Il n’y aura jamais assez de rues pour honorer tous les martyrs des guerres de Vendée.

Chers Parents et Amis. Merci de relayer !

        Je viens de découvrir une information qui date du 13 novembre 2019 sur le site de « Vendéens et Chouans »http://www.vendeensetchouans.com.

    « Lors de sa réunion d’hier*, le conseil municipal de Cholet a voté en faveur du changement de nom de la « rue Louis-Marie de Lescure »(1766-1793) , qui va disparaître pour n’être plus que le prolongement de la « rue du Général Galliéni »(1896-1905).

*12 novembre 2019

     C’est un problème que rencontrent les communes qui s’associent ou fusionnent : certaines de leurs rues portent parfois le même nom ce qui engendre des erreurs dans la distribution du courrier ou dans la localisation des GPS…

    À Olonne-sur-Mer, ces changements ont eu l’avantage de faire apparaître une « rue du Général Charette » en lieu et place de la « rue du Maréchal Foch », au grand dam de l’opposition de gauche.

   À Cholet cependant, l’effet sera inverse, puisque le général de Lescure va perdre sa rue. Le conseil municipal a voté hier la suppression de cette dénomination qui fait doublon avec la « rue Louis-Marie de Lescure » au Puy-Saint-Bonnet, ancienne commune des Deux-Sèvres qui s’est associée à Cholet en 1973. Elle deviendra le prolongement de la « rue du Général Galliéni » jusqu’à la « rue de Trémentines (49340)  https://fr.wikipedia.org/wiki/Trémentines» (voir le plan ci–dessous).

     Pour l’anecdote historique, la « rue de la Porte-Baron », située au sud de la ville, reçut le nom de « rue de Lescure » en 1816, sous la Restauration, mais l’a perdu après la révolution de 1830.

     On peut s’inquiéter désormais sur le devenir de la « rue Jacques Cathelineau », présente elle aussi au Puy-Saint-Bonnet aux côtés de Charette, Marigny et Sapinaud qui, eux, n’ont heureusement (?) pas leur équivalent dans les rues de la ville de Cholet.

          « À la suite des nombreuses réactions à cet article sur les réseaux sociaux, précisons qu’il n’y a, de la part de la mairie, aucune volonté de faire disparaître délibérément le nom d’un général vendéen, mais plutôt de résoudre un problème de doublon. Cholet reste toujours la commune qui possède dans ses rues le plus de références aux Guerres de Vendée. Aucune autre n’en a autant, même dans le département de la Vendée. »

Fin de citation.

   La réponse de la mairie de Cholet, ci-dessus ne nous surprend pas. Nous sommes en République et la Vendée Militaire n’est pas un sujet très important pour le maire sauf quand il s’agit de donner avec orgueil, des leçons républicaines sans aucun respect pour nous, lors de nos Journées Vendéennes.

Il oublie dans le cas présent, l’importance de « sa » ville de Cholet dans l’Histoire glorieuse des Guerres de Vendée.

   Mais après tout, nous serions bien des idiots de lui en vouloir. En effet, Louis de Lescure combattait ses ancêtres politiques.

    Alors, si cette décision d’un républicain n’est pas surprenante, j’en appelle aux associations dont la mission est la défense de la Mémoire Vendéenne, en particulier :

  • Le Souvenir Vendéen,
  • L’Association Vendée Militaire,
  • Mémoire du Futur,
  • Vérité pour la Vendée

    Il faut intervenir pour que Cholet retrouve une rue Louis-Marie de Lescure, qui d’ailleurs dans cette ville, mériterait bien mieux, une avenue ou un boulevard et attention pour la rue Jacques Cathelineau en danger !

    Mais peut-être depuis novembre, une montée aux créneaux a été faite, plus musclée que celle restée sans effet.

