Tribune libre . De l’Abbaye royale de Fontevraud, d’une centurie de Nostradamus, et d’un enfant trouvé pas comme les autres.

NDLRB. Comme toute  bonne Tribune Libre, les idées développées ci -dessous  sont les idées propres à leur auteur et ne sauraient donc engager la Charte de Fontevrault qui n’en ouvre pas moins ses  colonnes avec plaisir à son auteur. .

Cher Monsieur,

    Je me réjouis à la perspective de participer pour la première fois à ces rencontres fontevristes du 25 août prochain où j’aurai aussi la joie de vous revoir pour la première fois après notre rencontre – déjà sur un site monastique – à l’abbaye de Mondaye, il y a 4 ans.

NDLRB (Alain TEXIER) . je ne peux confirmer cette première rencontre en ce bel endroit : http://www.mondaye.com

      Et puisque, lors de notre conversation téléphonique de ce début de mois, vous en êtes venu, M.Pachot, à l’appui de l’espérance providentialiste, à faire référence à ce célèbre quatrain X 72 des centuries attribué à l’éclipse de 1999, je me sens en quelque sorte autorisé dans cette postface à évoquer un autre quatrain, celui qui est référencé I 95 :

Devant moustier trouvé enfant besson

D’héroïque sang de moine vétustique

Son bruit par secte, langue et puissance

Qu’on dira soit élevé le vopisque»

Je ne sais si ce quatrain a également retenu votre attention mais il me semble que l’on peut véritablement se demander :

– d’une part s’il ne serait pas d’une grande actualité, a fortiori  depuis l’apparition dans le ciel de cette comète « sainte Marie Madeleine » (Neowise C/2020 F3) et,

– d’autre part s’il ne concernerait pas ce village de Fontevraud où se dérouleront précisément ces rencontres fontevristes en le désignant comme le lieu de dévoilement du roi caché…

Voici, en effet, l’interprétation que je fais à ce jour de ce quatrain sur la base de recherches effectuées, il y a quelques années, notamment quant au sens à retenir de certains des mots employés qui ne sont plus en usage (ou ne l’ont jamais été qu’en franco-picard, le langage employé par le moine cistercien Yvo de Lessines (vers 1250- 9 mars 1329), Père abbé de l’abbaye de Cambron (dans l’actuelle Belgique) le véritable auteur de ces quatrains faussement attribués à Nostradamus, ainsi que cela a désormais été rigoureusement établi par plusieurs études très documentés, philologiques, astronomiques… dont toute l’antériorité du mérite revient à M.Rudy Cambier, un homme attachant que j’étais allé rencontrer chez lui en 2015 :

¯ 1er verset : « Devant moustier trouvé enfant besson » qui pourrait s’entendre en langage contemporain comme : « Devant un monastère, on découvrira un enfant jumeau ».

– Sur le mot monastère et bien que je sois jamais venu à Fontevraud, j’observe que cet hôtel de la croix blanche, où se tiendront ces prochaines rencontres fontevristes est situé à proximité immédiate de l’entrée de l’abbaye de Fontevraud et, en tous cas, plein ouest par rapport à elle et donc bel et bien « devant » cette dernière dans un sens conforme à celui qui nous fait pénétrer dans une église par l’ouest.

Je lis par ailleurs sur le site officiel de l’abbaye que celle-ci est « la plus vaste cité monastique héritée du Moyen Âge » et j’observe que bien davantage que d’autres lieux qui, en France, abritent ou ont abrité un monastère, cette abbaye de Fontevraud pourrait donc allégrement mériter d’être désignée encore à l’heure actuelle sous ce terme de monastère quand bien même plus aucun moine n’occupe cette abbaye.

– Parler « d’enfant jumeau » renverrait, à mon sens, très pertinemment à deux notions qui ne peuvent manquer d’évoquer la personne du grand monarque, dernier roi de France.

