Le chemin de croix du Président Macron : La “station” Si j’avais su j’aurais rien promis avant mon élection.

Emmanuel Macron nomme 18 nouveaux préfets dont plusieurs ex-conseillers

Le chef de l’Etat a voulu récompenser des fidèles mais aussi rajeunir le corps préfectoral, avec plusieurs nouveaux préfets de moins de 40 ans.

Par Le Parisien avec AFP Le 29 juillet 2020 à 20h14, modifié le 30 juillet 2020 à 07h26

Emmanuel Macron a nommé ce mercredi 18 nouveaux préfets de département et en a déplacé 15 autres, dans le plus vaste mouvement préfectoral depuis le début du quinquennat, après les 13 nouveaux préfets nommés en janvier.

Parmi les nouveaux préfets de départements figurent des anciens conseillers de l’Elysée et de Matignon ainsi que des personnalités issues de la société civile, afin de rajeunir et féminiser le corps préfectoral.

Jean-Marie Girier, plus jeune préfet de France

Récompensant l’un de ses fidèles, Emmanuel Macron a ainsi nommé préfet du Territoire de Belfort Jean-Marie Girier, 36 ans, pilier de sa campagne en 2017, qui devient le plus jeune préfet de France. Ex-collaborateur de Gérard Collomb à Lyon, il l’avait suivi comme chef de cabinet au ministère de l’Intérieur avant de devenir directeur de cabinet du président de l’Assemblée Richard Ferrand.

Le chef de l’Etat a également nommé préfet des Hauts-de-Seine son conseiller intérieur et sécurité à l’Elysée, Laurent Hottiaux, ancien sous-préfet de Corse et directeur de cabinet du ministre de la Ville Maurice Leroy sous Nicolas Sarkozy.

Plusieurs conseillers d’Edouard Philippe ont également été promus, comme Eric Jalon, ex-chef du pôle Intérieur à Matignon, nommé préfet de l’Essonne, Xavier Brunetière, ex-conseiller outre-mer à Matignon, nommé préfet du Gers ou encore Anne Clerc, ex-cheffe de cabinet d’Edouard Philippe, qui devient préfète déléguée pour l’égalité des chances dans les Hauts-de-Seine.

Salima Saa, ex-secrétaire nationale de l’UMP, préfète de Corrèze

A noter aussi la nomination comme préfète de Corrèze de Salima Saa, une femme d’affaires et ex-présidente de l’Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances, qui s’était engagée en politique à l’UMP auprès de Nicolas Sarkozy et Bruno Le Maire.

Le préfet des Pays de la Loire Claude d’Harcourt est nommé directeur général des étrangers en France. Il avait notamment été pris dans les turbulences de l’affaire Steve Maia Caniço, ce jeune homme mort noyé à la suite d’une charge de police lors de la Fête de la musique à Nantes.

Quant à Thomas Fatome, ancien directeur de cabinet adjoint d’Edouard Philippe, sa nomination à la Caisse nationale de l’assurance maladie était déjà connue.

Pascale Regnault-Dubois à la tête des CRS

Convaincu du rôle-clé de l’administration pour mettre en œuvre ses réformes, Emmanuel Macron avait promis en arrivant de remplacer les hauts fonctionnaires jugés réticents, dans une sorte de « spoil system » à la française.

Et aussi:

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin confie à Valeurs actuelles avec une certaine fierté : « J’ai reçu chaque préfet nommé et leur ai dit qu’il faut que l’Etat montre sa force, en écoutant les élus locaux. Mais l’Etat doit arrêter de s’excuser d’être l’Etat. Je leur ai demandé de se mettre principalement au service des plus faibles, des classes populaires et moyennes. »

     Trois longues années après son engagement de nommer en même temps la plupart des représentants de l’Etat sur le territoire, Emmanuel Macron est enfin passé à l’action. Ce mercredi 29 juillet, 65 préfets et directeurs d’administration centrale ont été nommés en Conseil des ministres. Dans le détail, on compte 17 nouveaux préfets, dont 8 femmes. Mais aussi des nouveaux profils ne venant pas du corps préfectoral. Gérald Darmanin explique : « Le président de la République s’était engagé au début de son quinquennat à donner une impulsion à la haute fonction publique en nommant des personnalités par leur mérite, pour piloter l’action de l’Etat dans les territoires et en administration centrale. Cette impulsion avait été voulue, mais jamais réalisée jusqu’à aujourd’hui. »

