Une jeune chrétienne sur le point d’être violée par cinq musulmans de l’État Islamique les abat

Dans le nord est de la Syrie, un journal raconte l’exploit d’une jeune chrétienne sur le point d’être kidnappée par les djihadistes de l’État Islamique. Alors apparemment acculée, elle dégaine un pistolet automatique et abat cinq d’entre eux

La jeune chrétienne souhaite dire au monde « qu’ils [les membres de l’État Islamique] ne sont pas invincibles et qu’il suffit d’être formé pour retourner la guerre à notre avantage ». Elle dédie cette petite victoire au ‘Lion de Rojava’, un homme répondant au nom d’   Ashley Johnston *, Australien formateur des milices chrétiens du Nord de la Syrie.

http://www.europe-israel.org/2015/07/une-jeune-chretienne-les-abat/

——–

*http://www.francetvinfo.fr/monde/proche-orient/offensive-jihadiste-en-irak/ces-trois-occidentaux-ont-tout-quitte-pour-combattre-l-etat-islamique_838765.html

 

Posted in Blogs et sites identitaires | Tagged , , , | 1 Comment

QUAND LA PATRIE EST TRAHIE PAR LA REPUBLIQUE (par Jean Raspail)

Jean Raspail : toute l’Europe marche à la mort


Jean Raspail : toute l’Europe marche à la mortUn ami m’a envoyé ce texte du prophète Jean Raspail. Comme le Camp des Saints qui, déjà, en 1973, disait l’inconcevable invasion qui allait se produire et l’inconcevable suicide français qui irait de pair, cette analyse fait froid dans le dos. Mais elle a le mérite de ne pas laisser de côté les perspectives de Reconquête.

QUAND LA PATRIE EST TRAHIE PAR LA REPUBLIQUE (par Jean Raspail)

J’ai tourné autour de ce thème comme un maître-chien mis en présence d’un colis piégé. Difficile de l’aborder de front sans qu’il vous explose à la figure. Il y a péril de mort civile. C’est pourtant l’interrogation capitale. J’ai hésité.

D’autant plus qu’en 1973, en publiant « Le Camp des saints », j’ai déjà à peu près tout dit là-dessus. Je n’ai pas grand-chose à ajouter, sinon que je crois que les carottes sont cuites. Car je suis persuadé que notre destin de Français est scellé, parce qu’« ils sont chez eux chez moi » (Mitterrand), au sein d’une « Europe dont les racines sont autant musulmanes que chrétiennes » (Chirac), parce que la situation est irréversible jusqu’au basculement définitif des années 2050 qui verra les « Français de souche » se compter seulement la moitié – la plus âgée – de la population du pays, le reste étant composé d’Africains, Maghrébins ou Noirs et d’Asiatiques de toutes provenances issus du réservoir inépuisable du tiers monde, avec forte dominante de l’islam, djihadistes et fondamentalistes compris, cette danse-là ne faisant que commencer.

TOUTE L’EUROPE MARCHE À LA MORT

La France n’est pas seule concernée. Toute l’Europe marche à la mort. Les avertissements ne manquent pas – rapport de l’ONU (qui s’en réjouit), travaux incontournables de Jean-Claude Chesnais et Jacques Dupâquier, notamment -, mais ils sont systématiquement occultés et l’Ined pousse à la désinformation. Le silence quasi sépulcral des médias, des gouvernements et des institutions communautaires sur le krach démographique de l’Europe des Quinze est l’un des phénomènes les plus sidérants de notre époque.