• Ce quatrain pourrait bien, en effet, nous parler de celui qui sera le pendant contemporain du précurseur que fut saint Jean Baptiste pour le Christ lorsqu’Il est venu vivre Sa Passion, de celui qui serait donc en quelque sorte le « jumeau » du Baptiste à notre époque, venant assumer ce même rôle de précurseur dont on sait bien qu’il correspond à ce dernier roi annoncé par les prophéties le concernant,

• L’appeler « enfant » serait également remarquablement cohérent et plein de sens car, pour ce personnage qui inaugurerait en quelque sorte l’entrée dans cette phase des temps de la fin qui verra ultimement le retour du Christ en roi de Gloire et la descente sur terre de la Jérusalem céleste, il est sans doute déjà nécessaire de participer déjà un peu de ce « monde d’après » et donc quelque part de demeurer un enfant, au sens même ou le Christ emploie ce mot dans les évangiles, en particulier en Matthieu 19.14 : « Et Jésus dit : Laissez les petits enfants et ne les empêchez pas de venir à moi car le royaume des cieux est pour ceux qui leur ressemblent. »

Enfin dans ce premier verset, on nous parle d’une trouvaille : « trouvé enfant ». Or, quelle trouvaille se serait en effet que de trouver ce roi qui est volontiers appelé « roi caché » jusqu’à ce qu’il se dévoile !

A ce titre, je soulignerai volontiers la double composante contenue dans ce verbe trouver :

         – d’une part, une notion de soudaineté évoquantquelque chose auquel on ne s’attend pas.

Qui même, en effet, parmi l’infime fraction de la population qui partage l’espérance royaliste, s’attendrait à découvrir que le grand monarque existe bel et bien à l’occasion d’un rassemblement en apparence bien anodin, tel que ces rencontres fontevristes et,

         – d’autre part, ce verbe « trouver » laisse entendre que cette trouvaille semblerait tout devoir au hasard, notamment pour les moins avertis alors qu’elle correspond très certainement aussi à un long cheminement, à une longue préparation pressentie, connue seulement des plus avertis voire seulement du roi en personne.

¯ 2ème verset : « D’héroïque sang de moine vétustique »

A l’appui de l’interprétation donnée au 1er verset, on aurait là dans ce second verset et d’une manière habilement contractée le rappel de la double ascendance qui est celle de ce grand personnage. D’où la référence àson « sang » d’une manière qui viendrait indubitablement confirmer qu’il est bien ce dernier roi de France :

– au sens propre, son ascendance est effectivement héroïque puisque c’est celle de ses pères, les rois de France dont il est le descendant. En outre, ce pourrait également être là une allusion à sa possible ascendance davidique,

– au sens symbolique, ce serait souligner son ascendance spirituelle, « énergétique » avec saint Jean Baptiste, ce « jumeau » avec lequel il a notamment en commun d’avoir à assumer ce même rôle de précurseur, quant à lui à l’époque contemporaine ; un saint Jean Baptiste qui se trouverait ainsi parfaitement évoqué sous ce vocable de moine très ancien(« vetustique »). En effet, comment mieux désigner le personnage ascétique à la vie érémitique qui était la sienne(1) que sous le vocable de moine, n’ayant en outre pas connu de femme et ayant, par ailleurs brillé, comme le Christ, par son héroïsme, au point d’avoir eu la tête tranchée en raison de ses prédications ?

(1) Matthieu 3.1-6 : En ce temps-là parut Jean Baptiste, prêchant dans le désert de Judée. Il disait: Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche. Jean est celui qui avait été annoncé par Ésaïe, le prophète, lorsqu’il dit : C’est ici la voix de celui qui crie dans le désert : Préparez le chemin du Seigneur, Aplanissez ses sentiers. Jean avait un vêtement de poils de chameau, et une ceinture de cuir autour des reins. Il se nourrissait de sauterelles et de miel sauvage. Les habitants de Jérusalem, de toute la Judée et de tout le pays des environs du Jourdain, se rendaient auprès de lui et, confessant leurs péchés, ils se faisaient baptiser par lui dans le fleuve du Jourdain.

¯ 3ème et 4ème verset :   « Son bruit par secte, langue et puissance son,

Qu’on dira soit élevé le vopisque»

Je ne m’attarde pas sur ces versets 3 et 4 si ce n‘est pour souligner que l’on y retrouve effectivement, comme dans bien d’autres centuries – nombreuses à être consacrées à ce grand monarque (tellement il semble jouer un rôle déterminant dans l’Histoire du Salut…) – des caractéristiques qui lui sont communément attribuées. Ce quatrain aurait dés lors ceci de remarquable qu’il affirmerait clairement que le grand monarque est le précurseur au retour du Christ, méritant pour cette raison d’être appelé le jumeau de saint Jean Baptiste.

