L’idée stupide du site du cartes de voeux virtuelles  » Dromadaire ». Le 21 Janvier, on partage des câlins !

Le 21 Janvier, on partage des câlins !
Message en ligne | Aide | Désabonnement
Des cookies sont déposés via ce mail,cliquez ici pour en savoir plus

Dromadaire.com
Câlins virtuels
MARDI 21/01 : JOURNÉE DES CÂLINS

A propos Charte de Fontevrault

Royaliste depuis mon entrée en Faculté de Droit et des Sciences économiques, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Cet article, publié dans Limites de la république, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour L’idée stupide du site du cartes de voeux virtuelles  » Dromadaire ». Le 21 Janvier, on partage des câlins !

  1. Jerry dit :

    ? Ou est le pb

    • Le 21 janvier est le jour de la mort du roi Louis XVI qui doit être consacrée au recueillement et au souvenir du martyr royal au milieu d’une longue série et non la journée que l’on doit passer à se faire des papouilles plus ou moins érotisées..

  2. Pilayrou dit :

    Ca vole bas chez vous !

    • MA Guillermont dit :

      Nous volons comme les hirondelles , elles volent toujours bas avant l’orage qui vient … pour tout être humain qui observe la scène … en notre beau pays de France !

      Oiseaux communs de nos campagnes et de nos villes …elles annoncent aussi le Printemps …

      • MA Guillermont dit :

        Oh oui ,
        Je le savais , j’attendais Monsieur Louis Chiren ce tableau éclatant de l’arrivée du Grand Roi ; faisant suite au Communiqué des Coeurs Croisés de Décembre 2019 !!!

        Ce matin deux mésanges virevoletaient dans les arbustes sur la butte …

        « Aujourd’hui tu seras libérée  » disaient les Anges à Jeanne la Pucelle d’Orléans .
        Elle le fut ! le feu du bûcher n’était qu’une sombre étape vers la Feu de Sanctification Eternel Feu Consolateur , Purificateur Infiniment Saint , Feu Vivant !
        Après feu du bûcher , Feu de Sainteté … entre deux : L’Apostasie -Âme flambe …
        une heure à l’échelle de l’humanité . Heure terrible mais elle sera vite oubliée au jour de la Pâques Universelle .

        La Rédemption vient à la poussière , c’est à elle qu’Elle a choisi de Venir , petite poussière misérable implorante . Trop d’orgueil nuit au Salut .
        L’homme doit mordre poussière .
        (OG)

      • Louis Chiren dit :

        Bonsoir Madame Guillermont et merci pour vos précieux rappels que certains feraient bien de méditer car nos choix se font ici et maintenant avant que nos corps ne deviennent poussière.
        Le bel exemple du martyre de sainte Jeanne d’Arc et cette phrase « aujourd’hui tu seras libérée » me font penser à la dernière scène, le dernier acte de miséricorde de Notre Seigneur Jésus Christ (avant de ressusciter) qu’il nous faut méditer car il est à mon avis très important. Il visait les deux attitudes du pécheur que nous sommes tous, le bon reconnaissant ses fautes et le second larron rejetant la sienne sur le Créateur, attitude si courante de nos jours où satan règne en maître.
        Vivement le printemps du Roi qui verra le vrai roi de France mis en lumière par la Croix de Notre Sauveur et Maître.

      • Louis Chiren dit :

        LES VOIES DU GOLGOTHA

        Cette illustration est née le 14 mai 2017 pour la fête de saint Matthias qui remplaça le traître Judas. Nous nous rappelons que le 14 mai 1610, Henri IV était mortellement touché par les coups de couteau porté par Ravaillac. Signe des temps, le 14 mai 1643 Louis XIII son fils, rendait son âme à Dieu trente trois ans après, jour pour jour.
        Louis XIV était âgé de quatre ans. Son père qui consacra la France à la Vierge Marie avait prévu une régence constitué de quatre membres.
        Cependant la reine Anne d’Autriche fit en sorte d’assumer la gouvernance avec Mazarin pour ministre.

        Cette œuvre vous présente le Christ en Croix dominant celles des deux larrons. La crucifixion ayant eu lieu sur le Golgotha que l’on désignait comme le lieu du crâne vous pouvez en percevoir le sommet.

