Pour François-Xavier Pachot, et pour d’autres*, qui partagent les mêmes attachements à Maurice Leblanc que moi.

Et aussi :

interview du préfacier  Gino Sandri sur le site : https://rennes-le-chateau.org/

https://portail-rennes-le-chateau.com/maurice-leblanc-initie-et-initiateur/

* Dont mon Pére le magistrat Jean Texier qui m’a fait découvrir Maurice Leblanc https://fr.wikipedia.org/wiki/Maurice_Leblanc  « Père » d’Arséne Lupin https://fr.wikipedia.org/wiki/Arsène_Lupin, Gaston Leroux  https://fr.wikipedia.org/wiki/Gaston_Leroux   « Pére »de Rouletabille https://fr.wikipedia.org/wiki/Joseph_Rouletabille  et  quelques autres.

 

A propos Charte de Fontevrault

Né à Loudun (Anjou) le 17 décembre 1945, dans une fratrie de trois garçons dont j'étais le cadet, et royaliste depuis mon entrée à la Faculté de Droit et des Sciences économiques de Limoges, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Cet article, publié dans Histoire d'une vie -Alain Texier-, Société traditionnelle, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

15 commentaires pour Pour François-Xavier Pachot, et pour d’autres*, qui partagent les mêmes attachements à Maurice Leblanc que moi.

  1. Selon Claude Dabos, cité par Jean-Christian Petitfils dans son livre LE MASQUE DE FER (Perrin), le Surintendant Nicolas Fouquet aurait reçut un » secret extraordinaire » du peintre Nicolas Poussin : l’existence à Rennes-Le-Chateau, près de Carcassonne, d’un Ordre de Chevalerie secret protégeant une branche Ainée, oubliée mais Légitime, de la Maison de Bourbon ayant survécu en Italie, et dont le chef aurait le droit de régner à la place de Louis XIV , faisant ce dernier un cadet, et donc un « usurpateur malgré lui » !

    Par la révélation faite à Nicolas Fouquet d’ une branche secrète et perdue des Bourbons, oubliée mais Légitime, nous sommes entrainés dans la partie la plus hasardeuse de cette singulière étude : Rennes-le-Château, l’Abbé Saunière, la Compagnie du Saint-Sacrement, le Prieuré de Sion, le message crypté de Poussin dans sa fameuse toile des Bergers d’Arcadie -ET IN ARCADIA EGO, anagramme de IO TEGO ARCANA DEI!- et on comprend où L’Enigme Sacré et le Da Vinci Code ont puisé leur inspiration.

    Nous touchons ici au pourquoi de l’énigne du Masque de Fer : si ce dernier était l’Ainé, oublié mais Légitime des Bourbons, C’EST TOUTE LE LEGITIMITE DE LOUIS XIV ET DE SES DESCENDANTS QUI SE TROUVERAIT REMISE EN CAUSE !

    Durant la Terreur, un prédécesseur de l’Abbé Saunière aurait en registré le peassge à rennes -le-chateau d’un enfant prénommé Louis -Charles. Louis XVII, exfiltré de la prison du temple, at-il été transporté en Esapagne, à la Cour de Charles IV, cousin, beau-frère et ami de Louis XVI ?

    L’abbé saunière préparait-il le retour du Roi depuis Rennnes-le-Château ? Le Grand Monarque à venir, SMTC HENRI V DE LA CROIX, descend-t-il par son père du Masque de Fer et par sa mère de …Louis XIV par Louis XVII ?

    Le plus grand secret de la Chrétienté : la source du pouvoir Divin sur la Terre incarné en l’héritier des Rois de France !

  2. -Si on savait où se trouve le Roi (le vrai), des agenst de la République, les francs-maçons ou même certains Prétendants tenteraient de la faire disparaître (Marie Julie Jahenny au Marquis de La Franquerie venu un jour la visiter) !

