A la veille d’une restructuration de l’Europe ? Carte des nations sans état.

 

 

Des nations sans état.

 

A propos alaintexier

La Saint Martial des Ardents, vers le 12 novembre, peut -et doit- redevenir la grande fête locale de la ville de Limoges. Ce blog propose plusieurs moyens pour y contribuer dont l'opération "Loupiotes" et " les Rencontres littéraires". Pour y aider , une seule adresse courriel : sm.ardents@orange.fr
Cet article, publié dans Blogs et sites identitaires, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour A la veille d’une restructuration de l’Europe ? Carte des nations sans état.

  1. irene pincemaille dit :

    Ceci est une très mauvaise chose !
    Le mondialisme détruit les nations de l’extérieur avec l’immigration de masse et de l’intérieur avec les velléités régionalistes.
    Exemple par ici, en Bretagne : un puissant courant d’idées veut y rattacher la Loire-Atlantique avec, en arrière pensée, une large autonomie pour la Bretagne t et + si affinités…!!!
    Notre département est un des plus grands de France, à cheval sur la Bretagne certes, mais aussi l’Anjou et la Vendée ; il faudrait donc le diviser en 3 pour que chaque partie réintègre sa province d’origine ! pourquoi pas, mais n’y-a-t-il pas de réformes plus urgentes à faire ???
    Prenons la Catalogne d’actualité : si elle devient indépendante, pour nous c’est toute la région de Perpignan qui s’en va ! Idem pour le pays basque : adieu Bayonne, St. Jean de Luz etc… Pourquoi pas l’Alsace, et puis la Corse, et puis… et puis… que reste-t-il de la France ??? Rien ! et c’est le but avec l’invasion musulmane pour couronner (si j’ose dire) le tout, le champs de ruines ! c’est ça que veulent les mondialistes qui profitent de la sottise de gens à courte vue !
    Donc, si, certes, les régions doivent garder leurs particularités, leur langue etc… ELLES NE DOIVENT EN AUCUN CAS SE SÉPARER DE LEUR NATION !!!
    Amitiés à tous.

  2. Capreolus dit :

    Cette carte est de surcroît fallacieuse. Prenons le cas de la Catalogne. Ce n’est plus l’antique comté de Barcelone, ce n’est plus la Catalogne du royaume d’Aragon, c’est la Gross Catalogne comme il y eut le Gross Deutschland, avec « espace vital » étendu au royaume de Valence et au royaume de Murcie ! A ce compte-là, ce n’est plus seulement Perpignan qui est menacée, mais pourquoi pas Béziers, Nîmes, ou même Lyon tant qu’on y est !
    Ces séparatistes qui réécrivent l’histoire sont des fous dangereux.
    L’Occitanie ? Mais l’Occitanie au singulier n’existe pas. De la même façon que LA langue occitane n’existe pas. Ce qui existe ce sont LES langues d’Oc, et non pas l’esperanto artificiel baptisé occitan. Ce qui existe, ce sont LES pays d’Oc, dont la réalité est en effet bafouée par la République depuis long feu et jusque dans son énième réforme territoriale, qui amalgame pays d’Oc et pays d’Oil (Grande Aquitaine, Auvergne-Rhône-Alpes) et réserve la qualité officielle d’Occitanie à une partie seulement des pays d’Oc, en y amalgamant le Roussillon qui n’est pas occitan.
    L’Occitanie une nation sans Etat ? Premièrement, l’Occitanie au singulier n’existe pas et n’a jamais existé, et ne peut donc pas être une nation. Deuxièmement les pays d’Oc n’ont jamais constitué et ne constituent pas uniment une nation. Troisièmement l’Etat des pays d’Oc a toujours été qui la France de nos rois, qui, nominalement, le Saint-Empire (pour le Dauphiné et la Provence, avant leur rattachement au royaume de France
    Les rois ont fait la France, elle se défait sans roi. En coupant la tête de Louis XVI, la République a coupé le lien qui nous unit tous, individus et communautés historiques, lien qui nous unit tous et à la France, et entre nous Français. Les identités de ces mêmes communautés historiques ont été niées, en même temps qu’était niée et continue de l’être l’identité française, identité auxquelles on a substitué « la République ». Seul le roi peut garantir l’identité française et les identités des communautés historiques ; seul le roi peut garantir l’unité de la France. Une France qui est tout autant de pays d’Oc que de pays d’Oil.
    J’ajoute que sans la participation des pays d’Oc à la France, non seulement la France ne serait plus la France, car elle aurait été amputée d’une part intégrante d’elle-même, mais les pays d’Oc ne seraient plus eux-mêmes, et pour les mêmes raisons.
    De toutes les façons, regardez bien quels sont ces mouvements séparatistes qui s’agitent ici et là en instrumentalisant les identités des communautés historiques bafouées par le jacobinisme de la République dite française ou par la Monarchie libérale espagnole issue de l’usurpatrice Isabelle II. Ce sont des mouvements non pas identitaires, mais cosmopolites. Ils se moquent de la Catalogne ou de nos pays d’Oc comme de leurs vieilles chaussettes. Ils instrumentalisent des particularismes dont leur propre idéologie porte ultimement le rejet le plus absolu. Ils cherchent simplement à réaliser concrètement leur utopie cosmopolite et gauchiste sur un coin de terre donné, que ce soit la Catalogne ou « l’Occitanie ». Pour eux, n’importe quel Bantou ou n’importe quel musulman qui s’est donné la peine de naître à Barcelone ou à Toulouse sera assurément un « citoyen » de leur Catalogne ou de leur « Occitanie ».
    Et se porte peu ou prou caution de cette dérive une Union européenne – elle-même si peu européenne – qui instrumentalise en sous-main ces mouvements pour faire voler en éclats les Etats et nations historiques qui sont et qui ont fait l’Europe réelle. En définitive, que ce soit avec les séparatistes cosmopolites, avec les jacobins de la prétendue « Grande Révolution » et avec leurs émules partout en Europe, ou avec les euro-fédéralistes, il s’agit encore et toujours de détruire les communautés historiques, les Etats et les identités qui sont et qui ont fait l’Europe, c’est-à-dire la Chrétienté.
    Que vienne le roi. Et que vienne le règne du Christ-Roi.
    A bas la République ! A bas les séparatistes ! A bas l’euro-mondialisme ! A bas les loges et les arrière-loges qui ont inspiré et qui pilotent cette entreprise de mort ! A bas les prétendants au trône de France qui d’une façon ou d’une autre sont à la remorque des loges et ne veulent pas du règne du Christ-Roi !

  3. Ping : Retour sur le dangereux concept des nations sans état. | La Charte de Fontevrault

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s