      Et si ces horribles fusions posent problème, le Puy-Saint-Bonnet peut créer pourquoi pas, une voie appelée : « Rue du Saint du Poitou » ou bien pour faire la différence avec la rue Louis-Marie de Lescure, une rue du Général de Lescure.

En union de Vendée et vive Louis de Lescure dans notre cœur !

Jean-Louis Caffarel

http://www.vendeensetchouans.com/archives/2019/11/13/37785873.html

 

Publié dans Blogs et sites mémoriels | Tagué , , , , , , , , , , | 1 commentaire

Gouvernement Castex… la dernière cartouche de la république ?

Merci à R.T. de de ses envois précis et précieux;

Publié dans Limites de la république | Tagué , | 1 commentaire

Les armoiries de « Louis XVII »sur la cathédrale de Rennes … !

   Inénarrable Ouest-« France » :

   Ce jour, en page « Histoires d’Ouest » on peut lire sous un cliché de la                                 cathédrale de Rennes : »Au centre, se trouve le fronton de calcaire affichant                                     les armes et le devise de Louis XVII : « A nul autre pareil ! ».Il est permis de                           penser  qu’il s’agit d’une traduction maladroite de celle de Louis XIV « Nec                          pluribus   impar« .                             

      Il est aussi permis de penser que le premier quotidien français par son tirage               n’a plus les moyens de rémunérer un correcteur un minimum cultivé.

 

Publié dans Rois et Reines de France | Tagué , , , , , , , , , , | 7 commentaires

Il y a 100 ans, le 11 juillet 1920, nous quittait la 19e comtesse de Teba, mieux connue sous le nom d’Eugénie de Montijo, veuve de Napoléon III.

                          https://histoiresroyales.fr/eugenie-de-montijo-11-juillet-1920-epouse-napoleon-iii/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Eugénie_de_Montijo

 

Publié dans Uncategorized | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Louis Chiren, Maître imagier de la « flotte providentialiste” offre aux royalistes le miracle de la transsubstantiation

AVIS IMPORTANT DE LOUIS  CHIREN,  Artiste et poète inspiré, d’oeuvres catholiques et royales  https://louischiren6.wixsite.com/peintreetpoete

     “La Charte de Fontevrault fondée par Monsieur Alain Texier le 25 août 1988 en l’abbaye royale homonyme, a l’autorisation de reproduire les textes ainsi que les oeuvres picturales de Louis Chiren pour l’ensemble de ses oeuvres

     Et afin que  vous n’oubliez rien du cadeau qui nous est fait; veillez à consulter le tableau récapitulatif des oeuvres de maître Louis Chiren .

https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2019/08/02/tableau-recapitulatif-des-oeuvres-de-maitre-louis-chiren/

Pour le coeur du Roy

        Cette illustration est née le 9 juillet 2017. À cette date nous commémorions le martyr de Marie Madeleine de Justamont et de ses compagnes en 1794 (1) . Elles furent cinquante-deux religieuses du Vaucluse à être arrêtées, accusées  « d’avoir voulu détruire la république par le fanatisme et la superstition« . Trente-deux d’entre elles seront décapitées et monteront à l’échafaud en chantant le Te Deum. Vingt échapperont à la mort par le décret de la convention (2) qui stoppera le massacre.

          L’œuvre s’est achevée ce 14 juillet 2017. Je passerai sur le triste épisode fêtée en ce jour. Le 14 juillet 1223 le roi Philippe Auguste(3)  rendait son âme à Dieu après quarante deux ans de règne. Son fils lui succèdera prenant le nom de Louis VIII le lion (4) . Il meurt le 8 novembre 1226 laissant son épouse Blanche de Castille dans le chagrin. Elle assurera la régence son fils n’ayant que douze ans. Cet enfant roi n’est autre que Louis IX (5) plus connu sous le nom de saint Louis qui laissera un souvenir impérissable dans l’âme de la sainte France.

