Qu’est-ce que la famille royale française ?

Par  Vivien Vergnaud

L’ANTISECHE – Aujourd’hui sans pouvoir, la famille royale française se déchire sur la question de la succession. Chaque jour, l’antisèche du JDD répond à une question qui valait la peine d’être posée.

Louis de Bourbon, duc d'Anjou, et sa femme Carmen, en 2011 au mariage du prince Albert II de Monaco.
Louis de Bourbon, duc d’Anjou, et sa femme Carmen, *  en 2011 au mariage du prince Albert II de Monaco. (Sipa)
* NDLRB. Carmen  est le prénom de la mère de Louis de Bourbon  Duc d’Anjou ; Son prénom à  elle est : María Margarita

      Comme il existe une famille royale britannique, il y a une famille royale en France, sans aucun pouvoir évidemment, depuis la confirmation de la République en 1870. La Maison de France désigne ainsi tous les souverains qui ont régné et leur famille directe. Ce qui implique aussi ceux qui ont régné dans d’autres pays comme les Deux-Siciles, la Hongrie, la Navarre, le Portugal, en Espagne (ce sont toujours des Bourbons à la tête du royaume) ou encore au Brésil lorsqu’il s’agissait d’un empire.

Le JDD consacre une grande enquête à ces querelles familiales au casting royal.

      Depuis la destitution du dernier roi de France, Charles X, en 1830, et surtout depuis la mort de son petit-fils le comte de Chambord, dernier représentant de la branche aînée et française de la maison de Bourbon, il existe une querelle importante sur la question de la succession.

Retrouvez toutes les antisèches du Journal de Demain ici

Il y a d’abord ceux que l’on nomme « légitimistes » : ils estiment que le trône reviendrait à la branche aînée des Bourbons, et donc à leur représentant actuel, le duc d’Anjou, Louis de Bourbon, que l’on nomme donc Louis XX. Cette branche est issue de Philippe de Bourbon, fils cadet du fils aîné de Louis XIV, puis roi d’Espagne en 1700 sous le nom de Philippe V. https://fr.wikipedia.org/wiki/Philippe_V_(roi_d%27Espagne)#/media/Fichier:Arbol-genealogico-Felipe5.png Les légitimistes ne reconnaissent pas les traités d’Utrecht de 1713 par lesquels le roi d’Espagne avait renoncé (et cela incluait aussi ses descendants) à ses prétentions au trône de France.

      Et il y a les partisans de la maison d’Orléans. Pour eux, le prétendant au trône doit être l’aîné des Bourbons légitimes restés français sans interruption. Ils reconnaissent donc les traités d’Utrecht. L’actuel chef de la maison d’Orléans se nomme Jean d’Orléans, duc de Vendôme.

Ce dernier, devenu prétendant au trône en 2019 après le décès de son père, est en litige avec la fondation créée pour préserver les biens des Orléans.

    Dans le texte de ce post la couleur bleue indique un mot ou un lien pouvant présenter un caractère hyper texte

    Nihil novi sub sole https://fr.wikipedia.org/wiki/Nihil_novi_sub_sole . Pas grand  chose de  nouveau dans cet article. Il est  vrai que  comme on ne  connait pas encore  officiellement le Grand Monarque, il est  difficile de parler de  sa famille.

A propos Charte de Fontevrault

Né à Loudun (Anjou) le 17 décembre 1945, dans une fratrie de trois garçons dont j'étais le cadet, et royaliste depuis mon entrée à la Faculté de Droit et des Sciences économiques de Limoges, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Cet article, publié dans Action Légitimiste, Action Orléaniste, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Qu’est-ce que la famille royale française ?

  1. Pour ma part, je serait un adepte de l’Ultra-Légitimisme
    https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2020/03/12/lultra-legitimisme-ou-le-nouveau-legitimisme-francais-ultra-legitimisme-ou-le-nouveau-legitimisme-francais/

    Si pour les Royalistes Ultra.-Légitmistes, comme pour les Providentialistes, il n’est d’autre chemin que de s’en remettre à la Providence divine, en l’occurrence à Jésus par Marie par la prière et par l’action… il n’en reste pas moins que pour nos esprits humains faibles et corruptibles, une incarnation est souvent souhaitable. Conscient de cette nécessité, d’ailleurs plus biologique que véritablement politique, les Royalistes Régentistes proposent de reconnaître le Duc d’Anjou et sa descendance -et pas sous la titulature de Louis XX- il y a là plus qu’une nuance, en tant qu’AINE VISIBLE DES BOUBONS. Cette régence en l’attente de la survenance de l’AINE SALIQUE -le Prétendant caché dont seul Dieu sait si, et quand, elle se produira doit être bien comprise. Elle doit d’abord être distinguée des périodes de Régence telles que l’Ancien régime en a connu quelques unes https://www.sylmpedia.fr/index.php/Royalisme_r%C3%A9gentiste