C’est en bonne logique que cette affirmation trouverait dés lors sa place dans ce quatrain annonçant en quelque sorte le premier acte public du grand monarque – consistant à être « trouvé » devant un monastère et donc découvert et connu, sans doute pas encore du grand public mais à tout le moins d’un cercle étroit comme celui que formaient jadis les apôtres, rapidement instruit de la résurrection du Christ par Marie Madeleine et les femmes qui l’accompagnaient, tel cet aréopage réuni aux prochaines rencontres fontevristes…

C’est également en ce sens que me semble devoir être analysé le 4ème et dernier verset du quatrain puisqu’il y est dés lors logiquement question d’une dynamique d’élévation qui n’en est donc qu’à son début – et faisant référence à sa qualité de Roi à un moment de sa vie où il vient tout juste d’être découvert.

Le dernier terme employé dans ce verset « le vopisque», certes hermétique, ne manquerait dés lors pas, très logiquement, de « boucler la boucle » et de conférer une grande cohérence à l’ensemble du verset puisque d’après les recherches que j’avais effectuées à l’époque, il signifierait « le survivant des deux » !

Or, effectivement ce dernier roi de France, précurseur au retour du Christ, ce roi caché qui commencerait dés lors tout juste à être dévoilé, serait bien évidemment le seul de ces deux « jumeaux » à être notre contemporain ; saint Jean Baptiste, son prédécesseur dans ce rôle de précurseur ayant eu la tête tranchée depuis bien longtemps.

Pour finir – et à l’instar de ce mouvement de fond qui anime l’histoire du Salut pour restaurer l’homme dans sa pleine dignité de créature divine –, j’observe donc que d’une tête tranchée à une tête couronnée, (ne la serait-elle que symboliquement), tel est bien la semblable élévation nécessairement promise à cet enfant destiné à assumer sa charge royale dans la perspective de la Parousie.

Conclusion provisoire…

Les rencontres fontevristes du 25 août prochain qui se tiennent une nouvelle fois à l’hôtel de la croix blanche (la bien nommée décidemment pour préfigurer un événement d’importance…) à proximité immédiate de l’abbaye de Fontevraud – quasiment « devant » elle – pourraient donc bien être ce point de convergence spatio-temporel propice à la révélation du roi caché, a fortiori depuis qu’est apparue dans le ciel cette comète sainte Marie Madeleine, 20 ans après cette grande éclipse du 11 août 1999 deux événements majeurs de l’histoire contemporaine de l’histoire du salut (tel que vous le montrez dans vos travaux, cher Monsieur Pachot) et qui appliqués « fractalement » à la royauté française pourraient fort logiquement correspondre respectivement d’une part à la fin de l’éclipse de cette royauté puis d’autre part à ce moment attendu où ce dernier roi sera enfin connu de ceux à qui il sera donné de le voir, tel en tout premier lieu les apôtres après que Marie Madeleine ait été la première à le voir au matin de la résurrection…

En, réalité, nombreux sont les signes contemporains qui montrent clairement que le temps d’un tel dévoilement est enfin venu. Même les dernières élections municipales de cette commune de Fontevraud ne révèlent t’elles pas subtilement l’ampleur de ce mouvement de fond inscrit dans l’histoire du Salut et que rien, ni personne ne pourra l’arrêter ? Ainsi, un nouveau maire, Mme Lion, n’a-t-elle pas succédé à Mme Catin en une préfiguration – à juste titre clairement manifestée à Fontevrault – d’une royauté davidique venant supplanter la république (l’innommée, l’indifférenciée « chose commune ») dont l’imposture laïque est l’alliée objective de l’idolâtrie contemporaine de l’argent, du pouvoir, de l’exaltation égotique, du sexe, du jeu… au nom desquels au sein de ce paradigme matérialiste et idolâtre, l’homme est structurellement sacrifié, broyé, débilité, fait esclave… au service d’une œuvre de mort qui a étendu sa gangrène à toute la planète ; une œuvre de mort non pas seulement de l’homme mais de tout ce qui est vivant, ainsi qu’en attestent une multitude d’indicateurs environnementaux et climatiques !  

De même, il est aisé, en vérité, de comprendre que, dans toute la France, il n’existe pas d’’endroit plus symboliquement propice et plus richement porteur de sens quant au dévoilement de ce dernier roi de France que cette ville de Fontevraud qui abrite la nécropole des Plantagenêts qui ont mis tant d’énergie et de persistance à s’opposer aux rois de France, au point même avec ce honteux traité de Troyes, d’avoir imaginé faire disparaître la royauté française comme si elle n’était pas depuis l’origine étroitement associée à l’accomplissement de l’histoire du Salut !