    L’incognito, c’est comme l’exil, une attitude Souveraine qui rétablit les distances entre le Spirituel et le profane, entre le Sacré et le politique, dont le Prétenfdant caché serait livré en sortant trop vite de l’ombre, avant l’heure de Dieu, et en cédant imprudammnt aux sirènes de la PIPOLITIQUE.

    Nous n’entrerons pas dans le détail de la privèe du Roi. Identité : inconnue. Activité : inconnue. On peut immaginer une Flora Mac Donald romanesque attirèe par le jeune exilé, comme pour Bonnie Prince Charlie. Et un mariage secret. Les messages reçut nous disent qu’elle ne lui doennr pas d’enfants mâles : ou ils n’ont que des filles, ou ils n’ont pas d’enfants, comme Baudoin et Paola. Car… qui sait s’il n’aurait pas besoin d’une complicité feminine pour demeurer caché ?

    Sa vie privée : un mur de silence la protège. Cette surprenante indiscrétion intrigue. Elle agace. Quoi ? Rien, ce qui s’appelle RIEN dans les magazines PEOPLE (pronocer PIPOLE) ? Mais qu’est-ce que c’est que ce Prince qui déserte les pages de papier glacé et la Bonne Société -peut-être fréquente-t-il ce beau monde tel u-LYS-se déguisé en mandiant ?- pour se fondre dans un anonymat suspect ? Nature dissimulatrice, introvertie, orgueuilleuse, récationaire ?

    Ce serait renoncer au pouvoir de l’absence et il y a 1000 tournants où les ennemis de la France et de la Chrétienté l’attendraient, entre dérision et trahison. Car voici un siècle et demi -depuis l’Amendement Whalon de 1875- que le République fait le ménage dans les symboles. Aujourd’hui le nettoyage républicain s’accélère, renouant avec le sectarisme de ses débuts. On assiste à un glissement nouveau, à une substitution concertée et progressive de LA FRANCE par LA REPUBLIQUE. Ecoutez nos hommes politiques, à commencer par le premier d’entre eux : ce n’est pas LA LOI FRANCAISE mais LA LOI DE LA REPUBLIQUE qui doit maintenir L’ORDRE REPUBLICAIN !

    Et s’il prenait l’envie au ROI caché HENRIU V DE LA CROIX de se révéler au grand public, la première chose qu’il lui arriverait serait d’être attaqué en justice par ce bucheron hirsute tout spécialement importé des grandes forets de séquoïas canadiennes par une loge écclésiaitique faussement Tradi et prête à prendre à ses frais toutes les dépenses d’avocat du bucheron en question qui a déposé le nom d’HENRI V DE LA CROIX

    Mais Jésus triomphera malgrès ses ennemis…

  3. UN DERNIER POUR LA ROUTE !

    Si L’ENFANT-ROI DU TEMPLE fut transporté à l’abrit à l’étanger, le mérite en incombe à tous les Princes du Sang de France, les Rois d’Espagne, les Empereurs d’Autriche, les Aristocrates Français et ceux du Saint-Empire Germanique qui ont fait face à leurs responsabilités pour le metttre à l’abrit.

    Vouloir retrouver le vrai Roi AVANT l’heure de Dieu pourrrait mettre dans l’embarras -voire en danger- des Familles Royales dont certaine sont ENCORE régnantes aujourd’hui !

    Mais Jésus triomphera malgrès ses ennemis… A Son heure ET PASA VANT !

    Et les vrais Royalistes savent, dans l’Attente, de devoir rester simples comme la colombe mais prudents comme le serpent… et surtout CHACUN A SON POSTE !