  2. Louis-Hubert REMY dit :


    s’il doit régner on est mal barré…

  3. Jean DEWEER dit :

    Il n’est pas question de l’unité de la France ni de social qui est la clé de son retour à la foi chrétienne si c’était possible. Il gère des patrimoines mais bien des gens n’ont pas de patrimoine. Etre au-dessus des partis comme si on n’était pas plus particulièrement concerné par les problèmes des uns, des pauvres comme ce serait senti Saint Louis, que par les autres, c’est trop distant. Le roi n’est pas un arbitre entre deux partis, il est un leader qui entraîne et réunit en rendant bonne justice, concerné par les souffrances des uns et des autres. La journaliste Emmanuelle Dancourt lui a bien dit qu’elle ne croyait pas au retour de la monarchie, c’est ce que croient nombre de catholiques, plus proches, en vérité du Sillon, de la démocratie chrétienne, que du chef monarchique croyant qui dit clairement ce qu’il convient de faire et de ne pas faire. Est-il le roi qui tranche? Apparemment non! La France se contentera d’un autre banquier, monarque républicain, Macron, lui aussi distant des gens qui ne sont rien, en attendant son plus grand déclin, sans s’assurer d’une place de choix au Ciel! Est-il possible que Dieu ait laissé la France si déshéritée? C’est un question de foi. En ce qui me concerne, je ne crois pas. L’Ordre du Saint Esprit créé par Henri III dont l’insigne était porté par Louis XVII attend encore son Grand-Maître…

  4. Ping : Retour sur deux commentaires avisés d’un liseur du blog de la Charte de Fontevrault ; M. Jean Deweer. | Le blog de la Charte de Fontevrault et du royalisme providentialiste

  5. A noter qu’il ne se présente pas comme Louis XX mais Louis de Bourbon, Duc d’Anjou : il sait parfaitement que jusqu’au Sacre de Reims, il ne sera que Duc d’Anjou.

    Si le sang fait le prince, le Sacre fait le Roi.

  6. Jean DEWEER dit :

    Le Duc d’Anjou ne se fait pas de souci sur son appartenance à la famille royale. Il se croit sincèrement l’héritier des Rois de France et se laisse appeler Louis XX Roi de France par ses partisans (Cercle d’action légitimiste) et rencontre au moins un général et un prélat.
    C’est plus hypothétique pour un autre mais l’issue serait plus triomphale.
    Centurie VI-59
    Dame en fureur par rage d’adultère,
    Viendra à son Prince non le dire:
    Mais bref cogneu sera la vitupere,
    Que seront mis dixsept à martyre.
    Centurie V-71
    Par la fureur d’vn qui attendra l’eau,
    Par la grand’rage tout l’exercice esmeu:
    Chargé des nobles à dix sept barreaux,
    Au long du Rhosne tard messager venu.
    Centurie IX-84
    Roy exposé parfera l’hecatombe,
    Apres auoir trouué son origine:
    Torrent ouurir de marbre & plomb la tombe,
    D’vn grand Romain d’enseigne Medusine.
    Ouverture à l’occasion d’un déluge, d’un nouveau Deucalion qui ferait que les écolos n’auraient plus à se soucier des conséquences du changement climatique..
    Centurie X-6
    Sardon Nemaus si haut deborderont,
    Qu’on cuidera Deucalion renaistre,
    Dans le collosse la plus part fuyront,
    Vesta sepulchre feu esteint apparoistre.
    Dieu (Jupiter) au départ du Deucalion, peut, Lui, révéler ce qu’Il détient comme secret dans son livre des origines…
    Les cathédrales de Reims et d’Aix-la-Chapelle ne souffriraient pas du déluge…

  7. Nous sommes PROVIDENTIALISTES alors attendons celui qui nous est promis et qui pour l’instant est caché

    • Jean DEWEER dit :

      Aide toi, le ciel t’aidera! La providence, ne faut-il pas la solliciter un peu? Celui qui est caché ne devra-t-il pas manifester qu’il n’est pas si caché que ça? Maintenant, n’est-il pas de pire aveugle que celui qui ne veut pas voir?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s