L’Ordre Militaire et Hospitalier de Saint-Lazare de Jérusalem et de Notre-Dame du Mont-Carmel honore de sa présence les cérémonies commémoratives de la mort de Louis XVI à Limoges

 

p1040540

De gauche à droite, à la sortie de la messe de requiem celébrée pour le roi Louis XVI et pour la France, Pascal Gambirassio d’Asseux, Loïc Barataud, Alain Texier, M° Philippe Pichon.

 

p1040542

De droite à gauche, dans la  cave  voûtée du Restaurant le Croquembouche sis  place Haute Cité où le  repas avait été servi M° Philippe Pichon de la Lieutenance , Flor Maria Munoz Banales comtesse Gambirasio d’Asseux de la Lieutenance et Alain Texier.

 

 

stlazare1

Lieutenance de l’Ordre Militaire et Hospitalier de Saint-Lazare de Jérusalem et de Notre-Dame du Mont-Carmel

L’Ordre des Hospitaliers de Saint-Lazare de Jérusalem, constitué vers 1060, placé sous la règle de saint Augustin et sous la protection spirituelle des Patriarches Grecs Melkites de Jérusalem, est considéré comme le plus ancien de la Chrétienté parce qu’il tient ses racines d’une très ancienne communauté de moines arméniens ayant établi son principal hôpital près la porte Saint-Lazare de Jérusalem en 530 pour soigner les lépreux.

Durant les Croisades, les chevaliers lépreux de l’Ordre de Saint-Lazare de Jérusalem ont participé à la défense des Lieux Saints. Au demeurant, la Règle des autres Ordres chevaleresques (notamment l’Ordre du Temple et celui des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem appelé plus tard Ordre de Malte) commandait que leurs chevaliers atteints de ce mal aillent rejoindre les rangs de l’Ordre de Saint-Lazare. L’Ordre de Saint-Lazare s’est ainsi militarisé durant cette période (comme d’ailleurs l’Ordre de l’Hôpital Saint-Jean), puis la Bulle du Pape Alexandre IV « Cum a Nobis Petitur », du 11 avril 1254, l’a confirmé en tant qu’Ordre Religieux, Militaire et Hospitalier, c’est-à-dire que les chevaliers prononçaient leurs vœux monastiques tout en participant aux soins des malades. Il est à souligner le caractère initialement œcuménique de l’Ordre, alors composé d’Arméniens, de Grecs melkites, de Grecs orthodoxes, de catholiques romains.

L’Ordre de Saint-Lazare participa aux importantes batailles (prise de Saint-Jean d’Acre, Gaza, Damiette, La Mansourah) tout au long de l’existence du Royaume de Terre Sainte jusqu’à la chute de Saint-Jean d’Acre en 1291. Le roi Louis VII, au retour de la 2ème croisade en 1149, avait ramené avec lui quelques chevaliers de Saint-Lazare car il estimait beaucoup cet Ordre et lui fit de nombreux dons, en premier lieu le château royal de Boigny (près d’Orléans), qui constitua le siège magistral de l’Ordre en Europe à partir duquel celui-ci rayonna dans toute l’Europe médiévale.

Au cours de cette période, les chevaliers fondèrent des Grands Prieurés dans les royaumes européens avec la protection des souverains respectifs. Toutefois, c’est en France, sa seconde patrie après la Terre Sainte, qu’il connut son plus grand développement et où il sera considéré, aux XVIIème et XVIIIème siècles comme le plus prestigieux des Ordres en France après les Ordres du Roi (Ordre unis de Saint-Michel et du Saint-Esprit). Le roi Philippe le Bel avait d’ailleurs décidé en 1308 de le prendre sous sa protection, ce que firent, à sa suite, tous les rois de France jusqu’en 1830, mais ce qui n’ôtait en rien le caractère souverain de l’Ordre.

