9 juin 721. Eudes d’Aquitaine écrase les musulmans à Toulouse

04/06/2011

              Après avoir conquis le Royaume wisigoth, les Omeyyades, menés par le gouverneur d’Al-Andalus As-Sam’ ibn Ma-lik Al-’awla-niyy, mettent sur pied une armée afin de franchir les Pyrénées et conquérir la Septimanie et l’Aquitaine. Commencée en 719, la campagne est d’abord couronnée de succès avec la prise de Narbonne. Toulouse est assiégée en 721, et Eudes, le duc d’Aquitaine, part demander l’aide du Royaume franc. Les Austrasiens sont engagés avec Charles Martel dans une guerre contre les Saxons, et c’est en Neustrie et en Bourgogne qu’Eudes trouve des renforts pour son armée. Trois mois plus tard, il revient briser le siège de Toulouse, sur le point de se rendre.

Déroulement

9 juin 721 - Bataille de toulouse

       Les Omeyyades, confiants après la fuite initiale d’Eudes, ne défendent que faiblement leur camp et n’utilisent pas d’éclaireurs. Le 9 juin 721, l’effet de surprise est total et les Omeyyades sont encerclés par l’armée d’Eudes, qui les attaque par les flancs et leur inflige de lourdes pertes. Le siège de Toulouse est levé et As-Sam’ réussit à fuir avec quelques survivants, mais il est rattrapé et tué.
9 juin 721 - Bataille de toulouse - Manifestation du vendredi 27 mai 2011 en souvenir du 9 juin 721 - Banderolle : 9 juin 721, souviens toi, toulouse en première ligne

Conséquences

      Les pertes omeyyades, qui auraient été comptées avec exactitude, s’élèvent à 3 750 morts. En 730, le gouverneur Abd Ar-Ra’ma-n ibn Abd Alla-h Al-G.a-fiqiyy reconstruit une grande armée et se lance à la conquête du Royaume franc. Après quelques succès initiaux, il est arrêté par Charles Martel à la bataille de Poitiers.

        De nombreux chroniqueurs arabes considèrent la défaite de Toulouse plus importante que celle de Poitiers, et la majorité des historiens considère que sur le plan macro-historique, cette bataille est capitale, car elle donne à Charles Martel du temps pour consolider son pouvoir et bâtir l’armée de vétérans qui battra les Omeyyades à Poitiers.


     En effet, dans la décennie qui suit la bataille de Toulouse, Charles Martel n’hésite pas à saisir les propriétés de l’Église pour acheter des partisans et, après avoir sécurisé son pouvoir et pacifié sa frontière nord par tous les moyens nécessaires (y compris la corruption dans certains cas), il peut financer son armée et se préparer à la prochaine campagne omeyyade. Cela lui vaut une grande inimitié de la part de l’Église, mais, après la bataille de Poitiers, Rome voit rapidement la nécessité de l’armée franque.

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Toulouse_(721)

Amis résistants, champagne mercredi prochain !
Et champagne chaque année le 9 juin !

Commémorons une date parmi les plus glorieuses, mais oubliée, de notre histoire, et célébrons un héros méconnu.
   Il y a treize siècles, le 9 juin 721, le duc d’Aquitaine, Eudes, a infligé une lourde défaite aux musulmans, marquant le premier coup d’arrêt à leur expansion sur notre territoire. https://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Toulouse_(721).

      Depuis la mort de Mahomet en 632, les Sarrazins ont anéanti l’Empire perse et arraché à Byzance ses possessions au Proche-Orient ; ils se sont installés dans toute l’Afrique du Nord ; ils ont franchi le détroit de Gibraltar en 711 et, avec une poignée d’hommes – et beaucoup de collabos – ils se sont emparés de la péninsule ibérique.
En 717, ils pénètrent outre-Pyrénées dans le sud-ouest de la France actuelle.

