Vendredi Saint . 2 avril 2020. » Femme voici ton fils . Fils voilà ta mère »

« Femme, voici ton fils. Voici ta mère. »

      « Or près de la croix de Jésus se tenaient sa mère et la sœur de sa mère, Marie, femme de Cléophas, et Marie de Magdala. Jésus donc voyant sa mère et, se tenant près d’elle, le disciple qu’il aimait, dit à sa mère : « Femme, voici ton fils. » Puis il dit au disciple : « Voici ta mère. » Dès cette heure-là, elle habita avec lui chez lui. » (Jn 19, 25-27)

                                       Vitrail de la chapelle de la Vierge l’église Saint Pierre du Queyroix à Limoges

        Voici extrait de l’évangile selon saint Jean l’origine du nom de tous les prieurés masculins de l’ordre royal de Fontevraud. ( O.R.F.) « Saint Jean de l’Habit » ( Saint jean de l’Habitation)

Le prieuré Saint Jean-de-L’Habit

  Le prieuré Saint-Jean de l’Habit dont le nom – sans aucun rapport avec le vêtement monastique – renvoie expressément à la dernière scène de la vie terrestre du Christ

     Le prieuré Saint-Jean de l’Habit dont le nom – sans aucun rapport avec le vêtement monastique – renvoie expressément à la dernière scène de la vie terrestre du Christ . Ce prieuré était situé au nord-est de l’enceinte abbatiale proprement dite. Il était relié à elle par une allée d’ormeaux. Le tableau de François-Roger de Gaignières  donne encore aujourd’hui de ce prieuré dominant assez nettement l’enceinte abbatiale – intégralement détruit depuis- et implanté à l’emplacement actuel du cimetière du bourg, une image nostalgique.

     Le prieuré Saint–Jean de l’Habit de Fontevraud, à l’imitation des dispositions initialement prévues pour l’ensemble des implantations fontevristes, constituait le prieuré masculin de l’abbaye royale de Fontevraud. Les moines prêtres qui y résident et qui sont dispensateurs des sacrements aux moniales de l’ensemble du site fontevriste sont soumis à la règle de saint Augustin.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ordre_de_Fontevraud#Le_prieuré_Saint_Jean-de-L’Habit

 

 

A propos alaintexier

La Saint Martial des Ardents, vers le 12 novembre, peut -et doit- redevenir la grande fête locale de la ville de Limoges. Ce blog propose plusieurs moyens pour y contribuer dont l'opération "Loupiotes" et " les Rencontres littéraires". Pour y aider , une seule adresse courriel : sm.ardents@orange.fr
Cet article, publié dans Action Catholique, Fêtes catholiques, Société traditionnelle, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s