4- CHARTE DE F. / Histoire : b) Dictionnaire de la Charte de Fontevrault

Le  contenu de cette page est en cours de transfert vers la page  « ENQUETE SUR LE PROVIDENTIALISME » à laquelle  conduit le lien suivant https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/5-abcedaire-providentialiste-le-royalisme-providentialiste-de-a-a-z/

  A

ABBE Jèhan de DURAT
Aumônier général  de la Charte en exercice.
Il n’est pas sans intérêt de rappeler que le nom et les  cordonnées de celui qui allait  devenir notre aumônier nous furent  communiqués par un de ses  servants de Messe un soir de … 14 j
uillet !

ABBE Joseph POHU                                                                                                                        Curé de la paroisse Saint -Michel de Fontevrault (49) . Aumônier  général fondateur de la Charte de Fontevrault . Né le  4 mars 1912. Rappelé  à Dieu  le 5 décembre 2008)

http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/pages/31_DE_LA_VIE_DE_LA_CHARTE_Deces_de_M_lAbbe_ Pohu_Aumonier_General_Fondateur_de_la_Charte_de_ Fontevrault-916042.html 

                                                 B  

  BENEDICITE FONTEVRISTE  

1606972_783633771666158_1026443852_nCe  benedicite a été récité, pour la première fois le mercredi 21 janvier 2009 à Limoges lors du déjeuner de la réunion commémorative du 220 éme anniversaire de la mort du roi Louis XVI .

  « Seigneur, Bénissez  ce repas, bénissez nous, bénissez la France et aidez – nous à comprendre à l’imitation de saint Jean-Baptiste, saint patron des fontevristes * , que l’homme ne vit pas seulement de pain mais aussi de toute parole qui sort de la bouche de Dieu** ».

Non in solo pane vivit homo, sed in omni Verbo, quod procédit de ore Dei.
« Il est écrit : L’homme ne vit pas seulement de pain, mais de toute parole qui sort de la bouch
e de Dieu. »
* Cf  infra la rubrique : « Saint Patron de la Charte « 
** Evangile selon saint Matthieu. IV,4.

                                       D

DECORATIONS FONTEVRISTES                                                                 * Cf  infra la rubrique : » HONNEURS FONTEVRISTES « 

 DEVISE DE LA CHARTE (Past président Hervé Volto)                                         « Cœur à cœur » à cause de notre  double consécration .  – Au Sacré Cœur de Jésus – Au Cœur  immaculé de Marie

  Ces consécrations Ad Jesum, per Mariam ont été renouvelées lors de la célébration du Saint Sacrifice de la messe en l’église Saint-Michel de Fontevrault  le lundi 25 août 2008

                                           E

ESCARBOUCLE  FONTEVRISTE

  L‘escarboucle de la Charte de Fontevrault est un meuble héraldique bien connu, formé de la réunion de sceptres fleurdelysés aboutés par leur extrémité inférieure.
    Le symbolisme de ce dessin est assez éclairant. C’est de la réunion de la bonne volonté des royalistes fécondée par une soumission commune a la volonté de Dieu quant au point de savoir qui sera Son lieu-tenant sur le trône de France que naitra la restauration monarchique de notre pays s’il plait à Dieu.

     Cette escarboucle (celle de la Charte) provient des armoiries de  la  commune de Fontevraud l‘Abbaye : de gueules à une escarboucle fleurdelysée d’or; au chef cousu d’azur.

Celles-ci, ont été reprises , par M. l’Abbé Pohu , curé de la paroisse pendant prés de 40 ans après la seconde guerre mondiale, des armes de la 2 éme abbesse (1149-1155) de l’Ordre de Fontevraud , Mathilde d’Anjou

La mise en ligne du nouveau blog  de la Charte de Fontevrault-providentialisme https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/ fut l’occasion  de mettre en abime (  sur le  centre, donc) de l’escarboucle un Sacré-coeur de gueules en écho à la demande adressée au roi de France le 17 juin 1689 par l’intermédiaire   de  (sainte) Marguerite Marie Alacoque

N

NEUVAINE DE PREPARATION SPIRITUELLE AUX RENCONTRES DE LA CHARTE                                                                                                                                                      *  Cf  https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/charte-de-f-vie-de-la-charte-de-fontevrault-1-les-prochaines-rencontres-fontevristes-en-labbaye-royale-de-fontevraud-le-samedi-24-aout-2012/

Dernier  état  de la  neuvaine: https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2014/08/16/neuvaine-de-preparation-spirituelle-des-rencontres-fontevristes-2014-lundi16-aout/

                                                    R

REVOLUTION DITE FRANçAISE                                                            L’emploi préférentiel de l’expression :“révolution dite Française”  (NDLRB . Vous aurez noté le petit « r » au mot  révolution été recommandé par l’ Assemblée générale de La Charte de Fontevrault, tenue en l’Abbaye royale homonyme -Prieuré saint Lazare – , le 25 août 1993.