      En deux ans, ils s’emparent de Narbonne, Nîmes et Carcassonne. Puis ils dirigent leurs forces vers la capitale de l’Aquitaine, Toulouse, riche et prestigieuse, désormais isolée. Ils entreprennent un siège de longue durée, par épuisement des populations. Ils installent leur campement aux portes de la ville, près de Castanet.
      Le duc d’Aquitaine, Eudes, (681-735) https://fr.wikipedia.org/wiki/Eudes_d%27Aquitaine                                                se tourne vers Charles Martel, maire du palais du roi mérovingien Thierry IV. Il lui demande une trêve dans la guerre sporadique que se livrent le duché, indépendant, et le royaume, qui veut le vassaliser. Il lui propose d’unir leurs moyens militaires contre un ennemi commun. Charles Martel refuse. Eudes alors recrute des mercenaires, surtout des Basques.

     Le 9 juin 721, à l’aube, Eudes et ses braves attaquent le camp des envahisseurs. Ceux-ci, estimant les assiégés incapables d’une contre-offensive, ont relâché leur système de surveillance et d’alerte. L’attaque les surprend et sème le désarroi dans leurs ranges. Ils fuient ; leur chef est tué. On estime le nombre des morts à 3 750 du côté de l’islam et à 1 200 parmi les chrétiens.
      Les musulmans ne quittent pas le territoire chrétien, mais la bataille de Toulouse les a affaiblis. D’autre part, elle laisse le temps à Charles Martel, désormais conscient de la menace, de rassembler des troupes. Une dizaine d’années plus tard, à Poitiers, il sera en mesure de bloquer l’armée, venue en force avec tous ses instruments de siège.

      Les attaques du Croissant contre l’Europe ne cesseront pas jusqu’à la liquidation, en 1830*, des « Barbaresques », pirates cruels qui justifiaient leurs prédations et leurs crimes par la piété. Ils faisaient, disaient-ils, la Guerre sainte contre les infidèles, le « djihad maritime »,                                                                                                                                                 *  https://www.axl.cefan.ulaval.ca/afrique/algerie-2Histoire.htm
     De nos jours, les envahisseurs n’ont plus à s’armer : les peuples européens les invitent à venir prendre leurs aises chez eux. Mais ceci est sans doute une autre histoire.

René Marchand

https://ripostelaique.com/le-9-juin-721-le-duc-eudes-daquitaine-ecrasait-les-mahometans.html

Publié dans Blogs et sites mémoriels | Tagué , , , , , , , , , , | 1 commentaire

Lectures Françaises n° 769 (Mai 2021) commence la publication sous la signature de Vincent Chabrol d’un Dossier* sur les 150 ans de la Commune de (Paris).

  • p 21 à 35.
Publié dans Limites de la république | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Reflexions sur la corrélation mélanchonesque alléguée Elections / Attentats

https://www.europe1.fr/politique/attentats-avant-les-elections-jean-luc-melenchon-dans-un-delire-qui-nie-toute-realite-4050243

Merci à notre talentueuse déléguée fontevriste , Marie-Agnés Lacour, qui nous a transmis- une fois de plus- un écho trés interessant.

Publié dans Limites de la république | Tagué , , , , | 1 commentaire

Emmanuel de Waresquiel présente « 7 jours en révolution ». 17-23 juin 1789. Editions Tallandier.

Site Lys de France. 10 juin 2021
« Les commencements de la Révolution sont ceux d’une extraordinaire accélération de l’histoire. Les événements s’y bousculent dans un luxe d’acteurs, d’envolées, de confusion et de coups de théâtre. Ce qui s’est passé à ce moment-là n’est intelligible que si l’on restitue les faits dans une séquence fondatrice. « Trois événements, liés entre eux et par lesquels tout advient, n’avaient jamais été racontés en tant que tels. Le mercredi 17 juin, les députés du tiers état s’érigent en “Assemblée nationale”. Le samedi 20, ils jurent de ne jamais se séparer avant d’avoir donné une constitution à la France. Le mardi 23 juin, ils envoient promener le roi, sa Cour et ses soldats. “Nous sommes ici par la volonté du peuple et nous n’en sortirons que par la force des baïonnettes.” Et le roi cède. « La Révolution s’est jouée et accomplie en sept jours et cinq décrets. Son destin, ses héritages y sont comme scellés. Jusqu’à la guerre civile. Jusqu’à la Terreur. » 

https://www.tf1.fr/tmc/quotidien-avec-yann-barthes/videos/invite-emmanuel-de-waresquiel-raconte-les-sept-jours-qui-ont-change-lhistoire-de-france-06976231.html
 

       La mort de Louis XIV, en 1715, marqua la fin d’une certaine idée de la monarchie et l’avènement d’une nouvelle philosophie, l’élite abandonna la Tradition et épousa les idées nouvelles : le siècle des Lumières venait de naître.

