Louis Chiren, Maître imagier de la flotte providentialiste » offre aux royalistes «de-krak-en-crac-h »

AVIS IMPORTANT DE LOUIS  CHIREN,  Artiste et poète inspiré, d’oeuvres catholiques et royales https://louischiren6.wixsite.com/peintreetpoete

     “La Charte de Fontevrault fondée par Monsieur Alain Texier le 25 août 1988 en l’abbaye royale homonyme, a l’autorisation de reproduire les textes ainsi que les oeuvres picturales de Louis Chiren pour l’ensemble de ses oeuvres”

     Et afin que  vous n’oubliez rien du cadeau qui nous est fait; veillez à consulter l’index actualisé des oeuvres de maître Louis Chiren

https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2019/08/02/tableau-recapitulatif-des-oeuvres-de-maitre-louis-chiren

Le 6 juin 2016, je rédigeais le poème ci-dessous. Le but était de faire un rapprochement phonétique avec le bourg de Crac’hoù avait pris naissance mon site. J’en reliais principalement le son avec le krak des chevaliers, magnifique forteresse sise en Syrie. Cette œuvre a vu le jour le 8 avril 2018. Elle a survolé les 9, 10, 11 et 13 pour se terminer au matin du 14 avril. Au passage nous apprenions le même jour l’intervention de la coalition dont la France pour des frappes chirurgicales contre le pouvoir Syrien en place. Ces six jours de création devaient  donner à ce poème une œuvre propre car il n’en avait pas.

Le 8 avril 1871 le Cheikh El Haddad proclamait la guerre sainte contre l’occupant français en Algérie. Le 9 avril 2003, les Américains entraient dans Bagdad avec leurs alliés. Le 11 avril 1713 était signé le traité d’Utrecht. Louis XIV devait céder aux Anglais Terre-Neuve, la baie d’Hudson et l’Acadie. Le 13 avril 1847 un berbère surnommé « Bou Maza » (l’homme à la chèvre) se rendait à l’armée française après avoir été l’instigateur d’un soulèvement. Enfin le 14 avril 1988, les soviétiques se retiraient d’Afghanistan.

Le combat terrestre qui se livre fait écho au combat eschatologique opposant les forces démoniaques aux forces célestes. Le diable est pour lors le prince de ce monde et il fera tout pour perdre les âmes. La terre de France détruite par la révolution dite Française  continue sa chute inéluctable.

Le krak des chevaliers était une forteresse imprenable du temps des croisades. Géré un temps par les hospitaliers de 1142 à 1271 il sera pris par un sultan Mamelouks. Cela mettait fin à 129 ans d’invincibilité. Faisant partie d’une ligne fortifiée, c’est l’un des châteaux forts datant des croisades les plus prestigieux et les mieux conservés. Même le grand Saladin qui infligea de nombreuses défaites aux croisés, ne put s’emparer du Krak des chevaliers. Celui-ci sera pris par traitrise, la première enceinte cédant, une fausse missive émanant soi-disant du grand maître des templiers enjoignit la troupe à se rendre.

Mal entretenu par le régime Syrien, le krak a subi des dommages lors des bombardements de l’été 2012 ainsi qu’en 2013.

À l’intérieur, un cloître prenant modèle sur ceux d’Île  de France avait été construit probablement par les architectes de saint Louis en son honneur. Le krak jouera un rôle déterminant dans la stratégie défensive des Francs en terre sainte. Le roi de Hongrie André II le qualifiera de  « clef des terres chrétiennes »  tandis qu’un chroniqueur islamiste le désignait comme  « l’os en travers de la gorge des musulmans ».

Ce krak servait de base arrière aux troupes croisées, il fera ses preuves à plusieurs reprises. Signe des temps, sa silhouette altière brave toujours à plus de 700 mètres d’altitude les plaines alentour.

Dans cette guerre ouverte qui se joue sous nos yeux où l’avis du cardinal Sarah évoquant sa peur de la disparition de l’Occident catholique et de ses valeurs, devrait éclairer certains sur les vrais enjeux. Ce vaisseau de pierres est un symbole fort, il a bravé le temps. Mon rapprochement phonétique ne se réduit sans doute pas à un simple écho que se renverraient les collines. La route qui jalonne l’approche du vrai roi vers son trône est semée d’indices. Ce fort en est un qui le relie à saint Louis et à la chevalerie franque.

Pour cette nouvelle chevalerie qui se dresse dans la tourmente, qui essuie contradiction et mépris, cette chevalerie qui espère et prie, mettant son honneur et sa foi entre les mains de Dieu. Que le krak des chevaliers soit un phare de plus, mur de protection visible face à la barbarie des égorgeurs qui continuent leur funeste dessein. Pour qu’enfin le Ciel ouvre la voie à celui que nous espérons et que nous ne cesserons d’attendre envers et contre tout.

Le Krak des chevaliers

Forteresse imprenable

Dominant la plaine

Place forte des croisés

 

Sise à l’ouest en Syrie

Terre blessée par la guerre

Plus beau château du monde

Au dire de Lawrence

 

Le monde à l’agonie

Le cœur si loin de Dieu

Versant du crack des geeks

A celui que l’on pique

 

Au loin gronde le chaos

Effondrement financier

Le krach des actifs

Des bulles spéculatives

 

Tel un dessin animé

Du crac Québécois

Défilent les évènements

Qui mènent au dénouement

 

La France attend son crack

Noble cheval de Course

A la robe immaculée

Monté par le Lieutenant

 

Ainsi se termine les liens

A cette commune de Crac’h

Terre du Morbihan

Où l’inspiration me vint

A propos Charte de Fontevrault

Royaliste depuis mon entrée en Faculté de Droit et des Sciences économiques, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Cet article, publié dans Blogs et sites providentialistes, Limites de la république, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Louis Chiren, Maître imagier de la flotte providentialiste » offre aux royalistes «de-krak-en-crac-h »

  1. Irène Pincemaille dit :

    La Krak des Chevaliers : il trône dans mon bureau ! je vais ajouter ce texte en bas du tableau ! J’ignore ce que signifie le mot Krak en arabe – je serais contente que quelqu’un me l’indique si possible ! mais, effectivement, il n’a jamais été pris ais s’est rendu, ça n’est pas la même chose ! traîtrise dit-on ici, peut-être famine ou manque d’eau dans ces régions arides ! Magnifique symbole de Chrétienté (à l’époque où les Chrétiens savaient se battre !!!) alors qu’aujourd’hui, entre « bisounours » et « béni oui oui » !!! bon, pas de désespoir, il y a encore des Chevaliers aujourd’hui, mais trop peu nombreux hélas !
    Amitiés.

  2. Louis Chiren dit :

    le terme « krak » dérive du syriaque karak signifiant « forteresse ».

  3. Merci, maître

    de ce savant commentaire, que vous aviez posté en pratique AVANT celui que j’avais moi même posté SANS EN AVOIR CONNAISSANCE DU VÔTRE.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s