Le bicentenaire de la Terreur, que nous y commémorions alors, rendait quasiment obligatoire ce qui est, à tout le moins, une correction sémantique. L’im-     pression qui nous étreignait à l’époque, et qui nous étreint naturellement toujours, était que:
° Si  nous ne dénoncions pas les crimes de la révolution dite Française,
° Nous nous en rendions, par le fait même, complices.
Or, en Droit, la complicité est  punie comme le Crime. Dés lors, nous ne pouvions livrer au public une première liste des ombres de la révolution sans préciser en même temps que cette révolution ne pouvait plus désormais être licitement qualifiée de “Française”.

ROYALISME

*L’Attente du roi 

En 1991, Jean Raspail publie SIRE (Editions de Fallois), un roman de pure

politique fiction dans lequel un jeune prince inconnu du grand public,

Pharamond de Bourbon, est sacré à Reims le 3 Février 1999 dans le plus grand secret, ce après avoir échappé aux intrigues des services secrets de la République voulant lui barrer la route de Reims, voyant en sa geste royale un complot aux dimensions internationales, avec agents du Vatican pour couronner le tout.

Son oeuvre romanesque ne cherche point à nous convaincre de la nécessité d’une Restauration, il n’écrit pas pour tel ou tel prétendant. S’il est vrai que son livre illustre le principe royal et la notion du sacré dans le pouvoir, c’est de la façon la plus élevée, pour ne pas dire immatérielle, qu’il a de servir la France. On y trouve un coté « chevaliers de la Table Ronde » et « conquête du Graal » transposé à notre époque. C’est une chevauchée spirituelle, une sorte de thriller épique, catholique et royal. Elle se situe dans l’attente du roi: l’intérêt pour la royauté augmente à mesure que la République éloigne la France du Bien Commun. Le royalisme est le principe favorable au retour du roi sur le trône et de la politique qu’il mènera quand il règnera.

* Comment le présenter à vos amis?

Il y a trois manières de présenter le royalisme à votre entourage: la manière politique, la manière people (prononcer pipole) et la manière spirituelle.

I. LE ROYALISME POLITIQUE.                                                                                                  Pour l’école maurrassienne, le royalisme est un nationalisme Français et Catholique: mourir pour la patrie, c’est mourir pour le salut de la sociétéFrançaise déstabilisée par l’idéologie révolutionnaire d’origine protestanto- judéo-maçonnique. On croyait le royalisme Français disparu depuis l’échec et la condamnation de Charles Maurras en 1945. En outre, les enjeux politiques de l’après-guerre (affrontement est-ouest, décolonisation, revendications sociales et culturelles. Mai 68, etc…) semblaient avoir relégué aux oubliettes de l’Histoire le débat entre les mérites  comparés du royalisme et du républicanisme. Jusqu’à la chute du mur de Berlin -en plein évènement du Bicentenaire!- la seule question était de savoir s’il valait mieux avoir tort avec J.P. Sartre que raison avec R. Aron. Mais la chute du communisme. et plus généralement des idéologies de gauche, ont libéré un espace idéologique permettant de reposer, en France, la question des institutions: république ou monarchie? Pour les maurrassiens, la monarchie a cela de bien qu’elle apporte la continuité dans la conduite des affaires, l’unité nationale et l’arbitragesuprême et souverain. D’où le parti ALLIANCE ROYALE pour porter la question du roi dans le débat politique.

II. LE ROYALISME PEOPLE.                                                   Les Légitimistes, pour qui le royalisme est tout d’abord une attitude culturelle catholique -celle de la Tradition- ont raison: à l’heure où l’intégrisme islamiste brule les banlieues et brandit la menace terroriste enFrance, des foules nombreuses se pressent dans les galeries, les salons, les jardins, les parcs des châteaux royaux -Versailles, Chambord, son et lumière!- et au cinéma, dans la décoration, l’édition et la parfumerie, l’étiquette royale fait MONAR-CHIC. On ne compte plus les magazines people et les émissions télé qui font leur miel du mariage royal  ou du baptême princier!

