Pour en finir avec la repentance concernant l’esclavage.

       Cette analyse  a initialement pris la forme d’un  COURRIEL spécial de la  CHARTE DE FONTEVRAULT, initialement  publié le 10 mai  A.D. 2007. Il a fait l’objet de mises à jour régulières à l’occasion de chaque  10 mai, journée officielle de commémoration de l’abolition de  l’esclavage. Le  blog de la Charte  de Fontevrault à l’poque où il était hébergé par Over-Blog en a  a ensuite assuré  la  diffusion.                                                                                                                                                                          Cette nouvelle mise en ligne via word press  permettra  d’autres développements  tant les  gouvernements successifs de la  république  veillent  à continuer leur travail de pseudo analyse- en fait   quasi totale réécriture- du mécanisme de l’esclavage

https://wordpress.com/page/chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/288

Et maintenant  ils déboulonnent les statues.

https://www.dailymotion.com/video/x7udtvs

https://www.lefigaro.fr/vox/histoire/colbert-qui-a-supervise-l-elaboration-du-code-noir-merite-t-il-vraiment-d-etre-deboulonne-20200625

A propos Charte de Fontevrault

Né à Loudun (Anjou) le 17 décembre 1945, dans une fratrie de trois garçons dont j'étais le cadet, et royaliste depuis mon entrée à la Faculté de Droit et des Sciences économiques de Limoges, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Cet article, publié dans Limites de la république, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Pour en finir avec la repentance concernant l’esclavage.

  1. Irène Pincemaille@orange.fr dit :

    Certes, mais n’oublions pas que le 10 Mai est aussi l’anniversaire de l’assassinat de la princesse Madame Élisabeth, soeur de Louis XVI, alors âgée de juste 30 ans (je crois même que c’était son anniversaire !!!), sainte personne dont la cause en béatification a déjà été proposée depuis longtemps.
    Prions-la d’intercéder auprès du Tout Puissant ! qu’Il nous aide à sortir de toutes nos confusions actuelles.
    Amitiés à tous.

  2. Catoneo dit :

    A recycler, voici un article paru sur La Faute à Rousseau pour le 10 mai 2014 et qui signalait que *nous* ne sommes en rien concernés par l’esclavage :
    https://royalartillerie.blogspot.com/2014/05/jim-crow-wazza.html

  3. La colonisation ?

    De façon générale, les vrais Royalistes furent hostiles à la colonisation affairiste d’après 1883. Ils étaient très attachés à la colonisation de l’Algérie, testament de la légitimité selon Tudesq. Les Royalistes étaient surtout favorables à la colonisation à des fins de christianisation : Pierre-Antoine Berryer ou Louis de Baudicour s’inquiétaient de la résistance de l’Islam arabe. La critique de la colonisation se renforce chez certains auteurs légitimistes comme Barbey d’Aurevilly.

    L’esclavage ?

    Les Royalistes, en tant que Catholiques, étaient en grande majorité abolitionnistes. Ce sujet permettait d’ailleurs de critiquer les « Anglo-Saxons », qui transportaient des esclaves aux Etats-Unis pour taravailler dans les cahmps de coton, et l’hypocrisie de leur morale prétendument humanitaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s