Les communautés de communes; un instrument à décérébrer les Français.

     Peut-être n’avez vous pas été assez attentifs aux effets  » secondaires  » des lois ALUR du 24 mars 2014 et NOTRe du 15 août 2015. Celles -ci sont étudiées dans  https://fr.wikipedia.org/wiki/Communauté_de_communes

   Mais  quelque  soit la science de  ceux  qui ont rédigé ces pages, il convient  de mettre à notre tout l’accent sur un phénomène  soigneusement passé  sous  silence  à savoir les résultats dramatiques concernant les racines  des Français.                                                       Jugez en  avec la liste  ci-dessous  des  noms de  communes fleurant  bon l’ancienne France , la France catholique en particulier, sans oublier les  dommages corrélatifs pour l’Héraldique.

  C’est ainsi que la Communauté de Communes  « Haut-Limousin en Marche »  a certes le gros avantage de rappeler le nom de deux  provinces, dont la Marche présentée  comme la seule Province  dont  on ne trouve pas  des traces importantes dans le dessin des départements. mais elle présente aussi les grands inconvénients d’avoir fait disparaître les intitulés  communaux  suivants :

Dompierre-les-Eglises (87190)

La Croix-sur-Gartempe (87210)

Lussac-les-Eglises (87360)    ( Bourg  situé à la frntière entre le  Limousin (Hermines)  et La Marche  ( Lionceaux « en marche », armes parlantes)                                                                                                    Écartelé d’hermine à la bordure de gueules et d’azur semé de fleurs de lys d’or à la bande brochante de gueules chargée de trois lionceaux d’argent ; sur le tout d’argent aux trois merlettes de sable. https://fr.wikipedia.org/wiki/Lussac-les-Églises # Héraldique

Oradour Saint-Genest (87210)

Saint-Bonnet-de-Bellac (87300)

Saint-Georges-les-Landes(87160)                                                                    De pourpre à un saint Georges équestre d’or tenant un bouclier d’argent chargé d’une croix de gueules, terrassant de sa lance d’or un dragon de même.                                 https://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-Georges-les-Landes#/media/Fichier:Blason_ville_fr_Saint-Georges-les-Landes_(Haute-Vienne).svg

Saint-Hilaire-la-Treille (87190)

Saint-Junien-les-Combes (87300)

Saint-Léger-Magnazeix (87190)

Saint-Martial-sur-Isop (87330)

Saint-Martin-Le-Mault (87360)

Saint-Ouen-sur-Gartempe (87300)

Saint-Sornin-la-Marche (87210)

Saint-Sulpice-Les-Feuilles (87160)

Verneuil-Moustiers (87360)                                                                       Parti : au premier de gueules à l’arbre arraché d’argent, au second d’azur à la crosse d’or.                   https://fr.wikipedia.org/wiki/Verneuil-Moustiers#/media/Fichier:Blason_ville_fr_Verneuil-Moustiers_(Haute-Vienne).svg                                                                                          

 

 

Publié dans Limites de la république | Tagué , , , , , | 1 commentaire

La revanche des statues vandalisées par des gens sans passé et , par conséquent, sans avenir.

          Vu sur la page FB des propriétaires de l’hôtel -Restaurant de
la Croix Blanche https://www.facebook.com/mieke.chabenatkruitwagen 
qui nous ouvriront leur porte à Fontevraud l’Abbaye le 25 août 2020.

Et aussi :
https://www.lefigaro.fr/vox/politique/ceux-qui-deboulonnent-les-statues-veulent-un-printemps-arabe-en-france-comme-si-notre-pays-etait-une-dictature-20200727

 

Publié dans Société traditionnelle | Tagué , , , , | 3 commentaires

D’accord le Corona Virus n’a jamais existé.. mais c’est bien imité quand même.

Publié dans Limites de la république | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Communiqué de presse annonçant la tenue à Fontevraud l’Abbaye (49590) des 32 émes Rencontres fontevristes du Mardi 25 août 2020

    Chers amis fontevristes et lecteurs de  ce  blog ; rendez nous le service de rerouter le  communiqué de presse-ci dessous à vos correspondants et médias de  votre connaissance.    