Au XVIème siècle, le Prieuré de Capoue (Italie-Sicile) fit sécession et fut uni à l’Ordre de Saint-Maurice de la Maison de Savoie ; à la même époque, l’Ordre connut quelques autres séparations portant création de plusieurs branches en raison de la fondation d’Eglises séparées de Rome : Protestantisme et Anglicanisme ; à l’image d’ailleurs de ce qui se produisit pour l’Ordre de Malte dont on connait aujourd’hui plusieurs rameaux.

En 1608, Henri IV, converti au catholicisme depuis 1593, décida d’unir l’Ordre de Saint-Lazare de Jérusalem et l’Ordre de Notre-Dame du Mont-Carmel créé à sa demande par le Pape Paul V. Cependant, Henri IV, par Lettres patentes du 29 mai 1609 entendit confirmer formellement qu’en aucun cas l’Ordre de Saint Lazare n’était supprimé en raison de cette union.

L’Ordre de Saint-Lazare de Jérusalem joua également un rôle de premier plan dans le cadre de la Marine de guerre française sur le rivage atlantique avec comme port d’attache Saint-Malo. Le Grand Maître de l’Ordre reçut le brevet de chef d’escadre avec droit de commander celle-ci à part en cas de jonction avec la flotte royale et de ne relever directement que du général en chef (le Chef d’Etat-Major des armées d’aujourd’hui). En 1677, l’Ordre fonda une académie de Marine, située rue Saint-Claude dans le Marais. Parmi ses élèves, on comptera le chevalier de Brienne-Conflans qui devait devenir vice-amiral et maréchal de France. Aux XVII-XVIIIème siècles, la flotte de l’Ordre comptait 10 frégates avec comme mission de faire la chasse aux pirates, principalement de la Biscaye et d’Ostende et de protéger le littoral breton des Anglais, ce que la Marine royale n’avait pas les moyens de réaliser. L’Ordre assumait également l’éducation des futurs officiers, par l’administration de l’Ecole militaire de Paris.

A la fin du XVIIIème siècle, le Pape Clément XIV, par la bulle « Militarium Ordinum Institutio » du 10 décembre 1772 prononça la sécularisation et le caractère laïc des deux Ordres unis ce qui, notamment, autorisa les chevaliers à se marier. En 1774, un concordat pour des actions communes et une reconnaissance mutuelle fut conclu entre les Ordres unis de Saint-Lazare de Jérusalem et de Notre-Dame du Mont-Carmel et l’Ordre de Malte. Enfin, il ne faut pas oublier que des chevaliers de Saint-Lazare participèrent à la Guerre d’Indépendance américaine (1775-1783).

Pendant la Révolution française, la plupart des chevaliers de Saint-Lazare combattirent dans l’Armée Catholique et Royale ou dans l’Emigration (l’Armée des Princes). Le futur Louis XVIII, alors comte de Provence, lors de son exil, confirma le caractère œcuménique de l’Ordre par la remise de la croix de l’Ordre à des personnalités issues des différentes confessions chrétiennes : en 1799, le Tsar Paul Ier, son fils, le futur Tsar Alexandre Ier et plusieurs membres de la famille impériale et de la haute aristocratie russe (Orthodoxie) et, en 1807, le Roi Gustave IV de Suède, le Prince Frédéric de Suède et plusieurs gentilshommes suédois (Protestantisme). Les trois fins de l’Ordre, telles qu’elles sont énoncées aujourd’hui, se trouvaient ainsi réunies : les œuvres hospitalières, le concours à l’unité entre les Chrétiens, le maintien des valeurs et traditions chevaleresques.

En 1841, l’Ordre renoua avec ses origines orientales en se plaçant sous la protection spirituelle du Patriarche grec melkite catholique Maximos III Malzoum lors de sa visite à Paris et poursuivit ses actions hospitalières durant tout le XIXème siècle, tant en Orient (en Tunisie, notamment) qu’en Occident.

