Survol au dessus de nids de royalistes *

        (Paris) Aujourd’hui, 14 juillet 2019 , les Français célèbrent leur (NDLRB. ?) fête nationale en l’honneur de la Révolution. Un petit nombre, pourtant, aurait souhaité que cette date ne soit jamais soulignée. Bienvenue chez les royalistes de France.Publié le 14 juillet 2019 à 12h00.

Jean-Christophe LaurenceJEAN-CHRISTOPHE LAURENCE

Survol des différentes branches royalistes

Les orléanistes

Ils soutiennent le descendant de Philippe d’Orléans, frère cadet du roi Louis XIV. L’un de ses descendants, Louis-Philippe 1er, fut le dernier « roi des Français » (1830-1848) car son père, Philippe-Égalité, avait soutenu la révolution dans le but de ravir le trône de Louis XVI. Le prétendant actuel est Jean de France, comte de Paris. L’Action française, fondée par Charles Maurras, est la tête de proue politique de cette branche.

Les légitimistes

Ils souhaitent qu’un Bourbon monte sur le trône. La branche issue du fils aîné de Louis XIV (Louis le grand dauphin) s’est éteinte avec la Révolution française. Mais la branche espagnole des Bourbon, issue d’un autre fils de Louis XIV, possède de nombreux descendants, dont le prétendant actuel : Louis de Bourbon (Louis XX pour les royalistes), qui est aussi l’arrière-petit-fils du dictateur espagnol Franco.

Les bonapartistes

Pour eux, le trône revient au descendant de l’empereur Napoléon. Leur candidat est le prince Jean Christophe Napoléon Bonaparte, 34 ans, descendant du dernier frère de Napoléon, Jérôme Bonaparte. Potin : il vient de se fiancer avec la comtesse Olympia Arco-Zinneberg, descendante de Marie-Louise d’Autriche… deuxième femme de Napoléon. Comme on dit, ça reste dans la famille !

Les survivantistes

Ils croient que Louis XVII, le fils de Louis XVI et de Marie-Antoinette, n’est pas mort dans sa prison du temple en 1795. Pour certains, sa descendance est à rechercher dans la lignée du comte Karl Wilhelm Naundorff (1785-1845), qui prétendait être Louis XVII en personne. Ils servent actuellement le prince Hugues de Bourbon, aujourd’hui libraire dans la région de Tours. Archi-minoritaire.

Les providentialistes

Les royalistes providentialistes s’en remettent à Dieu pour tout ce qui concerne le choix du roi qui, comme chacun sait, est le Lieutenant du Christ pour la terre de France. Ni orléanistes ni légitimistes, ils s’engagent à soutenir tout roi qui sera restauré par la Providence. La charte de Fontevrault, fondée en 1988, est la principale organisation providentialiste. Archi, archi-minoritaire.

NDLRB. Rares sont les médias  qui nous traitent  à égalité  avec les majors du courant royaliste. Voir aussi pourtant https://fr.wikipedia.org/wiki/Royalisme dans lequel on peut lire les lignes suivantes :
  • Le courant providentialiste, qui s’en remet à Dieu du point de savoir qui doit être Son lieutenant sur le trône de France. Ce courant a été fondé le 25 août 1988 par Alain Texier en l’Abbaye Notre-Dame de Fontevraud (Charte de Fontevrault)

L’Alliance Royale

Ce parti politique, fondé en 2001, prône le retour de la monarchie par des voies démocratiques. Pour l’instant, ça regarde mal : la formation n’a récolté que 3150 votes aux dernières élections européennes, soit 0,01 % des voix.

       La France compte au moins un autre parti royaliste : la Nouvelle Action Royaliste, qu’on décrit comme « royaliste de gauche ».

Jean Christophe  LAURENCE

https://www.lapresse.ca/societe/2019-07-14/en-france-les-royalistes-revent-encore

A propos Charte de Fontevrault

Né à Loudun (Anjou) le 17 décembre 1945, dans une fratrie de trois garçons dont j'étais le cadet, et royaliste depuis mon entrée à la Faculté de Droit et des Sciences économiques de Limoges, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Cet article, publié dans Action Légitimiste, Action Orléaniste, Action Providentialiste, Action Royaliste, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

15 commentaires pour Survol au dessus de nids de royalistes *

  1. Le légitimisme est un mouvement politique Français favorable au rétablissement de la Royauté  Très Chrétienne dans la personne de l’aîné des Capétiens, chef de la Maison de Bourbon. La Royauté est Légitime parce qu’elle défend le bien commun et reconnait l’origine Divine de tout pouvoir, ce qui l’oblige à protéger Son Eglise.

