Louis Chiren, maître imagier de la flotte providentialiste, offre aux Providentialistes “La porte étroite”.

AVIS IMPORTANT DE LOUIS CHIREN, Artiste et poète inspiré, d’oeuvres catholiques et royales
https://louischiren6.wixsite.com/peintreetpoete

    “La Charte de Fontevrault * fondée par Monsieur Alain Texier le 25 août 1988 en l’abbaye royale homonyme, a l’autorisation de reproduire les textes ainsi que les oeuvres picturales de Louis Chiren pour l’ensemble de ses oeuvres
Et afin que vous n’oubliez rien du cadeau qui nous est fait; veillez à consulter l’index actualisé des oeuvres de maître Louis Chiren .

https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2019/08/02/tableau-recapitulatif-des-oeuvres-de-maitre-louis-chiren/

(*)  LETTRE DE VENISE (3 mai 2009) ; le confessionnal de Sainte-Marie-des-Français. http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-31726284.html

      Cette œuvre est née en cinq jours du 11 novembre au 15 novembre 2020. Elle est la première de mon second site qui se place sous le signe de l’espérance. J’ai souhaité illustrer un passage des Saintes Écritures qui sont d’une richesse incommensurable et appellent à la méditation. Le 11 novembre marque un temps très émouvant dans notre histoire de France nous le savons. Il commémorait également la fête de saint Martin de Tours (1) apôtre des Gaules connu pour avoir partagé son manteau, bien que catéchumène au moment des faits. Le 12, nous fêtions saint René, évêque d’Angers mort en 430. Le 13 était dédié à saint Brice (2) , recueilli par saint Martin, il prit sa succession sur le siège épiscopal. Le 14 nous fêtions saint Vanne (3) évêque de Verdun durant vingt six ans, les documents le concernant furent détruits dans l’incendie de la cathédrale durant la Grande guerre. Enfin le 15 nous rendions hommage à saint Albert le Grand (4) , évêque et docteur de l’Église, saint Thomas d’Aquin fut son disciple.

      Cette illustration vous présente le Christ descendant les marches d’un monument dont-on aperçoit une porte qui semble bien étroite. Ceci pourrait nous rappeler sa sortie du Temple (bien que plus jeune) après y être resté un moment auprès de son Père, nous souvenant de ses mots adressés à sa sainte mère lorsqu’il n’avait que douze ans : 

      St Luc chap.1 ; versets 46 à 49 : « Or, au bout de trois jours, ils le trouvèrent dans le Temple, assis au milieu des docteurs, les écoutant et interrogeant ; et tous qui l’entendaient étaient ravis de son intelligence et de ses réponses. En le voyant, ils furent stupéfaits, et sa mère lui dit : « mon enfant, pourquoi nous avez-vous fait cela ? Voyez, votre père et moi, nous vous cherchions tout affligés ». Et il leur répondit : « pourquoi me cherchiez-vous ? Ne saviez-vous pas qu’il me faut être dans les choses de mon Père ? « .

Mais c’est surtout ce passage qui a guidé cette création :

