Pandémie de Coronavirus : un avertissement pour le monde et pour nos sociétés

               Merci à Monsieur le Chanoine Gerard Trauchessec (I.C.R.S.P.)  d’avoir  bien voulu nous communiquer ce texte qui devrait nous pousser à  ne pas  (re)lacher notre prière.

1. Ce châtiment providentiel peut nous sauver.

     Il s’agit avant tout d’un avertissement pour le monde et pour nos sociétés. Nos gouvernants ont émancipé la Création de son Créateur. Ils ont remplacé les droits de Dieu par les droits de l’homme sans Dieu, défié les lois naturelles et institutionnalisé les péchés qui crient vengeance au ciel : adultère, divorce, avortement, manipulation génétique, euthanasie, homosexualité, transgenre, unions contre-nature, etc.

    Il s’agit aussi d’un avertissement pour chaque homme en particulier : une invitation pressante à la conversion, à l’obéissance à la loi naturelle et aux commandements de Dieu, un retour à l’ordre. La réinsertion personnelle dans le plan du Créateur.

    C’est enfin un avertissement pour l’Église elle-même qui devrait, en ce temps de Pâques, frémir au souvenir du passage meurtrier de l’Ange exterminateur, tandis que Pharaon retenait captifs les enfants d’Israël. En relisant le prophète Daniel, elle pourrait même se demander si « ce temps de détresse telle qu’il n’y en a point eu de pareille » ne correspond pas au « temps de l’abomination de la désolation imputable à l’interruption du Sacrifice perpétuel » (Daniel XII). Il est impossible de ne pas faire le rapprochement entre les larmes que versait Notre-Dame à La Salette et la manière déplorable dont trop souvent la Messe est célébrée, et la façon sacrilège dont la sainte communion est « distribuée« .

      Plus « religieux » que nous, les anciens croyaient naturellement aux châtiments divins. Pour apaiser les dieux, Grecs et Romains organisaient alors des processions, offraient des sacrifices. Au cours des siècles, le christianisme en a toujours usé ainsi ; les gouvernants eux-mêmes comprenaient l’importance de la foi, de la prière et du culte du peuple pour surmonter une pestilence. Aujourd’hui, non des moindres parmi les hommes d’Église se scandalisent publiquement à l’idée que Dieu qui est la Bonté même puisse sévir. Ils ont perdu de vue que notre Père du Ciel est aussi toute Justice, et – se servant des causes secondes – libre de rappeler l’homme au respect qui Lui est dû. Étrangement, ils ont oublié que si l’Amour a présidé à toute la Création, le péché, la colère et le jugement l’ont suivi de près.

2. Fruit de nos crimes, le châtiment qui nous frappe est une révélation des droits de Dieu, mais il est aussi et inséparablement une révélation de son amour.

   Pour qui refuse cet amour et demeure dans son péché, c’est une sanction qui marque sa condamnation ; mais pour celui qui reconnaît son péché, demande pardon et se convertit, c’est son salut.

     Faut-il rappeler que pour nous sauver, Notre-Seigneur a subi à notre place le châtiment suprême ? Nous devons aussi, dit l’Apôtre, porter la Croix et accomplir ce qui manque à sa Passion (Col I, 24). L’amour infini que Jésus a montré par son Sacrifice sanglant nous impose de nous convertir et de nous corriger. Il y a, dit saint Thomas d’Aquin, deux façons de considérer le châtiment : comme une punition ou comme un remède. L’homme charnel considère le châtiment comme un jugement qui le condamne ; pour l’homme spirituel, le châtiment est une expiation dans le Christ et un jugement qui le justifie.

       Nos contemporains parviendront-t-ils à comprendre que la tragique épreuve qu’ils endurent est une révélation des profondeurs du cœur de Dieu ? Offensé par la hauteur de nos péchés, le Tout-Puissant aurait très bien pu nous renvoyer à notre néant, décider de condamner le genre humain aux derniers supplices, en  épargnant le petit nombre des justes. Non ! Il nous a faits libres, Il respecte notre liberté et, tel un père qui veut éduquer cette liberté, nous corrige dans la juste mesure où nous en avons besoin. (Cf. 1 Co XI, 32 ; Ga III, 23 sq.). « Mon fils, dit saint Paul, ne méprise pas la correction du Seigneur et ne perds pas courage quand tu es repris par Lui ; car le Seigneur corrige celui qu’Il aime et frappe celui qu’Il reconnaît comme son fils » (He XII, 5- 6). Ah ! si tous les hommes pouvaient entendre ces paroles du Livre de la Sagesse : « Corrigés avec miséricorde, ils comprirent que Dieu met les siens à l’épreuve comme un père corrige ses enfants » (Sap XI).

« Son Nom est saint et terrible, la crainte de Dieu est le commencement de la Sagesse » (Ps CX). La crainte entendue comme synonyme du respect, de la révérence, de l’adoration dus à sa Majesté infinie.