    Opposant au Bonapartisme et à l’Orléanisme, le mouvement Légitimiste est né au début du xixe siècle pour soutenir la dynastie Capétienne, Catholique et Royale, et il a influencé la politique Française pendant une grande partie du xixe siècle.

    Le Légitimisme est né en 1830, lors de l’usurpation de Louis-Philippe, qui désacralise et déchristianise la focntion Royale, que les Royalistes partisans de la branche aînée des Capétiens de la Maison de Bourbon, voient comme une usurpation dynatique.

    Les Légitimistes, représentée par le roi Charles X (de 1824 à 1836), puis par son fils le comte de Marnes, (pour les légitimistes, le « roi Louis XIX », de 1836 à 1844), puis par le neveu de ce dernier, qui porte d’abord le titre de duc de Bordeaux puis celui de Comte de Chambord (pour les légitimistes, le « roi Henri V » de 1844 à 1883), sont les héritiers des Ultras de la Restaurations.

    L’Ultraroyalisme, aussi appelé « Ultracisme », et dont les membres étaient désignés sous le nom d’Ultraroyalistes ou d’ultras, est un mouvement politique de la Restauration. Le nom d’«Ultraroyalistes » était cependant utilisé par ses adversaires politiques et était récusé par les intéressés. L’Ultraroyalisme ne forme pas un mouvement structuré, mais une mouvance dont le principe commun est la fidélité aux souverains de la dynastie Capétienne.

    Les Ultraroyalistes défendent le caractère Sacré de la Royauté — Louis XVI faisant l’objet d’une vénération semblable à celle d’un saint — et défendent un système Monarchique et Chrétien qui s’appuie sur la Noblesse.

    L’Ultraroyalisme naît en 1815, au moment de la Seconde Restauration, et forme jusqu’en 1821 et l’avènement du ministère Villèle, un mouvement d’opposition au sein du pouvoir modéré de Louis XVIII. Soutiens des luttes Contrerévolutionnaires menées depuis 1789, les Ultraroyalistes reprochent à Louis XVIII sa politique centriste, incarnée par le ministère plutôt libéral de Decazes, et s’opposent aux innovations révolutionnaires, Orléanistes et Bonapartistes. L’accession au trône en 1824 de Charles X satisfait pleinement les Ultraroyalistes. Après la Révolution de 1830, de nombreux Ultraroyalistes rejoignent le parti légitimiste.

    Depuis la mort d’Alphonse II en 1989, l’aîné des Capétiens est pour les Légitimistes Louis de Bourbon, Duc d’Anjou, de Jure Louis XX, aîné des descendants agnatiques de Louis XIV, via Philippe V et Alphonse XIII.

    Les Survivantistes sont des Néo-Légitimistes qui ne reconnaissent pas le Duc d’Anjou comme Roi de France car ils croient à la Survivance de Louis XVII et le vrai Roi Légitime serait le descendant Salique de l’Enfant du Temple.

    Les Providentialistes sont également des Néo-Légitmistes qui ne s’en remettent qu’à la Divine Providence pour le choix du Roi Légitime à venir, et qui peuvent se rapprocher des Suvivantistes, Roi caché dont on ne connaît que le nom : Henri de La Croix.
    Les Régentistes, qui sont des Providentialsites qui, dans l’attente de l’Aîné Salique des Bourbons, Roi caché Henri V de La Croix, sont d’accord pour soteniur le Duc d’anjou comme Régent du Royaume de France jusqu’à l’heur de Dieu : le principe est le même, seul el Prétendant change

    Donc je ramènerai donc à 3 les nids de Monarchistes :

    1. Légitimistes et Néo-Légitimistes : Survivantistes, Providentialistes et Régentistes.
    2. Orléanistes.
    3. Bonapartistes.

    Je placerai l’Alliance Royale dans les mouvements Régentistes.

  2. Louis-Hubert REMY dit :

    Toujours oubliés car méconnues les prophéties du Vénérable Holzhauser sur LE GRAND MONARQUE.

    Cliquer pour accéder à HOLZHAUSER-Interpretation_Apocalypse_complet.pdf

    On est loin de toutes ces bagarres, oubliant que c’est Dieu qui choisit nos monarques, surtout le GRAND Monarque.