Et d’appuyer sur le caractère inédit de ce mouvement : « C’est le mouvement préfectoral le plus important depuis le début de la cinquième République. Il n’y a jamais eu autant de femmes nommées : nous passons de 24 à 39 préfètes dans les territoires. Nous étions à moins de cinq préfètes dans les territoires au début des années 2000. »

https://www.valeursactuelles.com/clubvaleurs/politique/plus-importante-valse-prefectorale-de-la-veme-republique-darmanin-letat-doit-montrer-sa-force-122162

A propos Charte de Fontevrault

Royaliste depuis mon entrée en Faculté de Droit et des Sciences économiques, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Cet article, publié dans Limites de la république, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Le chemin de croix du Président Macron : La “station” Si j’avais su j’aurais rien promis avant mon élection.

    • Louis Chiren dit :

      AUX ARMES SUSURRENT LES ANGES

      Cette illustration est née en trois jours. Initiée le 29 juillet elle a survolé le 30 pour s’achever le 31 juillet 2020.
      Le 29 juillet marquait la fête de sainte Marthe, sœur de Marie Madeleine et de Lazare. Elle est un exemple de foi et une âme liée à l’espérance et au combat contre le démon. Elle est rattachée à la résurrection ce qui est de bon augure pour la mise en valeur des Armes de France placées sous la protection de la Sainte Croix et du Sacré-Cœur de Jésus.

      Le 31 juillet nous fêtions saint Ignace de Loyola. À la mort du roi il était de coutume de dire: « le roi est mort vive le roi ». Devant la terre de France en souffrance, en l’absence du roi il est vital que les enfants des Lys que nous sommes rappellent leur attachement à la Croix et aux armes de France en attente de celui qui redonnera vie au royaume endormi.

      Les anges en sautoir nous murmurent ces mots : « aux armes » motivant notre combat quotidien pour ne pas disparaître. L’adversaire crie également aux armes mais pour nous il s’agit des trois Lys trinitaires placés sous la Très Haute protection de la Sainte Croix, de la Sainte Couronne ceinturant le Cœur Sacré et du précieux sang de Jésus si puissant qu’il détruira l’iniquité, soyons-en assurés. Écoutons les anges au service de l’Archange, nous ne sommes pas oubliés, notre foi est éprouvée comme le Christ le fit avec sainte Marthe.

      Rassemblons-nous derrière cette bannière, le fils de France est là quelque part et agira lorsque le Ciel lui en donnera l’ordre sonnant le glas de cette duperie qui n’a que trop duré. Notre mission est de faire savoir que nous l’attendons et que nous mettons notre espérance en Dieu et en notre Mère du Ciel.

      Aux armes susurrent les anges
      Qu’anime le bel Archange
      Mes enfants réveillez-vous
      Ils sont devenus fous

      La pierre partout s’anime
      Habitée par l’histoire
      Des anciens qui affirment
      Aux armes au désespoir

      La bête souffle le feu
      Au cœur des envieux
      Qui commettent l’impensable
      Se pensant imbattables

      Mais le Ciel veille au grain
      Sur la terre de Clovis
      Et pour les incertains
      Pourrait châtier le vice

      Le monde devenu fou
      Sentant tourner la roue
      À l’ère du virus
      Couronné par Titus

      Les forces réactivent
      De partis chamarrés
      Des francs ont fait revivre
      L’envie d’un couronné

      Les anges portent les armes
      Aux trois Lys ancestraux
      Une couronne sonne l’alarme
      La venue du héros

      Montjoie chante saint Denis
      L’oriflamme de gueules
      Au roi par saint Remy
      Annonçait le linceul

      https://louischiren6.wixsite.com/peintreetpoete/aux-armes-susurrent-les-anges

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s