    Ceinture

    – rapportée en un morceau ;
    – rempliée largeur 30 mm ;
    – prolongée avec bouton « corozo » et boutonnière brodée.

    Passepoil

    – pris dans la couture de côté, de la ceinture jusqu’au bas.

    Coutures

    – surfilées.

    Pantalon
    Dos pantalon

    – une pince couchée de chaque côté ;
    – sacs de poche en deux morceaux surfilés, avec renfort, pris dans la couture de ceinture.

    Ceinture

    – en deux morceaux, prolongée de 40 mm finie ;
    – hauteur de ceinture 35 mm finie ;
    – hausse de ceinture (intérieur) avec anti-glisse ;
    – fermeture par une boutonnière, un bouton « corozo » ;
    – six passants, hauteur finie 40 mm, largeur finie 10 mm.

    Passepoil

    – pris dans la couture de côté, de la ceinture jusqu’au bas du pantalon ;
    – bas de pantalon ;
    – terminé avec talonnette demi-circulaire arrière.

    Coutures

    – toutes les coutures (à l’exception de la ceinture) sont surfilées.

    Surpiqûres

    – bords de poches côté surpiqués de 5 mm du bord, avec arrêt de renfort.

    Boutonnières

    – brodées.

    Boutons

    – bleu marine type « corozo » de 15 mm.

    Tricorne
    La coiffure est de forme « tricorne », composée d’une calotte de forme oblongue entourée d’un bord relevé formant le tricorne, les trois pointes relevées dessinant un triangle isocèle.

    – la couleur du tricorne est bleu foncé ;
    – les bords sont relevés et protégés par un ruban gros grain de couleur noire ;
    – le fond est de couleur noire ;
    – un ruban gros grain de couleur noire posé à la base de la calotte ;
    – pas de doublure intérieure ;
    – pourtour intérieur en gros grain ;
    – identification de grade : cinq clous brodés argent ;
    – bandeaux brodés feuilles de chêne argents.

    Matériaux

    – calotte et bords en velours de soie de couleur bleue foncée et bords brodés en fil d’argent. Renfort des bords ;
    – ruban gros grain largeur 15 mm (largeur posée : 7 mm fini) de couleur argent avec fil de laiton.

    Base de calotte

    – ruban en gros grain noir largeur 22 mm masquant la couture de montage entre les bords et la calotte.

    Pourtour intérieur :

    – en gros grain noir largeur 22 mm.

    Insigne de grade

    – identification de grade (cinq clous).

    Confection

    Montage

    – forme en « poil de lapin » préformée ;
    – tous les autres composants sont mis en forme et montés cousus ;
    – couture de montage des bords sur la calotte masquée par un ruban ;
    – renfort des bords en ruban gros grain rabattu et piqué, couture de fermeture invisible au milieu du bord arrière ainsi que le bandeau.

    Position de l’insigne de grade

    – identification de grade (cinq clous) sur le centre du bandeau.

    Vous pouvez consulter l’intégralité du texte avec ses images à partir de l’extrait du Journal officiel électronique authentifié accessible en bas de page

    Vous pouvez consulter l’intégralité du texte avec ses images à partir de l’extrait du Journal officiel électronique authentifié accessible en bas de page

    Vous pouvez consulter l’intégralité du texte avec ses images à partir de l’extrait du Journal officiel électronique authentifié accessible en bas de page

    DESCRIPTION DE LA TENUE D’UNIFORME DU DIRECTEUR GÉNÉRAL ADJOINT DE LA DOUANE
    Pour le personnel masculin

    Veste (vareuse)

    – en laine polyester de couleur bleu marine (entièrement doublée), grammage 270 ± 20 g ;
    – manches droites ;
    – col à revers comportant un insigne de coin de col ;
    – pattes d’épaule avec bouton ;
    – forme droite, légèrement cintrée, fermée par quatre boutons réglementaires ;
    – ouverture au dos ;
    – deux poches poitrines plaquées à pli watteau fermées par un bouton.

    Pantalon

    – en laine polyester de couleur bleu marine, doublé devant, grammage 270 ± 20 g ;
    – bande satin noire avec passe poil rouge au milieu ;
    – deux poches en biais, une poche revolver à droite avec rabat et bouton ;
    – fermeture à glissière ;
    – ceinture prolongée, 1 pli sur le devant de chaque côté.

    Matériaux

    Tissu de base

    – laine polyester 6 ;
    – grammage 270 ± 20 g/m2 ;
    – 55 % laine – 45 % polyester ;
    – tissage sergé ;
    – couleur bleu marine douane.

