En attendant les mains jointes, mais pas les bras croisés, la venue du Grand Monarque.

NDLRB. La Charte de Fontevrault rappelle qu’elle n’entend pas plus infirmer que confirmer les » analyses » contenues dans les lignes suivantes . Elle les publie néammoins volontiers comme existantes dans le panel des différentes opinions apparues pour faire face au gâchis né de la la révolution dite française.

              N’ayons pas d’inquiétude , le tri sera fait un jour. Evangile selon Saint Mathieu XIII :30- Laissez l’un et l’autre croître ensemble jusqu’à la moisson ; et au moment de la moisson je dirai aux moissonneurs : Ramassez d’abord l’ivraie et liez-la en bottes que l’on fera brûler ; quant au blé, recueillez-le dans mon grenier. «

https://effondrements.wordpress.com/2012/09/12/la-france-boira-la-lie-mais-un-roi-la-sauvera/

https://effondrements.wordpress.com/2012/09/19/les-3-secrets-et-la-descendance-davidique-de-jesus-et-des-rois-de-france/

https://effondrements.wordpress.com/2012/09/17/autres-temoignages-confirmant-la-venue-du-grand-monarque/

A propos Charte de Fontevrault

Royaliste depuis mon entrée en Faculté de Droit et des Sciences économiques, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Cet article a été publié dans Blogs et sites providentialistes. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour En attendant les mains jointes, mais pas les bras croisés, la venue du Grand Monarque.

  1. victor dit :

    Pourquoi un roi ? Tout est dit dans Matthieu 15.9 ! Commandements d’hommes = Droits de l’Homme ! C’est à dire des droits qui ne suivent pas ceux de Dieu.

    • « Pourquoi un roi ? mais tout simplement parce que ce Roi; Lieutenant du Christ en terre de France, aura à charge de faire appliquer en notre pays les droits de Dieu!

    • Bernard dit :

      Tout y est effectivement dit dans cette phrase. Le Christ en concluait quoi ?

      Jn. 8:44 : «Le père dont vous êtes issus, c’est le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il n’a point persisté dans la vérité, parce qu’il n’y a pas de vérité en lui. Lorsqu’il dit le mensonge, il parle de son propre fonds ; car il est menteur, et le père du mensonge.»

      Qu’est-ce le satanisme sinon la liberté de choisir soi-même ce que l’on croit être bien et ce que l’on croit être mal ?
      https://www.wikiberal.org/wiki/Satanisme

      Le Grand Monarque évoqué par de nombreuses prophéties, sera celui qui rétablira les principes du « Nouveau Testament’, et non ceux de l' »Ancien » car ayant été complètement défigurés. D’où le problème de la religion juive et musulmane. Ne pas oublier que l’une et l’autre appellent à lapider la femme adultère, à tuer celui qui se convertit dans une autre religion (Deutéronome 13.6-17) etc

      La Révolution Française est ainsi allé vers le satanisme et s’est mis à revenir vers un noachisme destructeur comme l’explique Novak ici :
      https://effondrements.wordpress.com/2012/09/19/les-3-secrets-et-la-descendance-davidique-de-jesus-et-des-rois-de-france/comment-page-3/#comment-57440

  2. colombe dit :

    Bonjour à tous,
    N’oublions pas cette vision que la Très Sainte Vierge a montré à Soeur Catherine Filljung. et qui doit donner à tous l’espoir.
    La douce Mère l’entretenait d’un dessein qu’Elle avait conçu et préparé pour le salut de son royaume. Elle voulait convertir le peuple de France, l’arracher au joug de la chair et du démon, ranimer en lui la Foi, refaire de lui, comme au commencement, le peuple du Christ. En quelques mois, par un réveil soudain, la France se retrouverait totalement et ardemment chrétienne.Et quand l’heure serait venue de sauver le pays, de dompter l’ennemi intérieur et de chasser l’étranger, c’était à Jeanne d’Arc qu’elle en réservait la gloire. Soeur Catherine eut la révélation que durant les châtiments en France, le secours viendrait du ciel, par de nouvelles apparitions de Jeanne d’Arc.
    Elle vit la sainte héroïne, debout sous un arc-en-ciel, l’épée à la main, tête nue, les cheveux tombant de toute leur longueur sur les épaules, comme ceux de la Vierge qu’elle avait vue lors de l’apparition à Sarreguemines Jeanne était couronnée de deux auréoles, d’éclat différent et d’inégales grandeurs. L ‘une figurait sa mission passée, celle d’Orléans, de Reims et de Rouen. L’autre, beaucoup plus grande et plus brillante, annonçait sa seconde mission, celle qui lui était promise pour la délivrance, la restauration et l’exaltation du Royaume de Marie.
    Aussi l’an prochain, mobilisez-vous pour Jeanne d’Arc,qu’elle soit priée,fêtée .