    Depuis 1988 et cette année encore, le mardi 25 août  2020, Fontevraud l’Abbaye accueille à l’ombre de son abbaye royale les royalistes fontevristes pour qui il n’appartient qu’à Dieu de choisir qui sera Son lieutenant sur le trône de France .                                                                                                                                     Pour en savoir d’avantage , contactez : charte.de.fontevrault@wanadoo.fr

Publié dans Blogs et sites providentialistes, Uncategorized | Tagué , , , | 1 commentaire

Qui était Louis XVI, le dernier roi de l’Ancien régime ?

     Louis XVI est irrémédiablement lié à la Révolution française. Le personnage est pourtant plus complexe qu’il n’y paraît et il serait réducteur de limiter son règne à la chute de l’Ancien régime. Qui était-il et quels évènements ont provoqué sa chute ?

Louis-Auguste, duc de Berry, naît le 23 août 1754 à Versailles. Rien ne le prédestine alors à devenir roi. Il n’est couronné qu’après le décès de ses deux frères aînés. Petit-fils de Louis XV, il monte sur le trône à la mort de son aïeul le 10 mai 1774. Lors de son couronnement, Louis XVI est déjà marié depuis 4 ans avec Marie-Antoinette , une union symbole du rapprochement entre la France et l’Autriche https://fr.wikipedia.org/wiki/Archiduché_d%27Autriche  . On a beaucoup écrit sur le caractère de Louis XVI. On l’a dit faible, indécis, maladivement timide mais aussi désirant ardemment être aimé par son peuple. Il y parviendra, pendant un temps. Avant que le cours de l’histoire ne fasse basculer sa vie et son règne dans la tragédie.

Louis XVI, un roi réformateur

Le règne de Louis XVI est intimement lié à la Révolution et à la fin de la monarchie. Mais il fut aussi un roi réformateur qui initia une série de mesures qui eurent un véritable impact sur la société française. Par l’Édit du 8 août 1779, il est l’artisan de la fin du servage sur les domaines royaux. Il initie également l’abolition de la torture qui se déroulera en deux temps, en 1780 puis 1788. Louis XVI tenta également avec Turgot https://fr.wikipedia.org/wiki/Anne_Robert_Jacques_Turgot d’abolir certains privilèges. Mais ni Turgot, ni les ministres qui lui succèderont ne parviendront à aller au bout de ces réformes. La pression de la Cour et du clergé est alors trop forte. Des hésitations et des retours en arrière qui confortent cette image d’un roi faible et timoré.

Le règne de Louis XVI : les grandes étapes

A l’aube de la Révolution, les finances de la France sont au plus mal. Le pays est pris à la gorge et la nécessité de mener une réforme fiscale devient indispensable. Le 5 mai 1789, le roi ouvre les Etats généraux à Versailles dans l’espoir que la noblesse, le clergé et le Tiers Etat s’accordent sur cette réforme. Le 17 juin, les députés du Tiers État se proclament « Assemblée nationale » sur une proposition d’Emmanuel-Joseph Sieyès. La monarchie absolue de droit divin disparaît et les droits seigneuriaux sont abolis par les députés. Craignant un complot contre la Révolution, les parisiens se soulèvent et prennent la Bastille le 14 juillet 1789. Le roi tergiverse et hésite à ratifier l’abolition des privilèges puis la Déclaration des Droits de l’Homme et du citoyen du 4 août. Le roi est alors sommé de venir s’installer à Paris et de quitter Versailles, symbole de la royauté. L’équilibre est maintenu pendant quelques mois mais, prisonnier de ses contradictions et toujours opposé à des réformes profondes, le roi commet l’irréparable.

      Dans la nuit du 20 au 21 juin 1791, Louis XVI et sa famille tentent de fuir la capitale. Il espère trouver des soutiens à la frontière avec le Luxembourg. Mais le convoi est arrêté à Varennes et le roi est placé « sous surveillance du peuple » au palais des Tuileries. « L’individu royal ne peut plus être roi », déclare  Danton  au Club des Cordeliers https://fr.wikipedia.org/wiki/Club_des_cordeliers qui réclame la République et la déchéance du roi. La pétition recueille 6 000 signatures.