    Doublure

    – texturé en polyester 100 % ;
    – grammage 90 ± 10 g/m2 ;
    – toile thermo-collante ;
    – viscose polyamide 80/20 % ;
    – grammage 100 ± 10 g/m2.

    Sacs de poche

    – veste (poches intérieures) : en doublure ;
    – pantalon : en polyester coton, grammage 90 ± 10g/m2.

    Fond de pantalon

    – en polyester coton, grammage 90 ± 10g/m2 ;
    – feutre aiguilleté bleu marine, en polyester coton ;
    – grammage 220 ± 10 g/m2.

    Plastron

    – toile thermocollante.

    Passepoil

    – bande rouge douane avec passepoil rouge au milieu.

    Fil à coudre

    – coton bleu marine foncé.

    Confection

    Devant vareuse

    – doublage entier, sans petit côté ;
    – renfort par un entoilage avec plastron thermocollé ;
    – deux poches poitrine à pli watteau avec rabat« accolade », boutonnière et bouton, hauts des poches bordés en doublure, rabat doublé ;
    – deux poches côté plaquées, sans soufflet et sans pli avec rabat rectangulaire et coins arrondis, boutonnière et bouton, hauts de poches bordés en doublure ;
    – deux poches portefeuille sur doublure de poitrine, encadrement en tissu ;
    – col cran ouvert avec écusson de coin de col, dessus tissu en deux morceaux, dessous feutrine en un morceau ;
    – parementure (garniture intérieure) en tissu ;
    – pince poitrine prolongée.

    Dos vareuse

    – monté droit ;
    – confection en deux morceaux ;
    – une fente médiane au bas.

    Manches

    – montées droites ;
    – avec parement de manche broderie argent feuilles de chêne en fil d’argent ;
    – épaulette intérieure sur ponte d’épaule ;
    – tête de manche avec« cigarette ».

    Pattes d’épaule

    – de forme trapézoïdale, finissant en pointe à la boutonnière ;
    – fixation à la couture de tête demanche ;
    – dessous doublé ;
    – la bordure est argentée et brodée ;
    – des feuilles de chêne argent y sont brodées. Elles sont orientées vers l’intérieur ;
    – des galons représentent quatre clous de 5 mm environ.

    Surpiqûres

    – col, bord des devants, poches, rabats, pattes d’épaules surpiquées 5 mm du bord avec retour de 12 cm ± 1 au bas des devants.

    Boutonnières

    – brodées.

    Boutons

    – en plaqué argent estampés en relief du cor de chasse et grenage ;
    – boutons de 21 mm pour les devants (4 boutons) ;
    – boutons de 15 mm pour les poches et pattes d’épaule (6 boutons).

    Coins de col

    – cousus sur tout le tour ;
    – coin de col sur un écusson en velours de soie noire représentant cor de chasse et grenade en broderie à la main en cannetille d’argent.

    Pantalon
    Devant

    – doublure devant jusqu’au genou ;
    – un pli « à la française » de chaque côté ;
    – braguette avec fermeture à glissière et sous-pont, arrêt de renfort en bas ;
    – deux poches de côté en biais, « à l’italienne », arrêts de renfort haut et bas ;
    – sacs de poche en deux morceaux surfilés, avec renfort, pris dans la couture de ceinture.

    Dos pantalon

    – une pince couchée de chaque côté ;
    – une poche passepoilée avec rabat boutonnière et bouton ;
    – sacs de poche en deux morceaux surfilés, avec renfort, pris dans la couture de ceinture.

    Ceinture

    – en deux morceaux, prolongée de 40 mm finie ;
    – hauteur de ceinture 35 mm finie ;
    – hausse de ceinture (intérieur) avec anti-glisse ;
    – fermeture par une boutonnière, un bouton « corozo » et une agrafe ;
    – six passants, hauteur finie 40 mm, largeur finie 10 mm.

    Passepoil

    – pris dans la couture de côté, de la ceinture jusqu’au bas du pantalon ;
    – bas de pantalon ;
    – terminé avec talonnette demi-circulaire arrière.

    Coutures

    – toutes les coutures (à l’exception de la ceinture) sont surfilées.

    Surpiqûres

    – rabat de poche revolver, bords de poches côté surpiqués de 5 mm du bord, avec arrêt de renfort.

    Boutonnières

    – brodées.

    Boutons

    – bleu marine type « corozo » de 15 mm.

