Louis Chiren Maître imagier de la « flotte providentialiste” offre aux royalistes » FIN ANNONCEE DE LA REPUBLIQUE

AVIS IMPORTANT DE LOUIS  CHIREN,  Artiste et poète inspiré, d’oeuvres catholiques et royales

https://louischiren6.wixsite.com/peintreetpoete

     “La Charte de Fontevrault fondée par Monsieur Alain Texier le 25 août 1988 en l’abbaye royale homonyme, a l’autorisation de reproduire les textes ainsi que les oeuvres picturales de Louis Chiren pour l’ensemble de ses oeuvres

     Et afin que  vous n’oubliez rien du cadeau qui nous est fait; veillez à consulter le tableauvrécapitulatif des oeuvres de maître Louis Chiren .

https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2019/08/02/tableau-recapitulatif-des-oeuvres-de-maitre-louis-chiren/

Cette illustration est née les 18, 19 et 20 juin 2020.

Le 18 juin dont notre époque ne retient qu’un événement contemporain a été marqué par la victoire de (sainte) Jeanne d’Arc à la bataille de Patay (1) en 1429. La rencontre de l’armée du roi Charles VII (2) menée par Jeanne face aux Anglais venus de Paris est une victoire totale. Ce sera la première en bataille rangée depuis Azincourt (1415) (3) qui avait vu tomber la fine fleur de la chevalerie française.

Le 19 juin marquait la solennité de la fête du Sacré-Cœur de Jésus. Rappelons-nous que le bon roi Louis XVI fera la consécration demandée à son aïeul à la prison du Temple (4) .

Fais savoir au fils ainé de mon Sacré-Cœur (Louis XIV) que, comme sa naissance temporelle a été obtenue par la dévotion aux mérites de ma sainte enfance, de même il obtiendra sa naissance de gloire éternelle par sa consécration à mon Cœur adorable. Mon Cœur veut régner dans son palais, être peint sur ses étendards et gravé dans ses armes pour les rendre victorieuses de tous ses ennemis et de tous ceux de la sainte Église.”

Ceci explique-t-il que la tache de sang sur le Saint Suaire (située au niveau de la blessure infligée par la lance de Longinus) présente le profil du roi martyr (5) puisque Dieu sait tout et qu’il voit tout dans les siècles des siècles ?

Le 20 juin marquait la fête de la Très Sainte Vierge “Salve santa parens”(6).

Rappel plus triste, le 20 juin 1789 avait lieu le serment du jeu de paume (7) où les députés des États généraux se proclamaient assemblée nationale, la mascarade commençait.

Le 20 juin 1792 Louis XVI était forcé de coiffer le bonnet phrygien et de boire une rasade à la santé du peuple. On lui enlèvera son droit de veto devant sa courageuse opposition à valider les décrets iniques de l’assemblée législative. Comme celui de forcer les prêtres à prêter serment en novembre 1791 où le roi fera barrière par son bon droit (8) . En province le bon peuple de France restait attaché à son clergé. Le roi fera preuve d’un grand courage face à la foule qui n’obtiendra que des gestes symboliques.

Cette œuvre vous présente le portrait du roi Louis XVI, flanqué de deux fusils Charleville modèle 1777 en sautoir. Ce dernier ayant été conçu sous son règne par l’ingénieur Gribeauval (9) sera employé sur tous les théâtres militaires de la révolution dite française jusqu’aux guerres d’indépendances américaines de 1812. On pourra même l’apercevoir lors de la prise d’Alger en 1830 car il était toujours en service.

L’acronyme RF bleuté se trouve en dessous rappelant le Royaume de France ainsi que le Roi de France, il trouve son opposé dans le RF pour république française. Cet effet miroir dans la singerie qu’ont initiée les pères fondateurs de cette révolution est toujours visible à la base des colonnes de l’hémicycle du palais Bourbon.

Enfin une arme de défense non létale qui a défrayé la chronique se trouve au premier plan de cette mise en scène. Il s’agit du fameux LBD 40 (10) fabriqué par l’armurier suisse Brügger & Thomet entré en dotation auprès des forces de l’ordre depuis 2009. Cette arme de catégorie A2 est classifiée dans le matériel de guerre.