Pourquoi Louis XVI a-t-il été guillotiné ?

     Après sa tentative de fuite à Varennes, le roi ne  fuyait pas  vers Varennes mais vers Montmédy , bastion royaliste où des forces armées auraient pu assurer sa sécurité https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2018/06/22/22-juin-1791-le-roi-louis-xvi-en-fuite-vers-montmedy-55600-est-arrete-a-varennes-55270/  le roi perd la confiance du peuple. La monarchie constitutionnelle est un échec et le roi use de son droit de veto pour empêcher le travail de l’Assemblée. NDLRB. La réalité est  différente , opposant  son veto à un texte liberticide , le roi Louis XVI invente le contrôle de  constitutionnalité

    Dans le contexte de la guerre contre les armées prussiennes et autrichiennes qui débute le 20 avril 1792, l’hostilité du peuple à l’encontre de Louis XVI grandit. Le 10 août https://fr.wikipedia.org/wiki/Journée_du_10_août_1792, la foule des sans-culottes https://fr.wikipedia.org/wiki/Sans-culottes envahit le palais des Tuileries https://fr.wikipedia.org/wiki/Palais_des_Tuileries . Louis XVI et sa famille sont emprisonnés. Le pouvoir est alors détenu par la Convention nationale, l’Assemblée qui a été élue après l’insurrection du 10 août pour établir une nouvelle constitution. Le 21 septembre, lors de sa première séance officielle, la Convention nationale déclare l’abolition de la royauté en France. C’est le début de la République. Le procès de l’ancien roi, désormais simple « Citoyen Capet », s’ouvre le 11 décembre 1792 et il est reconnu coupable de « conspiration contre la liberté publique et la sûreté générale de l’État » le 15 janvier 1793. Son exécution publique a lieu le 21 janvier.

Qui succède à Louis XVI ?

Après l’exécution de Louis XVI et dans l’attente d’une nouvelle constitution, le gouvernement est exercé par l’Assemblée, qui détient le pouvoir législatif, et par un « conseil exécutif provisoire » composé de six ministres. Le 1er avril 1794, ce conseil va être remplacé par douze commissions exécutives. Le gouvernement révolutionnaire remplace le gouvernement décidé dans la constitution de 1793. Finalement, en 1795, une nouvelle constitution donne naissance au Directoire. Le pouvoir passe donc entre les mains de cinq directeurs. Quatre ans plus tard, le 18 brumaire an VIII (9 novembre 1799),  Napoléon Bonaparte  s’immisce lors d’une séance du Conseil des Cinq-Cent https://fr.wikipedia.org/wiki/Conseil_des_Cinq-Cents réunie à Saint-Cloud et prend le pouvoir à l’aide de son frère Lucien Bonaparte et de la complicité d’un des cinq directeurs, Emmanuel-Joseph Sieyès. Le lendemain, le Consulat naît. « Louis le Dernier » est mort depuis longtemps, la France ouvre alors une nouvelle page de son histoire. Elle sera mouvementée.

https://www.geo.fr/histoire/qui-est-louis-xvi-le-dernier-roi-de-lancien-regime-201431

NDLRB. Merci à Claudine Valenti, Secrétaire Générale de la Charte de Fontevrault qui a  bien voulu nous  communniquer cet article.

Publié dans Limites de la république, Rois et Reines de France | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 commentaires

FONTEVRISME ET LEGITIMISME. Texte mis en forme par Hervé Volto.

