Hommage à Madame Marie-Hélène Epailly née de Graeve fidéle fontevriste comme sa mère l’était avant elle.

Hélas , encore une amie rappelée à Dieu sans avoir eu la joie de voir le Lieutenant du Chrisrt monter sur le trône de France.

Ou pour le dire d’une façon plus chrétienne que nous emprunterons à M. l’Abbé de Durat, aumônier général de la Charte de Fontevrault.

Aucun problême, notre amie contemplera le Sacre de Reims depuis les balcons du Ciel.

—–

j’avais fait la connaissance de Marie-Héléne sans doute il y a trois ans au domaine de Mestré à 2 km à peine de Fontevrault, Mestré dont nous n’avions pas encore été exclus injustement, pour y tenir nos Rencontres fontevristes .

Elle était venue toute seule de Tours avec sa valise roulante qui lui servait de siège en cas de besoin. l’année d’après, je luis avais envoyé un chauffeur , Alain Guillon si je me souviens bien. C’est le Gouverneur en exercice de la Charte Annie Robert qui vient de m’informer de son rappel à Dieu. Décés intervenu il ya une quinzaine de jours.

Et ce qu’il y a d’incroyable dans cette histoire c’est qu’il doit y avoir 25-30 ans j’ai accueilli à Fontevraud l’Abbaye – toujours dans le cadre des Rencontres fontevristes- la mère de Marie-Héléne, Madame Suzy de Graeve. Fidélité fontevriste par delà les générations . Voici qui ne doit pas être fréquent.

je ne suis pas le seul à être triste , il doit l’être aussi ( Image extraite de la page FB de Marie-Héléne)

Les derniers hommages rendus à Marie-Hélène EPAILLY

  • Avis du samedi 06 mars 2021 – Indre-et-Loire – La Nouvelle République Du Centre Ouest

TOURS 
Dans Nos Coeurs vous informe du décès de  
Madame Marie-Hélène EPAILLY 
née DE GRAEVE 
survenu à l’âge de 77 ans.

La cérémonie religieuse aura lieu le jeudi 11 mars 2021 à 10 h 30, en l’église Sainte-Famille de Tours.

L’INDÉPENDANTE AÎNÉE

Publié le 29-01-2014 07:31:55 Modifié le 29-01-2014 07:31:55 Par tmv

Portrait de Marie-Hélène, qui se bat pour rester autonome.


« Vous me donnez quel âge ? » Marie-Hélène Epailly rigole. « Mon cerveau fonctionne à 300 à l’heure. » Elle prévient aussi, dès le début de l’interview : « Si jamais j’oublie des dates ou j’ai un flou, vous m’excusez. » Atteinte d’une méningite il y À quatre ans, elle n’a presque pas gardé de souvenirs de cette période. La septuagénaire a été mise sous tutelle. Elle ne contrôle plus son argent. Ses journées, elle les passe à voyager dans la ville. « J’ai une boîte dans ma chambre avec des numéros, chaque matin, j’en tire trois. Je me rends ensuite à la gare et je prends les bus correspondants à ces numéros. J’observe autour de moi. » Sur ses doigts vieillis par les années, elle porte plusieurs bagues, dont une en forme de croix catholique. Autour de son cou, une étoile de David, mais aussi la main de Fatima, sur son manteau c’est un ruban rouge. « J’ai toujours été portée par les religions et les causes. Ces symboles que je porte sur moi, c’est aussi un moyen d’attirer le regard des autres, de provoquer une réaction, de commencer une conversation. Je participe à beaucoup de manifestations à Tours. Peu importe la cause, c’est un moyen de se distraire gratuitement. »


Une vie d’actrice
Comme une actrice, Marie- Hélène Epailly s’habille en fonction des circonstances, joue parfois le rôle d’une vie qu’elle rêve. « Aujourd’hui, je me suis habillée pour parler à un journaliste ! » Elle vit dans un foyer pour personnes âgées dans le quartier des Fontaines, elle a son propre appartement. Mais c’est de Chinon qu’elle parle avec passion, la ville de sa vie. Celle où elle s’est mariée, fille d’aristocrate, elle a cédé son nom à particule pour celui d’un avocat de 24 ans son aîné. « Il avait un physique à la Yves Montand, c’était un grand helléniste. Chaque vacances, nous partions en camping car sur les îles grecques. » Marie-Hélène Epailly l’a connu alors qu’elle collait des affiches politiques pour les présidentielles de 1965. Elle se dit royaliste, « même si aujourd’hui, je n’ai pas vraiment de candidat. » Combative. Elle a beaucoup milité pour la reconnaissance des écoles libres (privées), s’est occupée de Radio Chinon Val de Vienne.


Combat de vie
Elle ne souffre pas de solitude mais de manque d’autonomie. Elle ne comprend plus sa mise sous tutelle. « J’ai 50 euros par semaine pour manger. En décembre dernier, j’ai fait un voyage à Jérusalem, un des plus beaux de ma vie. J’ai dû faire un devis et rencontrer un psychiatre pour voir si j’étais apte. » Elle accumule les preuves de sa normalité, de son indépendance. Elle lance, « cet article en sera une de plus, non ? »

https://www.tmvtours.fr/detail-article/article%252Flindependante-ainee

A propos Charte de Fontevrault

Né à Loudun (Anjou) le 17 décembre 1945, dans une fratrie de trois garçons dont j'étais le cadet, et royaliste depuis mon entrée à la Faculté de Droit et des Sciences économiques de Limoges, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Cet article, publié dans Archives de la Charte de Fontevrault, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Hommage à Madame Marie-Hélène Epailly née de Graeve fidéle fontevriste comme sa mère l’était avant elle.

  1. Victoria dit :

    Merci pour elle de lui avoir rendu hommage .Elle ne devait pas engendrer la mélancolie . Quand le grand Monarque montera sur le trône de Saint Louis elle sera avec nous tous pour chanter des « alleluia  » . Seul un miroir nous séparera . En attendant elle aura été épargnée de voir la descente aux enfers de la France
    Je compatis énormément au fait qu’on l’ait mise sous tutelle . Quelle horreur !! Il semble qu’elle ait gardé toute sa tête d’après votre commentaire Qu’elle repose en paix

  2. Toutes nos condoléances.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s