     Le but de mon propos est de mettre en relief ce qui devint un moment charnière lors des journées du 10 août 1792 avec le chaos qui s’installe de nos jours et qui pourrait bien être le signe d’une mort annoncée de la république dite française.

En matière de maintien de l’ordre face à un peuple en révolte, les choix peuvent être lourds de conséquences. Ceux qui précédèrent la chute de la monarchie bien qu’un enchaînement complexe soit à prendre en considération donnent à réfléchir.

Les gardes suisses jouèrent un rôle prépondérant bien plus important que nous pourrions le penser. Car rappelons-nous qu’ils devaient être supplantés auprès du roi au profit de la garde nationale. Mais dans les faits, cette dernière ne se montrera pas à la hauteur des débordements qui se multiplièrent (et pour cause).

Ainsi les Suisses occupèrent une fonction de police en plus de leur rôle de garde royale. Leur réputation de grands professionnels, imperturbables face aux épreuves de force avec le peuple en révolte les positionna aux postes stratégiques. Les révolutionnaires criaient au complot arguant que l’utilisation d’une troupe étrangère ne pouvait être qu’un signe d’opposition à l’émergence de leurs idées d’émancipation.

Dans ses mémoires au chapitre IV pages 61, 62; le comte Antoine Marie Chamans de Lavalette (11)  écrit au sujet de la garde suisse  (12) :

    “Le roi l’avait préféré, pour sa protection à ses sujets parce qu’il paraissait sans doute plus commode de solder des étrangers que de s’attacher des Français. Il ne fut pas difficile aux jacobins d’échauffer le peuple contre les Suisses […] “pourquoi des paysans de la Suisse forment-ils la garde du roi des Français ? Pourquoi ces hommes, si étrangers à nos mœurs, à nos usages, à notre langue, se trouvent-ils entre le peuple et le roi constitutionnel ? N’y a-t-il donc plus de soldats français ? La garde nationale est suspecte à la cour ; il lui faut des étrangers pour triomphateurs”. Ces discours séditieux circulaient dans 1000 pamphlets, étaient répétés dans toutes les réunions de la populace avec cette énergie grossière si puissante sur elle”.

En mai 1792 ils échapperont momentanément aux foudres révolutionnaires uniquement parce qu’il fallait ménager une alliance franco-suisse.

Ils se maintiendront comme garde personnelle du roi et achèveront de décourager la garde nationale le 10 août 1792, le comte de Lavalette écrira que malgré eux les Suisses contribueront à éloigner le roi du peuple en révolte.

Nous connaissons la suite, la bravoure que montrera cette unité d’élite entrée au service de la couronne sous François 1er. Lors du massacre des Tuileries (13) , ils n’ont pas démérité tombant par centaines, ils sont le panache blanc de ces unités étrangères qui ont participé à la grandeur du royaume.

Du reste ce sont eux qui constitueront les premiers volontaires de la légion étrangère qui portent leurs couleurs rouge et vert. L’ordre qui leur fut donné de déposer leurs armes aura pour effet de précipiter la chute de la monarchie.

De nos jours la révolte gronde toujours, un peuple bien différent crie sa colère à un gouvernement, héritier des jacobins d’hier.

Se mêlent aux manifestants, des casseurs, des hordes violentes vêtues de noir dont le seul but est de détruire. Les services de maintien de l’ordre en place sont mis à rude épreuve, l’un de leurs moyens de défense est ce lanceur de balles qui a occasionné des blessures graves provoquant la polémique. Il est troublant qu’il soit fabriqué en Suisse, comme un rappel de cette troupe qui fut également confrontée à la vindicte de la foule.

    L’on dit que la république se défend bien (14) . C’est vrai, elle l’a démontré ne ménageant pas ses peines face à un peuple dont elle prétend détenir son pouvoir par le tout-puissant suffrage universel.

Louis XVI aimait sincèrement ses peuples comme l’aurait dit son aïeul Louis XIV. Raison pour laquelle il décida de ne pas verser son sang dut-il perdre son pouvoir de droit divin. A-t-il bien agi ? C’est une autre histoire et je dirai que Dieu seul est juge. Réponse de Suisse dira-t-on, peut-être. On ne peut lui enlever son courage, sa grandeur de roi très chrétien, sa grande foi, il suffit de lire son testament pour en être convaincu.