Tout au long du XXème siècle, malgré le séisme des deux guerres mondiales, l’Ordre se maintint en France, en Espagne et au Royaume Uni. En 1936, l’Ordre fonda « l’œuvre des pauvres lépreux » et, durant la seconde guerre mondiale, il créa un service d’ambulance pour le front : « l’Anglo-American Corps » portant les insignes de l’Ordre et l’inscription « Service Hospitalier de l’Ordre de Saint-Lazare », en activité jusqu’à l’armistice de juin 1940. De 1942 à 1945, il créa « les Volontaires secouristes de Saint-Lazare » afin de porter secours aux blessés lors des bombardements. Il prit part aux actions de Résistance et, en 1947, son chef reçu une citation à l’ordre de la Nation avec une reconnaissance de l’Etat pour « le Corps lazariste ». A partir de la seconde moitié du XXème siècle, les Grands Prieurés furent progressivement rétablis en Europe et en Amérique.

En 1973 et 2004, des divergences lors de l’élection du Grand Maître conduisirent à des scissions et à la coexistence de trois Juridictions : celle dirigée par duc de Brissac, celle dirigée par François de Bourbon, duc de Séville et celle dirigée par le prince Charles-Philippe d’Orléans, duc d’Anjou. Les deux premières se sont réunifiées en 2006 sous la Grande Maîtrise du duc de Séville. Depuis 2008, le Grand Maître en est Don Carlos Gereda y de Borbón, marquis d’Almazán.

En 2010, la troisième Juridiction élut Grand Maître le comte Jan Dobrzensky Z Dobrzenicz comme successeur du prince Charles-Philippe d’Orléans.

En 2012, certains membres influents de cette Juridiction entreprirent de transformer sa nature œcuménique, spécificité de l’Ordre depuis ses origines, en Institution strictement catholique, excluant ainsi tous les confrères d’autres confessions. De nombreux membres quittèrent alors celle-ci et fondèrent la Lieutenance de l’Ordre de Saint-Lazare de Jérusalem et de Notre-Dame du Mont-Carmel.

Le choix du nom de « Lieutenance » indique cependant la volonté de ne pas ajouter une nouvelle Juridiction de l’Ordre, au sens strict, mais de regrouper, pour lors, ceux qui entendaient maintenir la tradition de l’Ordre en attendant de voir comment les choses pourraient évoluer. La Lieutenance de Saint-Lazare entretient des relations suivies et confraternelles avec la Juridiction placée sous la Grande Maîtrise de Don Carlos Gereda y de Borbón, marquis d’Almazán.

Les relations entre le Vatican et l’Ordre de Saint-Lazare : précisément en raison de sa nature œcuménique, l’Ordre de Saint-Lazare ne peut être reconnu formellement par le Vatican, à la différence, notamment, des Ordres de Malte et du Saint-Sépulcre parce que ces derniers sont exclusivement catholiques romains. Cependant, en témoignage de son union dans la foi chrétienne avec le Saint-Siège, des prêtres catholiques romains sont régulièrement désignés par leurs évêques respectifs comme chapelains dans l’Ordre.

Citons, pour terminer, quelques personnalités célèbres des XIX et XXème siècles qui furent chevaliers de Saint-Lazare ou membres du Comité créé en 1844 pour soutenir ses actions, notamment en Terre Sainte et en Egypte  : Alfred de Vigny, Alphonse de Lamartine, Victor Hugo, Alexandre Dumas, le comte Joseph de Maistre, le duc de Clermont-Tonnerre, le comte de Montalembert, le Dr Albert Schweitzer, le cardinal Liénart, évêque de Lille, le général de Castelnau, l’amiral Lacaze, le général Weygand, Henri Bordeaux, le duc de Levis-Mirepoix, le cardinal Baudrillart, recteur de l’Institut Catholique de Paris (tous quatre membres de l’Académie Française).

* Ordre international, en France association régie par la loi du 1er juillet 1901

Pascal GAMBIRASSO D’ASSEUX  membre de la Lieutenance

 

Posted in Action royaliste | Tagged , , , , , | 2 Comments

Dieu n’a pas interdit de sourire. 12 Janvier 2016.”Le roi caché”?