  3. Très bien dit, M. Rémy !

    Le Roi est la seule autorité Légitime émanant de Dieu, c’est la base du principe Royal :

    -C’est Dieu qui choisit les Rois ! Il prépare seul les Races royales : ici se trouve la plus grande des Légitimités (Joseph de Maîstre, Considérations sur la France) !

  4. Xavier dit :

    Dieu connaît les alliances sulfureuses des Bourbons d’Espagne….
    Les Torlonias et les Borghese ont tous deux une part de propriété dans la famille du crime Bonanno. Robert Torricelli est un ancien sénateur de Jersey et il est un agent mafieux des Torlonias. Les Torlonias sont mariés à la Maison espagnole des Bourbons et sont en partie propriétaires du cartel Juarez, qui a un réseau avec la famille criminelle Civella et opère secrètement au Texas. Le grand-père du prince Marino Torlonia était le roi Alphonse XIII d’Espagne. Les Fertittas du Texas et de Vegas sont des agents des Torlonias et valent 9 milliards en tant que propriétaires de la société de casinos Red Rock Resorts et des Houston Rockets. Les Fertittas sont mariés avec la famille du crime de Galveston.

  5. Il existe à Rome une société secrète appellée la Crypte, dénocée Sub Rosa par le film James Bond 007 Spectre https://www.youtube.com/watch?v=DqVVeRHU68E : c’est comme une nouvelle P2, on y trouve vos Princes Romains de la Noblesse Noire, des membres très haut gradés des forces armées et de police, des membres du crime organisé, les adeptes d’un loge néo-Templière et… beaucoups de hauts prélats.

    Celà fonctionne comme une imitation du « Prieuré de Sion » et çà veut reconsituer un Saint Empire Romain « Catholique et libéral ».

  6. Deux personnes au monde peuvent stopper l’anté-Christ qui se profile.

    La permière est retenue en otage dans un couvan situé dans les jardins du Vatican.

    Reste la seconde…

  7. N’ayez pas peur

    Un jour naîtra un être de légende : toute une civilisation en dépend.
    Il est peut-être déjà au milieu de nous, incognito, quelque part dans au désert.
    N’ayaez pas peur. La peur tue l’esprit. Au-delà de la peur le destin attend.

    Lorsque la peur sera passée, il n’y aura que le Roi.

    -Bien faire et laissez dire (Princesse Christine de Kent)

  8. Mme Lacour a écrit : l’actuel Prince d’Aoste marié avec une « effeuilleuse » qui s’est produite aucrazy Horse il n y a pas si longtemps que cela : elle était mariée.

    Il y a erreur sur la personne : l’actuel Duc d’Aoste, le Prince Aymone de Savoie-Aoste https://it.wikipedia.org/wiki/Aimone_di_Savoia-Aosta_(1967) a épousé Olga de Grèce https://it.wikipedia.org/wiki/Olga_di_Grecia_(1971) , ils vivent en Rusie.

    C’est Cloutilde Courault, épouse du Prince votre « effeuilleuse » : elle est l’épouse du prince Emmanuel-Philibert de Savoie et c’est une actrice. Ce spectacle https://www.elle.fr/People/La-vie-des-people/News/Ce-week-end-Clotilde-Courau-se-met-a-nu-1344772 a scandalisé plus d’un Royaliste italien : ils sont tous passés chez son cousin Aoste qui lui conteste les droits à la Couronne.

    Quand à Emmaneul-Philibert, son père a « isabellisé » la Maison de Savoie en supprimant rabitrairement la Loi salique, finissant d’hôter toute crédibilité à la Maisn de Savoie. Le dernier carré d’ultra-fidèles sont passés au service des aostes.
    https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2020/01/18/coup-de-tonnerre-en-italie-la-maison-royale-de-savoie-change-la-regle-de-succession-une-reine-bientot-en-italie/
    et
    https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2020/08/31/decision-extraordinaire-dela-consultation-des-senateurs-du-regne-ditalie/

    Tout celà pour imiter les Bourbons-Siciles
    http://www.noblesseetroyautes.com/changements-dynastiques-famille-deux-siciles-reaction-duc-de-calabre/

  9. Si Jean d’Orléans, Comte de Paris, est le Prétendant pour les Orléanistes,
    Louis de Bourbon, Duc d’Anjoiu, le Prétendant pour les Légitimistes,
    Henri de La Croix, Duc de Bretagne, est le Prétendant pour les Providentialistes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s