Post dédié à la Mère supérieure et aux moniales du prieuré Fontevristes d’Esteil (63570)

Ma Mére, mes Soeurs ,

   comment ne pas vous remercier des providentielles surprises que vous nous avez réservées lors de notre escapade sur vos terres le samedi 12 septembre 2020.

   Ce sont mes parents qui m’ont appris à préparer mes voyages et mon épouse n’ est pas en reste. Evidement les temps ont changé depuis que mon Père écrivait aux Syndicats d’initiatives quelques mois avant les départs qui nous ont permis de découvrir avec mes deux frères une partie de l’Europe du Sud

   Aujourd’hui c’est grâce à internet que nous faisons la collecte des documents touristiques . Partant de principe que nous étions attendus en Auvergne dans la région d’Issoire, vous me pardonnerez de ne pas en dire d’avantage nous avions fait choix d’aller visiter deux sites fontevristes , l’un à Sainte Florine (43185) , l’autre à Esteil (63570) .

   S’agissant de Sainte Florine https://fr.wikipedia.org/wiki/Sainte-Florine , une première surprise nous attendait dans cette commune de 3254 habitants l’existence d’une rue de l’Union Soviétique ce qui ne doit plus être trés fréquent depuis sa disparition le 26 décembre 1991. Quant aux souvenirs fontevristes , ils sont dans l’église Saint Jacques du Bourg présentée comme issue d’un vieux prieuré fontevriste https://fr.wikipedia.org/wiki/Sainte-Florine# Couvent_de_moniales_de_Sainte-Florine , église riche tout particulièrement de l’ancien autel du prieuré; souvenir aussi de l’ancien cloître  un jardin public  qui parait en occuper l’ emplacement. Laissant  en ces lieux  l’évocation de la vierge et martyre qui a  donné  son  nom à la petite ville homonyme, nous avons repris la route pour atteindre Esteil https://fr.wikipedia.org/wiki/Esteil situé à 8, 8 Km que nous ne couvrîmes qu’en quatorze  minutes étant donné les virages incessants de la route.

    Comme nous savions l’église ouverte, nous avons pu déguster sans  contrainte horaire  dans cet endroit  charmant  le délicieux pique  nique  que mon épouse avait préparé  avant de commencer la visite.

      Le  choeur de l’ancienne église fontevriste  devenue église paroissiale  après la révolution dite  française est situé à gauche. Vous noterez vers l’extrémité opposée du vaisseau un portail sensiblement plus grand que la porte d’accès au sanctuaire. Il témoigne de l’époque  où l’église  vendue  comme  bien national le  28 Messidor an IV- 16 juillet 1796-  fut partagée en deux, la partie du fond  qui n’a jamais été rendu au culte abrite toujours  des engins agricoles. La petitesse de la  commune ( une soixantaine  d’habitants) ne lui a pourtant pas épargné les ravages  conciliaires; plus rien donc ne  distingue la nef du Choeur.

  A droite de l’autel moderne pourtant  , l’ancien lavabo liturgique https://toulouse.catholique.fr/Le-lavabo-liturgique  où trône une plante fleurie … permet de se repérer avant  d’admirer une assez rare, me semble t’il,  statue de Saint Jean Baptiste portant sa tête. Vous  connaissez l’attachement  que porte les royalistes Fontevristes au Saint précurseur… nous étions donc en quelque  sorte un peu chez nous en contemplant  cette statue.

   Et c’est en me retournant  vers l’autre mur de l’église que je  vis  ce que la  divine Providence nous avait réservée à plus de  trois heures de  chez moi et à 440 Km de l’abbaye royale de Fontevraud mère et maîtresse de  toutes les implantations  fontevristes . je  vous laisse admirer ci-dessous ce  vitrail aux armes du Prieuré implanté en ce lieu en 1994 par l’ association des amis du prieuré d’Esteil.                                                                                              Cette association n’existe malheureusement plus aujourd’hui car les bénévoles se font rare mas  cette trace là de leurs efforts  est un magnifique témoignage de ce que fut le prieuré d’Esteil de 1151 à 1795 soit pendant 644 ans. Délicatesse supplémentaire de la  Providence l’orthographe ancienne du mot Fontevrault qui est aussi celle  que nous avons choisi pour  orthographier le nom de notre Charte.

     Nous  étions tellement heureux  de cette découverte probablement  sans autre exemple dans l’univers fontevriste  que nous récitâmes en action de grâce un  » Notre Pêre » et un   » Je  vous salue Marie » en union assurément  avec la Mère supérieure et les moniales du prieuré Fontevriste d’Esteil tout  ceci sous le regard de Saint Jean Baptiste Saint Patron des Fontevristes. 

    Alain TEXIER

A propos Charte de Fontevrault

Royaliste depuis mon entrée en Faculté de Droit et des Sciences économiques, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Cet article, publié dans Blogs et sites providentialistes, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s