    Depuis la parution en 1914 de la thèse du Prince Sixte de Bourbon-Parme (18886-1934) *https://fr.wikipedia.org/wiki/Sixte_de_Bourbon-Parme     Le  traité d’Utrecht et les lois  fondamentales du Royaume  sur les Lois Fondamentales du Royaume et les travaux ultérieurs de tous les spécialistes du droit de l’Ancien Régime, aucun Royaliste ne songe plus à soutenir la validité des renonciations contenues dans le Traité d’Utrecht https://fr.wikipedia.org/wiki/Traité_d%27Utrecht  mais le débat crucial à propos du Prétendant ne s’en trouve pas clos pour autant… car il est une évidence que les Français ne peuvent ignorer : la Légitimité ne tient pas uniquement au bien-fondé des différentes exégèses consacrées aux renonciations de Philippe V.

Le plus Noble des Prince, le Comte Henri de Chambord, connaissait si bien cette vérité qu’il ne chercha jamais- n’ ayant pas reçut l’Onction et reconnaissant l’interruption de l’exercice de la fonction Royale- à se comporter en Roi.

Monument au Comte de Chambord. Sainte Anne d’Auray.

        N’anoblissant pas et ne conférant aucune distinction depuis son exil, le Comte de Chambord se refusa à toute Prétention, lui qui fut pourtant Roi “de Jure” pendant neuf jours.

        Il ne s’agissait pas pour le dernier Bourbon de France de démontrer une nouvelle fois son humilité. Le Comte de Chambord savait en revanche que l’interruption de la Légitimité Catholique et Royale avait éteint celle-ci et que seul le Sacre pourrait restaurer ce que l’usurpation avait profané. C’est là tout le fond de ce que l’on baptisa faussement “ l’affaire du Drapeau Blanc”  https://www.lhistoire.fr/henri-v-et-laffaire-du-drapeau-blanc mais qui en réalité reposait sur autre chose puisqu’en 1873, c’est principalement du Sacre dont il est question entre l’héritier des Rois Capétiens et la molle majorité Monarchique de la Chambre.

        Aujourd’hui, certains Royalistes emportés par leur dégout de l’Orléanisme politique croient voir dans le principe d’Aînesse l’autorité définitive qui fait le Roi. Or le principe d’Aînesse ne fut jamais à lui seul LA LOI. Il faut un aveuglement volontaire ou une profonde méconnaissance de l’Histoire pour ne pas convenir que le Sacre fut pendant plus de quatre siècles -de Pépin le Bref à Philippe Auguste- l’unique instrument de Légitimité à la disposition d’un Souverain alors contraint de faire Sacrer son héritier AINE SALIQUE, CATHOLIQUE, NE FRANCAIS et DE NAISSANCE LEGALE, de son vivant.

       La continuité entre le “Rex coronatus” https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_roi_est_mort,_vive_le_roi_! et le “Rex associatus” sera, tout au long de la dynastie Carolingienne et sous le règne de sept Rois Capétiens, la principale Loi Fondamentale. Pour cette raison même, elle sera par la suite la Loi Centrale, l’axe même de tout même de tout l’édifice des règles de succession. Résumé par l’adage “ le Roi est mort… vive le Roi !”, c’est autour d’elle que viendront s’agréger l’ensemble des Lois Fondamentales ultérieures données par Dieu au premier Roi de la III° Race lors du Songe d’Hugues Capet https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2013/09/23/les-lois-fondamentales-du-royaume-de-france-constitution-de-lancienne-france/ .

     Elle ne peut par conséquent être méprisée ou ignorée.

       De quelque façon que l’on retourne le problème de la Légitimité, la plus importante des Lois Fondamentales ne peut donc être satisfaite. Le Sacre, qui doit être conféré qu’à l’AINE des Capétiens SALIQUE, CATHOLIQUE, NE FRANCAIS et DE NAISSANCE LEGALE, manque à toutes les constructions dynastiques et, en attendant, une renaissance Royale qui permettra de s’appuyer à nouveau sur les Lois Fondamentales du Royaume de France, il est vain de chercher dans les seuls principes complémentaires du Sacre, l’assise d’une démonstration probante de la Légitimité Catholique et Royale de tel ou tel Prince.

      En effet, toutes les arguties n’y changeront rien, le Roi en France est bel et bien caché et la Royauté Française endormie, Alphonse XIII d’Espagne ne fut jamais Alphonse I° de France et dans le remarquable édifice juridique qui contribua à faire de la France la première des nations, rien ne peut nous aider maintenant à définir un Prince incontestable dans son principe.

