« Henri V » .Pour que la France soit sauvée, il faut que Dieu y rentre en maître pour que j’y règne en roi.

Henri d’Artois, comte de Chambord :


« En remontant sur le trône, dans les conditions qui m’étaient faites à Bordeaux, j’aurais renouvelé la faute commise par Louis XVIII ; sur des bases révolutionnaires, il crut pouvoir restaurer un trône légitime et ce trône est tombé. Ce qui est révolutionnaire en France, c’est encore plus les idées que les hommes. Pour moi, je ne peux rentrer en France qu’après qu’il aura été fait table rase des institutions révolutionnaires, car je ne peux revenir dans ma patrie que pour tout sauver, et si je reprenais ma place avec les institutions dont je parle, je ne pourrais que tout perdre. » (1871)
« L’abandon des principes est la vraie cause de nos désastres. » (1871)
« Le césarisme et l’anarchie nous menacent encore, parce que l’on cherche dans les questions de personnes le salut du pays, au lieu de le chercher dans les principes. » (1872)
« Répétez-leur sans cesse qu’il faut pour que la France soit sauvée, que Dieu y rentre en maître pour que j’y règne en roi. » (1878)

A propos Charte de Fontevrault

Né à Loudun (Anjou) le 17 décembre 1945, dans une fratrie de trois garçons dont j'étais le cadet, et royaliste depuis mon entrée à la Faculté de Droit et des Sciences économiques de Limoges, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour « Henri V » .Pour que la France soit sauvée, il faut que Dieu y rentre en maître pour que j’y règne en roi.

  1. Exellantissime argument, Alain !

    Le nationalisme en France apparait au cours du XVIII° siècle dans la petite bourgeoisie, sous la plume des philosphes des lumières. Le nationalisme signifiait pour eux, à cette époque, que c’est le peuple qui incarne le pays, par opposition à la vision de l’Ancien Régime pour lequel le pays est incarné par le Roi de France.

    Or si Dieu, par le Songe d’Hugues Capet, a donné à ce dernier LES LOIS FONDAMENTALES DU ROYAUME DE FRANCE https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2013/09/23/les-lois-fondamentales-du-royaume-de-france-constitution-de-lancienne-france/ , c’est pour il incarne le pays, le guide de manière Chrétienne, au nom de Dieu.

    C’est le sens de la vision de la Rue du Bac, où le Divin Christ-Roi perd Sa Couronne.

    Pour que la France soit sauvée, il faut que Dieu y rentre en maître pour que le Prince y règne en Roi : tant que les Français ne le comprennent pas, ils continueront à croire en l’ullision de la Souveraineté populaire et continuront à se choisir « démocratiquement » de mauvais chefs.

    Pretes des repaires moraux, chômage, précarité, insécurité, lois liberticides et fiscalité confiscatoires, en ce début de XXI° siècle, CE N’EST PLUS A MARIE ANTOINETTE !

    A nous Royalistes d’informer les Français, de leur rappeler 1. la Mission Divine de la France, 2. que cette Mission est impossible sans continuité Royale et 3. que toute la geste de Sainte Jeanne d’Arc fut de confimer que la Souveraineté du Roi de France lui est délégué par Notre Seigneur Jésus-Christ par ordre de primogéniture mâle, à l’exclusion perpétuelle des femmes et de leur descendance.

    NOTRE PROPAGANDE doit rappeler que nous sommes Royalistes parce que Catholiques et Français

  2. Catoneo dit :

    Le trône de Louis XVIII n’est pas tombé. C’est celui de son frère qui s’est effondré sous le poids d’une rare incurie chez un capétien.
    Chambord a trouvé ensuite toutes les formules prétextes à ne rien faire.
    Et quand la rhétorique fut épuisée, il sortit le drapeau blanc !
    La race aînée exhalait sa propre mort.
    En tenir compte.

  3. alaintexier dit :

    Et si la réalité était différente . le comte de Chambord savait qu’il n’était pas le roi légitime suite à son entretien avec Maximin Giraud , un des bergers de La Salette.
    https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2020/10/09/il-ne-devrait-plus-etre-possible-de-donner-la-titulature-d-henri-v-au-comte-de-chambord/

    • Catoneo dit :

      C’est une possibilité Monsieur Texier car il a donné tous les motifs d’y croire.
      Auquel cas il aurait dû abandonner la prétendance et cesser de balancer d’un pied sur l’autre quant à ses héritiers. Pourquoi pas d’ailleurs remettre publiquement la couronne à la Providence ? Cela aurait eu plus de gueule que de poireauter comme un candidat au poste dans une petite maison du quartier Saint-Louis en attendant que le maréchal de Mac Mahon vienne avec ses licteurs. Il vint seul !

