16 septembre 1824: Décès de Louis XVIII, dernier roi à avoir régné sur la France jusqu’à sa mort.

Dans ses dernières années, le roi podagre devait se déplacer en béquilles et était souvent déplacé en  fauteuil roulant  dans ses appartements, lui-même se baptisant « le roi fauteuil »
Vers la fin de sa vie, il était atteint d’artériosclérose généralisée, en outre la gangrène rongeait son énorme corps impotent, déjà appesanti par l’hydropisie À la fin du mois d’août 1824, la maladie avait provoqué une large plaie suppurante en bas du dos et l’avait rendu méconnaissable. Fièrement, il refusait de s’aliter, reprenant les propos de  Vespasien :  « Un empereur doit mourir debout »

Voir aussi : Louis XVIII. La Restauration des Bourbons.


https://www.youtube.com/watch?v=sIPfjb9_FZg

A propos alaintexier

La Saint Martial des Ardents, vers le 12 novembre, peut -et doit- redevenir la grande fête locale de la ville de Limoges. Ce blog propose plusieurs moyens pour y contribuer dont l'opération "Loupiotes" et " les Rencontres littéraires". Pour y aider , une seule adresse courriel : sm.ardents@orange.fr
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour 16 septembre 1824: Décès de Louis XVIII, dernier roi à avoir régné sur la France jusqu’à sa mort.

  1. Christian Class dit :

    Louis XVIII et son successeur Charles X n’ ont jamais réussi à restaurer l’ Ancien Régime , avec sa société des trois ordres ( = ceux qui prient , ceux qui combattent , et ceux qui produisent ) . Le régime de la fausse « Restauration » avait accepté non seulement le vol des « biens nationaux » , mais il n’ a surtout jamais pu remettre en question les principes de base de la révolution et sa société fondée non plus sur l’ être mais sur l’ avoir , d’ où le régime censitaire : on n’ était plus riche parce qu’ on était quelqu’ un , mais on était quelqu’ un parce qu’ on était riche . D’ où la promotion sociale de toute une faune d’ individus douteux . La lutte des classes du « tiers-état » ( = ceux qui produisent ) contre la noblesse et le clergé ne va plus tarder à céder la place à une nouvelle lutte des classes entre le tiers-état et le quatrième état ( = les esclaves ) , entre les classes sociales matérialistes : pauvres contre riches , « classe ouvrière » contre « patronat » , « prolétariat » contre « bourgeoisie » … La société tend à se résumer de plus en plus à une histoire de boyaus : boyaus avides des prolétaires contre boyaus repus des bourgeois . D’ où de nouvelles révolutions tout au long du 19ème siècle , après celle de Juillet 1830 qui liquide les derniers résidus superficiels de l’ Ancien Régime . Au 20ème siècle la France n’ échappera au communisme que parce qu’ en Allemagne voisine Hitler réussira à prendre le pouvoir avant les communistes , puis grâce à sa situation géographique qui par chance la plaçait du bon côté du Rideau de Fer , parce que les Américains n’ auraient pas toléré que les hordes soviétiques arrivent jusqu’ à l’ Atlantique .

  2. Jean DEWEER dit :

    Quand on fouille un peu dans l’histoire, on s’aperçoit que la volonté des oncles de Louis XVII, de Louis XVIII notamment, n’aurait pas été aussi louable que ça, au point que la descendance royale légitime se serait retrouvée dans le monde ouvrier adverse. Sans nul doute, si elle devait refaire surface, elle ne considérerait pas les choses comme des Bourbon ordinaires, confortant ainsi les prophéties selon lesquelles ce ne serait ni un Bourbon Orléans, ni un Bourbon Anjou, ni des Bourbon Parme qui régneraient à la fin. Selon certains, c’est une intervention de la Vierge Marie,, luttant ainsi contre l’athéisme matérialiste, qui aurait arrêté la progression du communisme en France… La consécration de l’URSS à Marie par Jean-Paul II serait aussi pour quelque chose dans la chute de l’empire soviétique. Il reste une page à ajouter pour que l’Europe se retrouve entièrement chrétienne… Les forces spirituelles, non négligeables, ça compte aussi.

  3. Réduire le règne de Louis XVIII à son obésité est une imjustice historique.

    Après les horreurs de la Révolution dite Française, LA RESTAURATION est la période de l’hitoire de France comprise entre la chute du Premier Empire le 6 Avril 1814 et la Révolution de 1830. La Restauration consiste en UN RETOUR A LA SOUVERAINETE ROYALE DE DROIT DIVIN DES BOURBONS, EXRECE DANS LE CADRE D’UNE MONARCHIE CATHOLIQUE CONSTITUTIONELLEMENT LIMITE PAR LA CHARTE CONSTITUTIONNELLE DE 1814 MAIS PERMETTANT CEPENDANT AU DIVIN CHRIST-ROI DE REGNER, sous les règnes de Louis XVIII et Charles X, frères cadets de Louis XVI, Roi martyre déchu en 1792 puis exécuté en 1793.

    La Restauration méritera bien son nom. Ayant trouvé le Pays vaincu et ruiné en 1815, elle restaure la France en quelques années, elle relève les finances, et dès 1823, grâce à la sage administration du Baron Louis, le franc est au pair et la rente le dépassait à 104 francs or. En dix ans, notre commerce extérieur doublera presque. La prospérité deviend générale. On établit les caisses d’épargne. le 16 septembre 1824marque le décès de Louis XVIII et l »avènement de Charles X. Successivement sont fondées l’Ecole des Mines, l’Ecole des Chartes, l’Ecole Forestière, l’Ecole Centrale, etc… La Restauration inverse en fait ce que la Révolution dite Française a voulu faire par son laïcisme d’état, REFAISANT DE LA DEFENSE DE LA FOI CATHOLIQUE UN PRINCIPE DE GOUVERNEMENT.

    Aussi Renan a-t-il pu dire :

    -La Restauration a fondé le vrai développement intellectuel de la France au XIX° siècle.

    1830 : le ciel est descendu sur la Terre. Un Roi est tombé mais une médaille a été donnée.

    -Les Rois de France, jusqu’aux derniers Bourbons, furent toujours les vrais Lieutenants du Christ-Roi. Nous savons des apparitions de la Rue du Bac que Jésus avait perdu la Couronne de France quand Charles X fut détrôné; Catherine Labouré en effet, trois jours avant la chute de Charles X, vit le Christ qui perdait la couronne de Roi : Tout cela démontre l’intérêt du Christ pour sa France, pour Sa douce France, dont Il veut qu’elle soit le Royaume de l’Amour, qui de la France doit s’étendre à toute l’Europe unie. Pour quelle raison le Christ-Roi et Marie-Reine ont-ils tant aimé la France ? Parce que la France devait être à perpétuité la patrie de la Royauté, comme l’Italie devait être celle de la sacerdotalité ( Dr Luigi Gaspari, lors de sa conférence faite à Paris le 31 Octobre 1992).

  4. Christian Class dit :

    Réduire le règne de Louis 18 à sa maladie est évidemment injuste et réducteur . Louis 18 et son successeur Charles 10 ont fait ce qu’ ils ont pu . Leur bilan est loin d’ être négatif , au contraire . Le problème c’ est que la société de l’ époque de la « Restauration » n’ était plus celle de l’ Ancien Régime d’ avant 1789 . La base sur laquelle la monarchie reposait après 1815 était en conséquence beaucoup plus fragile , d’ où la facilité et la rapidité avec lesquelles les émeutiers de 1830 ont pu chasser Charles X du pouvoir …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s