      Cette œuvre vous présente un prêtre élevant l’hostie au moment de la consécration. La présence réelle de notre Seigneur est visible par le Sacré Cœur apparaissant au-dessus du tabernacle.

      La transsubstantiation est le terme que l’Église catholique emploie afin d’expliquer le miracle de l’eucharistie. Ce terme signifie littéralement la conversion d’une substance à une autre.

    Au moment de la consécration, le pain et le vin se transforment en corps et sang du Christ. Ils le sont réellement et substantiellement.

    Ils conservent leurs caractéristiques physiques où espèces (texture, goût, odeur et apparence) initiales mais la conséquence de ce miracle est la présence réelle du Christ dans les espèces consacrées.

    On parle de présence réelle au moment de la consécration et aussi longtemps que les saintes espèces consacrées subsistent. C’est ainsi que le culte du Saint-Sacrement connaîtra un essor important à l’époque baroque.

      Saint Augustin (6) indiquait : « que personne ne mange cette chair sans d’abord l’adorer…Nous pécherions si nous ne l’adorerions pas ».

     La doctrine de la transsubstantiation sera fixée par saint Thomas d’Aquin (7)  à partir de la métaphysique aristotélicienne.

   Des miracles eucharistiques auront lieu tout au long des siècles. À Paray-le-Monial il est conservé une carte géographique sur laquelle cent trente-deux lieux de miracles eucharistiques sont indiqués depuis le XIII ème siècle. Parmi eux nous pouvons citer celui qui eut lieu à Douai dans la collégiale Saint-Pierre en 1254 (8) . Le visage du Christ apparut dans l’hostie. Des pèlerinages ont encore lieu régulièrement.

    Nous pouvons dire avec une grande conviction que les mains consacrées des prêtres participent chaque jour dans le monde à ce miracle extraordinaire de la descente de notre Seigneur parmi nous au travers des saintes espèces.

   Les messes au décorum soigné et respectueux de ce miracle, les ors des autels, les objets liturgiques, les églises aux architectures grandioses participent à l’accueil de cette présence divine. Rien n’est trop beau pour recevoir le bon Dieu sur la terre.

    Plaise au ciel que demain la renaissance qui se fera par le bon plaisir de l’agneau immolé, redonne ses lettres d’or à la liturgie sacrée pour l’ensemble de l’Église afin que les âmes s’élèvent et que les vocations renaissent pour la plus grande gloire de Dieu.

    En cette année 2017 et tout spécialement ce 14 juillet, rappelons-nous l’une des prières qui furent transmises par la Très Sainte Vierge Marie aux enfants de Fatima le 13 juillet 1917 et qui s’adapte parfaitement à cette illustration:

« Très sainte Trinité, Père, Fils et Saint-Esprit, je vous adore profondément et je vous offre le très précieux Corps, Sang, Âme et Divinité de Jésus-Christ, présent dans tous les tabernacles de la terre, en réparation des outrages, sacrilèges et indifférences par lesquels il est lui-même offensé. Par les mérites infinis de son très Saint Cœur et du Cœur Immaculé de Marie, je vous demande la conversion des pauvres pécheurs« .

 Et encore

(1) Le 9 juillet nous avons fêté les Bienheureuses Martyres d’Orange. https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com                                          Les 32 religieuses martyres d’Orange témoignèrent jusqu’à la mort des valeurs républicaines. https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2019/10/19/les-32-religieuses-martyres-dorange-temoignerent-jusqua-la-mort-des-valeurs-republicaines                                                                                        https://www.canonisation-32-martyres-orange.fr/Memoire-des-Bienheureuses-Martyres-d-Orange.html                                                                                                     Jacques Bompard -Maire d’Orange-: “La Révolution ne s’est pas faite dans la joie et la bonne humeur”    https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2019/07/09/jacques-bompard-maire-dorange-la-revolution-ne-sest-pas-faite-dans-la-joie-et-la-bonne-humeur/       