Quand il y a une naissance dans ma famille ou chez mes amis, je ne puis regarder ce bébé de chez nous sans songer à ce qui se prépare pour lui dans l’incurie des « gouvernances » et qu’il lui faudra affronter dans son âge d’homme. Sans compter que les « Français de souche », matraqués par le tam-tam lancinant des droits de l’homme, de « l’accueil à l’autre », du « partage » cher à nos évêques, etc., encadrés par tout un arsenal répressif de lois dites « antiracistes », conditionnés dès la petite enfance au « métissage » culturel et comportemental, aux impératifs de la « France plurielle » et à toutes les dérives de l’antique charité chrétienne, n’auront plus d’autre ressource que de baisser les bras et de se fondre sans moufter dans le nouveau moule « citoyen » du Français de 2050.

LA PREMIÈRE HYPOTHÈSE : LES ISOLATS RÉSISTANTS

Ne désespérons tout de même pas. Assurément, il subsistera ce qu’on appelle en ethnologie des isolats, de puissantes minorités, peut-être une quinzaine de millions de Français – et pas nécessairement tous de race blanche – qui parleront encore notre langue dans son intégrité à peu près sauvée et s’obstineront à rester imprégnés de notre culture et de notre histoire telles qu’elles nous ont été transmises de génération en génération. Cela ne leur sera pas facile.

Face aux différentes « communautés » qu’on voit se former dès aujourd’hui sur les ruines de l’intégration (ou plutôt sur son inversion progressive : c’est nous qu’on intègre à « l’autre », à présent, et plus le contraire) et qui en 2050 seront définitivement et sans doute institutionnellement installées, il s’agira en quelque sorte – je cherche un terme approprié – d’une communauté de la pérennité française.

Celle-ci s’appuiera sur ses familles, sa natalité, son endogamie de survie, ses écoles, ses réseaux parallèles de solidarité, peut-être même ses zones géographiques, ses portions de territoire, ses quartiers, voire ses places de sûreté et, pourquoi pas, sa foi chrétienne, et catholique avec un peu de chance si ce ciment-là tient encore.

Cela ne plaira pas.

Le clash surviendra un moment ou l’autre. Quelque chose comme l’élimination des koulaks par des moyens légaux appropriés. Et ensuite ?

Ensuite la France ne sera plus peuplée, toutes origines confondues, que par des bernard-l’ermite qui vivront dans des coquilles abandonnées par les représentants d’une espèce à jamais disparue qui s’appelait l’espèce française et n’annonçait en rien, par on ne sait quelle métamorphose génétique, celle qui dans la seconde moitié de ce siècle se sera affublée de ce nom. Ce processus est déjà amorcé.

LA SECONDE HYPOTHÈSE : LA « RECONQUISTA »

Il existe une seconde hypothèse que je ne saurais formuler autrement qu’en privé et qui nécessiterait auparavant que je consultasse mon avocat, c’est que les derniers isolats résistent jusqu’à s’engager dans une sorte de « Reconquista » (lire «De la Reconquête Française» – de Marc Noé) sans doute différente de l’espagnole mais s’inspirant des mêmes motifs. Il y aurait un roman périlleux à écrire là-dessus.

Ce n’est pas moi qui m’en chargerai, j’ai déjà donné.

Son auteur n’est probablement pas encore né, mais ce livre verra le jour à point nommé, j’en suis sûr.

Ce que je ne parviens pas à comprendre et qui me plonge dans un abîme de perplexité navrée, c’est pourquoi et comment tant de Français avertis et tant d’hommes politiques français concourent sciemment, méthodiquement, je n’ose dire cyniquement, à l’immolation d’une certaine France (évitons le qualificatif d’«éternelle» qui révulse les belles consciences) sur l’autel de l’humanisme utopique exacerbé.

Je me pose la même question à propos de toutes ces associations omniprésentes de droits à ceci, de droits à cela, et toutes ces ligues, ces sociétés de pensée, ces officines subventionnées, ces réseaux de manipulateurs infiltrés dans tous les rouages de l’État (éducation, magistrature, partis politiques, syndicats, etc.), ces pétitionnaires innombrables, ces médias correctement consensuels et tous ces « intelligents » qui jour après jour et impunément inoculent leur substance anesthésiante dans l’organisme encore sain de la nation française.