3. Il semble que Dieu ne supporte plus la trahison, le reniement, l’abandon de poste de la part des hommes d’Église.

Il y a déjà un certain temps que les hommes d’Église développent le syndrome démocratique. Arguant du changement de paradigme, ils en sont arrivés de nos jours, à dédaigner l’enseignement du Christ pour l’estime du monde, remplacer la nécessité de la conversion par le dialogue complaisant avec les fausses religions, échanger le Dieu catholique contre le Dieu unique, promouvoir la conversion écologique au lieu de celle du cœur, substituer l’économie globale en place de celle du salut, affecter et réitérer la repentance au lieu de la contrition loyale du cœur.

Il n’est pas de notre propos de dresser une liste des erreurs doctrinales, aberrations liturgiques et débordements moraux des membres du clergé ou de la hiérarchie. Mais fallait-il que Dieu fût offensé pour utiliser la puissance de destruction de ce virus microscopique, et frapper sous nos yeux les coupables – ainsi que le dit encore le Livre de la Sagesse – par là même où ils avaient péché… Nous avons destitué le Tabernacle de la place d’honneur, nous lui avons tourné le dos pour présider l’assemblée. La table a supplanté l’autel consacré, symbole du Christ. Nous avons désappris le Sacrifice, transformé les églises en bivouacs et en trattorias. Dans la plus noble d’entre elles ( NDLRB. La Basilique Saint -Pierre à Rome) , nous avons cédé à l’idolâtrie en laissant adorer la Nature et la Terre. Nous en sommes arrivés à dire que la grâce de Dieu peut coexister avec une situation de péché habituel, en autorisant des communions sacrilèges à des pécheurs impénitents. Nous avons de facto promu, fertilisé, propagé un virus plus dévastateur que celui qui est apparu en Chine, puisque ce n’était pas aux corps qu’il s’attaquait, mais à nos âmes immortelles.

Et nous avons été châtiés par là où nous avions péché : les églises désolées, les sacrements impraticables, les fidèles et les pasteurs comme exilés, la Semaine Sainte prohibée, la Messe interdite, horresco referens… comme si Dieu n’en voulait plus. L’heure de sa Justice nous a surpris. Aurons-nous le temps de faire pénitence ? Ces châtiments, nous les avons mérités – et bien d’autres encore – parce que nous avons offensé notre Créateur qui a fait mourir pour nous son Fils sur la Croix, Père infiniment bon et digne d’être respecté, adoré et aimé par-dessus toute chose.

       Mgr Philippe Tournyol du Clos,                                                                                         

     De Mgr Tournyol du Clos, membre de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pierre, dont il est l’un des membres fondateurs. Il est exorciste et a déjà publié plusieurs ouvrages sérieux sur les pouvoirs de Satan et de la franc-maçonnerie, spécialement dans le monde actuel .« 

Ouvrages de Mgr Tournyol du Clos :

– Pour se défendre du malin
– Peut-on se libérer des esprits impurs ?                                                                                               – Le combat avancé de l’Église

A propos Charte de Fontevrault

Né à Loudun (Anjou) le 17 décembre 1945, dans une fratrie de trois garçons dont j'étais le cadet, et royaliste depuis mon entrée à la Faculté de Droit et des Sciences économiques de Limoges, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Cet article, publié dans Action Identitaire, Action Providentialiste, Limites de la république, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Pandémie de Coronavirus : un avertissement pour le monde et pour nos sociétés

  1. MA Guillermont dit :

    … L’ encens du Christ prévaudra !

    ……………………………….. Alors un autre Ange vint ,
    …………………………… Et il s’arrêta devant l’Autel , ayant un encensoir d’or ;
    …………………………….. Et une grande quantité de parfum lui fut donnée ,
    ………………………………. Afin qu’il présenta les parfums de tous les Saints
    ………………………………. Sur l’Autel d’or qui est devant le Trône de Dieu .
    ………………………… Et la fumée des parfums composée des parfums des Saints
    …………………………………… Monta de la main de l’Ange devant Dieu .
    …………………………………………….. Et l’Ange prit l’encensoir ;
    ……………………………. Il le remplit du Feu de l’Autel , et le jeta sur la terre ;
    ………. Et il se fit des tonnerres , des voix , des éclairs , et un grand tremblement de terre .
    ………………………………………………………. (Ap.8,3-8)

    L’Ange … l’Autel … le Feu … la Victoire du Sacrifice .
    Tant de prières … tant de morceaux de bravoure . Le Génie du Christianisme est aussi SURTOUT Victoire collective NOTRE Collectif Uni Soudé ne le cédant qu’à Dieu Seul .
    Chaque Messe introduit au Ciel .
    Chaque Messe invite le Ciel sur terre .
    Chaque Messe repousse la fatale échéance .

