La place par le vide sans doute parfois mise en oeuvre dans certains EHPAD

 

 Nouvel article sur conseil dans l’espérance du roiLes preuves commencent à s’accumuler…par conseilesperanceduroi

——–

Les autorités de notre pays ont profité de la pandémie au Covid-19 pour envoyer à la mort un nombre considérable de personnes âgées en toute connaissance de cause. Une forme dissimulée d’euthanasie qui présentait deux avantages :1/ ne pas encombrer les services de réanimation avec des malades à faible espérance de vie et alors que les moyens techniques manquaient cruellement,2/ diminuer drastiquement, en peu de temps et, qui plus est, avec bonne conscience le nombre de pensions de retraite.C’était tout bénef !…Certains ne manqueront pas de nous accuser de complotisme. Et pourtant, lisez bien ce qui suit, vous serez édifiés.« On a clairement arbitré : ma grand-mère de 96 ans, en parfaite santé avant d’attraper le Covid, a été placée d’office en soins palliatifs. » Olivia Mokiejewski ne cache pas sa colère. Son aïeule, Hermine, résidente à l’Ehpad Bel Air de Clamart (Hauts-de-Seine), https://www.lesmaisonsderetraite.fr/maisons-de-retraite/92-hauts-de-seine/92140-clamart/places-disponibles  est morte le 4 avril des suites du coronavirus, qui frappe lourdement les personnes âgées. Plus de la moitié des victimes du Covid-19 ont 80 ans et plus. Ce taux monte jusqu’à 93% si la tranche d’âge est élargie aux 60 ans et plus, selon les dernières données de Santé publique France.Mais pour cette petite-fille endeuillée, la seule explication de l’âge ne suffit pas. « Au-delà du tri opéré par les urgences, qui ne pouvaient pas accueillir tout le monde, les protocoles sanitaires d’urgence n’ont pas été appliqués de la même façon dans tous les Ehpad », estime Olivia Mokiejewski. A la tête du Collectif 9471, en référence au nombre de morts recensés dans les Ehpad le jour de la création de l’association, le 5 mai dernier, elle entend porter la voix des familles meurtries qui veulent connaître la « chaîne des responsabilités »dans le décès de leurs proches. Car pour ces familles comme pour certains professionnels de santé, « des morts auraient pu être évitées« , résume Olivia Mokiejewski.« Les gens de 95 ans sont parfois en bien meilleure forme que ceux de 60 ans. Or, on les a condamnés avant même qu’ils ne soient contaminés. » C’est un constat sans appel pour Olivia Mokiejewski. Selon elle, les résidents des Ehpad seraient morts parce que jugés trop vieux. Cette possible discrimination a été soulevée par l’Académie nationale de médecine. Dès le 18 avril, elle a alerté sur les risques d’un « âgisme », une discrimination du fait de l’âge, dans un contexte épidémique où « la limitation des ressources [dans les hôpitaux] fait le lit de tensions intergénérationnelles ».
   L’institution recommande « de ne jamais utiliser le critère d’âge pour l’allocation ou la répartition des biens et des ressources »et, s’il doit y avoir un rationnement des moyens thérapeutiques, qu’il soit basé sur « des critères physiologiques, cliniques et fonctionnels ». De son côté, Olivia Mokiejewski a récemment porté plainte pour « mise en danger de la vie d’autrui« , « non-assistance à personne en danger » et « homicide involontaire« . Une enquête préliminaire est en cours. Selon elle, il y aurait eu des « manquements » dans l’établissement du groupe Korian où résidait sa grand-mère.La direction de l’Ehpad confirme les difficultés pour la prise en charge à l’hôpital de certains de leurs résidents« Nous avons eu plusieurs refus du 15, notamment pour la grand-mère de madame Olivia Mokiejewski. Ils nous ont clairement dit qu’ils ne viendraient pas. » Dans cet établissement, onze résidents sont décédés et Hermine a été « la première personne testée positive, résidents et personnel confondus, à décéder du Covid », précise Jean-Pierre Corre, le directeur régional en charge de l’établissement Korian de Clamart.

………..

Vous trouverez la suite de ce dramatique article en activant le lien suivant :
https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2020/07/31/les-preuves-commencent-a-saccumuler/

A propos Charte de Fontevrault

Royaliste depuis mon entrée en Faculté de Droit et des Sciences économiques, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Cet article, publié dans Action royaliste, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s