A l’époque où. grâce à la télé et internet, aux structures qui, dans le politique, évoluent à l’envers du XIX° siècle vers une prépondérance donnée au visage de l’homme (Obama, Sarkozy, Berlusconi, Poutine, Juan-Carlos, Benoit VI) sur l’anonymat des institutions, il n’est pas exclut que les peules en général, et le peuple Français en particulier. ne préfèrent se mirer dans la face d’un monarque héréditaire et sacré plutôt que dans celui d’un quelconque VRP de la PIPOLITIQUE.

III. LE ROYALISME SPIRITUEL.                                                               Il y a en France des royalistes qui ne se reconnaissent ni en la raison des faits de l’Orléanisme ni dans le sentimentalisme historico-mondain desLégitimistes et qui, conscients des droits de Dieu sur la France (Triple donation)   s’en remettent à la Providence pour ce qui concerne le choix du roi: c’est pour cela qu’on les appelle les Royalistes Providentialistes. Pour les Providentialistes, l’Ascendance Davidique des rois de France explique le caractère sacré et Divin de la royauté en France et nous donne l’assurance du salut de la France par une future Restauration: celle d’un Grand Monarque. Car il n’y a pas de Mission Divine de la France sans continuité Royale. D’où le culte du Christ-Roi et celui du Sacré-Coeur. Et si c’est Dieu qui choisira le roi, toute querelle dynastique est inutile: PRIONS POUR NOS PRINCES!

Fontevraud Abbey

Fontevraud Abbey (Photo credit: Nelson Minar)

L’ATTENTE DU ROI.                                       La Charte de Fontevrault, fondée  le 25 août 1988 par le Professeur Alain Texier, a pour devise « Fidélité-Unité Royale »: Fidélité au prince que l’on a choisi de servir  (Orléans, Bourbon, Grand Monarque) et Unité autour ( ou au tour …) du principe royal!

Dans l’attente du roi de France qui est Lieutenant du Christ, le Fontevriste peut agir comme si tout dépendait de lui tout en priant comme si tout dépendait  de Dieu.

Hervé Volto, Président Honoraire de la Charte de Fontevrault (Pdtde 1991 à 1994), membre du Chapitre Général et délégué officiel pour l’Italie.

S

SAINTS PATRONS DE LA CHARTE                                  Après ce qu’elle devait  à  Dieu et à Ses anges, il a paru indispensable  à la Charte de  Fontevrault  de se  doter, comme n’ont pas manqué  de le faire les  Corps et Institutions de l’Ancien Régime ,  de Saints protecteurs  qui  ont  connu, comme nous avons à le faire  victorieusement les aléas de cette  vie sur terre.

Saint patron de la Charte prise en son ensemble : saint Jean-Baptiste.                                                           Ce parrainage est destiné à rappeler qu’il appartient à la charte de Fontevrault  de  jouer  dans le plan  de la restauration monarchique en France le même rôle  que saint-Jean Baptiste , le précurseur, à tenu dans  la venue du Christ sur la terre.

   La mosquée des Omayyades (à l’intérieur de la salle de priéres : Photo du tombeau de Saint  Jean Baptiste)

damas_mosquee_omayyades_ya http://www.aly-abbara.com/voyages_personnels/syrie/syrie_2/damas_mosquee_omayyades_st_jean_baptiste.html

Armoiries de la commune de Saint-jean d’Angély: D’azur semé de fleurs de lys d’or, au franc-quartier cousu de gueules chargé du chef nimbé de saint Jean-Baptiste d’argent posé sur un plateau à pied aussi d’or. »  

Sainte patronne des Présidents, Gouverneurs et correspondants  locaux de la Charte de Fontevrault : sainte Marie-Madeleine. Ce parrainage vient en droite ligne des actions du Bienheureux Robert d’Arbrissel qui avait placé  sous le patronnage  de Marie-Madeleine un des monastères- celui abritant les filles repenties-  composant l’ensemble abbatial de Fontevraud.

 

 

 

 


Publicités

Un commentaire pour 4- CHARTE DE F. / Histoire : b) Dictionnaire de la Charte de Fontevrault

  1. Ping : Free Japan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s