(2) https://fr.wikipedia.org/wiki/Convention_montagnarde    

(3)  https://fr.wikipedia.org/wiki/Philippe_II_Auguste  

(4)  https://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_VIII_le_Lion    

(5) https://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_IX     

(6)  https://fr.wikipedia.org/wiki/Augustin_d%27Hippone      

(7) https://fr.wikipedia.org/wiki/Augustin_d%27Hippone         

(8) https://fr.wikipedia.org/wiki/Collégiale_Saint-Pierre_de_Douai                                      

Publié dans Blogs et sites catholiques, Blogs et sites providentialistes | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 10 commentaires

Les XXXII e Rencontres fontevristes du mardi 25 août 2020 auront bien lieu à Fontevraud l’Abbaye

    Chers amis fontevristes , nous attendions les dernières moutures réglementaires pour savoir comment nous allions organiser les toutes prochaines Rencontres. Or cette mouture, la voici.

   Décret n° 2020-860 du 10 juillet 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans les territoires sortis de l’état d’urgence sanitaire et dans ceux où il a été prorogé 

Article 3 En savoir plus sur cet article…
I. – Tout rassemblement, réunion ou activité sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public est organisé dans des conditions de nature à permettre le respect des dispositions de l’article 1er.
II. – Les organisateurs des rassemblements, réunions ou activités mentionnés au I mettant en présence de manière simultanée plus de dix personnes adressent au préfet de département sur le territoire duquel la manifestation doit avoir lieu, sans préjudice des autres formalités applicables, une déclaration contenant les mentions prévues à l’article L. 211-2 du code de la sécurité intérieure, en y précisant, en outre, les mesures qu’ils mettent en œuvre afin de garantir le respect des dispositions de l’article 1er du présent décret.

Nous pouvons donc maintenant nous organiser

Jour des Rencontres : Mardi 25 août 2020

Lieu de la Messe en rite extraordinaire . En voie de  finalisation par le Gouverneur de la Charte Madame Robert. Mais pas plus loin que Chinon ( 30 minutes à l’est de Fontevraud l’Abbaye). La messe devrait être célébrée  vers 10H30

Déjeuner (13 H)  et Chapître (15 H) de la Charte de Fontevrault. L’ensemble se passant  dans les locaux de l’hôtel avec  toute la  » distanciation sociale » nécessaire.

Hôtel de la Croix Blanche.   7 Place des Plantagenets, 49590 Fontevraud-l’Abbaye. Tél.  02 41 51 71 11. https://www.hotel-croixblanche.com

Informations sur l’hôtel

     Cet hôtel classique occupe un bâtiment en pierre calcaire datant de 1696. Il se trouve à 4 minutes à pied de l’abbaye royale de Fontevraud et à 4,7 km du château de Montsoreau.

        Les chambres colorées au style sobre disposent d’une télévision à écran plat et d’un accès Wi-Fi gratuit. Celles de catégorie supérieure présentent une décoration mariant le contemporain et le traditionnel. Elles possèdent des poutres apparentes et/ou une cheminée ornementale. Certaines chambres sont décorées selon des thèmes inspirés de Fontevraud.


  L’établissement comprend un bar élégant et un restaurant haut de gamme doté d’une cheminée et d’une terrasse intérieure. Il dispose aussi d’une piscine extérieure ouverte en saison, d’un parking privé et d’un service de location de vélos.

NDLRB. Comme  vous le verrez, nous avons du renoncer  à la  cérémonie  au pied du Monument  aux  morts pour cause de participation potentielle de plus de  dix personnes … ce  qui nous aurait obligé à faire une demande au Préfêt  !

    En  ce qui concerne le recueillement sur la tombe de l’abbé Pohu... Nous  vous en parlerons sur place

  J’actualiserai ce post régulièrement . Aussi merci de  conserver avec soin le  lien qui y conduit.