  4. Chouandecoeur dit :

    Bonjour à tous,

    Je ne m’attendais pas aujourd’hui à ce que mon nom soit mis en avant sur le blog de la Charte de Fontevrault, surtout sur un sujet littéraire et parfois aussi un peu fantastique comme l’oeuvre de Maurice Leblanc. Bien sûr, j’ai aimé en son temps les aventures d’Arsène Lupin.
    Mais je crois qu’il y a une petite confusion de votre part Alain, sur les auteurs et leurs héros que j’aime particulièrement.
    Non, pour rester dans le même sujet, énigme et fantastique, le personnage que je préfère de loin est Joseph Rouletabille de Gaston Leroux, Joseph n’a pas le caractère ambigu d’Arsène. Il n’en a pas non plus le comportement. Arsène c’est  » flic ou voyou « … Joseph c’est un Sherlock français, sans la drogue. C’est plutôt  » flic et philosophe « , c’est à la fois Descartes et Pascal rompus aux jeux de piste. Je l’apprécie tellement que je n’hésite pas un instant à réentendre ses explications, si claires, à utiliser ses méthodes et sa logique si pertinentes, à suivre ses conseils.si évidents.

    Quant à Gino Sandri, connais pas !
    Mais à regarder ce visage affiché, si c’est bien le sien, je n’ai aucun désir à le connaître.
    Et puis Rennes-le-Château, le prieuré de Sion, Pierre Plantard et toute la clique, je m’en fous royalement et je préciserais davantage : mérovingiensement !

    Chouandecoeur

    • Le « diable » porterait-il pierre Cher François-Xavier? A peine aviez vous chassé par la porte tout ce qui concerne Rennes le Château le prieuré de Sion, Pierre Plantard et toute la clique, dont vous disiez vous foutre royalement et je préciserais davantage : mérovingiensement ! qu’ Hervé Volto le faisait rentrer par la fenêtre en rappelant que le Surintendant Nicolas Fouquet aurait reçut un » secret extraordinaire » du peintre Nicolas Poussin : l’existence à Rennes-Le-Chateau, près de Carcassonne, d’un Ordre de Chevalerie secret protégeant une branche Ainée, oubliée mais Légitime, de la Maison de Bourbon ayant survécu en Italie, et dont le chef aurait le droit de régner à la place de Louis XIV , faisant ce dernier un cadet, et donc un « usurpateur malgré lui » !

  5. Agnès Lacour dit :

    D’Arsène Lupin je ne connais que l’interprétation par Georges Descrières : élégance parfaite, diction impeccable , subtilité dans le jeu , humour. je pense qu’il a donné au héros de Maurice Leblanc toute sa présence par son aura . Je n’oublie pas non plus et j’ai encore dans la tête la musique du générique chantée par un Dutronc qui aurait peut-être fait aussi un bon Arsène . Belle époque de la télévision française au service de ses téléspectateurs qui paient la redevance en ce moment pour des prunes .
    Dans les héros modernes des investigations policières mes préférences vont en tout premier lieu et de loin à Jean François Parot et son Nicolas le Floch et à Agatha Christie . Je me sens orpheline depuis la mort de Jean François Parot et je ne sais encore par qui je vais le remplacer peut-être par Dona Léon ou Peter Ellis ou les deux ma foi

  6. Philippe Bonneu dit :

    Je remercie ici, ma Chère Agnès Lacour et Chouandecoeur pour leurs réponses que je partage en totalité. En lisant cet article, je commençais véritablement à m’inquiéter et à me demander, si, il n’y avait pas des « tabliers volants » au sein de la Charte de Fontevrault…

    • Cher ami,

      afin de calmer vos légitimes inquiétudes puis je me permettre de vous suggérez de consulter les lignes suivantes traitant de l’Abbé Saunière , et que vous connaissez sans doute déjà « De convictions légitimistes mais de mœurs dissolues qui lui vaudront sa suspension a divinis en 1911, Saunière captait des dons de la noblesse ancienne par l’entremise de son frère Alfred bien plus impliqué que lui dans l’agitation royaliste du Languedoc, qui avait ses entrées chez la marquise du Bourg de Bozas et chez le vénérable ( NDLRB. ???) marquis de Chefdebien qui était lui-même reçu à Frohsdorf. Lors des procès Saunière de 1910 et 1911 à l’officialité de Carcassonne, on avancera une estimation des sommes recueillies par Alfred à cinquante-cinq mille francs-or. On notera un don de trois mille francs-or de la comtesse de Chambord apporté en 1886 à Rennes par l‘archiduc d’Autriche-Hongrie Johann de Habsbourg. Que produit-il donc ce petit curé d’un village paumé, ignoré du monde, pour convaincre quelqu’un d’aussi sérieux que la Princesse de Modène ?  »