Le châtiment est tombé sur le Royaume de France mais la promesse faite à Clovis, par la consécration au Sacré-Cœur que fit Louis XVI au Temple, par le sacrifice de sa vie, par le fait qu’il montra son humilité, son espérance et son pardon, est sauve.

Ces lignes tirées de son testament sont celles d’un grand roi :

        “Je recommande à mon fils s’il avait le malheur de devenir roy, de songer qu’il se doit tout entier au bonheur de ses concitoyens, qu’il doit oublier toute haine et tout ressentiment, et nommément tout ce qui a rapport aux malheurs et aux chagrins que j’éprouve, qu’il ne peut faire le bonheur des Peuples qu’en régnant suivant les lois, mais en mesme temps qu’un roy ne peut les faire respecter et faire le bien qui est dans son cœur, qu’autant qu’il a l’autorité nécessaire, et qu’autrement étant lié dans ses opérations et n’inspirant point de respect, il est plus nuisible qu’utile”.

Il n’y a rien à rajouter si ce n’est à faire le constat que Louis XVI avait analysé la situation, qu’il était conscient de ses devoirs et de son pouvoir mais que les circonstances démoniaques lui avaient ôté ce dernier. Il l’avait accepté avec humilité telle une offrande vivante. Dieu a ses desseins que la raison ignore.

Quant à la république, elle joue avec le feu d’où elle tire son origine, depuis bien longtemps. La haine, les discordes et les révoltes ont émaillé son histoire. La lutte des pouvoirs l’empêchant d’avoir cette unité cruciale pour un pays bien qu’elle proclame aux yeux du monde qu’elle est une et indivisible. Ce pouvoir n’est pas le sien, il lui brûle les doigts, il détruit certains hommes placés à sa tête, il suffit d’observer leurs visages en cours de mandat ou à l’issus de celui-ci. Car ils le savent il manque la personne du roi, autrement dit il manque le seul homme investi d’un pouvoir qui n’est pas le sien mais qui lui est confié par le Ciel.

Ce pouvoir ne leur sera jamais donné, ils assurent juste l’intérim afin que la terre de France continue à exister. Mais à quel prix, en proie à cette déesse raison qui la possède depuis trop longtemps et qui voulant accomplir ses noirs desseins met en œuvre depuis l’origine ses lois scélérates qui emprisonnent un peuple, l’abêtissent, l’avilissent, détruisent des siècles de construction à seule fin de faire disparaître ce passé pour mieux l’assujettir aux puissances mondiales.

Oui c’est bien l’aboutissement de ce secret si mal gardé car si visible. Nos racines sont bafouées, il n’y aurait pas d’histoire paraît-il ? La grandeur de la France monarchiste est totalement occultée au profit de celle de la république mais…

La révolte guide ses pas, dès l’origine et se ravive au point de la dépasser. Elle l’autodétruit, pas étonnant pour ceux qui secrètement servent l’éternel tentateur manipulant une troupe de serviteurs, pour certains de bonne foi.

Marie Julie Jahenny (15)  dont les prophéties peuvent servir de trame à notre temps (n’oubliant pas la prière qui est un puissant barrage) nous livrait ces mots le 24 janvier 1882 :

Le parti fort sera celui de la victoire du mal. Le petit nombre tombera sous les foudres de ces voix qui font appel au sang et à la chair des corps, pour dérouiller leurs instruments, comme ils disent”.

[…] Il ne sera plus possible de renvoyer ces étrangers qui mélangeront la poussière de leurs royaumes à la terre de la France. Ils auront l’orgueilleuse ambition d’arracher les restes des trésors, l’honneur et la dignité de la France”.

Nul ne peut dire quand la chute viendra mais nous en vivons les prémices, le Ciel n’a pas dit son dernier mot, comme l’évoque le chant  des veilleurs : “Même le plus noir nuage a toujours sa frange d’or” (16).

Quelle autre fleur peut revêtir ce précieux métal si ce n’est le Lys lorsque la fumée de cette république accompagnée de ses œuvres et de ses pompes se sera dissipée.

https://louischiren6.wixsite.com/peintreetpoete/fin-annonc%C3%A9e-de-la-r%C3%A9publique

                               Et aussi .