LES RENÉGATS DE LA FRANCE

Même si je peux, à la limite, les créditer d’une part de sincérité, il m’arrive d’avoir de la peine à admettre que ce sont mes compatriotes. Je sens poindre le mot « renégat », mais il y a une autre explication : ils confondent la France avec la République.

Les « valeurs républicaines » se déclinent à l’infini, on le sait jusqu’à la satiété, mais sans jamais de référence à la France. Or la France est d’abord une patrie charnelle. En revanche, la République, qui n’est qu’une forme de gouvernement, est synonyme pour eux d’idéologie, idéologie avec un grand « I », l’idéologie majeure.

Il me semble, en quelque sorte, qu’ils trahissent la première pour la seconde. Parmi le flot de références que j’accumule en épais dossiers à l’appui de ce bilan, en voici une qui sous des dehors bon enfant éclaire bien l’étendue des dégâts. Elle est extraite d’un discours de Laurent Fabius au congrès socialiste de Dijon, le 17 mai 2003 : « Quand la Marianne de nos mairies prendra le beau visage d’une jeune Française issue de l’immigration, ce jour-là la France aura franchi un pas en faisant vivre pleinement les valeurs de la République. »

Puisque nous en sommes aux citations, en voici deux, pour conclure:

« Aucun nombre de bombes atomiques ne pourra endiguer le raz de marée constitué par les millions d’êtres humains qui partiront un jour de la partie méridionale et pauvre du monde, pour faire irruption dans les espaces relativement ouverts du riche hémisphère septentrional, en quête de survie. » (Président Boumediene, mars 1974.)

Et celle-là, tirée du XXe chant de l’Apocalypse : « Le temps des mille ans s’achève. Voilà que sortent les nations qui sont aux quatre coins de la terre et qui égalent en nombre le sable de la mer. Elles partiront en expédition sur la surface de la terre, elles investiront le camp des saints et la ville bien-aimée. »

Jean Raspail                         http://resistancerepublicaine.eu/2016/05/24/jean-raspail-toute-leurope-marche-a-la-mort/

Et pour se rappeler  ce que la forme républicaine des Gouvernements  a déjà fait subir à l’Autriche par exemple, voir :  https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2016/05/23/depuis-le-4-juin-1920-traite-de-trianon-la-forme-republicaine-du-gouvernement-que-lon-pense-a-clemenceau-na-jamais-pu-proteger-lautriche/

Posted in Action royaliste, Blogs et sites catholiques, Blogs et sites identitaires, Limites de la république, Société traditionnelle | Tagged , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment

Depuis le 4 juin 1920 (Traité de Trianon), la forme Républicaine du Gouvernement (que l’on pense à Clémenceau) n’a jamais pu protéger l’Autriche.

   Et ce n’est pas le dernier président Autrichien qui vient d’être élu qui lui rendra  sa grandeur passée .  “L’écologiste Alexander Van der Bellen l’emporte de 30 000 voix”

http://www.liberation.fr/planete/2016/05/23/autriche-l-ecologiste-alexander-van-der-bellen-l-emporte-de-30-000-voix_1454583

Par LIBERATION — 23 mai 2016 à 16:37 (mis à jour à 17:35)

L’archiduc_Charles_d’AutricheOui au retour des Hasbourg sur le trône d’Autriche-Hongrie en la  personne de  Charles de Habsbourg-Lorraine  https://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_de_Habsbourg-Lorraine

Et pour aller plus loin : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ordre_de_succession_au_tr%C3%B4ne_d’Autriche-Hongrie

———

Le 4 juin 1920 était signé au Grand Trianon, à Versailles, le traité dit de Trianon, qui après les traités de Versailles et Saint Germain en Laye poursuivait la mise en application des conséquences de la guerre de 1914-1918, avec l’organisation du démantèlement des empires centraux.