On comprend ainsi rétrospectivement pourquoi l’Esprit saint a inspiré à M. Texier, fondateur de la charte de Fontevrault le choix de cet endroit véritablement prédisposé à être le théâtre du dévoilement du grand monarque.

Que ce dernier roi de France, envoyé pour accomplir sa tâche de précurseur au retour du Christ soit précisément « trouvé » à cet endroit de la terre de France où reposent – ne serait-ce que symboliquement – ceux qui sont à l’origine de cette opposition la plus résolue à la royauté française – comme l’annonce, je le crois, ce quatrain – manifesterait ainsi, non sans humour, à quel point le Seigneur est bien celui qui peut accomplir un bien à partir d’un mal dés lors, certes qu’il se trouve des hommes de bonne volonté pour renoncer à faire leur volonté charnelle – aisément gauchie par le péché et les passions du monde – pour, au contraire, consentir à faire Sa volonté pour le Salut des âmes et la Gloire de Dieu.

Quant à moi, quoi qu’il arrive, je ne serai pas en peine car devant Dieu, j’aurai fait ce qui est juste et droit, non de ma propre initiative mais au moment opportun signalé par le ciel.

D’expérience, je sais ce qu’il en est de toute tentative pour faire prévaloir la vérité, conformément aux paroles d’envoi données par le Christ à ses apôtres : « En entrant dans la maison, saluez-la ; si la maison en est digne, que votre paix vienne sur elle mais si elle n’en est pas digne, que votre paix retourne à vous. » Matthieu 10. 12-13

Avec mes chaleureuses salutations

Alain Beauregard, Délégué de la Charte en Auxerrois

A propos Charte de Fontevrault

Royaliste depuis mon entrée en Faculté de Droit et des Sciences économiques, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Cet article, publié dans Blogs et sites providentialistes, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Tribune libre . De l’Abbaye royale de Fontevraud, d’une centurie de Nostradamus, et d’un enfant trouvé pas comme les autres.

  1. gérard lemaire dit :

    Permettez-moi un modeste commentaire:
    Où situez-vous alors l’Antechrist dans cette chronologie, si Notre futur Roi de France est l’immédiat précurseur de Jésus-Christ?
    Il me semble modestement que, selon certaines autres prophéties que celles de Michel de NostreDame (qui avoua lui-même avoir jeté au feu des prophéties qu’il avait lues à Orval), le Roi de France mourrait à Jérusalem.
    C’est alors, il me semble, que commencerait le règne de l’A.C.
    Pour ma part, ce Grand Roi pourrait bien être le mystérieux Katechon dont parle St Paul.
    Merci de m’avoir lu.
    Gérard Lemaire

  2. Marie-Agnès Lacour dit :

    Dieu vous garde tous
    La démonstration semblerait convaincante d’autant que pour moi Fontevraud est un lieu « magique » par tout ce qu’il représente (j’en ai donné un petit aperçu dans mon compte-rendu ) en dehors du fait qu’il soit la nécropole des Plantagenets (ce que je déplore en fait car ils nous ont fait un mal fou à nous français mais ceci est une autre histoire )
    J’aimerais maintenant beaucoup avoir le sentiment de Monsieur Louis Chiren et de Mme Irène Pincemaille ainsi que de notre futur Gouverneur car bien que Michel de Nostre Dame m’ait toujours fasciné j’avoue que je n’y connais rien car pas eu le temps d’approfondir

  3. Jo dit :

    To Mr Gerard Lemaire … on 9 September 2020 at 1.30 pm,

    Allow me to respond to your comment from the Netherlands, (via Google Chrome translate, which is not 100%). I will include my comment in my own language in this comment .. you may have the opportunity for a better translation.

    You are right, the future Monarch is also the Katechon in 2Thess.2: 7 .. and he is also the person in Isaias 28: 2 who will trample the proud « crown » of Illuminati Freemasonry.
    In his first appearance he is the Malakias 3: 1 messenger, in a sense a second John the Baptist, for verses 2-5 concern the 6th seal judgment, the Day of the Lord in 2 Thessalonians 2 and Apocalypse 20: 4 among others, which is the birth of the Age of Peace (Isaias 24: 21-23) .. According to Fatima, that is about 40 Years.

