Royal Artillerie, le site qui rend simple les faits politiques complexes.

DU POIDS DES PRINCES

      Contrairement aux autocraties démocratiques qui gouvernent par strates horizontales empilées afin de rémunérer au plus large leurs clients, les monarchies exécutives sont génétiquement pyramidales et réduisent la taille de la bureaucratie administrative à mesure que l’on s’élève dans la hiérarchie. Le responsable suprême ne peut donner ses ordres à des centaines de pions, mais se fie à l’excellence des ministres peu nombreux du Conseil qu’il a choisi hors des partis et qui partagent avec lui l’efficacité du commandement des hommes à la voix. Peu de papiers, des idées claires, une autorité naturelle sans arrogance et une tonne de bon sens. Les monarchistes rationnels dont je m’honore de faire partie, ne peuvent devenir royalistes que si les princes de l’Almanach les convainquent d’être faits pour l’emploi. Et pour ce qui concerne le royaume souterrain de France, l’écart est un ravin où périssent les meilleurs élans (et les lemmings). Les démonstrations de la pertinence du roi traditionnel achoppent parfois sur l’éventail du choix de l’impétrant.

     « Le prince » n’est pas gent ordinaire. Il est fait d’une glaise spéciale qui remonte loin dans le temps, pour les vrais du moins ! Les qualités requises sont celles des Atlantes qui portent les chaires des églises. Ecrasantes. Douloureuses. On ne devient pas prince, on l’est, on ne fait pas le prince sauf à vouloir divertir. Mais il peut arriver qu’un alignement rare de planètes crée un prince. Atout, poids, contrepoids, lest de quille, notre monarchie fédérative, sociale et décentralisée, comme la promeut adroitement le Groupement d’Action royaliste, ne pourra s’incarner dans un prince que si le nouveau titulaire de la charge est en capacité d’accomplir la mission confiée au modèle. On ne restaurera pas la monarchie pour cent jours. Ça ne se fait plus !

….

https://royalartillerie.blogspot.com/2021/02/du-poids-des-princes.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+Royalartillerie+%28ROYAL⚔ARTILLERIE%29

 

 

A propos Charte de Fontevrault

Né à Loudun (Anjou) le 17 décembre 1945, dans une fratrie de rois garçons dont j'étais le cadet, et royaliste depuis mon entrée à la Faculté de Droit et des Sciences économiques de Limoges, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Cet article, publié dans Action royaliste, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Royal Artillerie, le site qui rend simple les faits politiques complexes.

  1. Excellente tribune, comme à votre habitude
    https://royalartillerie.blogspot.com/2021/02/du-poids-des-princes.html#more

    Vous avez écrit que Cinq maisons sont convocables en France :

    La Maison de Bourbon dont l’aîné est espagnol e tFrançais, qui est écartelé entre le combat franquiste vital pour la position sociale de sa famille et le soutien moral aux Légitimistes Français. On sait ce qu’il veut puisque ces derniers vœux ont déroulé ses convictions que partagent beaucoup de Royalistes français, mais il n’a pas l’artillerie.

    La Maison d’Orléans, dite de France, qui émerge dans l’actualité plus souvent pour des affaires d’argent ou d’héritage que pour son projet de restauration et dont l’héritier ne parvient pas à s’établir dans le monde d’aujourd’hui, vivant de rentes, subsides et soutiens amicaux. Il dispose de la légion d’Action française et de sympathies militaires qui en resteront au niveau de l’affection.

    La Maison impériale, dernière venue, souffre du défaut de pérennité – aucun des deux empires n’eut de succession, ce qui est la base d’une monarchie classique – mais en revanche elle peut arguer qu’elle fut battue chaque fois par la guerre étrangère, et non par la guerre civile qui emporta les Bourbons au moins trois fois en un siècle. Le prince Napoléon dispose de tous les atouts d’un prince appelé à régner tant par sa situation personnelle (HEC, Harvard) que par sa position sociale (Blackstone Londres). Mais il n’est pas intéressé à cajoler une cour de groupies ni à monter un second 18-Brumaire.