    Képi
    La coiffure du képi est de forme « polo », composée d’un bandeau, d’un turban sur lequel sont cousues les galons de grade, de montants, d’un fond, d’une jugulaire, d’une visière, d’un intérieur. Le képi est en drap noir.
    Bandeau

    – feuilles de chênes brodées sur toute la largeur avec un emplacement à l’avant pour recevoir le grade (quatre clous) ;
    – la couverture du fond en velours rouge et en drap noir pour le turban de 1’intérieur, avec une bande de couleur rouge sur tout le pourtour du képi ;
    – il est entièrement doublé avec un fond transparent en matière plastique posé sous le fond, le pourtour intérieur de 40 mm en cuir.

    Visière

    – la visière est vernie noire, la bordure est de type « double jonc » en « vinyle » noir ;
    – jugulaire : la jugulaire est montée sur la visière en bas du bandeau avant ;
    – elle est de couleur argent.

    Matériaux

    Bandeau

    – armature en « bandoléum » ou matériau de caractéristiques similaires, bande de 105 mm de haut, cousue sur l’arrière de la coiffure ;
    – le couverture du fond en velours rouge et en drap noir pour le turban.

    Intérieur

    – il est entièrement doublé avec un fond transparent en matière plastique posé sous le fond, le pourtour intérieur de 40 mm en cuir.

    Visière

    – la visière est vernie noire, la bordure est de type « double jonc » en « vinyle » noir.

    Confection

    Montage

    – tous les composants sont montés cousus ;
    – soutaches de grade assemblées à l’arrière par couture invisible ;
    – montants cousus et terminés par couture invisible.

    Chemises
    Chemise de ville sans poche ni patte d’épaule. Col classique avec pied de col. Chemise ouverte sur toute sa hauteur et fermeture par boutonnage sous patte. Boutons assortis au coloris du tissu. Partie supérieure du dos renforcée par un empiècement en un seul morceau. Bas droit ourlé. Manches terminées par un poignet simple aux angles arrondis et fermé par bouton. Elle est avec pinces pour le personnel féminin.
    Cravate

    – couleur bleu marine ;
    – Composition : 100 % polyester, poids : 65 g/m2 et d’une longueur de 150 cm.

    Pour le personnel féminin
    Matériaux identiques à la tenue homme

    Veste (vareuse)

    – en polyester laine de couleur bleu marine (entièrement doublée), grammage 270 ± 20 g ;
    – manches droites ;
    – col à revers comportant l’insigne de coin de col ;
    – pattes d’épaule avec bouton ;
    – deux poches basses plaquées avec rabat fermées par un bouton ;
    – forme droite fermée par quatre boutons réglementaires ;
    – deux coutures bretelle ;
    – dos étroit avec fente médiane ;
    – deux rabats poitrines avec bouton réglementaire.

    Jupe

    – en polyester laine de couleur bleu marine ( entièrement doublée), grammage 270 ± 20 g ;
    – bande rouge avec passepoil rouge au milieu ;
    – de forme légèrement évasée, un pli creux derrière, descendant juste au-dessus du genou ;
    – dos avec fermeture à glissière au milieu ;
    – ceinture rapportée sans passant et fermeture par agrafe.

    Pantalon

    – en laine polyester de couleur bleu marine, doublé devant, grammage 270 ± 20g ;
    – Bande satin noire avec passe poil rouge au milieu ;
    – deux poches en biais ;
    – fermeture à glissière ;
    – ceinture prolongée, 1 pli sur le devant de chaque côté.

    Passepoil

    – bande rouge douane avec passepoil rouge au milieu.

    Fil à coudre

    – coton bleu marine foncé.

    Confection

    Vareuse

    – doublage entier, sans petit côté ;
    – renfort par un entoilage avec plastron thermocollé ;
    – deux rabats poitrine« accolade », boutonnière et bouton, rabat doublé ;
    – deux poches côté plaquées, sans soufflet et sans pli avec rabat rectangulaire et coins arrondis, boutonnière et bouton, hauts de poches bordés en doublure ;
    – une poche portefeuille sur doublure de poitrine, encadrement en tissu ;
    – col cran ouvert avec écusson de coin de col, dessus tissu en deux morceaux, dessous feutrine en un morceau ;
    – parementure (garniture intérieure) en tissu ;
    – couture« bretelle » partant du milieu de l’épaule ;
    – boutonnage à gauche (rappel).

    Dos

    – monté droit ;
    – confection en deux morceaux ;
    – une fente médiane au bas.

    Manches

    – montées droites ;
    – avec parement de manche broderie argent feuilles de chêne en fil d’argent ;
    – épaulette intérieure sur ponte d’épaule ;
    – tête de manche avec « cigarette ».

