Coronavirus. Si les évêques catholiques français pouvaient faire confiance à DIeu.

Présent. 18 mars 2020.  Merci à R.T. de ces envois .

A propos Charte de Fontevrault

Royaliste depuis mon entrée en Faculté de Droit et des Sciences économiques, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Coronavirus. Si les évêques catholiques français pouvaient faire confiance à DIeu.

  1. Irène Pincemaille dit :

    C’est le cas ici comme partout ! Pour moi, organiste en paroisse, je dois me contenter…des sépultures !!! là, c’est quand-même obligatoire ! Les mariages qui, pour moi, devaient débuter d’ici 15 jours, sont repoussés ! je me vois donc limitée à enterrer les gens, pas très drôle on en conviendra ! Bon, le Pape demande de prier chez soi ! bien sûr, Dieu est partout et la prière discrète était même dans l’Évangile d’un des derniers dimanches (« Retire-toi dans un coin de la maison… »). Demander, comme en Pologne, d’augmenter le nombre des messes est impossible vu le nombre restreint de nos prêtres : ici, nous en avions 2 pour 3 églises (pas mal vu la moyenne nationale), mais l’un d’eux, assez âgé, est tombé malade à la Toussaint et a, depuis, gagné la maison de retraite du clergé à Nantes, donc, avec un seul prêtre, je ne vois pas comment ça pourrait se faire, des messes ayant déjà été supprimées bien avant l’épidémie !!!
    Donc, pour nous « Á DIEU VA »T » » ce furent les paroles de ma grand-mère quand elle comprit qu’elle allait rejoindre la Maison du Père ! hé bien, ça doit être aussi notre prière de résignation.
    Amitiés à vous tous et, justement EN UNION DE PRIÈRES !

  2. En Italie, c’est toutes les église de la Pénisules qui sont fermées au publics.
    Pas de messe ! Non attendez, un pêtre, à Trevenzuolo, commune de la province de Vérone située à la frontière avec celle de de Mantoue, voulait continuer à faire la messe en catimini : il a été premièrement dénoncé -celà ne peut venir que d’un parossien- puis mis en demeure de ne plus faire rentre de personnes dans l’église. Fera-t-il la messe sur le parvis de l’église ? Pas si sur. Notre bon prélat encore 232 euros d’amande et 3 mois de prison.

    Pas de messe ! je vous ai dit.

    Ou alors clandestines…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s