        La grandeur du fils de Dieu se manifesta durant son supplice et sa bonté pour nous fut transmise par sa parole au bon larron.

        Rappelons-nous les faits :
        Il y avait au dessus de lui cette inscription :
        « Cet homme est le roi des juifs »
        L’un des malfaiteurs suspendus en croix l’injuriait en disant :
        « N’es-tu pas le Christ ? Sauve-toi toi-même et sauve-nous ! »
        Mais l’autre le rabroua en disant :
        « N’as-tu donc aucune crainte de Dieu, toi qui subis la même peine ?
        Pour nous, c’est justice, car nous recevons ce qu’ont mérité nos actes, mais celui-ci n’a rien fait de mal ».
        Et il disait : « Jésus, souviens-toi de moi quand tu entreras dans ton royaume ».
        Jésus lui répondit :
        « Amen, je te le dis, aujourd’hui tu seras avec moi dans le paradis ».

        Offert en sacrifice
        Pour le péché du monde
        Jadis l’arbre de vie
        La Croix fut bois béni

        Ce mont du Calvaire
        Maudit par les hommes
        Couronnait l’affront
        De la créature

        Quelle grandeur insigne
        Dont vous fîtes preuve
        Votre divinité
        Bouleversa le monde

        Votre passage sur terre
        Pour le bonheur des hommes
        Nous laissa en partage
        Votre enseignement

        Regardons les symboles
        Et les signes cachés
        Ouvrons grand notre cœur
        A votre Cœur blessé

        L’antique sommet du crâne
        Indique votre rang
        En votre Chef Souverain
        Demeure l’Esprit Saint

        La Croix était abjecte
        En ces temps très anciens
        Elle deviendra l’image
        De votre céleste grandeur

        Si nous regardons bien
        L’exemple des deux larrons
        Ils incarnent les voies
        Qui concluront nos choix

        L’un rejetant sa faute
        Brûlera en géhenne
        L’autre quittera son péché
        Il gagnera le Ciel

        Quelle leçon pour nous
        Puisqu’en un instant
        Votre cœur de bonté
        Lavera notre faute

        Ce sont les deux seules voies
        A nous d’en choisir une
        Celle de votre Amour
        Ou celle du rejet

        Vos deux mains transpercées
        Au dessus de ces croix
        Ouverte c’est le salut
        Fermé le vil trépas

        https://louischiren6.wixsite.com/peintreetpoete/les-voies-du-golgotha

      • Louis Chiren dit :

        « N’es-tu pas le Christ ? Sauve-toi toi-même et sauve-nous ! »
        Mais l’autre le rabroua en disant :
        « N’as-tu donc aucune crainte de Dieu, toi qui subis la même peine ?
        Pour nous, c’est justice, car nous recevons ce qu’ont mérité nos actes, mais celui-ci n’a rien fait de mal ».
        Et il disait : « Jésus, souviens-toi de moi quand tu entreras dans ton royaume ».

        Les providentialistes pourraient reprendre à leur compte cet échange tel que :
        « Vous attendez tout de Dieu mais s’il est si fort pourquoi ne vous donne-t-il pas le roi ?
        Nous pourrions répondre :
        -ne craignez-vous point la colère de Dieu qui pour lors n’a manifesté aucune préférence quant au choix du roi, le trône étant toujours vacant !
        -nous ne sommes que des pécheurs, nous méritons ce qui arrive à la France mais Louis XVI et sa famille ne méritaient pas le sort que la république leur a réservé.
        Nous ajouterions : « Mon Dieu souvenez-vous de notre espérance du haut du Ciel ».
        Attendons la suite……

      • MA Guillermont dit :

        Nous connaissons si bien la haine , l’acharnement , le cruel mépris des adeptes de la pensée anti-chrétienne !
        Les deux bandits avaient entendu parler de Jésus , de ses sermons , des miracles , des guérisons , des libérations … nombreuses !
        Nous sommes comme le bon larron , en sursis , tout se joue aussi à la fin de notre vie , au bout du bout !
        Jésus ne dit rien , ne répond pas au mauvais larron ; il sait que le gredin signe sa propre condamnation éternelle !

        Illustration tragique du libre arbitre propre à chacun(e) .

        Merci Monsieur Louis Chiren de nous donner les fruits de l’inspiration du Saint- Esprit dans sa grandiose Histoire .

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s