De l’empire austro-hongrois naissait une Hongrie réduite, perdant les deux tiers de son territoire, passant de 325 411 km² avant la guerre à 92 962 km² après la signature du traité. Le pays perd son accès à la mer via la Croatie, rattachée au Royaume des Serbes, Croates et Slovènes, future Yougoslavie, et des territoires peuplés de Hongrois sont intégrés à la Roumanie (Transylvanie), à la Serbie (Voïvodine), à la Tchécoslovaquie. Malheur aux vaincus !

http://alternatives-economiques.fr/blogs/abherve/2013/06/04/nostalgie-quand-tu-nous-tiens-retour-sur-le-traite-de-trianon/

Sur les 325 000 km 2 que totalisait la superficie de la Hongrie, 232 000 furent distribués, l’Autriche en reçut 4 000, la Roumanie 102 000, la Serbie 63 000 ainsi que la Bohême. Après le traité de Trianon, la Hongrie ne comptait plus que 93 000 km 2 (cette surface fut amputée après la Seconde Guerre mondiale, la Hongrie ayant dû céder d’autres territoires près de Bratislava en Tchécoslovaquie de l’époque). Cette répartition territoriale sans déplacer les populations (deux millions de personnes) changea leur nationalité en les installant sous de nouvelles autorités politiques. La Hongrie perdait également sans compensation 58 % de son réseau ferroviaire, 43 % de ses terres arables, 83 % de ses ressources en minerai de fer. Un événement dans cette suite historique fut le retour après référendum de la ville de Sopron, d’abord attribuée à l’Autriche, au sein de la nation hongroise. Certes, l’irrédentisme hongrois ne facilita pas l’entente et la coopération avec ses voisins, mais ce traité, au lieu d’être fondateur de sécurité pour l’avenir, fut considéré comme un « traité châtiment » par les Hongrois.

http://voyage.michelin.fr/web/destination/Hongrie/histoire-culture/La_Hongrie_avant_et_apres_le_traite_de_Trianon

Posted in Uncategorized | Tagged , , | 1 Comment

Annonce du pèlerinage extraordinaire à Pontmain des vendredi 17 et samedi 18 juin 2016

Pontmain1

Annonce du pèlerinage extraordinaire à Pontmain des vendredi 17 et samedi 18 juin 2016

 

Jubilé de la Supplique à Dieu pour le retour du Roi à Pontmain

Pour le 50ème pèlerinage mensuel de la Supplique de Pontmain, nous y organisons un pèlerinage extraordinaire de deux jours, les vendredi 17 et samedi 18 juin 2016.

Pourquoi extraordinaire ?

Parce que ce Jubilé a lieu le 17 juin, le jour-même de l’anniversaire du message du Sacré-Cœur à sainte Marguerite-Marie (17 juin 1689), message destiné au fils aîné de son Cœur, le roi de France Louis XIV.

Aussi, ces deux jours seront à la fois deux jours de prières et d’information :chouandecoeur@orange.fr

. Prière d’abord, tout spécialement le vendredi 17 juin avec la Supplique qui aura lieu comme à l’accoutumée de 14h00 à 17h00 dans la chapelle des Missions (au rez-de-chaussée du Bât. des Oblats, derrière le chœur de la basilique) – Il est à remarquer que pour ce Jubilé, la Supplique du 17 juin se fera un vendredi, jour de la Passion et de l’ouverture du Cœur de Jésus.

. Information et formation ensuite, avec trois conférences sur un thème unique : Le Sacré-Cœur de Jésus et la France.

Vous tous, gens de bonne volonté, qui avez l’amour de votre pays chevillé au cœur et inquiets du salut de la France, venez sans tarder implorer « Notre-Dame de Pontmain, la Madone de la France en Péril » (Mgr Richaud, Évêque de Laval – Lettre pastorale du 2 janvier 1940)

Merci de contacter :

François-Xavier PACHOT – dit Chouandecoeur (au 06 07 50 26 58 ou à chouandecoeur@orange.fr).