     En 1762, Jean-Jacques Rousseau théorisa le contrat social, introduisant la notion d’égalité politique, formelle et matérielle, semant les bases d’une nouvelle conception de l’Homme et de la société.Le 28 mai 1778, le philosophe arriva à Ermenonville. Dix semaines plus tard, il acheva son machiavélique pèlerinage sur Terre et sera inhumé au milieu du parc dans l’île des Peupliers. Dès lors, ce premier parc à l’anglaise en France devint un haut lieu de promenade philosophique. Faisant preuve de dévotion au culte rousseauiste, les notables s’y pressèrent comme les frères de Louis XVI : le comte de Provence (futur Louis XVIII) et le comte d’Artois (futur Charles X), mais aussi l’empereur Joseph II d’Autriche en 1777, à l’occasion d’une visite à sa soeur la Reine Marie-Antoinette qui y vint en 1780. Subjuguée, elle retourna à Versailles avec l’idée d’y créer son Hameau de la Reine. En 1794, la Convention décréta le transfert de Rousseau au Panthéon.

      Au printemps 1800, Bonaparte vint déjeuner à Ermenonville, et devant le tombeau vide du philosophe eut, avec Stanislas de Girardin, https://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_Stanislas_de_Girardin cette honnête conversation :« Il aurait mieux valu pour le repos de la France que cet homme n’eût pas existé … » « Et pourquoi, citoyen consul ? », lui dit Stanislas.« C’est qu’il a préparé la Révolution française. »« Je croyais, citoyen consul, que ce n’était pas à vous à vous plaindre de la Révolution ! »« Eh bien ! L’avenir apprendra s’il n’eût pas mieux valu, pour le repos de la Terre, que ni Rousseau, ni moi, n’eussions jamais existé. »

       Effectivement, en 1789, Louis XVI, le roi « bienveillant », avait convoqué les Etats Généraux permettant ainsi de rassembler en un seul lieu 1 200 députés « convertis » aux idées nouvelles, une aubaine inespérée pour mettre en marche la Révolution française tout en posant les principes juridiques de l’ère nouvelle.  

Nicolas Chotard, Président des Lys de France.



Publié dans Limites de la république | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Mise en ligne du tract présentant la Charte de Fontevrault et permettant la signature de l’engagement fontevriste.

     Nous avons l’honneur de vous présenter le tract trois volets présentant les tenants et les aboutissants de la Charte de Fontevrault.

       Si vous êtes d’accord avec son contenu merci de signer l’engagement figurant sur ce tract ( Premier tiers gauche du document figurant immédiatement ci-dessous) et de nous le renvoyer en P.J. du message que vous voudrez faire parvenir à : charte.de.fontevrault@orange.fr

   Pour me permettre de  vous identifier plus facilement au cas où le graphisme de votre signature serait par trop elliptique, merci d’indiquer en clair  sous celle-ci votre nom et  votre prénom.

 

 

 

Publié dans Archives de la Charte de Fontevrault | Tagué | Laisser un commentaire

Hôtel de la Marine : les coulisses et petits secrets de ce joyau du patrimoine, Hôtel qui sera attribué pour son logement au Dauphin de France une fois la monarchie restaurée.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Hôtel_de_la_Marine

https://www.hotel-de-la-marine.paris

https://www.hotel-de-la-marine.paris

http://a.c.o.ma.r.free.fr/patri_hotel_de_la_marine.htm

Vous n’aurez pas manqué de remarquer dans les lignes précédentes ( 4 éme ligne) la mention du « médaillon orné de dauphins entrelaçés ».

C’est à tout le moins un juste retour des choses et l’indication trés claire que le Dauphin de France sera le trés bienvenu en ce lieu si l ‘on veut bien se souvenir que des fenêtres de cet hôtel donnant sur la place de la Concorde ( Place Louis XV), on voit l’échafaud sur lequel est mort son aïeul le lundi 21 janvier 1793 à 10H10.