15941484_1475504305803655_4439754934472350625_n

Image | Posted on by | 1 Comment

Le site de l’ICRSP de Limoges annonce la messe du 21 Janvier 2017 en la chapelle des Papillons.

 

b_1_q_0_p_0Samedi 21 janvier  2017

Messe chantée de Requiem 

pour le roi Louis XVI et les victimes de la Révolution 

http://icrsp-limoges.blogspot.fr

 

Posted in Blogs et sites identitaires | Tagged , , | Leave a comment

Le Populaire du Centre a bien voulu annoncer la messe commémorative du 21 Janvier 2017 à Limoges.

pop

Le Populaire du 17 janvier 2017 p. 17.

Posted in Uncategorized | Tagged , | 1 Comment

Philippe Pichon (IMRF Limousin) relaye les cérémonies du 21 janvier 2017 à Limoges.

louisxvi2017

Image | Posted on by | Tagged , , , | 4 Comments

La subtilité des analyses n’est pas toujours comprise par certains royalistes, hélas !

Alain Texier

je viens d’écouter la radio… nous sommes toujours en république . Un rapide coup d’eil sur ma documentation m’a confirmé que nous n’avions plus de roi depuis au moins 1830 et au plus 1848.

C’est donc qu’aucun prétendant au trône n’a réussi depuis longtemps à convaincre les Français de restaurer la Monarchie …

C’est donc aussi qu’à vue humaine , la pérennité de la république est assurée. Nous devrions donc cesser d’affirmer les uns contre les autres que notre prince “lave plus blanc”. Utiliser ses forces vives à critiquer le prince que l’on ne sert pas n’aboutit qu’ à renforcer la république il y a longtemps, depuis au moins 1830 et au plus 1848, que les royalistes épuisent leurs forces à ce jeu stérile.

Philippe Houbart

Il vous a fallu écouter la radio et consulter votre documentation pour constater que nous sommes en république ! C’est vraiment le grand rendez-vous des comiques, aujourd’hui ! 

Alain Texier

Au moins avec vous @ Philippe Houbart, le premier degré , ça marche . Ah … Ah … Ah !

Echange d’ “analyses” (?) mises en ligne  sur la  page Facebook  Un roi, mais lequel ?

Posted in Action royaliste | Tagged , | 2 Comments

Le Chanoine Guimbretiere (ICRSP) annonce la messe pour le roi à la Chapelle des Papillons ( Limoges) le 21 Janvier 2016.

Dimanche 15 janvier : Deuxième dimanche après l’Épiphanie

10h45 : Grand’Messe à saint Antoine

Jeudi 19 janvier : Mémoire de saints Marius, Marthe, Audifax et Abachus, martyrs

11h : messe à saint Antoine

Lundi 16 janvier : saint Marcel Ier, pape et martyr

Pas de messe

Vendredi 20 janvier : saints Fabien, pape et Sébastien, martyrs

9h  :messe à saint Antoine

Mardi 17 janvier : saint Antoine, abbé

Pas de messe

Samedi 21 janvier : sainte Agnès, vierge et martyre

10h45 : messe chantée de Requiem pour le roi Louis XVI et toutes les victimes de la Révolution

Mercredi 18 janvier : Chaire de St Pierre Apôtre à Rome

Pas de messe

Dimanche 22 janvier : Troisième dimanche après l’Épiphanie

10h45 : Grand’Messe à saint Antoine

Posted in Action royaliste, Fêtes catholiques, Limites de la république | Tagged , , , , | 1 Comment

3 éme secret de Fatima. Apostasie de l’Eglise et rôle majeur de l’Ukraine consacré à Marie en 1058.

Comme d’habitude;  La Charte de Fontevrault  ne  valide, pas  plus  qu’elle ne l’invalide,  ces annonces du plus pur style apocalyptique … Et comment le pourrait-elle d’ailleurs ? Ce qu’elle peut  faire en revanche, c’est  vous informer  de leur  existence … puisqu’elles existent.  Et puis  après,  Dieu tirera  sans difficulté le  bon grain de l’ivraie.