Publié dans Blogs et sites providentialistes, Charte de Fontevrault | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

17 juillet 2020. Centième supplique à Pontmain… pour le retour du roi de Jeanne.

  Mes biens chers Amis et pauvres Pèlerins du Roi,

 le 17 jjuillet , ce sera notre 100ème pérégrination à Pontmain pour implorer le retour, en France, du Roi de France. Cette 100ème Supplique est la marque de notre foi, foi en « Messire le Roi du Ciel Qui est Roi de France » comme Jeanne La Pucelle d’Orléans nous le rappelle avec son inébranlable insistance depuis 591 ans ; et la marque de notre persévérance dans la prière, explicitement demandée à tous les Français lorsque tout est perdu, par Notre-Dame de Pontmain avec sa maternelle insistance depuis 149 ans.La situation actuelle de notre pays, semblable sur bien des points, que je n’évoquerai pas ici, à celle de 1429 et celle de 1871, nous oblige aux mêmes conclusions et nous conduit à la même solution et au même remède : La prière de Marie pour le retour du Roi de Jeanne !

Pour ce 100ème mois de pèlerinage, je vous mobilise à nouveau avec insistance : C’est bien notre unique mission à Pontmain ! A tous ceux qui recevrons ce message :De grâce, pendant qu’il est encore temps pour venir, faites-vous une petite violence momentanée pour en éviter une qui pointe bien pire et plus longue. Messire le Roi du Ciel mendie notre reconnaissance de Sa royauté sur Sa France… pour la relever, et la restaurer « Douce France » !« Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez du repos pour vos âmes. Car mon joug est aisé, et mon fardeau léger. » C’est la prière qu’Il nous fait… Ne Le décevons pas!

 Programme de la 100ème Supplique : . En ce vendredi 17 juillet, mois du Très Précieux Sang, 591ème anniversaire du sacre de Charles VII à Reims, et pour ce 100èmepèlerinage, la Supplique inclura exceptionnellement à 10h30, dans l’église de Pontmain, la messe de forme liturgique saint Pie V.
Dite par Monsieur l’Abbé Raphaël d’Anselme, curé de la paroisse Saint Paterne de Vannes, cette messe mise sous le patronage de Monsieur l’Abbé Michel Guérin (curé de Pontmain en 1871), sera célébrée en remerciement de ces 100 Suppliques mensuelles déjà faites, et pour toutes les grâces et aides précieuses que Notre-Dame et son divin Fils « le Christ de Pontmain » nous donnent depuis ce 17 janvier 2012 où tout a commencé.

Nous leur demanderons particulièrement l’unité des pèlerins, leur protection, et l’accroissement de leur nombre pour que le Roi revienne plus rapidement. . L’après-midi se passera comme nous le faisons chaque fois :13h45 : A l’église paroissiale – Prologue : Prières à la Santissima Bambina, initiatrice de la Supplique,14h00 : Devant Notre-Dame de Pontmain, sur le parvis, présentation à Notre-Dame de la Supplique,14h20 : Devant la statue de Jeanne La Pucelle, demande de l’intercession de la sainte martyre de la Patrie,14h30 : 

Dans la Chapelle Jean XXIII, au 1er étage de la Maison des Oblats : Supplique (jusqu’à 16h45 environ) N’oubliez pas vos chapelet et livret de la Supplique.
(J’amènerai des livrets pour les nouveaux pèlerins qui n’en auraient pas). Courage et Espérance 

Bien à vous tous, 

Bien chers Amis et pauvres Pèlerins du Roi,

Ce courriel pour vous donner de plus amples informations sur l’organisation générales et les possibilités de venir à Pontmain à partir de Paris et de la région parisienne.

Organisation générale :

1. Merci à tous de me confirmer par retour votre venue ou non ; ceci pour avoir une estimation suffisamment précise du nombre de participants et, si nous sommes plus nombreux que d’ordinaire (80 ou 100 pèlerins), prendre les devants avoir une chapelle adéquate en taille ou éventuellement louer au relais le Bocage la salle Fougères ou autre.