    …………………………………………….. Monte ! Monte l’encens !
    …………………………………………………. Oremus !
    …………………………………………………… Prions

    Notre coeur est l’encensoir d’or qui communique avec le Coeur Sacré du Seigneur , l’Autel en Or Pur .
    Le Coeur de Dieu bat en nous , nous sommes VIVANTS , Il s’arrête , nous sommes morts .
    Ne jetez pas le Feu de Dieu par la fenêtre , déposez-le bien plutôt dans votre coeur .
    Soyez le Temple , Son Tabernacle , l’Autel en Or où l’Agneau repose en Paix .
    Nous devons résister ! Chez nous le Roi est roi . Chez nous Jésus fait Loi . Chez nous l’Autel est en Or …
    Lorsque le Saint Sacrifice de l’Agneau Eternel sera aboli , abomination de la désolation , plus rien ne retiendra le Grand Soir ,
    Cauchemar inhumain , Allah vengeur puissance mille .
    Triduum de ténèbres . Triple Jour de la Grande Très Grande Colère de Dieu .

    ………………….. Des tonnerres , des voix , des éclairs , et un grand tremblement de terre …
    …………………………………………………………. (Ap.8,5)

    Vivre ainsi , ce n’est plus possible . La coupe de la Colère est pleine . Les hommes ont abusé . La Création se venge et le Créateur laissera faire .
    Séismes en cascade , d’une magnitude inconnue jusque lors . Partout la stupeur et le tremblement , sur la nature , les nations , les psychismes , les esprits , tout , absolument tout sera illuminé de la Lumière de la terrible Justice .
    La Voix de Dieu fera parler Son silence .
    Tonnerre astronomique …

    Chassez Jésus de la place et voyez ce qui se passe .

    La deuxième guerre mondiale fut peu de choses , en regard de ce qui vient .
    Le Tremblement commence seulement …
    Satan rassemble ses forces
    Tous maux passés ressuscités , démultipliés , enflés , gonflés , poussés au bout du bout de la logique diabolique , trois années et demi d’enfer sur terre .

    ………….. Les Païens fouleront aux pieds la Cité Sainte pendant quarante-deux mois .
    ……………………………………………………. (Ap11,2)

    Rome et Jérusalem souffriront atrocement . Et tous souffriront grandement .
    Nous sommes le Temple , la Cité Sainte , la Terre promise à Jésus .
    Nous sommes le Trésor … la prunelle des yeux du Seigneur , le Rédempteur .
    Par conséquent le Roi -et le Vicaire – au Calvaire .
    Ô Sainte Eglise Catholique tu n’as pas fini de souffrir … Jeûnes et prières doivent nous forger des nerfs d’acier pour l’imminente Tribulation .

    ………………………………………………. Car alors la Tribulation sera grande ,
    ……….. Telle qu’il n’y en a point eu depuis le commencement du monde jusqu’à présent ,
    ………………………………………………….. Et qu’il n’y en aura jamais plus .
    …………………………………………………………………. (Mt.24,21)

    …………………………… Seigneur Jésus Protégez-nous ! Le Petit Reste ne doit pas périr …
    …………………………… La prière attendrit le Seigneur . Croix allégées et regain de force …
    ………………………………………………………… Dons du Saint Esprit !

    …………………………………………………………………. Oremus ! …

    ………………… Oremus te , Domine , per merita Sanctorum tuorum , quorum reliquiae hic sunt ,
    ………………….. et omnium Sanctorum : ut indulgere digneris omnia peccata mea . Amen .

    ……………. Nous supplions et nous supplierons encore le Seigneur de Pardonner
    ………………………………………………… Tous nos péchés
    ……………….. Par le mérite des Saints dont les reliquent honorent notre Eglise .

    La place du Reliquaire est sous l’Autel , car la prière des Saints , des Martyrs constitue un encens très puissant .
    Par eux nos prières montent facilement au Ciel .
    Par eux notre liturgie exprime les accents d’Eternité .
    Par eux nous Vaincrons la Guerre qu’ils ont gagnée ! …

    …………………………………………………………. Par Jésus et Marie !
    ……………………………………………………… Jésus Marie je Vous aime !
    ………………………….. Sauvez-nous et Sauvez les Âmes du Purgatoire .

    Les deux Saints de l’Univers Constituent LA Source Unique de LA VIE . Par eux la Sainteté diffuse à toutes les créature de bonne volonté … et de Sainte Foi !
    …. Prier c’est avant tout adorer Dieu , vivre en Jésus à l’ école de Marie par la réception des Sacrements des mains du prêtre , ce Christ sur terre …

    OG (Extrait du Livre de Combat en l’an de Grâce 2015)

  2. Louis Chiren dit :

    Merci monseigneur !
    Texte à diffuser le plus possible. L’annonce du chaos était annoncé.
    Matthieu 24-6
    « Vous entendrez parler de guerres et de bruits de guerres: gardez-vous d’être troublés, car il faut que ces choses arrivent. Mais ce ne sera pas encore la fin ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s