108 éme Supplique à Pontmain. Mercredi 17 Mars 2021

    En ce 17 mars 2021, nous arrivons à une échéance très importante de la Supplique à Dieu pour le retour du Roi à Pontmain !

C’est le 108ème pèlerinage que nous allons faire ce mercredi, dans trois jours, et qu’ainsi une neuvaine d’années s’accomplit dès lors maintenant (9 x 12 mois = 108).

Mais, avant toute chose, et dès le début de ce courrier, voici comment va se passer notre journée de ce mercredi 17 mars  2021 :

Programme et horaires :

Du fait que dans l’église paroissiale de Pontmain a lieu la messe du sanctuaire à 11h00 (horaires d’hiver), nous ne pouvons en disposer.

Aussi : 

Dans l’église de l’Immaculée Conception  de Fougerolles-du-Plessis :

. 10h30 .  Messe Tridentine, dite par Monsieur l’Abbé Dominique Pillet du Séminaire du Bon Pasteur de Courtalain,

. 11H30 . Retour immédiat sur Pontmain et repas froid (chacun doit apporter son sandwich), à l’extérieur ou dans sa voiture (aucune salle municipale n’est autorisée à nous recevoir),

A Pontmain :

. 12h30 . Supplique dans l’ordre habituel (devant Marie-Enfant dans l’église de Pontmain, devant ND de Pontmain sur le parvis, devant sainte Jeanne la Pucelle, puis la Supplique dans la chapelle des Missions).

     Tout sera terminé pour 15h30 au plus tard pour permettre à chacun de renter chez soi avant le couvre-feu.

NB. Merci de votre diligence et votre discipline pour être à l’heure à 12h30à Pontmain devant l’autel de Marie Enfant.

En ce 17 mars 2021, nous arrivons à une échéance très importante de la Supplique à Dieu pour le retour du Roi à Pontmain !

C’est le 108ème pèlerinage que nous allons faire ce mercredi, dans trois jours, et qu’ainsi une neuvaine d’années s’accomplit dès lors maintenant (9
x 12 mois = 108).

 

La Supplique à Dieu pour le retour du Roi du 17 mars 2021

Une Neuvaine d’années

Oui, comme je l’évoquais en début de ce courrier, en ce 17 mars une neuvaine d’années va s’accomplir en nombre de mois, soit 9 x 12 mois.

        Si la Supplique mensuelle à Dieu pour le retour du Roi a bien commencé à Pontmain le 17 janvier 2012, le 108ème mois tombe en fait en ce mois de mars 2021.

Une période se termine, une autre commencera le 17 avril prochain.

Alors, c’est le moment pour chaque pèlerin de faire un petit retour sur lui-même depuis tout ce temps, et d’en profiter pour recevoir la « bonne » piqûre de rappel…

 La Supplique de Pontmain !

Que venons-nous faire exactement à la Supplique de Pontmain ?

Nous venons près précisément, officiellement et publiquement, EN TANT QUE FRANÇAIS, demander à Dieu…

Quoi donc ?

      Le retour du Roi de France, Son Fils Notre Seigneur Jésus-Christ, fils de Marie Mère de Dieu, pour régner sur notre cher pays, et le gouverner par le Lieutenant temporel qu’Il Se sera choisi.

      Je vous rappelle quand même que la France est la seule nation qui juridiquement a pour Roi le Seigneur Jésus de 496 à 1791 (1295 ans, ce n’est pas rien) et que notre Révolution ( NDLRB. dite française) L’a depuis expulsé de Son Royaume… Il faut bien avoir cette vérité en tête !

    Nous Lui demandons de bien vouloir accepter de revenir.

     Nous nous déplaçons donc pour cela, et U-NI-QUE-MENT pour cela… Un point c’est tout !

      Il y a sûrement à Pontmain d’autres pèlerinages, d’autres manifestations de prières, plus belles et plus légitimes les unes que les autres en ce lieu béni, mais elles ne sont pas la Supplique à Dieu pour le retour du Roi et ne peuvent s’y substituer.

Spécificité de la Supplique de Pontmain

La Supplique à Dieu pour le retour du Roi est une APPLICATION pure et dure du message de Pontmain.

Nous prenons Notre-Dame au mot, aux mots et à l’esprit de son message.

Mais elle n’est pas un copier-coller de ce qui s’est passé le 17 janvier 1871.

Oh non !

       Car quand on évoque les faits eux-mêmes de l’Apparition, avec ses prières et ses cantiques, on n’évoque jamais la teneur, adaptée aux circonstances du temps, des nombreuses et variées autres prières ni des autres cantiques qui ont été dites ou chantés avec persévérance par les paroissiens et le curé Guérin pendant les mois, les semaines et les jours précédant la venue de Notre-Dame… On ne les évoque pas parce qu’on ne les connaît pas, et cependant on sait que tout cela a existé.

     Pourtant, on sait aussi qu’ils ne priaient ni pour des généralités ni pour la satisfaction de dire « des prières comme il faut », mais bien pour obtenir les grâces très concrètes du retour au village des jeunes soldats vivant, et de la fin de la guerre et de l’invasion ennemie.

     C’est ce que nous faisons nous aussi pendant la Supplique :

     Il y a la trame de l’Apparition avec ses prières et ses chants (ça c’est le support, le guide, ce qui soutient tout l’ensemble), mais aussi il y a toutes les prières et les chants adaptés aux circonstances de notre époque, et aux grâces et dons que nous demandons. Ce sont alors les prières spécifiques où nous formulons formellement la grâce du retour du Roi et aussi d’autres grâces particulières pour la France, dans les prières du parvis, à sainte Jeanne la Pucelle, dans le 5ème mystère douloureux du chapelet, dans l’Adoration toute particulière…

      Tout cela, fait au sein de l’Eglise catholique (universelle) et soutenue par la Foi orthodoxe (conforme à la doctrine).

     Et, pour illustrer ce rappel important de ce qu’est notre mission à Pontmain, je termine sur l’appel suivant à tous les Français :

 Supplique aux Français pour la Supplique de Pontmain

Patient comme Diogène à chercher un visage,

Et comme celui-là, qui malgré la saison,

A Pontmain est allé, par plus que de raison

Supplier Notre-Dame et suivre le message.

 

Las, ils sont peu nombreux à quitter leur village,

A prendre le chemin, à chanter oraison ;

Et l’on attend chacun et toute sa maison,

A être compagnon dans ce pèlerinage.

 

Une nouvelle fois Tolbiac est à Pontmain :

« Ô Marie ! Suscitez le Grand Roi Souverain ».

Vous tous en ce séjour reprenez cette antienne.

 

Français, Français venez, surtout ne tardez pas…

C’est le Roi qui attend ; puisqu’Il est le compas

Chacun Lui soit aimant afin qu’Il nous revienne !

Chouandecoeur

———-o———-

A propos alaintexier

La Saint Martial des Ardents, vers le 12 novembre, peut -et doit- redevenir la grande fête locale de la ville de Limoges. Ce blog propose plusieurs moyens pour y contribuer dont l'opération "Loupiotes" et " les Rencontres littéraires". Pour y aider , une seule adresse courriel : sm.ardents@orange.fr
Cet article, publié dans Action Catholique, Action Providentialiste, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s