2. Dans ces mêmes conditions d’affluence, et si vous comptez prendre votre de repas de midi, merci de retenir ce repas au Relais le Bocage au 02 43 30 26 00 (sous le nom de Chouandecoeur), de façon à être tous ensemble.

Bien sûr, vous n’êtes pas obligés, et vous pourrez déjeuner dans Pontmain comme vous l’entendez.

Voyage de Paris et Région parisienne :

Cette information s’adresse en particulier aux personnes de l’Association Universelle des Amis de Jeanne d’Arc (mais aussi à tout pèlerin n’ayant pas de moyen de transport et habitant Paris ou la RP).
Nous essayons de mettre en place : soit un grand car, soit un petit car, soit des voitures pour covoiturage à partir de Paris.
Bien entendu cela dépendra du nombre de personne intéressées qui se manifesteront auprès de moi (06 07 50 26 58) ET AUSSI auprès de Pierre Maire (06 80 72 72 77) qui, habitant Paris, est le mieux à même de choisir et mettre en place le moyen de transport le plus approprié au nombre de pèlerins.

Merci de nous répondre vite par retour.

Bien à vous,

Publié dans Blogs et sites catholiques, Blogs et sites providentialistes | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Le 9 juillet nous avons fêté les Bienheureuses Martyres d’Orange.

  Pendant la grande révolution, furent arrêtées et rassemblées à la prison d’Orange, cinquante-deux religieuses, appartenant à divers ordres religieux implantées dans les environs. Elles étaient accusées « d’avoir voulu détruire la République par le fanatisme et la superstition » !!!
    Leur crime consistait en réalité à avoir refusé d’abandonner la vie religieuse d’avoir persévéré autant qu’elles avaient pu dans la vie communautaire, et de ne pas avoir prêté les serments révolutionnaires.

Condamnées à mort par une « commission populaire » siégeant dans la chapelle Saint-Louis, trente-deux d’entre elles furent exécutées : 16 Ursulines, 13 Sacramentines, 2 Cisterciennes et 1 Bénédictine. NDLRB . Encore un bel exemple des valeurs républicaines ! 

Les vingt autres furent sauvées par la chute de Robespierre (le 28 juillet 1794) et libérées en 1795.

….

http://leblogdumesnil.unblog.fr/2008/07/08/107-le-9-juillet-nous-fetons-les-bienheureuses-martyres-dorange/

Et une  bonne nouvelle :

   Le mardi 9 juillet 2019 Mgr Jean-Pierre Cattenoz a célébré la messe qui a clôturé la neuvaine aux 32 bienheureuses martyres d’Orange. Cette année 2019 marque le 225e anniversaire du martyre à Orange, des 32 Bienheureuses.

https://nominis.cef.fr/contenus/saint/1473/Saintes-Martyres-d-Orange.html

Publié dans Limites de la république | Tagué , , , , , , , , , , , , | 1 commentaire