Et que l’on ne  vienne pas nous dire  que la Charte de Fontevrault , agissant ainsi, fait la “promotion”  sans discernement de telle ou telle chapelle puisque , tant  qu’à faire, mieux  vaut  que ces annonces soient mises sur notre site où elles sont précédées des lignes  que  vous venez de lire

LE PÈRE MALACHI MARTIN, LE TROISIÈME SECRET DE FATIMA, LA RUSSIE ET L’UKRAINE

Malachi ( NDLRB . Tiens  “Malachi(e)”….)  Martin est un prêtre jésuite diplomate du Vatican, linguiste pratiquant 14 langues, assyriologue et paléographe dont les compétences furent largement utilisées pendant les Conclaves. En poste au Vatican pendant de nombreuses années, Malachi Martin en avait beaucoup appris sur certaines coulisses… Il accomplit certaines missions délicates pour le cardinal Augustin Bea (dont il était le secrétaire privé), et pour les papes Jean XXIII et Paul VI dont il était un ami proche. En tant que membre du Conseil Consultatif du Vatican, M. Martin détenait des informations privilégiées en rapport avec les secrets de l’Église et les problèmes mondiaux, dont le 3ème Secret de Fatima
Témoignage de Suzanne Pearson : Les châtiments ont commencé dès 1960 !

Suzanne Pearson – qui eut pour directeur spirituel le Père Malachi Martin – livre, dans le N° 107 de la revue « Fatima Grusader » du Père Gruner, de précieux renseignements sur le 3ème Secret de Fatima et sur les punitions que Dieu va infliger au monde. (Copie du N°107 sur le site)

Elle y écrit : « Le châtiment qui va venir sera le pire de vos cauchemars, à la puissance ‘exponentielle’, tels sont les mots du Père Malachi Martin qui a lu le 3ème Secret ».

Le 3ème Secret de Fatima fut communiqué au Père Malachi Martin par le Cardinal Bea lui-même, dont nous vous disions plus haut qu’il fut son secrétaire privé, à l’époque où le pape Jean XXIII lut le texte du Secret.

A une question de Suzanne Pearson, le P. Martin répondit :
« L’Apostasie dans l’Église constitue la toile de fond ou le contexte du 3ème Secret. L’Apostasie [châtiment spirituel] a déjà commencé ! Mais les châtiments prédits dans le Secret sont bien réels, ce sont aussi des châtiments physiques et ils sont terribles ! »

Le Père Malachi Martin tenu au silence sous serment.
Le Père Malachi Martin expliqua à sa dirigée qu’avant de lire le 3ème Secret, il avait dû prêter le serment de ne pas le révéler. Tenu par ce serment, il ne pouvait donc parler que de tout ce qui gravitait autour de lui sans révéler le Texte lui-même !

En 1998, une année avant sa mort, il dit encore : «Vous savez, si le Vatican révélait le 3ème Secret ce serait un tel choc chez les gens, que les églises seraient immédiatement remplies de fidèles à genoux, les confessionnaux de toutes les églises, cathédrales et basiliques seraient pleins à craquer, même le samedi soir ! »

En tout cas, ce n’est pas ce qui s’est produit depuis le 26 juin 2000 lorsque le Vatican « révéla » ce pseudo 3ème secret ! C’est le contraire qui se passe ! Les églises se vident de plus en plus, les scandales se multiplient et les confessionnaux se sont transformés en placards pour ranger le matériel de nettoyage !!!

Deux ans auparavant, en avril 1996, le Père Malachi Martin fut interviewé par un journaliste, malgré sa fatigue et sa santé déclinante il fut très clair, contrairement aux Autorités Romaines qui nous ont menti et roulés dans la farine avec ce faux secret donné effrontément au monde le 26 juin 2000 !