Et pour en savoir plus.

https://www.geo.fr/histoire/hotel-de-la-marine-les-coulisses-et-petits-secrets-de-ce-joyau-du-patrimoine-205105

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Inauguration de la croix restaurée du Bas-Caillaud (Isle) par l’Association « Sauvegarde du petit patrimoine rural spirituel Limousin »( Christophe Eoche-Duval).

la croix

https://www.lepopulaire.fr/isle-87170/actualites/au-chevet-du-petit-patrimoine-spirituel-2_13561322/

vous prient de leur faire l’honneur d’assister à l’inauguration de la croix restaurée du Bas-Caillaud . RN 21

Vendredi 21 juin à partir de 17 heures

honorée de la participation

  • des autorités civiles ( Gilles Bégout, Marie d’Isle
  • un représentant de la famille de Fréderic Romanet du Caillaud (1847-1918)
  • et des Autorités religieuses ( Mgr Pierre-Antoine Bozzo)

NDLRB . Christophe Eoche-Duval est de mes anciens étudiants (trés) talentueux de la Faculté de Droit et des Sciences économiques de Limoges. (A.T.)

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

In memoriam. Rappel à Dieu le 13 juin 2012 de M le Secrétaire Général Général de la Charte de Fontevrault le Colonel Rougevin-Bâville

M l'AB de DURAT et Alain TEXIER devant la tombe de l'AB POHU_2

De gauche à droite  et  un peu en arrière de M. l’Abbé de Durat, Aumônier Général dela Charte de Fontevrault.

  • le Colonel Rougevin-Bâville, Secrétaire Général honoraire de la Charte de Fontevrault ; Organisateur de nos menus plaisirs sur  son domaine de Panazol (haute-Vienne).
  •  le past  Gouverneur ( 2009-2012) , Pierre Vallino  ( avec des lunettes).
  • Madame Claudine  Valenti  (lunettes de soleil) , qui a remplaçé le  colonel Rougevin-Bâville dans ses  fonctions de Secrétaire général  après  qu’il eut été rappelé à Dieu.
  • Madame Jeanine Le Derff  (Chemisier blanc) Gouverneur 2012-2015
  • Alain Texier , ( Chemise bleue, sacoche en bandoulière) Président  (1988-1991) fondateur de la Charte de Fontevrault
Publié dans Armes et Blasons, Blogs et sites catholiques, Blogs et sites providentialistes | Tagué , , , , , | 2 commentaires

Régionales : Gérald Darmanin a vu le diable, il est blonde, porte les cheveux mi longs et il est plutôt mignonne.

         En déplacement à Dijon pour soutenir Denis Thuriot, candidat de la majorité présidentielle, le ministre de l’Intérieur en a profité pour attaquer vivement le parti de Marine Le Pen.

Par  Wally Bordas . Publié il y a 13 heures, mis à jour il y a 12 heures

                                                         https://fr.wikipedia.org/wiki/Marine_Le_Pen#Retrait_de_permis

L’attaque est peu conventionnelle. En déplacement à Dijon pour soutenir le candidat de la majorité présidentielle, Denis Thuriot, tête de liste dans la région Bourgogne-Franche-Comté, Gérald Darmanin s’est fendu d’une phrase pour le moins inattendue à l’attention du Rassemblement national, rapporte le quotidien régional le bien public . «Il y a une volonté que le Rassemblement national ne gagne jamais une région. On voit bien la marque satanique que représenterait une victoire du RN», a lancé le ministre de l’Intérieur, attablé avec le candidat à la terrasse d’un café.

https://www.lefigaro.fr/politique/regionales-gerald-darmanin-estime-qu-une-victoire-du-rn-serait-une-marque-satanique-20210611

 

Photo : https://fr.wikipedia.org/wiki/Marine_Le_Pen#Retrait_de_permis

Publié dans Limites de la république | Tagué , , , , , , , | 3 commentaires

Le chanoine G. Trauchessec (I.C.R.S.P.) recommande à votre générosité l’école Saint Dominique.

 
 Groupe Scolaire Saint-Dominique
18-20 avenue Charles de Gaulle
78230 Le Pecq-sur-Seine
01 39 58 88 40
secretariats@ecole-saintdominique.org
http://www.ecole-st-dominique.fr

Éric Doutrebente, Président
Michel Valadier, Directeur du Groupe Scolaire

Publié dans Uncategorized | Tagué , | Laisser un commentaire