    La Maison de Bourbon-Parme et ses nombreux rameaux peu impliqués en France, à l’exception de Mgr Sixte-Henri, Duc d’Aranjuez et Régent de la Communion Carliste Traditionaliste, et de Mgr Charles-Emmanuel, engagé dans le mouvement Légitimiste Français et dans l’Ordre Sacré militaire et Constantinien de Saint Georges. Celui-ci a l’oreille des pouvoirs publics.

    La Maison de Bourbon Busset sera toujours l’aînée des Capétiennes au droit du Sang et, à voir se chamailler les « dynastes », dissimulera un sourire énigmatique derrière l’écarlate de son bâton de bâtardise. C’est une maison impeccable qui s’attire le respect de l’Etat français.

    Dommage qu’une présomption de batardise entache cette dernière Maison, composée de grands Seigneurs Franco-Français qui ne demanderaient qu’à SERVIR. On peut -et on -doit alors les susbstituer par le Jeu du Prince : « Celui-ci a de particulier qu’il se joue en solitaire et que son adversaire est l’avenir. Il se présente comme un échiquier sur lequel, au milieu de tous les autres, un pion est impossible à déplacer, le roi justement et il n’y a qu’une pièce du roi. Le reste est fait de tours, de chevaux, de soldats et de fous diagonaux. Chacun se reconnaîtra. Jouer contre l’avenir revient à jouer contre qui le gouverne, et quoi plus sûrement ne le fait que les lois. Les lois règnent sur l’avenir ; les rites et les règles sur le passé. Enfermé dans les Lois Fondamentales du Royaume, le Roi du jeu n’a aucune liberté de mouvement au plan des principes qui commandent le choix qu’en firent les sages. Il ne saurait fuir, on ne peut l’inter-changer, l’escamoter au profit d’un choix plus commode, adapté aux temps, une figure plus aimable, plus capable, plus consensuelle, non ! C’est un Roi dicté.»

    S’il est dicté par Dieu, pourquoi pas ? dans l’attente, les Régentistes que vous n’avez pas nommé proposent de se rassembler autour du Duc d’Anjou, aidé, conseillé et représenté en France par le Prince Charles-Emmanuel de Bourbon-Parme. est-il raisonnable au XXIè siècle de vouloir confier le destin d’un pays menacé de partout et de l’intérieur surtout, à celui que désigneront les lois de dévolution automatique de la couronne perdue ? Poser la question c’est y répondre, car la continuité Royale, assurée par l’hérédité, retire le pouvoir aux luttes partisannes, aux ambitions personnelles et à la corruption, et peut dès lors assurer le Bien Commun du peuple Français et la pérénité de la France comme de sa vocation Catholique, le Roi de France, nouveau Constantin, devant gouverner chrétiennement :

    -…pour le Bien Commun et le salut de l’Eat (Edit de juillet 1717) !

  2. Après celle-là, je laisserai la parole à quelqu’un d’autre…

    Pour bien faire, il faudrait déja que le mouvement Royaliste mette en avant l’héritier du trône ou e Régent.

    Ensuite il faudrait que celui si s’empare des médias et des réseaux sociaux pour y présenter sa personne et ses propositions.

    Et surtout qu’il s’empare des grands sujets pour lesquels les Français s’inquiète, Immigration, chômage, covid, précarité, insécurité, l’écologie et la défense de la biodiversité, car après tout défendre l’écologie et la biodiversité, ainsi que la Ruralité n’est ce pas défendre la création de notre Seigneur ?

  3. Garrouste Jean-Francoisin « Page Louis XVII. Je suis la vérité ».
    Hier, à 13:28 ·
    Nos Rois Eux aimaient la France et la défendaient tout azimuts de plus avec le modernisme ils auraient evolués sur la facon de traiter leurs sujets…je regrette la mort atroce de Louis XVI le premier qui ne dedaignait pas les travailleurs manuels d ailleurs il adorait les mysteres et les tours de main des …serruriers de l époque… un révolutionnnaire a sa facon..mais hélas la petite bourgeoisie mercantile menant le bal des maudits diablotins faux revolutionnaires les poussant au Régime de la Terreur avec l incroyable massacre des Vendéens restés fidéle au Roi…Bref lorque je vois les Hommes politiques sans Honneur sans patriotisme cupides actuels et pas mal d autres d hier..je me mets a aimer l éventualité d un retour du Roi..et de la noblesse de ses hauts et beaux sentiments..de plus catholiques ce qui pour moi est un gros plus…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s