Ce qui va suivre dans l’interview est à couper le souffle, car ne l’oublions pas, cela date d’avril 1996, on ne pouvait donc encore rien savoir de ce qui se passe aujourd’hui en 2014 en Ukraine et en Russie ! Mais lui, le P. Malachi Martin en savait bien plus que nous aujourd’hui puisqu’il connaissait le 3ème Secret de Fatima.

Voici la question qui lui fut posée : Quel est le rôle de la Russie dans le Secret de Fatima ?
Malachi Martin répond : « Très important ! Si on croit aux révélations de Notre Dame de Fatima, le salut du monde, la guérison de TOUS ses maux, commencera en Ukraine et en Russie. C’est pour cela que la Vierge avait tant parlé de la Russie, qui, la première, devait être guérie de ses erreurs, car elle permettra ensuite au reste du monde d’aller mieux et de guérir de ses péchés. C’est un Message très mystérieux puisqu’on aurait pu croire que selon nous, Occidentaux, le salut du monde viendrait de l’OUEST. Mais NON ! Selon Fatima, notre salut viendra de l’EST, et en particulier de la Russie et de l’Ukraine, ce qui est extraordinaire en soi. »

Chaque mot du Père M. Martin est d’une importance capitale ! Il nous livre ici (en 1996) la clé de compréhension de ce qui arrive aujourd’hui sous nos yeux en 2014 concernant le conflit qui oppose l’Ouest (USA et UE) à l’Est (la Russie et l’Ukraine).

Nous comprenons pourquoi les Américains, suivis de ses sous-fifres les Européens, sont si intéressés par l’Ukraine en faisant tout ce qu’ils peuvent pour que cette nation, qu’est l’Ukraine, soit en conflit avec la Russie… afin que le Plan de Dieu pour le salut du monde n’aboutisse pas. Bien évidemment, c’est sans le savoir que les USA, aidés par l’UE apostate, travaillent pour l’ENNEMI !

C’est donc, selon le Plan de Dieu, la Russie qui devra, la première, être guérie de ses maux… et directement après l’Ukraine, en sortant très certainement du conflit qui l’oppose actuellement à la Russie. Et seulement ensuite les autres nations du monde pourront être guéries !!!

Mais que possède l’Ukraine (45 millions d’habitants) par rapport à la Russie (144 millions d’habitants) qui puisse permettre au monde de retrouver le bon chemin ? Personne n’avait jamais mentionné l’Ukraine ayant une relation avec le 3ème Secret de Fatima. Personne, sauf le Père Malachi Martin !!!

En 1914 la Vierge Marie est apparue en Ukraine dans un petit village de Hrushiv, exactement 3 ans avant Fatima ! Elle est apparue aux villageois au-dessus de la coupole de la petite église en bois de la Sainte Trinité.

Ce qu’Elle leur a dit fait froid dans le dos : « Pendant 80 ans, votre foi sera combattue et vous aurez à souffrir pour la défendre »

« Nous savons, dit le Père Malachi Martin, que des millions d’Ukrainiens ont souffert terriblement de la persécution communiste installée en Russie à partir de 1917. Dès l’arrivée des Bolcheviks au pouvoir, ils ont exterminé des millions d’Ukrainiens, les évêques d’Ukraine ont été pratiquement TOUS exterminés ainsi que les prêtres !

L’apparition de la Vierge Marie en 1914 avait eu raison, l’histoire nous l’a confirmé. Mais Notre Dame n’avait pas oublié ce petit village de Hrushiv en Ukraine, puisqu’Elle est revenue le 27 avril 1987, exactement un an, jour pour jour, après la grave catastrophe de la centrale nucléaire de Tchernobyl. En effet, la Vierge Marie est encore apparue au-dessus de l’église et Elle a délivré un Message à une petite fille Ukrainienne de 10 ans, Marina Kizyn. Les Catholique, les Orthodoxes, les Protestants, les Juifs et les Musulmans, et même les athées, qui ont eu le privilège de voir la Vierge Marie dans cette mystérieuse lumière argentée, jusqu’au 15 août, l’ont décrite portant une magnifique robe sombre, correspondant à l’icône de La Théotokos de Vladimir. Environ 500.000 personnes au total ont assisté aux apparitions de la Vierge jusqu’au 15 août.