Nous, fontevristes, nous ne serons pas Providentialistes en vertu d’une particulière argumentation destinée à affirmer l’exclusive Légitimité des Bourbons  Espagnols, des Bourbons-Parme ou des Orléans, mais bien parce qu’il et établi que c’est cette qualité vérifiée du Choix Divin qui fonde notre engagement et nous offrons notre obéissance aux Princes de la Croix, convaincus par les prophéties du Grand Monarque que c’est dans cette branche cachée mais sereinement héritière de “ l’esprit de Froshdorff” que la charte de Fontevrault trouvera le chef Aîné capable de renouer le vieux pacte national, plutôt que dans les Princes des branches molles ou félonnes.

L’escarboucle des providentialistes re-dessinée par M. l’ Abbé Pohu, aumônier général des Fontevristes. au lendemain du Chapître extraordinaire  du vendredi 29 novembre 2019 de la Charte de Fontevrault

    Le Providentialisme n’est donc pas un système. C’est l’obsession du Sacre ajouté au constat historique que seule la branche issue de Saint-Louis n’a jamais dérogé à la Tradition et que ses princes, en en renonçant jamais à l’esprit de combat de leur maison, ont été fidèles quand leurs cousins restaient étrangers par le Sang ou l’esprit. Le Fontevrisme repose donc sur la certitude que la Maison Capétienne a ainsi gagné, devant toutes les autres Maisons, le droit de commander en France aux Royalistes d’action.

    Après diverses discussions, il est convenu de formaliser un « credo » du Royalisme traditionaliste, développé par un argumentaire développé au chapitre Fontevriste extraordinaire tenu le Vendredi 29 novembre 2019  dans les accueillants locaux de l’Hôtel de la Croix Blanche, le  bien nommé à Fontevraud l’abbaye. 

Les points suivants y sont à inclure :

1. Le Christ, Roi de France

2. Le pacte de Reims (bénédictions et malédictions),

3. Le Sacre et sa signification (l’infusion en la personne Royale de la III° Personne de la sainte Trinité et la reconnaissance publique de Dieu comme source de toute autorité),

4. La Triple Donation https://jeannetripledonation.forumactif.com/forum

5. Le choix personnel / le choix divin (le Songe d’Hugues Capet),

6. Le choix divin antérieurement à la loi de succession (Le Pacte de Tolbiac),

7. La fonction régalienne (grâce d’état particulière issue du Sacre)

    Quand au futur Roi de France qui n’appartiendrait pas à la Maison de notre préférence, il va de soi que nous lui ferions hommage dès la première seconde qui suit son Sacre !

Hervé J. VOLTO, CJA, Président Honoraire de la Charte de Fontevrault (président 1991-1994), chroniqueur et mémorialiste, membre du chapitre Général et Délégué Officiel pour l’Italie.

  • Sixte de Bourbon-Parme — de son nom complet : « Sixte Ferdinand Marie Ignace Pierre Alfonse Robert Michel François Charles Louis Xavier Joseph Antoine Pie Thadée Jean Sébastien Paul Blaise Stanislas Benoit Bernard Marc de Bourbon https://fr.wikipedia.org/wiki/Sixte_de_Bourbon-Parme 
Publié dans Blogs et sites catholiques, Blogs et sites providentialistes | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , | 7 commentaires

La place par le vide sans doute parfois mise en oeuvre dans certains EHPAD

 

 Nouvel article sur conseil dans l’espérance du roiLes preuves commencent à s’accumuler…par conseilesperanceduroi

