Supplique aux évêques de France pour consacrer la France au Sacré-Coeur et au Coeur immaculé de Marie

     Les animateurs de la supplique aux évêques de France pour consacrer la France au Sacré-Coeur et au Coeur immaculé de Marie proposent de se préparer à cette consécration du pays par une consécration (ou un engagement à se préparer sérieusement à cette consécration) personnelle et familiale demain, à l’occasion du dimanche in albis, dit aussi de Quasimodo, qui est depuis Jean-Paul II le dimanche de la sainte miséricorde (en réponse aux demandes de Sr Faustine). Voici la lettre qui vient d’être envoyée aux signataires de la supplique:

Chers amis,

Jésus-Christ est ressuscité !
Il est vraiment ressuscité !

Aujourd’hui plus que jamais, en ces temps particuliers, nous sommes appelés à une vie nouvelle d’union avec le Christ, et nous sommes peut-être aussi appelés à des engagements nouveaux.

La situation d’aujourd’hui n’est-elle pas inédite ?
Comment y répondre et que convient-il de faire ?

En toute justice, nous devons reconnaître que notre monde, notre pays, nos contemporains et chacun de nous, n’avons pas été assez fidèles, et qu’en nous éloignant ainsi de Dieu, nous avons créé une crise multiforme qui génère beaucoup d’incertitude et de grands dangers.

Notre monde a été infidèle et par le péché, l’athéisme et le mal, il s’est éloigné de Dieu.
Notre pays, la France, « Fille aînée de l’Eglise » et « éducatrice des peuples », à qui ont été spécialement confiés les trésors du Cœur du Christ et de sa Mère, devrait être « devant » et entraîner le monde, mais elle est malheureusement souvent « derrière » et à la traîne.
Nos contemporains sont pour beaucoup infidèles, perdus et déboussolés parce qu’ils ont oublié Dieu.
Nous-mêmes, les chrétiens, avons été si peu saints, si peu ajustés à Dieu et si peu actifs dans la foi, l’espérance et la charité, que la déchristianisation et l’apostasie se sont sans cesse accentuées.

Aujourd’hui, nous nous reconnaissons humblement grandement débiteurs devant la Justice de Dieu et c’est pourquoi il est particulièrement opportun de se tourner tout spécialement vers sa Miséricorde.

Dans les derniers jours, plus de 50.000 personnes ont signé la supplique que nous avons lancée pour la consécration de la France aux deux Cœurs de Jésus et de Marie : c’est un très bel élan qui semble témoigner d’un appel de Dieu, mais comment lui donner suite ?

Comme le rappelait Mgr Éric de Moulins Beaufort, président de la Conférence des évêques de France, dans la lettre qu’il nous a adressée, un acte de consécration sérieux nécessite une préparation sérieuse : et, grâce à Dieu, c’est ce que nous ont proposé sept évêques de France, pendant l’Octave Pascale, qui a commencé lundi dernier et qui se terminera demain, à travers ce magnifique « Parcours Miséricorde » qui a pour but de préparer notre consécration personnelle aux Cœurs du Christ et de sa Mère.

À l’issue de ce parcours, le Dimanche de la Miséricorde, tous ceux qui le souhaitent et qui se sentent déjà prêts, comme Mgr Marc Aillet, qui a été un précurseur, et bien d’autres, qu’ils soient simples fidèles, religieux, prêtres, évêques ou cardinaux, pourront donc se consacrer aux Cœurs de Jésus et de Marie et associer à leur engagement personnel, leur famille, leurs amis, leur pays et le monde.

Par ce geste, nous solliciterons spécialement la Miséricorde de Dieu en cette grande fête de la Miséricorde instituée par saint Jean-Paul II. « La fête de la Miséricorde est issue de mes entrailles » disait le Christ à sainte Faustine en ajoutant : « En ce jour les entrailles de ma Miséricorde sont grandes ouvertes (…) En ce jour sont ouvertes toutes les sources divines par lesquelles se répandent les grâces. »

Il serait très beau et important que nous soyons ainsi nombreux à prendre dimanche prochain, à l’image de saint Joseph, modèle et premier des consacrés, un engagement aussi sérieux que possible de consécration aux Cœurs unis de Jésus et de Marie !