Matthieu chapitre 7 versets 7 à 27,

    « Demandez et l’on vous donnera ; cherchez et vous trouverez ; frappez et l’on vous ouvrira. Car quiconque demande reçoit, qui cherche trouve, et l’on ouvrira à qui frappe. Y a-t-il parmi vous un homme qui, si son fils lui demande du pain, lui donnera une pierre ? Ou, s’il demande un poisson, lui donnera-t-il un serpent ? Si donc vous tout méchant que vous êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus votre Père qui est dans les cieux donnera-t-il ce qui est bon à ceux qui lui demandent. Donc, tout ce que vous voulez que les hommes vous fassent, faites-le aussi pour eux ; car c’est la loi et les Prophètes. Entrez par la porte étroite ; car large est la porte, et spacieuse la voie qui conduit à la perdition, et nombreux sont ceux qui y passent ; car étroite est la porte, et resserrée la voie qui conduit à la vie, et il en est peu qui la trouvent ! Gardez-vous des faux prophètes qui viennent à vous sous des vêtements de brebis, mais au-dedans sont des loups rapaces. C’est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez : cueille-t-on du raisin sur les épines, ou des figues sur les ronces ? Ainsi tout arbre bon porte de bons fruits et tout arbre mauvais porte de mauvais fruits. Un arbre bon ne peut porter de mauvais fruits, ni un arbre mauvais porter de bons fruits. Tout arbre qui ne porte pas de bons fruits, on le coupe et on le jette au feu. Donc c’est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez. Ce n’est pas celui qui m’aura dit : « Seigneur, Seigneur ! « Qui entrera dans le royaume des cieux, mais celui qui aura fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. Beaucoup me diront en ce jour-là : « Seigneur, Seigneur ! N’est-ce pas en votre nom que nous avons prophétisé ? N’est-ce pas en votre nom que nous avons chassé les démons ? Et n’avons-nous pas, en votre nom, fait beaucoup de miracles ? » Alors je leur dirai hautement : je ne vous ai jamais connus. Éloignez-vous de moi, artisans d’iniquité ! Quiconque donc entend ces paroles que je dis, et les met en pratique, sera semblable à un homme sensé, qui a bâti sa maison sur le roc : la pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et se sont déchaînés contre cette maison, et elle n’a pas été renversée, car elle avait été fondée sur la pierre. Et quiconque entend ces paroles que je dis, et ne les met pas en pratique, sera semblable à un insensé, qui a bâti sa maison sur le sable : la pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et ont battu cette maison, et elle est tombée, et grande a été sa chute « .

     Comme je le disais en préambule, ces paroles sont une source vivifiante car elles couvrent les siècles de leur manteau et tracent à la perfection le portrait de millions d’âmes, hommes et femmes confondus, nous donnant la conduite de vie qui doit nous mener par cette porte étroite ou se tient le Christ. Il voit clair dans nos vies et nous laissera entrer ou pas dans cette vie éternelle qui est le véritable but de notre bref passage sur cette terre. Toutes les générations qui nous précèdent ont fait le choix de suivre cette voie, ou s’en sont écartées dans les vicissitudes de leur vie.

    Nous vivons un temps de lutte qui s’inscrit dans ces paroles comme en ont vécus nos anciens. La porte étroite est un chemin décisif et crucial qu’il nous faut prendre, portant nos Croix jour après jour, l’espérance dans nos cœurs. Mais à la fin le Cœur Immaculé triomphera et s’il faut passer par Marie pour aller à Jésus, il faut passer par le Christ pour aller à son Père.

      C’est sur cette échelle du temps que je vous laisse, en méditant sur les indices trinitaires qui ponctuent l’histoire du monde depuis notre Sauveur, de récentes réflexions nous y invitant. En grande union de prière dans les Cœurs Sacrés de Jésus et de Marie.

           Louis Chiren

INDEX

(1)- Saint Martin de Tours. https://nominis.cef.fr/contenus/saint/13/Saint-Martin-de-Tours.html                   https://fr.wikipedia.org/wiki/Tour_Charlemagne#La_basilique_Saint-Martin_de_Tours                                                       https://fr.wikipedia.org/wiki/Basilique_Saint-Martin_de_Tours

(2) -Saint Brice. https://nominis.cef.fr/contenus/saint/1/Saint-Brice.html

(3) – Saint Vanne.  https://nominis.cef.fr/contenus/saint/9157/Saint-Vanne.html                  Fondée en 952, l’abbaye devient sous l’abbatiat de Richard de Saint-Vanne, un foyer de la réforme monastique du xie siècle en Lorraine. Au xviie siècle, le prieur Didier de La Cour est à l’initiative d’une nouvelle réforme qui mène à la création de la congrégation de Saint-Vanne et Saint-Hydulphe qui comptera jusqu’à une cinquantaine d’abbayes. Après la Révolution, l’abbaye se voit abandonnée en 1792. Au xixe siècle, elle est partiellement détruite, et il ne subsiste que quelques vestiges dont la tour Nord. https://fr.wikipedia.org/wiki/Abbaye_Saint-Vanne_de_Verdun