    As the Malakias 3: 1 prophecy, the future Monarch is also the Herald of Joy in Isaiah 52: 7-12, heralding the first phase of the New Heaven and New Earth … will in Isaiah 65:20 death is still present, in the Apocalypse 21: 4 death has been conquered.
    As the Herald of Joy in Isaias 52: 7-12 he is also the end time Cyrus in Jesse 46:11 in the second line, in the first line we see maitreya the false prophet as the bird of prey from East, maitreya is therefore the false prophet his opponent.

    In Jesse 11: 4 the false prophet becomes maitreya in the 6th seal through the twig in verse 1. maitreya comes before the 6th seal, so soon. The twig in verse 1 is first the [withered] tree in Ezekiel 17: 22-24 and is also the next one in Jeremiah 23: 5-6 and 33: 15-16 and the priest-king in Zechariah 6:13 next to the high priest the future French Pope in verse 11.

    But you, as a Frenchman, could know, according to prophecy, that 2 Monarchs will come.
    The first Monarch is a saint [regent] of the 2nd Monarch, that 2nd Monarch will indeed come at the time of the Antichrist, he will wage war against the armies of the Antichrist, and that Monarch will indeed hang his crown on the cross in Jerusalem and then die.
    The first Monarch will resign at the arrival of the Antichrist and will therefore pass his crown on to his successor … who IS a descendant of Louis XVI and XVII.

    In the link below you can see that the coming regent Monarch was born in the Netherlands.
    He is from the tribe Zebulon-Nederland (Isaias 9: 5) .. and a descendant of Lodewijk IX.
    http://tradcatknight.blogspot.com/2015/06/saint-hilarion-prophecy-comet-war.html?m=1

    The river Rhine enters the Netherlands and has been renamed there, but as a river it flows into the North Sea. The Netherlands and surroundings will be the first to convert by the Malakias messenger and others. Dante calls the Monarch the legal heir to the eagle sign and he is swift as the greyhound … and he is also the Messo di Dio, so the Malakias messenger … the 5.10 and 5 … In the hell of Dante he becomes the Called Veltro who will kill the whore and the giant. The Whore is the false prophet maitreya and the giant are the world powers, today they are working « well » together to oppress all mankind.

    I saw Dante at my bedside when I was about 7 years old and he will certainly help me in my upcoming activity … in my next 70th year.
    Regards .. J.C. John P …. s. butterfly

    Aan de heer gerard lemaire … betreffende 9 september 2020 om 13.30 uur,

    Sta me toe zo vrij te zijn om vanuit Nederland te reageren op uw reactie, (via Google Chrome translate, die niet 100% is). Ik zal mijn reactie in mijn eigen taal in deze reactie bijvoegen.. misschien heeft u de mogelijkheid tot een betere vertaling.

    U heeft gelijk, de toekomstige Monarch is ook de Katechon in 2Thess.2:7.. en hij is ook de persoon in Isaias 28:2 die de trotse « kroon » van de illuminati-vrijmetselarij zal vertrappen.
    In zijn eerste optreden is hij de Malakias 3:1 bode, in zekere zin een tweede Johannes de doper, want de verzen 2-5 betreffen het 6e zegel oordeel, de Dag des Heren in 2Thess.2 en onder andere Apocalyps 20:4, dat de geboorte is van het tijdperk van Vrede (Isaias 24:21-23) ..volgens Fatima is dat ongeveer 40 Jaar.

    Als de Malakias 3:1 bode is de toekomstige Monarch ook de Vreugdebode in Jesaja 52:7-12, die de éérste fase aankondigt van de Nieuwe Hemel en Nieuwe Aarde.. want in Isaias 65:20 is de dood nog aanwezig, in de Apocalyps 21:4 is de dood overwonnen.
    Als de Vreugdebode in Isaias 52:7-12 is hij ook de eindtijd Cyrus in Isaïas 46:11 in de tweede versregel, in de éérste versregel zien we maitreya de valse profeet als de roof-vogel uit Oosten, maitreya de valse profeet is dus zijn tegenstander.

    In Isaïas 11:4 wordt de valse profeet maitreya in het 6e zegel gedood door de twijg in vers 1. maitreya komt vóór het 6e zegel, dus spoedig. De twijg in vers 1 is éérst de [dorre] boom in Ezechiël 17:22-24 en is hij ook de toekomstige koning in Jeremia 23:5-6 en 33:15-16 en de priesterkoning in Zacharias 6:13 naast de hogepriester de toekomstige Franse Paus in vers 11.