En attendant mieux, que tous ceux d’entre nous donc qui se sentent prêts saisissent déjà cette occasion particulière d’exercer notre sacerdoce baptismal, qui est aussi, à notre mesure, un sacerdoce royal en faveur de nos personnes, de nos familles, de nos amis, de nos communautés, et en faveur également de notre pays et du monde entier !

Est-ce que ce n’est pas spécialement opportun aujourd’hui ?

Merci de votre attention, de votre engagement, de vos prières, et très bonne fête de la Miséricorde Divine !

Message reçu d’Ariane Laballe, Grande Orante de la Charte de Fontevrault que nous remercions.

A propos Charte de Fontevrault

Né à Loudun (Anjou) le 17 décembre 1945, dans une fratrie de trois garçons dont j'étais le cadet, et royaliste depuis mon entrée à la Faculté de Droit et des Sciences économiques de Limoges, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Cet article, publié dans Action Catholique, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Supplique aux évêques de France pour consacrer la France au Sacré-Coeur et au Coeur immaculé de Marie

  1. La Royauté du Coeur Douloureux et Immaculé est tout aussi affirmée que la Royauté du Sacré-Coeur, COEUR DE L’AMOUR surmonté de la CROIX DU SACRIFICE. Outre la fête de Marie Reine, souvenons-nous qu’Elle est apparue à Fatima vaec son Coeur Immaculé comme REINE DE LA PAIX. Voici des textes qui expriment la mme pensée :

    -Finalement, mon Coeur Immaculé triomphera. La consécration au coeur Immaculé se fera, la Russie se convertira, et un temps de paix sera donné au monde (Fatima, 13 Octobre 1917).

    Le Sacré-Coeur était apparu à Berthe Petit, un an auparavant et lui avait dit :

    -C’est par le Coeur Douloureux et Immaculé de ma mère que je veut triompher. « Coeur Douloureux et Immaculé », titre que je veux voir dans l’appel à mon intercession. Alors, aux supplications qui monteront vers le Coeur Douloureux et Immaculé de ma mère, je manifesterai ma puissance par une intervention miraculeuse qui s’imposera à tous !

    C’est sur cet élan que sera créer la CONFRERIE DU COEUR IMMACULE DE MARIE à l’église de N.D. des Victoires à paris, sanctuaire de la consécration de la France à Marie par Louis XIII.

    Le Maréchal Philippe Pétainavait compris mieux que beaucoup de chefs religieux la mission Providentielle de la France dans le monde et voulait ramener le Pays à cette mission. C’est la raison pour laquelle, sur la demande et en présence du MARQUIS André Le Sage DE LA FRANQUERIE, il consacra la France au Cœur Immaculé de Marie, le 18 novembre 1940, et tint à renouveler officiellement ce grand acte, en mars 1943, en l’église Saint-Louis de Vichy, escorté de ses Maisons Militaire et Civile, le jour même où, sur l’ordre des Évêques de France, dans toutes les églises et chapelles, eut lieu la CONSECRATION DE LA FRANCE AU COEUR IMMACULE DE MARIE. En outre, le Maréchal Pètain tint à écrire au Cardinal Suhard, Archevêque de Paris, pour lui faire savoir que le Chef de l’Etat s’associait à cette Consécration solennelle. Ce faisant, il avait confirmé la donation du Roi LOUIS XIII à la Vierge et permis la résurrection future de la Patrie. Le Maréchal pouvait disparaître, l’essentiel était accompli.

    En 1956, Jeanne-Louise Ramonet recevra quand à elle la visite de Jésus et de Marie à Kérizinen en Bretagne : les COEURS UNIS DE JESUS ET DE MARIE demendent à être représentés ENSEMBLE ET UNIS, promettent un Roi pour la France et rappellent le rôle de la Bretagne dans le retour de ce Roi. Jusqu’à aujourd’hui, l’Eglise ne s’est pas prononcé sur le message de Kérizinen.

    Merci à Mme Laballe de nous avoir rappeller cette dévotion aux Coeurs de Jésus et de Marie.

  2. J.M. dit :

    Le diocèse dans lequel je vis a posté une vidéo concernant la consécration personnelle aux Cœurs unis de Jésus et de Marie.

    Aucune idée si cela est lié à la consécration du diocèse entier.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s