Posted in Blogs et sites catholiques, Blogs et sites providentialistes | Tagged , , , , , , , , , , , , | 1 Comment

Henri d’Orléans confirme les règles de succession au trône de France !

13226965_619995151491112_5015174593214693913_n

 Son  fils aîné François sera le prochain comte de Paris et  son fils cadet Jean Duc de Vendôme exercera  les  fonctions de régent.  

Il sera assisté par un conseil de Régence  lui associant, son cousin Charles-Louis et Jacques d’Orléans, frère du comte de Paris. 

Le Prince François a une passion pour les chevaux et va bien dit de son frère aîné le duc de Vendôme.

Via la page Facebook de la CMI. Frédéric de Natal, CJA.

Et  pour  ceux  doués en langue étrangère.                           http://www.monarquiaconfidencial.com/otras_casas_reales/Francia-nombra-regente-segundo-hijo_0_2713528623.html

Posted in Action Orléaniste | Tagged , , , , , , , , | 2 Comments

Paris. Des bandes armées tentent d’envahir l’hôtel des Invalides

https://www.facebook.com/groups/1476146742674255/1717675965187997/?notif_t=group_activity&notif_id=1463656610117300

http://www.20minutes.fr/insolite/1847827-20160518-o-vient-video-militaires-agresses-invalides

L’on nous communique :

Vendredi 12 mai 2016. Il se dit  que les  chefs  de  ces  bandes armées  avaient promis la  vie sauve au Gouverneur des Invalides  et  à ses hommes  si l’accès de l’hôtel royal leur  était assuré … Mais le Gouverneur des Invalides a refusé  d’ouvrir les grilles…

Autre temps, mêmes moeurs. 14 juillet 1789.

Le prince Charles-Philippe d’Orléans:cela donne juste envie de pleurer pour cette pauvre France”

………………………………………………

  “Dix millions de français pacifiques ont défilé en famille pendant des mois contre le mariage pour tous. Dans tous les médias, les socialistes et journalistes les ont traité d’extrémistes, de réactionnaires, de catholiques intégristes, etc …

Depuis deux mois que les gauchistes manifestent, plus de 400 policiers ont été blessés, et aujourd’hui ces soit-disant “anti fascistes” ont essayé de brûler vifs deux d’entre eux. AUCUN socialiste, communiste ou écolo n’est descendu ce jour dans la rue pour défendre les policiers, AUCUN !!!

Par contre, tous ceux-là, avec François Hollande à leur tête, n’ont pas hésité la semaine dernière à envahir les médias pour traiter de fascistes ceux ayant obtenu l’annulation du concert d’un illustre inconnu spécialisé dans l’insulte à la France, homophobe et raciste, pour commémorer nos héros de guerre.

C’est le monde à l’envers. Et cela donne juste envie de pleurer pour cette pauvre France…”

Paroles du prince Charles-Philippe d’Orléans, duc d’Anjou

https://www.facebook.com/ducdanjou

Posted in Limites de la république | Tagged , | 2 Comments

Jacques Toubon confond les Pieds noirs et les Harkis avec les immigrés.

Et en plus  ça  (Jacques Toubon) s’intitule  “Défenseur des droits https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9fenseur_des_droits

Plus loin, pour tordre le cou à certains « mythes » qui circuleraient sur l’immigration contemporaine, Jacques Toubon devient carrément abject : « Aucune période de l’histoire de l’immigration, aussi intense soit-elle, n’a modifié le socle des valeurs républicains communes. Ni le million de rapatriés et harkis au début des années 60, pas plus que tous les Portugais, Espagnols, Italiens, Algériens, Marocains, Tunisiens, venus – pour travailler – dans les années 60 et 70. Ni les immigrés subsahariens que l’indépendance des États africains a conduits en Europe. »