    Maar u als Fransman zou, volgens de profetieën, kunnen weten dat er 2 Monarchen zullen komen.
    De éérste Monarch is een heilige [regent] van de 2e Monarch, die 2e Monarch komt inderdaad ten tijde van de antichrist, hij zal oorlog voeren tegen de legers van de antichrist, en die Monarch zal inderdaad in Jeruzalem zijn kroon aan het kruis hangen en dan sterven.
    De eerste Monarch zal bij de komst van de antichrist aftreden en zijn kroon dus doorgeven aan zijn opvolger.. en die is WEL een afstammeling van Lodewijk XVI en XVII.

    In de onderstaande link kun u zien dat de nu komende regent Monarch in Nederland is geboren.
    Hij is uit de stam Zebulon-Nederland (Isaias 9:5) ..en afstammeling van Lodewijk IX.
    http://tradcatknight.blogspot.com/2015/06/saint-hilarion-prophecy-comet-war.html?m=1

    De rivier de Rijn komt Nederland binnen en heeft daar een andere naam gekregen, maar als rivier komt hij uit in de Noordzee. Nederland en omstreken zal zich als eerste bekeren door de Malakias bode en anderen. Dante noemt de Monarch de wettige erfgenaam van het adelaarsteken en is hij snel als de hazewindhond ….en ook is hij de Messo di Dio, dus de Malakias bode ..de 5.10 en 5 ..In de hel van Dante wordt hij de Veltro genoemd die de hoer en de reus zal doden. De Hoer is de valse profeet maitreya en de reus zijn de wereldmachten, heden werken ze « goed » samen om de gehele mensheid te onderdrukken.

    Ik heb Dante gezien aan mijn bed toen ik ongeveer 7 jaar was en hij zal mij zeker helpen in mijn aanstaande werkzaamheid.. in mijn komende 70e jaar.
    Groet.. J.C. John P….s. vlinder

  4. BEAUREGARD dit :

    Merci de ces précisions, Monsieur Lemaire. A mon sens, vous avez parfaitement raison. Le grand monarque est le katéchon dont il est question en 2 Thessaloniciens 2 qui, tant qu’il demeurera en vie sera un obstacle au déferlement ultime du malin sur le monde avant que ce dernier ne soit détruit par le Seigneur Jésus « du souffle de sa bouche « nous est-il précisé dans ce même texte.

    Il n’entrait pas dans mon propos de le préciser dans cette interprétation du quatrain I 95 mais puisque c’est désormais chose faite, il me faut alors préciser, qu’à mon sens, le grand monarque doit aussi être pensé comme étant le premier cavalier de l’apocalypse décrit en Apocalypse 6.2 : « Je regardai, et voici, parut un cheval blanc. Celui qui le montait avait un arc ; une couronne lui fut donnée, et il partit en vainqueur et pour vaincre. »
    Monté sur un cheval blanc, ce cavalier apparait bien en effet comme le précurseur d’un autre cavalier lui aussi monté sur un cheval blanc, à l’autre extrémité de cette séquence temporelle, un cavalier tellement « plus grand » que lui, évoqué en apocalypse 19 et qu’incarne le Christ à la fin des temps dans son combat victorieux : « Puis je vis le ciel ouvert, et voici, parut un cheval blanc. Celui qui le montait s’appelle Fidèle et Véritable, et il juge et combat avec justice. […] Son nom est la Parole de Dieu. Les armées qui sont dans le ciel le suivaient sur des chevaux blancs, revêtues d’un fin lin, blanc, pur. De sa bouche sortait une épée aiguë, pour frapper les nations ; il les paîtra avec une verge de fer ; et il foulera la cuve du vin de l’ardente colère du Dieu tout puissant. Il avait sur son vêtement et sur sa cuisse un nom écrit: Roi des rois et Seigneur des seigneurs. » Apocalypse 19.11-16
    Délégué de la charte en Auxerrois, je suis bien placé pour avoir cette image tout spécialement présente à l’esprit puisque c’est à Auxerre, sur la voûte orientale de la crypte de la cathédrale saint Etienne qu’existe depuis le XIème siècle une grande représentation attestée en histoire de l’art comme étant la seule dans le monde mettant en scène ce Christ à cheval de l’apocalypse (hormis d’éventuelles représentations contemporaines), image destinée à faire sens pour ceux qui se situeront à l’entrée de la séquence des événements qui conduiront ultimement à la Parousie après qu’ait donc d’abord eu lieu ce temps imparti au premier cavalier de l’apocalypse qu’est le grand monarque qui sera suivi du déchainement de l’antéchrist.