    Pattes d’épaule

    – de forme trapézoïdale, finissant en pointe à la boutonnière ;
    – fixation à la couture de tête de manche ;
    – dessous doublé ;
    – la bordure est argentée et brodée ;
    – des feuilles argent y sont brodées ;
    – les galons représentent 4 clous.

    Surpiqûres

    – col, bord des devants, poches, rabats, pattes d’épaule surpiquées 5 mm du bord avec retour de 12 cm ± 1 au bas des devants.

    Boutonnières

    – brodées.

    Boutons

    – cousus sur tout le tour ;
    – en plaqué argent estampés corps de chasse et grenade ;
    – boutons de 21 mm pour les devants (4 boutons) ;
    – boutons de 15 mm pour les poches et pattes d’épaule (6 boutons).

    Jupe
    Forme légèrement évasée, montée en trois panneaux, entièrement doublée.
    Devant

    – en un morceau ;
    – une pince de chaque côté ;
    – en deux morceaux.

    Ceinture

    – rapportée en un morceau ;
    – rempliée largeur 30 mm ;
    – prolongée avec bouton « corozo » et boutonnière brodée.

    Passepoil

    – pris dans la couture de côté, de la ceinture jusqu’au bas.

    Coutures

    – surfilées.

    Pantalon
    Devant

    – doublure devant jusqu’au genou ;
    – braguette avec fermeture à glissière ;
    – deux poches de côté en biais, « à l’italienne », arrêts de renfort haut et bas ;
    – sacs de poche en deux morceaux surfilés, avec renfort, pris dans la couture de ceinture.

    Dos pantalon

    – une pince couchée de chaque côté ;
    – sacs de poche en deux morceaux surfilés, avec renfort, pris dans la couture de ceinture.

    Ceinture

    – en deux morceaux, prolongée de 40 mm finie ;
    – hauteur de ceinture 35 mm finie ;
    – hausse de ceinture (intérieur) avec anti-glisse ;
    – fermeture par une boutonnière, un bouton « corozo » et une agrafe ;
    – six passants, hauteur finie 40 mm, largeur finie 10 mm.

    Passepoil

    – pris dans la couture de côté, de la ceinture jusqu’au bas du pantalon ;
    – bas de pantalon ;
    – terminé avec talonnette demi-circulaire arrière.

    Coutures

    – toutes les coutures (à l’exception de la ceinture) sont surfilées.

    Surpiqûres

    – rabat de poche revolver, bords de poches côté surpiqués de 5 mm du bord, avec arrêt de renfort.

    Boutonnières

    – brodées.

    Boutons

    – bleu marine type « corozo » de 15 mm.

    Tricorne
    La coiffure est de forme « tricorne », composée d’une calotte de forme oblongue entourée d’un bord relevé formant le tricorne, les trois pointes relevées dessinant un triangle isocèle.

    – la couleur du tricorne est bleu foncé ;
    – les bords sont relevés et protégés par un ruban gros grain de couleur noire ;
    – le fond est de couleur noire ;
    – un ruban gros grain de couleur noire posé à la base de la calotte ;
    – pas de doublure intérieure ;
    – pourtour intérieur en gros grain ;
    – identification de grade : quatre clous brodés argent ;
    – bandeaux brodés feuilles de chêne argents.

    Matériaux

    – calotte et bords en velours de soie de couleur bleue foncée et bords brodés en fil d’argent. Renfort des bords ;
    – ruban gros grain largeur 15 mm (largeur posée : 7 mm fini) de couleur argent avec fil de laiton.

    Base de calotte

    – ruban en gros grain noir largeur 22 mm masquant la couture de montage entre les bords et la calotte.

    Pourtour intérieur :

    – en gros grain noir largeur 22 mm.

    Insigne de grade

    – identification de grade (quatre clous).

    Confection

    Montage

    – forme en « poil de lapin »préformée ;
    – tous les autres composants sont mis en forme et montés cousus ;
    – couture de montage des bords sur la calotte masquée par un ruban ;
    – renfort des bords en ruban gros grain rabattu et piqué, couture de fermeture invisible au milieu du bord arrière ainsi que le bandeau.

    Position de l’insigne de grade

    – identification de grade (quatre clous) sur le centre du bandeau.

    Vous pouvez consulter l’intégralité du texte avec ses images à partir de l’extrait du Journal officiel électronique authentifié accessible en bas de pagein

Fait le 4 octobre 2019.

Gérald Darmanin

NDLRB.  L’on notera avec intérêt qu’il n’est prévu de tenues que pour le personnel masculin OU le personnel féminin.

A propos Charte de Fontevrault

Royaliste depuis mon entrée en Faculté de Droit et des Sciences économiques, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s