L’ultra gauche Orléanaise trouve à redire aux fêtes johanniques 2014, fêtes qui remontent quand même à 1429.

Retour sur les fêtes johanniques Orléanaises  de l’A.D. 2014.

Orléans : la gauche s’attaque à Jeanne d’Arc

 Les cons, ça ose tout, c’est à ça qu’on les reconnaît. Une maxime qui est vérifiée une fois de plus alors que deux mister nobody de la gauche orléanaise montrent une fois de plus qu’ils ne respectent rien, pas même les symboles majeurs de l’histoire de la ville. Et ils s’étonnent que la gauche a été jetée aux municipales, dès le premier tour. Ainsi, un élu EELV totalement inconnu au bataillon signe une tribune ordurière envers la jeune fille qui représente Jeanne d’Arc cette année 2014 . Il lui reproche… d’être catholique et de l’assumer.

Cette année, il s’agit de Félicité Lemaire de Marne, une jeune fille de 16 ans qui habite Saran. Rappelons un instant les critères de sélection dictés parla  tradition : être une jeune fille de 16-17 ans, habiter dans l’agglomération orléanaise depuis au moins dix ans ou y être née, être baptisée et pratiquante. Donner de son temps dans les associations humanitaires est aussi recommandé. Jadis, les candidates étaient prises une année dans le public, l’année suivante dans le privé, mais ce n’est plus le cas : plus de candidats dans l’enseignement de la République. Ce sont donc les lycées privés de la ville – souvent Saint-Charles et Sainte-Croix-sainte-Euverte – qui fournissent les bataillons de Jeanne d’Arc et de pages (deux) nécessaires.

Les attaquants : d’illustres inconnus Celui qui s’attaque à Jeanne d’Arc se nomme   Jean-Sébastien Herpin. Né en 1967, il est ingénieur dans une société de développement informatique et co-secrétaire régional EELV, dont il est porte-parole au niveau local. Ses engagements pour l’environnement sont inexistants. En revanche il milite pour la PMA et les droits des homosexuels, ce qui ne manque pas d’avoir un rapport direct avec l’écologie politique. C’est d’ailleurs peut-être pour ça que ses attaques contre les idées de l’actuelle Jeanne d’Arc ont été relayées avec tant de soin par Christophe Desportes-Guilloux, qui en plus d’être permanent du PS est aussi militant de la cause homosexuelle dans le Loiret, engagé au sein d’Homosexualité et Socialisme (HES) et du groupe d’action gay et lesbien (GAGL) du Loiret.
 
Bref, ce sont des gens totalement inconnus en-dehors du microcosme politique orléanais. Et pour cause : ils ne sont pas élus – leur influence ne leur a même pas permis de se décrocher un strapontin dans un coin tranquille – et leur intérêt pour les sujets qui font le quotidien des français – chômage, économie, impôt ou encore sécurité – est égal à zéro. Leur contribution éclairée à la vie politique locale aussi, si on exclut les tempêtes dans un verre d’eau, les réactions plus militantes que humaines et, ce qui est un peu un comble dans cette affaire, les cris de jeune pucelle effrayée à l’idée de découvrir le pays réél.
 
Que reprochent-ils à la jeune fille qui représente Jeanne d’Arc cette année, Félicité Lemaire ? D’aimer sur son Facebook « des groupuscules plus ou moins douteux, et surtout plus que moins en terme d’humanisme et d’égalité des humains devant la loi », selon JS Herpin. Rien que ça. Et d’après Christophe Desportes-Guilloux qui en remet une couche en hurlant sur son Facebook qu’il boycottera la Jeanne d’Arc 2014, un « scandaleux amalgame des pires homophobes » pour un de ces groupes, et un « groupuscule d’extrême-droite » pour l’Observatoire de la Christianophobie.

Evidemment, la bonne presse – de gauche bien sûr – a fait son travail. En attaquant la jeune fille, en l’accusant de ralentir la marche de la France que « s’escrime » à sauver ce pauvre Hollande , même si on se demande bien le rapport, et en la traitant de tous les noms . Sans même se rendre compte un instant que c’est une tempête dans un verre d’eau ; même si les deux derniers sites ne sont quasiment lus que par le microcosme orléanais et que le commun des orléanais en a rien à faire. Mais tremblez, bonnes gens d’Orléans, le totalitarisme est à nos portes ! Et ce sont les preux guerriers de la gauche pro-LGBT qui vont le bouter hors des murs de la ville et de France.

….

http://www.politicvisio.com/n31-france/article-orleans-la-gauche-s-attaque-a-jeanne-d-arc.html?id=9099

 

NDLRBCe lien est maintenant  inactif  , celà n’ajoute  que plus de valeur à notre mise en ligne.

A propos alaintexier

La Saint Martial des Ardents, vers le 12 novembre, peut -et doit- redevenir la grande fête locale de la ville de Limoges. Ce blog propose plusieurs moyens pour y contribuer dont l'opération "Loupiotes" et " les Rencontres littéraires". Pour y aider , une seule adresse courriel : sm.ardents@orange.fr
Cet article, publié dans Action royaliste, Blogs et sites providentialistes, Limites de la république, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s