Un diocèse africain interdit la communion dans la main. FSSPX.Actualités – 19/02/2020

Dans un décret publié le 1er février 2020, l’archevêque de Kampala (Ouganda) interdit désormais de recevoir la communion dans la main et de célébrer la messe ailleurs que dans les édifices religieux prévus à cet effet. 

« Désormais, il est interdit de distribuer ou de recevoir la Sainte Communion dans les mains », a décrété Mgr Cyprian Kizito, archevêque de la capitale ougandaise depuis 14 ans. 

Le prélat rappelle que « l’Eglise nous enjoint de célébrer la Très Sainte Eucharistie avec le plus grand honneur », et qu’en raison « des nombreux cas d’abus en relation avec la réception de l’Eucharistie dans la main, il convient de revenir au rite le plus respectueux qui consiste à la recevoir sur la langue. » 

Les nouvelles règles épiscopales ne se limitent pas à la réception de la communion sacramentelle, mais s’étendent au lieu dans lequel se déroule la messe, qui « doit désormais être célébrée dans les lieux sacrés désignés à cet effet, car il en existe suffisamment dans l’archidiocèse ». 

Bien sûr, cette prise de position ne constitue pas encore une remise en cause doctrinale des réformes liturgiques issues du concile Vatican II, ni des principes qui ont miné la notion de sacrifice si essentielle à la messe, que l’œuvre de Mgr Lefebvre a pour mission de restaurer dans sa doctrine comme dans son rite. Mais elle revient sur l’une de ses principales et plus spectaculaires applications, au même titre que le retournement de l’autel ou l’abandon du latin.

Ainsi que le rappelait le 18 janvier 2020 le Supérieur général de la Fraternité Saint-Pie X, lors du congrès du Courrier de Rome : « les âmes de bonne volonté marchent à leur rythme, elles ont besoin d’entendre prêcher la Tradition dans son intégralité ». Cette prédication est la plus grande aide que nous puissions apporter à l’Eglise et à ses membres. 

A propos Charte de Fontevrault

Royaliste depuis mon entrée en Faculté de Droit et des Sciences économiques, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s