——–

Les autorités de notre pays ont profité de la pandémie au Covid-19 pour envoyer à la mort un nombre considérable de personnes âgées en toute connaissance de cause. Une forme dissimulée d’euthanasie qui présentait deux avantages :1/ ne pas encombrer les services de réanimation avec des malades à faible espérance de vie et alors que les moyens techniques manquaient cruellement,2/ diminuer drastiquement, en peu de temps et, qui plus est, avec bonne conscience le nombre de pensions de retraite.C’était tout bénef !…Certains ne manqueront pas de nous accuser de complotisme. Et pourtant, lisez bien ce qui suit, vous serez édifiés.« On a clairement arbitré : ma grand-mère de 96 ans, en parfaite santé avant d’attraper le Covid, a été placée d’office en soins palliatifs. » Olivia Mokiejewski ne cache pas sa colère. Son aïeule, Hermine, résidente à l’Ehpad Bel Air de Clamart (Hauts-de-Seine), https://www.lesmaisonsderetraite.fr/maisons-de-retraite/92-hauts-de-seine/92140-clamart/places-disponibles  est morte le 4 avril des suites du coronavirus, qui frappe lourdement les personnes âgées. Plus de la moitié des victimes du Covid-19 ont 80 ans et plus. Ce taux monte jusqu’à 93% si la tranche d’âge est élargie aux 60 ans et plus, selon les dernières données de Santé publique France.Mais pour cette petite-fille endeuillée, la seule explication de l’âge ne suffit pas. « Au-delà du tri opéré par les urgences, qui ne pouvaient pas accueillir tout le monde, les protocoles sanitaires d’urgence n’ont pas été appliqués de la même façon dans tous les Ehpad », estime Olivia Mokiejewski. A la tête du Collectif 9471, en référence au nombre de morts recensés dans les Ehpad le jour de la création de l’association, le 5 mai dernier, elle entend porter la voix des familles meurtries qui veulent connaître la « chaîne des responsabilités »dans le décès de leurs proches. Car pour ces familles comme pour certains professionnels de santé, « des morts auraient pu être évitées« , résume Olivia Mokiejewski.« Les gens de 95 ans sont parfois en bien meilleure forme que ceux de 60 ans. Or, on les a condamnés avant même qu’ils ne soient contaminés. » C’est un constat sans appel pour Olivia Mokiejewski. Selon elle, les résidents des Ehpad seraient morts parce que jugés trop vieux. Cette possible discrimination a été soulevée par l’Académie nationale de médecine. Dès le 18 avril, elle a alerté sur les risques d’un « âgisme », une discrimination du fait de l’âge, dans un contexte épidémique où « la limitation des ressources [dans les hôpitaux] fait le lit de tensions intergénérationnelles ».
   L’institution recommande « de ne jamais utiliser le critère d’âge pour l’allocation ou la répartition des biens et des ressources »et, s’il doit y avoir un rationnement des moyens thérapeutiques, qu’il soit basé sur « des critères physiologiques, cliniques et fonctionnels ». De son côté, Olivia Mokiejewski a récemment porté plainte pour « mise en danger de la vie d’autrui« , « non-assistance à personne en danger » et « homicide involontaire« . Une enquête préliminaire est en cours. Selon elle, il y aurait eu des « manquements » dans l’établissement du groupe Korian où résidait sa grand-mère.La direction de l’Ehpad confirme les difficultés pour la prise en charge à l’hôpital de certains de leurs résidents« Nous avons eu plusieurs refus du 15, notamment pour la grand-mère de madame Olivia Mokiejewski. Ils nous ont clairement dit qu’ils ne viendraient pas. » Dans cet établissement, onze résidents sont décédés et Hermine a été « la première personne testée positive, résidents et personnel confondus, à décéder du Covid », précise Jean-Pierre Corre, le directeur régional en charge de l’établissement Korian de Clamart.

………..

Vous trouverez la suite de ce dramatique article en activant le lien suivant :
https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2020/07/31/les-preuves-commencent-a-saccumuler/
Publié dans Action royaliste | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

DPF 2020/ 3 – Comment vous inscrire aux XXXII èmes Rencontres fontevristes de Fontevraud l’Abbaye (49140) le Mardi 25 aout 2020

   Ce post vous donne de façon synthétique tout ce que vous souhaitez savoir pour assister aux Rencontres  Fontevristes du 25 aout 2020.

Escarboucle providentialiste redessinée par M. l’Abbé de Durat.