La Vierge délivra alors ce Message à la petite Marina Kizyn :

« …Les temps sont venus, ceux qui ont été annoncés comme étant LA FIN DES TEMPS.

Voyez la désolation qui recouvre le monde…,

Priez pour la Russie… S’il n’y a pas de retour à la chrétienté en Russie, il y aura une Troisième Guerre mondiale et le monde entier courra à la ruine…

Je viens à vous avec des larmes aux yeux, et je vous implore : Priez et travaillez pour le bien et pour la gloire de Dieu.

L’Ukraine a été le premier pays à se consacrer à la Reine des Cieux, et pour cela je vous ai tous pris sous ma garde. Travaillez pour Dieu, car sans cela il n’y a pas de bonheur et personne ne gagnera le Royaume Divin. [L’Ukraine a été officiellement consacrée à la Vierge en 1058]

Vous devez atteindre mon Cœur et vivre en Unité…

Jésus-Christ Roi et moi-même protégeons l’Ukraine pour la gloire et le futur du royaume de Dieu sur la terre.

Les Ukrainiens doivent devenir les apôtres du Christ auprès des Russes, car si le christianisme ne revient pas en Russie, il y aura une Troisième Guerre Mondiale.

L’Ukraine est cruciale pour la conversion de la Russie…

Et c’est la Russie qui convertira l’OUEST.

L’étincelle de TOUT cela viendra de l’Ukraine.

Il est important de faire quelques remarques sur le Message donné à la petite Marina Kizyn par la Vierge Marie.

1) La Mère de Dieu annonce clairement que nous sommes à la fin des temps : «Les temps sont venus, ceux qui ont été annoncés comme étant LA FIN DES TEMPS. » « Ceux qui ont été annoncés » par les Saintes Écritures bien entendu !

2) Marie nous dit que le monde est en pleine désolation : « Voyez la désolation qui recouvre le monde… » Ce Message date de 1987 ! Que de désolations encore plus grandes depuis cette date !

3) Il nous faut absolument prier pour la Russie : « Priez pour la Russie… S’il n’y a pas de retour à la chrétienté en Russie, il y aura une Troisième Guerre mondiale et le monde entier courra à la ruine… » Car nous le savons, cette grande Nation n’est toujours pas consacrée au Cœur Immaculé de Marie et n’est toujours pas convertie en revenant à l’Unité Catholique. Malgré la disparition du Communisme en 1991, la Russie reste donc toujours la menace des nations du monde si cette consécration n’est pas faite.

4) « L’Ukraine a été le premier pays à se consacrer à la Reine des Cieux et pour cela je vous ai tous pris sous ma garde. Travaillez pour Dieu, car sans cela il n’y a pas de bonheur et personne ne gagnera le Royaume Divin. Vous devez atteindre mon Cœur et vivre en Unité… » Étant donné que l’Ukraine est chère à Marie du fait de sa consécration à la Reine des Cieux en 1058, elle sera donc préservée par Marie du faux pas dans lequel les USA et l’UE tentent de faire tomber l’Ukraine en la mettant en porte à faux contre la Russie. Les Ukrainiens doivent travailler pour la gloire de Dieu et non pour les biens illusoires que les USA et l’UE lui font miroiter, « car sans cela il n’y a pas de bonheur et personne ne gagnera le Royaume Divin. »

5) « Jésus-Christ Roi et moi-même protégeons l’Ukraine pour la gloire et le futur du royaume de Dieu sur la terre. » Nous avons une promesse divine, malgré les apparentes circonstances contraires d’aujourd’hui, Notre Seigneur et la Mère de Dieu protégeront l’Ukraine des tentations diaboliques des USA et de l’UE. Et du même coup, la Vierge Marie nous annonce le futur Royaume de Dieu sur la terre !