Sans aucune espèce de décence, le Défenseur des droits confond les pieds-noirs (parfaitement français) et les harkis (qui ont mérité de devenir français par le sang versé) avec immigrés récents. Un délire suffisant pour invalider l’intégralité de ce tissu d’âneries. Les rapatriés, comme leur nom l’indiquait, n’étaient en aucun cas des immigrés.

http://www.bvoltaire.fr/gabrielrobin/pour-jacques-toubon-les-pieds-noirs-etaient-des-immigres,257358

Posted in Limites de la république | Tagged , , , , , , | 2 Comments

Oberver le Ramadan est quand même plus festif que de respecter la discipline du Carême, Non ?

konkramadan-3

Image | Posted on by | Tagged , | Leave a comment

De l’utilité eschatologique des querelles des prétendants au trône de France ?

Le Seigneur, dans Sa grande sagesse permettrait-il aux prétendants actuels de se nier mutuellement pour réveiller l’esprit monarchique en France? Le “terrain” serait-il labouré pour préparer les sillons du “Roi caché?”

AgDG

Posted in Uncategorized | Tagged , | 1 Comment

jeudi 25 août 2016. Nous passerons l’essentiel de la Saint Louis dans le domaine de Mestré *

* (49590. Fontevraud l’Abbaye) http://www.domaine-de-mestre.com/domaine-d-exception.html

En ce Lundi de Pentecôte, nous avons le plaisir de  vous  communiquer ce qui suit :

Saint Louis-Marie Grignion de Montfort est mort il y a 300 ans, le 28 avril 1716, à Saint-Laurent-sur-Sèvre (France) . Les Rencontres Fontevristes du 25 août 2016 au domaine de Mestré (49450 Fontevraud l’Abbaye ) seront pour nous l’occasion d’honorer sa mémoire dans un lieu, le domaine de Mestré où, rejeté par l’Abbaye royale, il passa la nuit accompagné de son âne.

https://dictionnaireordremonastiquedefontevraud.wordpress.com/2016/04/22/louis-marie-grignion-de-montfort-rejete-au-monastere-de-fontevrault-va-passer-la-nuit-au-domaine-de-mestre/

Quant à nous ,

• Nous y assisterons à la Sainte Messe qui sera célébrée en rite extraordinaire dans l‘oratoire du domaine
• Nous y déjeunerons ( 25 € hors café et  vin facturés individuellement) dans des salons dont le lien suivant  vous donnera un avant-goût élégant. http://www.latabledemestre.com/index.html
• Nous y tiendrons le Chapitre de la Charte de Fontevrault.

Pour ceux qui s’interrogeraient sur les raisons pour lesquelles nous n’assisterons pas cette année à la Sainte Messe dans l’église Saint-Michel-de-Fontevraud, voici ce que je peux vous dire en peu de mots.

Ces deux dernières années, M. Le Curé en charge de l’église paroissiale n’avait vu aucun obstacle à ce que, au vu des documents présentés, notre aumônier général, M. l’Abbé de Durat, CJA, puisse célébrer la messe à Saint-Michel. Il n’en a pas été de même cette année et ce malgré les efforts de notre amie  Irène Pincemaille, CJA, Gouverneur (H) 2006-2009 de la Charte de Fontevrault. 

Nous nous garderons bien de prendre part à ce débat entre deux éminents ecclésiastiques,  nous réjouissant plutôt que la Providence ( LETTRE APOSTOLIQUE EN FORME DE MOTU PROPRIO* de SS le Pape Benoît XVI du 7 juillet 2007) nous ait ainsi permis de rendre hommage à Saint Louis Marie Grignon de Monfort en des lieux qu’il illustra.

Alain Texier. CJA. Président fondateur de la Charte de Fontevrault

Posted in Action royaliste, Blogs et sites providentialistes | Tagged , , , , , , , , , , , | 1 Comment