(4) https://nominis.cef.fr/contenus/saint/3/Saint-Albert-le-Grand.html https://www.notrehistoireavecmarie.com/fr/esc/saint-albert-le-grand-entre-science-et-foi/                                                                                  https://fr.wikipedia.org/wiki/Albert_le_Grand

(4 bis) Cette référence  à Albert le Grand   me fait resouvenir    de  souvenirs anciens  remontant à l’époque où j’habitais   en core  chez mes parents . Pour nous loger  confortablement  mon frère aîné de 2 ans Jean-Jacques  et moi même  mes parents  avaient  fait  surélever la maison familiale d’un étage  et nos  chambres donnaient  sur la rue,  en l’occurence une avenue d’ailleurs.  https://fr.wikipedia.org/wiki/Grand_Albert . Derrière nos  chambres  régnait un trés grand grenier avec des étagères du sol au plafond et  deux grandes portes de placard. L’une de ces portes  était  bleue et  c’est derrière elle qu’étaient  abrités les ouvrages  qui avaient  servi à mon père pour rédiger  sa  Thése de Doctorat d’Etat en Droit «  Les procès d’Urbain Grandier« .

   Et à ce propos rappelons les lignes suivantes  extraites du blog de la Charte de Fontevrault du 29 décembre 2017

     Complêtons votre information en disant  que mon Pére le magistrat Jean Texier, qui termina une longue et  belle carrière en tant  que Président du Tribunal de Grande Instance de Limoges,  consacra sa thèse de Doctorat d’Etat en Droit à cette affaire . Voici justement un magistrat, M, Jean Texier, qui, dans une thèse de doctorat, d’ailleurs excellente, soutenue devant la Faculté de Poitiers, examine pas à pas le procès d’Urbain Grandier*, en le confrontant avec le droit criminel pratiqué en ces premières décades du XVIIe siècle.  http://www.histoiredelafolie.fr/sorcellerie/loudun/magie-et-heresie-ou-lamalgame-dans-le-proces-durbain-grandier-par-jean-carbonnier-sans-date-vers-1955-1959

       Pour en revenir à la  porte de placard bleue et aux ouvrages rangés derrière,  il y avait  le   »  Grand Albert » et le « Petit Albert » deux ouvrages de sorcellerie ,  sorcellerie  qui avait  valu  la mort  sur le bûcher au prêtre Urbain Grandier, aumônier des religieuses Ursulines de Loudun ( 86200. Ma ville natale) . Je  crois m’être interrogé  quelques temps sur les liens   entre ces ouvrages  et Albert le Grand, Docteur de l’Eglise  … Or de liens , il n’y en a pas: or  ceux nourris par ma malveillance peut-être.

   Le Grand Albert est un  grimoire, un célèbre livre de magie populaire, en latin, attribué à tort au théologien et philosophe  Albert le Grand (vers 1200-1280). Commencé peut-être vers 1245, il reçoit sa forme définitive vers 1580, et son édition française classique est de 1703. Son titre : Liber Secretorum Alberti Magni de virtutibus herbarum, lapidum et animalium quorumdam : « Livre des secrets d’Albert le Grand sur les vertus des herbes, des pierres et de certains animaux ». Il est connu aussi sous les noms de Les Secrets d’Albert, Secreta Alberti, Experimenta Alberti.

      Suivant le bibliographe Jean-Charles Brunet : « C’est parmi les livres populaires, le plus célèbre et peut-être le plus absurde… Il est tout naturel que le Livre des secrets ait été attribué à Albert le Grand, car ce docteur, très savant pour son époque, eut, parmi ses contemporains, la réputation d’être sorcier.   https://fr.wikipedia.org/wiki/Grand_Albert. 