  Pour nous informer de votre présence lors de ces Rencontres, vous avez deux possibilités :

  1. Nous le faire savoir en commentaire ci-dessous
  2. Nous le faire savoir par mail expédié à charte.de.fontevrault@wanadoo.fr en mettant  en objet « Rencontres »

   Retrouvez le programme complet avec les horaires de la journée en activant le lien ci-aprés :      https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2020/07/27/invitation-aux-xxxii-e-rencontres-fontevristes-du-mardi-25-aout-2020-a-fontevraud-labbaye/

Rappel. Conformément  aux  consignes sanitaires nationales, le port  du masque est obligatoire  dans  tous les lieux clos où nous nous trouverons ce jour.

  • Si vous  voulez participer aux Rencontres, dites nous le en  « commentaire » ou par mail comme indiqué  ci-dessus
  • Si vous désirez être hébergé à l’Hôtel de la Croix Blanche, lieu des Rencontres, contactez le : 7 Place des Plantagenets, 49590 Fontevraud-l’Abbaye; 02 41 51 71 11. https://www.hotel-croixblanche.com
  • Si vous  voulez déjeuner avec nous, dites le nous, nous  regrouperons les réponses  que nous ferons parvenir à l’Hôtel-Restaurant de la Croix-Blanche .
  • Si vous le préférez, vous pouvez naturellement apporter votre pique nique, les en- droits charmants  ne manquent pas dans le  bourg  en particulier le long  de l’allée Sainte Catherine. 

  Vous avez  besoin de renseignements complémentaires, téléphonez-moi au 06-07-08-17-55.

      Merci de  votre propre réponse  et  à nous revoir lors de la Saint-Louis.

  Pour le Gouverneur  Annie Robert  et P/O. Alain Texier , Président  fondateur de la Charte de Fontevrault.

Pièces justificatives

 * 7 juin 2020.  En attendant dans l’espérance le 25 août 2020 et nos potentielles Rencontres fontevristes

https://wordpress.com/block-editor/post/chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/31465

———

 * 11 juillet 2020. Les XXXII e Rencontres fontevristes du mardi 25 août 2020 auront bien lieu à Fontevraud l’Abbaye. 

https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2020/07/11/32300/

https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2020/07/27/invitation-aux-xxxii-e-rencontres-fontevristes-du-mardi-25-aout-2020-a-fontevraud-labbaye/

  • 3 août   2020. Communiqué de presse annonçant la tenue à Fontevraud l’Abbaye (49590) des 32 émes Rencontres fontevristes du Mardi 25 août 2020

https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2020/08/03/communique-de-presse-annoncant-la-tenue-a-fontevraud-labbaye-49140-des-32-emes-rencontres-fontevristes-du-mardi-25-aout-2020/?wref=tp

 

Publié dans Blogs et sites providentialistes | Tagué , , , , , , , , , | 1 commentaire

Avant que vous veniez nous rejoindre le 25 août 2020 à Fontevraud l’Abbaye prenez donc un petit air d’Anjou ce dimanche 2 août

       Dimanche soir 2 août à 20 h 50, l’émission de France 5 « Les 100 lieux qu’il faut voir »proposera une découverte du Val de Loire, « de la cité royale d’Amboise à l’Anjou ».

      Le documentaire de 50 minutes fera une place à l’abbaye royale de Fontevraud, au château de Brissac ainsi qu’au parc oriental de Maulévrier, trois des sites emblématiques du tourisme angevin. Mais il sera aussi beaucoup question du château de Chambord, du Clos-Lucé et de Léonard de Vinci, ainsi que du vinaigre d’Orléans et de l’élevage des vers à soie.