      Quand on reprend l’affaire de la succession de Chambord dans les détails, on découvre de sa part un jeu quasiment pervers, laissant croire sans dire, faisant passer la lueur sans jamais confirmer etc… C’est aux obsèques que sa veuve mit les choses au carré puisqu’il en avait été incapable de son vivant.

      De toute façon Chambord accepta d’incarner la fin de la race en épousant une femme notoirements stérile, ce qui eut l’heur d’enchanter Louis-Philippe. Il signalait par là la fin de l’épopée capétienne qu’il acceptait, s’y jugeant peut-être insuffisant.

  4. C’est au contraire Alain Texier qui a raison : oui, le Comte de Chambord il a donné tous les motifs d’y croire, parce qu’il y croiyait lui-même…. jusqu’à ce que la visite du Berger de La Salette, Maximain Giraud, ne lui révèle dabs un second temps qu’il n’était pas le Roi Légitime !

    -Jesais que mon oncl Louis XVII existe t qu’il est vivant ! je ne monterai pas sur le Trône de France. Mais Dieu veut que nous gardions le secret : Lui seul se réserve SON HEURE (c’est moi qui souligne) de révéler le Roi et la véritable descendance Royale (Paroles du Comte de Chambord à son secrétaire de la Comte de Vansay).

    Regardons les faits : le Comte de Chambord n’avait pas d’enfants ! C’est comme si la Providence vait voulu empécher une succession objective au profit des Orléans, les Bourbons d’Espagne de l’époque étant empétrés dans la Noble résistance Carliste et se désintéresssant d’un Trône hypothétique pour un Trône bien consistant.

    Aprsè çà, la politique de la Charte de Fontevrault et de, comme les Rois de Rance ont suffisament servi notre pays ces derniers 15 siècles,- ces derniers 1000 ans comme Dieu le boulait- pour nous, Royalistes, nous portions RESPECT, SYMPATHIE et AFFECTION à l’EMSEMBLE de leurs descendants actuels, BOURBONS et ORLEANS y compris.

    • Bonjour Monsieur Volto
      pas possible de porter respect aux Orléans en tout cas pour ma part . Depuis celui qui fût régicide jusqu’à nos jours trop de turpitudes dans cette famille
      Quant à Louis de Bourbon certes il est descendant de Louis XIV mais c’est un étranger à la France, un banquier ,D onc pour moi respect oui mais aucune légitimité quoi qu’en dise mon mentor spirituel(entre autres car j’en ai encore un autre que j’admire plus encore si c’est possible ) Frère Maximilien Marie du Sacré coeur
      De Grace laissons faire la Providence qui sait mieux que nous à qui il doit donner la LIEU TENANCE DE SON ROYAUME

  5. Pardon, la vraie phrase du Comte de Chambord fut :

    -Je sais que mon oncle Louis XVII existe et qu’il est vivant ! je ne monterai donc pas sur le Trône de France. Mais Dieu veut que nous gardions le secret : Lui seul se réserve SON HEURE (c’est moi qui souligne) de restaurer la Royauté et la véritable descendance Royale (Paroles du Comte de Chambord à son secrétaire de la Comte de Vansay).

  6. Rien n’empèche que, dans l’attente du Roi chois par Dieu de porter RESPECT, SYMPATHIE et AFFECTION à l’ENSEMBLE de leurs descendants actuels, BOURBONS et même les ORLEANS.

    C’est du moins l’esprit de la Charte de Fontevrault.

    Car si Dieu choisi le Roi, toute querelle dynatique est inutile : comme vous dites vous même, de Grâce, laissons faire la Providence qui sait mieux que nous à qui il doit donner la LIEU TENANCE DE SON ROYAUME.

    • Cher Ami Fontevriste et Past Président , je ne peux porter respect et « affection » comme vous dites aux Orléans . Je ne peux que les ignorer tout simplement sans leur vouloir aucun mal . Je ne veux de mal à personne même celles qui m’ont causé de graves souffrances .La liste de leur égarements (disons le ainsi par Respect pour notre Seigneur qui lui seul peut porter jugement ) est trop importante pour en faire ici un panégyrique . Une seule parmi d’autres : il faut quand même le faire que d’appeler à voter Mittérand par 2 fois . Donc j’en déduis , l’ancêtre déicide , l’avant dernier Comte de Paris gauchiste et républicain et vous voulez que j’ai de l’affection et du respect pour une telle personne ? ainsi dit plus haut je ne leur veux aucun mal j’irai même jusqu’à prier pour l âme du défunt Comte de Paris parce que je suis chrétienne et qu’en aucun cas je ne veux faire de la peine au Roi de ma Vie le Christ mais je ne peux pas plus
      Par contre libre à tout le monde de penser autrement et vous le premier cela n’enlèvera rien à notre amitié pour ma part ni au respect et « l’affection » que je pourrais vous porter

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s