      https://royalartillerie.blogspot.com/2017/03/davincicode2.html

  7. Cher Alain, tu as parfaitement RAISON : ne pouvant retrouver ni la Compagnie du Saint Sacrement, dissoute en France mais encore active en Italie et en Autriche sous le nom de Congregazione, ni la descendance du Connétable de Bourbon dont la partie indienne a étè retrouvée au XIX° siècle et dont la partie italienne pourrait avoir donné le Masque de Fer, un Bourbon donc, et non pas un Mérovigien, les « tabliers volants » ont inventé le Prieuré de Sion et l’hérésie blasphématoire d’un Jésus humain -enseignement souffiste !- qui aurait épousé marie-Magdelaine qui lui aurait un donné un fils, à l’origine…. des Mérovingiens !

    Tout celà est fait pour déligitmiser l’Auguste Maison de Bourbon et salir le Miracle Capétien par un enseignement -Mme Lacour a raison- gnostique et justifier uen descendance Mérovigienne arricvant jusqu’à nos joiurs à travers les… Habsbourg-Lorraine.

    Qui a des oreilles entende…

  8. Attention à Gino sandri : il fut inscrit à l’ex-P2 et s’est depuis recyclé dans le Prieuré de Sion, Ordre inscrit parmi… les Ordres dynastiques autro-hongrois !

    Quand à la P2, elle est réparue sous le nom de P3, disouste à son tour, puis P4, dissoute elle-aussi, avant de réapparaître à Rome sous le forme d’une inquiétante « Crypte » ayant inspiré 007 SPECTRE et possédant des amitiées au vatican, dans des loges néo-Templières, et aus sein du crime organisé et

  9. Après celle-là, je m’arrète là.

    L’Abbé saunière n’était un débauché mais un membre de la Congrégation, cette organisation Catholique qui empèche la franc-maçonnerie de dormir la nuit, confesseur de la Comtesse de Chambord qui plus est.

    Quand à la « Crypte » ayant inspiré 007 SPECTRE et possédant des amitiées au vatican, dans des loges néo-Templières, et aus sein du crime organisé, les américains l’appellent SYNDICAT et qui avu Mission Impossible Rogue Nation

    aura noté que l’on nous raconte LA MEME HISTOIRE, un film pouvant raconter sous forme de conte philosophique une réaité très inquiétante. Qu’y a-t-il au Maroc ?

    On notera un don de trois mille francs-or de la comtesse de Chambord apporté en 1886 à Rennes par l‘archiduc d’Autriche-Hongrie Johann de Habsbourg. Qu’a produit-il donc ce petit curé d’un village paumé, ignoré du monde, pour convaincre quelqu’un d’aussi sérieux que la Princesse de Modène ? si non la preuve de la Survivance de Louis XVII ? On comprendra alors que le descendant Royal actuel doivent se cacher des P2, Cryptes et autres syndicats et que les vrais Royalistes doivent, confaint en la Divine Providence, attendre CHACUN A SON POSTE…

  10. Agnès Lacour dit :

    allez restons sur notre cher Arsène Lupin . C’est le plus grand des voleurs disait la chanson oui mais c’est un gentleman …..la.la .la .lalère …..je ne peux pas regarder la télévision ici (mais je m’en passe bien …) ma ligne est défectueuse et non dépannable au prétexte de l’installation de la fibre pour …….2021/2022
    Mais Comme j’aimerais qu’ils redonnent tous ces chouettes feuilletons et d’autres encore plutôt que les imbécilités de feuilletons américains …Alors je vais sur You tube chercher les vieux feuilletons ou films et je me régale .. Vive John Wayne , vive Raimu et vive ARsène Lupin