Voeu national au Sacré-Coeur

« Vœu National au Sacré-Cœur »
Espoir et salut de la France !
Le « Vœu national » est un projet de Vœu patriotique et spirituel dans le but de réaliser un jour officiellement la Consécration nationale de la France au Sacré-Cœur par les autorités morales, religieuses et politiques de notre malheureux pays… et permettre ainsi certainement une renaissance et véritable restauration morale, nationale, sociale, souveraine, politique, culturelle et spirituelle de notre pays, à l’image du Vœu de Louis XIII en 1638.
Cette demande a d’abord été révélée à Paray-le-Monial (en 1685) et réaffirmé ensuite le 17 juin 1689 (un siècle jour pour jour avant la Révolution française) à sœur Marguerite-Marie Alacoque (religieuse visitandine, canonisée en 1920, patronne de la France) et adressée au nom du Roi régnant Louis XIV.
Ce projet s’inscrit dans la continuité des Vœux (royaux et nationaux) précédents :
• du Vœu royal de Louis XIII : Consécration officielle de la France et de sa couronne à la Vierge Marie le 10 février 1638, célébrée traditionnellement le 15 août, pour remercier de la naissance « miraculeuse » de son fils Louis- Dieudonné qui deviendra le grand roi Louis XIV surnommé le « Roi Soleil ». Cette naissance (5 septembre 1638) a été obtenue suite à trois neuvaines d’Anne d’Autriche en l’honneur de Notre-Dame des Victoires, ND de Paris et de ND de Grâces (Cotignac) qui s’est terminé le 5 décembre 1737, soit précisément neuf mois jour pour jour après…
• du Vœu de Louis XV : en 1744 suite à une guérison, pour l’édification de la nouvelle Eglise Ste Geneviève patronne de Paris par Jacques-Germain Soufflot en 1755 qui deviendra malheureusement, avec la Révolution française, notre triste et lugubre « Panthéon national, temple de l’athéisme républicain… »
• du Vœu de Louis XVI : qu’il fit dans la prison du Temple à la veille de sa mort, où il reconnu que c’est parce que la consécration au Sacré-Cœur n’avait pas été pas été faîte par ses aïeux que les malheurs de la Révolution française s’abattaient sur son royaume : la France, sa personne et sa couronne…
• du Vœu national (de janvier 1871) lancé par Alexandre Legentil et Rohault de Fleury à Poitiers avec le soutien du Cardinal Pie pour édifier la Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre après la défaite Franco-prussienne, le traumatisme patriotique de la perte de l’Alsace-Loraine et les ravages de la Commune de Paris… Les promoteurs de la construction font ensuite appel à l’Assemblée nationale afin que l’église soit reconnue comme étant d’utilité publique. Après des débats houleux, la loi d’utilité publique est votée le 24 juillet 1873.
• du Patriotisme de la grande guerre : Ce projet s’inscrit aussi dans la continuité du message de Claire Ferchaud en 1917 au Président de la République Raymond Poincaré pendant la grande guerre de 14-18, et au Maréchal Ferdinand Foch, commandant suprême des Forces alliées, qui a consacré les Forces armées française au Sacré- Cœur le 16 juillet 1918 au cours d’une cérémonie privée, avant une bataille décisive, et le terrible sacrifice des nombreux poilus qui arboraient aussi le divin étendard…
• Au cours de la seconde guerre mondiale la colline de Montmartre fut largement bombardée par les alliés en 44 mais comme par miracle aucune bombe ne toucha la Basilique du Sacré-Cœur ; ce qui ne fut pas le cas pour la Cathédrale de Reims ou les villes de Caen, Rouen, Nantes et Cherbourg…
L’historien Miguel Rodriguez a montré que le concept de vœu est fondamental et s’inscrit dans une continuité populaire en France, en tant que « promesse faite à Dieu » « Du vœu royal au vœu national. Une histoire du XIXe siècle », (Cahiers du Centre de Recherches Historiques, n° 21, 1998 : disponible en ligne : http://ccrh.revues.org/2513 )


Contactez-nous : voeunational@yahoo.fr
Site national : http://voeu.national.free.fr/ (Officiel) http://www.facebook.com/VoeuNationalAuSacreCoeur (Facebook+1) 

Pour sympathiser avec le projet il suffit de réciter par jour un « Je vous Salue Marie » pour la France, ainsi qu’une Maxime aux intentions du Sacré-Cœur, exemple : « Cœur Sacré de Jésus, Sauvez la France ! »

Publié dans Blogs et sites catholiques | Laisser un commentaire

Versailles. Après la pluie, le beau temps . Après la république impie; le Roi trés chrétien.

Publié dans Uncategorized | Tagué , , | 13 commentaires