    Ce programme sera ensuite disponible pendant quelques jours en replay sur le site internet de France 5.

https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/maine-et-loire/television-l-anjou-dimanche-soir-sur-france-5-dans-les-100-lieux-qu-il-faut-voir-d4b73882-d411-11ea-8515-78d646248422

Publié dans Uncategorized | Tagué , , , | 1 commentaire

Louis Chiren, Maître imagier de la flotte providentialiste, offre aux royalistes: « Aux armes susurrent les Anges »

AVIS IMPORTANT DE LOUIS  CHIREN,  Artiste et poète inspiré, d’oeuvres catholiques et royales 

 https://louischiren6.wixsite.com/peintreetpoete

     “La Charte de Fontevrault fondée par Monsieur Alain Texier le 25 août 1988 en l’abbaye royale homonyme (1) , a l’autorisation de reproduire les textes ainsi que les oeuvres picturales de Louis Chiren pour l’ensemble de ses oeuvres

     Et afin que  vous n’oubliez rien du cadeau qui nous est fait; veillez à consulter le tableau récapitulatif des oeuvres de maître Louis Chiren .

https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2019/08/02/tableau-recapitulatif-des-oeuvres-de-maitre-louis-chiren/

 

 

 

 

 

AUX ARMES SUSURRENT LES ANGES

  Cette illustration est née en trois jours. Initiée le 29 juillet elle a survolé le 30 pour s’achever le 31 juillet 2020.
     Le 29 juillet marquait la fête de sainte Marthe, sœur de Marie Madeleine et de Lazare (2) . Elle est un exemple de foi et une âme liée à l’espérance et au combat contre le démon. Elle est rattachée à la résurrection ce qui est de bon augure pour la mise en valeur des Armes de France placées sous la protection de la Sainte Croix et du Sacré-Cœur de Jésus.

      Le 31 juillet nous fêtions saint Ignace de Loyola (3). À la mort du roi il était de coutume de dire: “le roi est mort vive le roi”. Devant la terre de France en souffrance, en l’absence du roi il est vital que les enfants des Lys que nous sommes rappellent leur attachement à la Croix et aux armes de France en attente de celui qui redonnera vie au royaume endormi.

     Les anges en sautoir nous murmurent ces mots : “aux armes” motivant notre combat quotidien pour ne pas disparaître. L’adversaire crie également aux armes mais pour nous il s’agit des trois Lys trinitaires placés sous la Très Haute protection de la Sainte Croix, de la Sainte Couronne ceinturant le Cœur Sacré et du précieux sang de Jésus si puissant qu’il détruira l’iniquité, soyons-en assurés. Écoutons les anges au service de l’Archange, nous ne sommes pas oubliés, notre foi est éprouvée comme le Christ le fit avec sainte Marthe.

     Rassemblons-nous derrière cette bannière, le fils de France est là quelque part et agira lorsque le Ciel lui en donnera l’ordre sonnant le glas de cette duperie qui n’a que trop duré. Notre mission est de faire savoir que nous l’attendons et que nous mettons notre espérance en Dieu et en notre Mère du Ciel.

Aux armes susurrent les anges
Qu’anime le bel Archange
Mes enfants réveillez-vous
Ils sont devenus fous

La pierre partout s’anime
Habitée par l’histoire
Des anciens qui affirment
Aux armes au désespoir

La bête souffle le feu
Au cœur des envieux
Qui commettent l’impensable
Se pensant imbattables

Mais le Ciel veille au grain
Sur la terre de Clovis
Et pour les incertains
Pourrait châtier le vice

Le monde devenu fou
Sentant tourner la roue
À l’ère du virus
Couronné par Titus

Les forces réactivent
De partis chamarrés
Des francs ont fait revivre
L’envie d’un couronné

Les anges portent les armes
Aux trois Lys ancestraux
Une couronne sonne l’alarme
La venue du héros

Montjoie chante saint Denis
L’oriflamme de gueules
Au roi par saint Remy
Annonçait le linceul

https://louischiren6.wixsite.com/peintreetpoete/aux-armes-susurrent-les-anges

——

(1) https://fr.wikipedia.org/wiki/Abbaye_Notre-Dame_de_Fontevraud

(2) http://toulouse.dominicains.com/homelie/jesus-aimait-marthe-et-marie-et-lazare/

(3) https://fr.wikipedia.org/wiki/Ignace_de_Loyola

Publié dans Blogs et sites catholiques, Blogs et sites providentialistes | Tagué , , , , , , , , , , , , , | 14 commentaires