  11. Mme La cour a raison

    Avec la Divine chrisitine Scott Thomas, qui évoque la Duchesse d’Uzès. La conjuration Royalistes mené par le Comte de Lur-Saluce est vraie, ils ont fait sauter tous les membres du complot dans un caffé parisien comme dans le film et le Duc de Guise n’en a réchappé que par miracle ! Le trésor des Rois de France, lui, nous rapporte à Rennes-le-Chateau. Maurice Le Balnc, membre du Prieuré de Sion ?

  12. Plusieurs personnes m’ont dememndé par courier personnel que quelle conjuration il s’agit.

    Le procès de plusieurs meneurs Royalistes, accusés de complot contre le régime républicain, s’est tenu devant les sénateurs réunis en Haute Cour du 18 septembre 1899 au 4 janvier 1900.

    Les accusations de « complot » et de « tentative d’attentat contre la sûreté intérieure de l’État » portent sur les activités des nationalistes en lien, entre autres, avec la tentative de coup d’État du 23 février 1899 (qui a déjà été jugée en mai 1899), et les affrontements de Fort Chabrol (août-septembre 1899), dans le contexte de l’agitation liée à l’Affaire Dreyfus et sur fond de Boulangisme et de loi d’exil des Princes. Sur 17 accusés, 5 seront condamnés (Buffet, Déroulède, Habert, rejugé, Lur-Saluces, par contumace puis rejugé) et Guérin) à des peines allant de cinq années de bannissement à 10 années de prison. Les condamnés seront amnistiés en 1905
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Proc%C3%A8s_pour_complot_devant_la_Haute_Cour_(1899)

    Ils ont fait sauter tous les membres du complot dans un caffé parisien comme dans le film et le Duc d’Orlèans Philippe VIII -et non le Duc de Guize, je me suis trompé- n’en a réchappé que par miracle ! Tous les autres, Buffet, Déroulède, Habert, rejugé, Lur-Saluces, et Guérin, furent exilés à Bruxelles.

    Les faits : Le 23 février 1899, en marge des funérailles du président Félix Faure, Déroulède improvise une tentative de coup d’État : au passage de la colonne du général Roget entre la place de la Nation et la caserne de Reuilly, il cherche en vain à convaincre cet officier de marcher sur l’Élysée. Voué à l’échec en raison de l’impréparation, du manque de détermination et de la maigreur des troupes Royalistes, surtout après l’explosion du caffé comme dans le film, cet essai de coup de force marque cependant les esprits en accréditant les rumeurs de complot qui courent depuis octobre 1898.

    L’agitation reprend cependant sans réelle entrave au début du mois de juin, quand la première condamnation du capitaine Dreyfus par le conseil de guerre est cassée, permettant ainsi un nouveau procès, qui se tiendra à Rennes. Le 4 juin, de jeunes aristocrates Monarchistes profitent de la présence de Loubet au grand steeple-chase d’Auteuil pour organiser une manifestation qui tourne à la bagarre, lors de laquelle le président de la République est agressé par le baron de Christiani5. La gauche répond à cette provocation quelques jours plus tard, en marge des courses de Longchamp, mais cette manifestation républicaine dégénère face aux forces de l’ordre.

    Le 30 août, le procureur général Octave Bernard remet au garde des Sceaux, Ernest Monis, un rapport du juge d’instruction Albert Fabre contenant les inculpations de « complot » et de « tentative d’attentat contre la sûreté intérieure de l’État », ce dernier crime relevant de la juridiction de la Haute Cour. Monis le transmet à son tour au président de la République. Loubet signe le 4 septembre un décret convoquant la Haute Cour au palais du Luxembourg pour le 18 septembre et confiant le ministère public à Bernard. Les opérations coup de poiing et les perquisitions se multiplient et les chefs Royalites cités plus haut seront jugès et exilés.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s