    Car, cette couronne qui lui est donnée est précisément celle qui lui revient en tant que dernier roi de France annoncé par les prophéties.
    En termes symboliques et d’une manière qui signale que l’avènement du grand monarque, événement inaugural de cette séquence temporelle commence en France(5), il faut remarquer que c’est seulement en langue française que fait sens le jeu de mot par lequel ce cavalier parlant de son arme peut dire : « Mon arc » à entendre dés lors comme « Monarque » !
    Tout cela est devenu quasiment abscons pour les rares chrétiens qui subsistent en France alors que les juifs et plus particulièrement les Loubavitch savent bien quant à eux que tous les événements qui mènent à la « délivrance finale » qu’ils attendent commencent en France, au point que c’est la raison officielle pour laquelle le 7ème et dernier Rabbi de Loubavitch(1902-1994) et son beau père, son prédécesseur, ont acquis et installé le siège mondial du mouvement Loubavtich à une adresse sise au n° 770 (770 crown heights Brooklyn à New York) parce que c’est précisément la guématrie de la France : la valeur numérique des lettres qui composent le mot hébreux « Tsarfat » qui désigne la France, signifiant littéralement pain étroit (notre baguette française), sachant que les juifs de France s’appellent les « Tsarfatim ».
    Bien cordialement.
    Alain Beauregard

    • gérard lemaire dit :

      Merci aussi pour ces commentaires, Monsieur Beauregard. Je les approfondirai .Il y a aussi beaucoup de choses à dire et à développer sur les Loubavitch et leurs aspirations. Elles sont en lien étroit avec l’Apocalypse, en effet.
      Cordialement,
      Gérard Lemaire

  5. Zacharie 4:1-3
    1L’ange qui parlait avec moi revint, et il me réveilla comme un homme que l’on réveille de son sommeil. 2Il me dit: Que vois-tu? Je répondis: Je regarde, et voici, il y a un chandelier tout d’or, surmonté d’un vase et portant sept lampes, avec sept conduits pour les lampes qui sont au sommet du chandelier; 3et il y a près de lui deux oliviers, l’un à la droite du vase, et l’autre à sa gauche….

    Zacharie 4: 11-14
    11 Et je répondis et lui dis : « Que sont ces deux oliviers, à la droite du chandelier et à sa gauche ? »12 Et je répondis une seconde fois et lui dis : « Que sont les deux branches des oliviers qui, par le moyen1 des deux conduits en or, déversent l’huile dorée2 [venant] de ces branches ? »13 Et il me parla, en disant : « Ne sais-tu pas ce qu’elles sont ? » Et je dis : « Non, mon seigneur. »
    14 Et il dit : « Ce sont les deux Oint qui se tiennent auprès du Seigneur de toute la terre. »

    Ces deux Oints du Seigneur sont le Grand Monarque et le Saint Pontife :

    Zacharie 6
    …12Tu lui diras: Ainsi parle l’Eternel des armées: Voici, un homme, dont le nom est germe (Descendant du Roi david), germera (aura une descendance) dans son lieu, et bâtira le temple de l’Eternel. 13Il bâtira le temple de l’Eternel; il portera les insignes de la majesté; il s’assiéra et dominera sur son trône, il sera sacrificateur sur son trône, et une parfaite union régnera entre l’un et l’autre.

    Ils s’opposeront à l’Antéchrist, seront les Deux Témoins du Christ-Roi, seront combsattus mais seront victorieux (Apocalypse 11: 13).

    • Jo dit :

      To Mr. Hervé J. VOLTO, (Google Chrome translate)

      Various prophecies show that Apocalypse 11:11 applies to Enoch and Elijah, who will occur during the time of the Antichrist.
      In Zechariah 4 it concerns the French Pope and the Great Monarch. Zechariah 3: 9 concerns the Warning of Garabandal: in one day I will erase the debt of the land (earth), Isaiah 13: 8.

      Mr. Gerard Lemaire already wrote above, I quote: where, then, do you place the Antichrist in this chronology, if our future King of France is the immediate forerunner of Jesus Christ? I then assume that Gerard Lemaire is aware of the prophecies concerned.
      The prophecies therefore clearly state that the Great Monarch [of] France will rule [until] the coming of the Antichrist.