(1) https://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Patay

(2) https://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_VII_(roi_de_France)

(3) https://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_d%27Azincourt

(4) https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2019/06/28/de-quelques-precisions-concernant-le-voeu-au-sacre-coeur-de-sa-majeste-louis-xvi/

(5) http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-providentialisme-louis-xvii-d-ou-viendra-la-descendance-de-louis-xvi-le-profil-de-la-tete-decoll-79705739.html

(6) http://notredamedesneiges.over-blog.com/article-salve-sancta-parens-salut-sainte-mere-42088134.html https://www.youtube.com/watch?v=CjzqJIBuHic

(7) https://histoire-image.org/fr/etudes/serment-jeu-paume-20-juin-1789

  Regardez  bien la 2ème fenêtre… Le  diable surveillait ses proies.

(8) https://www.herodote.net/20_juin_1792-evenement-17920620.php

(9) https://fr.wikipedia.org/wiki/Fusil_Charleville

(10) https://www.lemonde.fr/blog/bugbrother/2019/04/24/le-lbd-multi-coups-est-bien-une-arme-de-guerre/

(11)  https://fr.wikipedia.org/wiki/Gardes_suisses_(France)

(12) https://fr.wikipedia.org/wiki/Antoine_Marie_Chamans_de_Lavalette

(13) https://www.swissinfo.ch/fre/l-horreur-aux-tuileries/242998

(14) https://serviam-alvarium.fr/commemoration-du-6-fevrier/

(15) Hervé Volto in  https://francechretienne.forumactif.com/t789-debat-avec-la-charte-de-fontevrault

(16)  Parce que l’espérance est dans les gènes de notre pays. Domine salvam fac Galliam !

Chant des veilleurs : L’espérance

A propos Charte de Fontevrault

Royaliste depuis mon entrée en Faculté de Droit et des Sciences économiques, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Cet article, publié dans Blogs et sites catholiques, Blogs et sites providentialistes, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Louis Chiren Maître imagier de la « flotte providentialiste” offre aux royalistes » FIN ANNONCEE DE LA REPUBLIQUE

  1. Agnès Lacour dit :

    Bonsoir Monsieur
    Puisse le titre accompagnant votre merveilleux portrait de notre bon Roi Louis XVI se réaliser dans les plus brefs délais car ce qui se passe devient réellement insoutenable . Que notre Seigneur par l intercession de son Auguste Mère ait pitié du peuple de France resté fidèle à sa foi et à son Roi même si nous ne sommes qu’un petit reste mais ces sarments de vigne produiront sans aucun doute d’excellents fruits pour relever notre pays

  2. Agnès Lacour dit :

    Dieu que c’est joli !!
    Il y a un très joli poème d’ Andrée Chédid sur l’Espérance
    J’ai ancré l’espérance
    Aux racines de la vie
    Face aux ténèbres
    j’ai dressé des clartés
    Planté des flambeaux
    A la lisière des nuits
    Des clartés qui persistent
    Des flambeaux qui se glissent
    entre ombre et barbaries
    Des clartés qui renaissent
    Des flambeaux qui se dressent
    Sans jamais dépérir
    J’enracine l’espérance
    Dans le terreau du coeur
    J’adopte toute l’espérance
    En son esprit frondeur

  3. Je partage l’avis de Mme Lacour. Merci, cher ami : « l’espérance est un trésor même le plus noir nuage a toujours sa frange d’or », çà rime et c’est bien dit.

    Joli poème, Madame Lacour…

    • Agnès Lacour dit :

      Merci Monsieur, votre avis me touche beaucoup .
      Je ne parle pas des oeuvres de Monsieur Louis Chiren qui s’enfilent comme un collier de perles plus belles les unes que les autres à l’infini

  4. Louis Chiren dit :

    Merci à tous deux. Nous jouons toutes et tous notre rôle chacun à son poste. Monsieur Texier en grand amiral. À force de soutenir l’action du roi caché il viendra et ce jour là, l’ennemi tremblera.
    Vive Dieu, Vive le royaume de France, Vive le roi !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s