  Nous pouvons  donc sans  crainte  sous la  conduite éclairée de Maître Chiren nous efforcer  de passer par la porte étroite comme nous y abjure Le Christ.

    Alain TEXIER

A propos Charte de Fontevrault

Né à Loudun (Anjou) le 17 décembre 1945, dans une fratrie de trois garçons dont j'étais le cadet, et royaliste depuis mon entrée à la Faculté de Droit et des Sciences économiques de Limoges, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Cet article, publié dans Action Catholique, Action Providentialiste, Histoire d'une vie -Alain Texier-, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Louis Chiren, maître imagier de la flotte providentialiste, offre aux Providentialistes “La porte étroite”.

  1. Marie-Agnès Lacour dit :

    En effet Maître nous sommes tous créés pour la sainteté mais bien peu y arrivent car le chemin est long et difficile . Peu savent tout rejeter des richesses comme Saint François ou Saint Roch pour aller suivre le Très Haut Certains ont commencé une vie remplie de débauches et puis un jour laissent tout tomber . Combien Sainte Monique a souffert avec son fils avant qu’il ne devienne Saint Augustin
    Le Seigneur lui même le dit : qui veut me suivre doit prendre sa croix et la porter . Certes elle ne sera pas aussi lourde que la sienne c’est ce qu’il nous dit aussi , je ne te donnerai pas plus que tu ne peux supporter et pourtant quelques fois elle est bien lourde surtout par les temps qui courent et elle va le devenir de plus en plus avec ceux qui viennent et qui sont tout proches . Sans être devin il n’est pas difficile de voir que la guerre civile est aux portes des USA et aux nôtre aussi
    Même le clergé en ce moment laisse tomber la croix et les brebis ne savent plus où elles en sont
    J’ai lu aujourd’hui qu’après le 1er confinement la fréquentation de l’église le dimanche avait baissé de 30% Quand on sait ce qu’elle était avant le confinement !!!! le peuple est loin de prendre sa croix et de suivre le Christ . certes il y a des mouvements pour qu’on nous redonne la messe mais ce ne sont tout dE même pas les foules du Moyen Age loin s’en faut ..
    Ils seront donc peu nombreux ceux qui vont passer par cette porte étroite et le Seigneur le sait puisqu’il parle du » petit reste qui sera sauvé  »
    Et j’imagine aisément la tristesse qui doit l’envahir et les larmes de notre Madone qui doit se dire et lui a fait tout ce qu’il a fait pour en arriver là :un corps en lambeaux , désarticulé, en plaies des pieds à la tête 5480 coups de fouets a-t-il dit à Sainte Brigitte de Suède . Tout çà pour çà
    Mais je crois que ce qui doit lui être le plus dur c’est la déchéance de l’église, de Rome donc du Vatican : un pape qui bénit l’intelligence artificielle qui a fait rentrer la « pachamama  » au Vativcan, installé une statue de Luther !!! on hallucine l’Archev^que de Paris qui insulte les fidèles ,
    qui veut des vitraux modernes pour Notre Dame on va donc détruire ceux qui avaient tenu après l’incendie oui vraiment on hallucine . du passé faisons table rase
    Alors nous les petits les sans noms et sans titres nous devons redoubler d’amour et de prières pour les consoler LUI ET NOTRE MERE DU CIEL . Nous devons redoubler de prières et implorer que la Lumière du Moyen Age redescende sur ce peuple infidèle
    Demain je ne sais plus qui a appelé à offrir 1h de contemplation du Saint Sacrement
    . Un autre prêtre a demandé une union de prières le 6 Décembre à travers le monde
    J’en serai et j’espère d’autres que moi aussi , beaucoup des milliers je le souhaite de tout mon coeur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s