      On this site I think I have read that Mary was talking about the Sprig of Jesse (Isaias 11: 1) … as the lineage of the Great Monarch and it can be understood in the following way namely: that through the royal anointing of David there was a [beginning] of the royal lineage of King David. Jesse’s naturally further pedigree line was thereby interrupted, distinguished from that of his son David … and it is therefore that Jesse’s pedigree then became a stump relative to the royal pedigree of David.

      The genealogy of the [shoot] from the root of Jesse, can only enter the royal family tree of King David through the female descendants of King David, so by an indirect line. It is known that King Louis XVI and XVII are descendants of King David in a straight line. So it should be remembered that Jesse, David’s father [is not] of royal descent, so this twig from the root of Jesse comes from a brother of David.

      Somehow the descendant of St. Louis IX eventually ended up in the Netherlands, as the prophecy of St. Hilarion informs us.
      Isaias 9: 5 implicitly understands that the Zebulon tribe can be situated in the Netherlands.
      The name Henry (V) means: ruler [of] the homeland, not ruler [of] the homeland.
      According to a prophecy about the 6th seal, France will go to war with the Netherlands at that time and that for the reasons that the Netherlands will then leave the EU, UN and other corruption alliances, that probably concerns verses 3 and 4.

      The daughter of Babel In Zechariah 2:11 (7) is EU-Brussels .. verse 14 (10) if the daughter of Zion must go to Isaias 52: 7-12 from Babel, that is to say from the EU and other corruption connections .
      Aan de heer Hervé J. VOLTO,

      Uit verschillende profetieën blijkt dat Apocalyps 11:11 van toepassing is op Henoch en Elia, die in de tijd van de antichrist zullen optreden.
      In Zacharias 4 betreft het wel de Franse Paus en de Grote Monarch.. Zacharias 3:9 betreft de Waarschuwing van Garabandal: op één dag delg Ik de schuld van het land (aarde), Isaias 13:8.

      De heer Gerard lemaire schreef hierboven al, ik citeer: •waar plaatst u de antichrist dan in deze chronologie, als onze toekomstige koning van Frankrijk de onmiddellijke voorloper van Jezus Christus is?• ..Ik veronderstel dan, dat Gerard Lemaire op de hoogte is van de betreffende profetieën. De profetieën zeggen dan ook duidelijk dat de Grote Monarch [van] Frankrijk zal regeren [tot aan] de komst van de antichrist.

      Op deze site meen ik gelezen te hebben dat Maria het had over de Twijg van Jesse (Isaias 11:1) ..als de afkomst van de Grote Monarch en kan het op de volgende wijze begrepen worden namelijk: dat door de koninklijke zalving van David er een [begin] ontstond van de koninklijke stamboom lijn van koning David. De natuurlijk verdere stamboomlijn van Jesse werd daardoor onderbroken, onderscheiden van die van zijn zoon David ..en het is vandaar dat de stamboom van Jesse dan ten opzichte van de koninklijke stamboom van David tot een stronk werd.

      De stamboomlijn van de [scheut] uit de wortel van Jesse, kan alleen in de koninklijke stamboom van koning David terechtkomen langs de vrouwelijke nakomelingen van Koning David, dus langs indirecte lijn. Koning Lodewijk XVI en XVII stammen, zoals bekend, in rechte, directe lijn af van Koning David. ..Men moet dus niet vergeten dat Jesse, de vader van David [niet] van koninklijke afstamming is, was.. deze twijg uit de wortel van Jesse is dus afkomstig van een broer van David.

      Op de een of andere wijze is de afstammeling van de heilige Lodewijk IX dan uiteindelijk in Nederland terecht gekomen zoals de profetie van de heilige Hilarion ons doet informeren.
      Isaias 9:5 doet dan ook impliciet begrijpen dat de stam Zebulon in Nederland te situeren is.
      De naam Henry (V) betekent: heerser [van] het thuisland, dus niet heerser [over] het thuisland.
      Volgens een profetie over het 6e zegel zal in die tijd Frankrijk een oorlog voeren met Nederland en dat om de redenen dat Nederland dan uit de EU, VN en andere corruptie verbanden zal stappen, waarschijnlijk betreft dat vers 3 en 4.

      De dochter van Babel In Zacharia 2:11(7) is EU-Brussel.. vers 14(10) als de dochter van Sion moet naar Isaias 52:7-12 uit Babel vertrekken, dat wil zeggen uit de EU en andere corruptie verbanden.
      》》》

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s