  3. colombe dit :

    Bonsoir Monsieur.
    C’est un livre que j’ai. Je vous fais un petit résumé.
    C’est une personne peu connue, mais une privilégiée de Marie. Sa première rencontre avec la Vierge date du 10 mars 1873
    La Vierge la conduite dans un voyage mystique lui faisant découvrir l’avenir. Catherine percevait qu’une crise redoutable se préparait pour l ‘Eglise et pour la France
    Elle reçut les stigmates et durant de nombreuses années, elle ne se nourrit que de la Communion.
    Trente neuf ans avant la guerre de 1914, elle avait été avisée.
    Elle s’offrit en victime pour apaiser la colère de Dieu. Son habit de tertiaire dominicaine fut béni par le Pape Léon XIII.
    Elle avait reçu de Dieu la mission d’écrire au Pape Léon XIII, pour lui demander de consacrer le mois d’octobre à la Vierge Marie, d’en faire le mois du Rosaire. Quelques semaines après, le Souverain Pontife réalisait le désir de Dieu par l’encyclique  » Supremi Apostolatus  » datée du 1er septembre 1883, qui dédiait le mois d’octobre à la  » Reine du Rosaire »
    Elle avait également reçu de Dieu de dire au Pape d’ordonner dans toute l ‘Eglise des prières, dont celles qui doivent être récitées à la fin des messes basses.
    Ces prières furent prescrites trois mois plus tard en janvier 1884
    Dans ses extases, soeur Catherine entendait le gémissement des peuples, l’appel des opprimés, qui, de tous les pays du monde, criaient vers la Vierge et la suppliaient d’accomplir son dessein.
    La France régénérée, rendue à sa vocation et plus puissante que jamais, deviendrait enfin la protectrice des faibles et la gardienne de la justice dans le monde entier..
    C’est du sérieux. Elle est morte le 4 août 1915.

  4. Un grand merci pour ces lignes précieuses mais est ce qu’il s’agit bien de la vision dont vous parliez plus haut et que je vous redonne ci-dessous ?
    N’oublions pas cette vision que la Très Sainte Vierge a montré à Soeur Catherine Filljung.

  5. Pourquoi le Roi ? parce que le Roi, c’est l’incarnation de la Nation, son chef naturel. CHAQUE NATION A UN CHEF NATUREL SUSICTE PAR DIEU (Eccl. 17:14). Même les gitans ont un Roi ! Le Roi est un point de rencontre, un “axe du monde” reliant le ciel et la Terre: Lieutenant de Dieu sur Terre, il fait descendre les Grâces du Ciel sur son peuple et, chef naturel de sa nation, il fait remonter les prières de son peuple vers le Ciel.

    En conséquence, LE ROI EST LA SEULE AUTORITE LEGITIME EMANANT DE DIEU : ceci est à la base du PRINCIPE ROYAL. La TRIPLE DONATION de Sainte-Jeanne d’Arc en est l’illustration.

    Et le message de la vision de la Rue du Bac est limpide :

    -Que chacun sesoumette aux autorités en charge. Car il n’y a point d’autorité qui ne viene de Dieu, et celles qui existent sont constituées par Dieu. Si bien que celui qui se rebelle à l’autorité se rebelle contre l’ordre établi par Dieu (Romains 13:1-2).

    C’est pourtant ce qu’on fait les révolutionnaires en 1789, alors que dieu avait indiqué dans la Sainte Bible la Royauté comme le régime le meilleur (Zacharie 6:12-13).

    -MAIS LA FRANCE NE PEUT PAS PERIR CAR DIEU AIME ENCORE SES FRANCS (Hneri Comte de Chambord) !

    Et c’est pour celà que Dieu nous reodnnera la Royauté à travers un Grand Monarque promis et annoncé.

    -En vérité, en vérité, je vous le dis : qui accueille celui que je vous ai envoié m’acueille; et qui m’acuille acceuille celui qui m’a envoyé (Jean 13:20) !

  6. Bien que nous ayons oscillé des gouvernances monarchiques à celles républicaines, l’individualisme demeure le maître mot. Il n’y a point de colonne vertébrale qui donne une direction afin de mener l’ensemble vers l’harmonie. Les dirigeants défendent le pré carré de leurs privilèges octroyés. Les instincts les plus vils côtoient les plus nobles aspirations. Mais ils exploitent tous la naïveté populaire. Leurs administrés, par une grande immaturité, rêvent à de meilleurs lendemains sans avoir besoin de se remettre en cause. Il ne peut en résulter qu’un inéluctable effondrement. Effondrement des valeurs, effondrement du système, effondrement de la morale. Un gouvernement servi par l’individualisme des personnes qui le composent, est par nature chaotique. Le chaos n’engendre que violence physique et verbale, exploitation de l’autre, appauvrissement du bien commun, corruption, dépravation morale et spirituelle.

    Que le système soit monarchique ou républicain, qu’il soit religieux ou laïque, une minorité recourt à tous les stratagèmes de l’individualisme pour maintenir sa position dominante. À l’autre bout du spectre, la majorité se complait dans son rôle de nourricière de l’élite. De belles promesses ou le spectre du danger suffisent à illusionner les foules. Cette foule se montre d’autant plus cynique envers sa caste dirigeante qu’elle se refuse à accepter l’alternative.

    À l’individualisme ne s’oppose que l’abaissement de notre égo.

    Mais cela demanderait à la majorité soumise d’être confrontée au miroir de sa propre image. Une image de soi aussi chargée d’individualisme que cette élite honnie.

    Abreuvés d’illusions, la vérité nous est déplaisante et inconfortable.

    Celui qui se penche sur les trajectoires passées des civilisations humaines, trouvera des parallèles singuliers. À chaque fois que les élites s’enorgueillissaient et s’apprêtaient à triompher aux dépens de l’ordre divin et naturel, UN ROI DORMANT S’EST REVEILLE. La Source de toute chose, Dieu, a toujours attendu que chacun prenne clairement position. Soit se laisser happer par l’individualisme, par amour de soi-même. Soit se libérer de l’aveuglement en s’en remettant en Dieu et en retrouvant sa capacité à aimer le divin chez l’autre.

    Il est temps de réintroduire le Roi caché, que l’on associe parfois au mythe du Grand Monarque, dans notre pensée…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s