6) « Les Ukrainiens doivent devenir les apôtres du Christ auprès des Russes, car si le christianisme ne revient pas en Russie, il y aura une Troisième Guerre Mondiale. L’Ukraine est cruciale pour la conversion de la Russie… » En 1987, la Russie était toujours sous le régime Communiste, ce qui n’est plus le cas depuis 1991, cela veut-il dire que la Russie soit revenue au Christianisme authentique ? Non, puisqu’elle n’est toujours pas consacrée au Cœur Immaculée de Marie, seule condition pour que cette Nation soit réellement convertie et revenue à l’Unité Catholique. Les Ukrainiens ont donc un rôle essentiel pour la Russie, ils doivent être « les apôtres du Christ auprès des Russes » et non comme le fait le gouvernement Ukrainien actuel, des adversaires.

7) « Et c’est la Russie qui convertira l’OUEST. L’étincelle de TOUT cela viendra de l’Ukraine. » Comme nous l’a très bien dit le Père Malachi Martin : « Selon Fatima, notre salut viendra de l’EST, et en particulier de la Russie et de l’Ukraine, ce qui est extraordinaire en soi. » « L’étincelle de TOUT cela viendra de l’Ukraine. »

J’ai l’intime conviction que l’Ukraine, aidée par Notre Seigneur Jésus-Christ et la Vierge Marie, reviendra aux bonnes dispositions qu’elle avait vis-à-vis de la Russie avant le renversement du gouvernement du président Viktor Lanoukovytch (pro Russe) remplacé par Oleksandr Tourtchynov (pro Européen). Car l’Ukraine sans la Russie est condamnée à la ruine économique…

En effet, selon l’agence de notations Standard et Poor’s, l’économie de l’Ukraine s’effondre. Ses experts ont baissé brutalement leur pronostic pour l’économie ukrainienne. Selon des estimations mises à jour, le PIB cette année diminuera non de 3, mais de 7 % ! En plus, les experts de l’agence ne voient même pas de chance que la crise ukrainienne s’amenuise dans un proche avenir.

Que va-t-il arriver à l’économie ukrainienne ? Personne ne peut donner une réponse précise à cette question, même pas un économiste hors pair. L’analyste de la SARL KFS-GROUP Roman Andreev dit :

« Les perspectives de l’économie ukrainienne pour les années à venir ne sont pas bonnes. Premièrement, Kiev perd le marché russe. Deuxièmement, les prix de l’acier et du blé que l’Ukraine exporte baissent. Dans le pays, en ce moment, ont lieu des hostilités à grande échelle, ce qui ne profite pas non plus à l’économie du pays. L’économie de l’Ukraine ne réussira pas à modifier rapidement ces tendances négatives. »

L’Ukraine sombrera pour longtemps dans un marécage de dettes. En effet, l’Occident (USA et UE, c.-à-d. l’OUEST) ne s’occupe pas de bienfaisance : tous les crédits sont octroyés avec un grand taux d’intérêt. À la fin de l’année, la dette nationale de l’Ukraine s’approchera de 60 % du PIB ! Alors, à quoi les Ukrainiens ordinaires devront-ils s’attendre ? »

NDLRB .Il faut  peut -être savoir  raison garder  à propos de ce  “marécage” . Ainsi la  dette publique française, « au sens de Maastricht » estimée par l’Inseee  a été évaluée à la fin du deuxième trimestre 2016 à 2 170,6 milliards d’euros  soit 98,4 % du PIB .https://fr.wikipedia.org/wiki/Dette_publique_de_la_France

He bien, à une nouvelle révolte de la société ukrainienne contre ceux-là mêmes qui les ont menés à la ruine totale de leur pays et ainsi réaliser enfin ce que le Seigneur et la Vierge Marie attendent d’eux : devenir « les apôtres du Christ auprès des Russes » ainsi « l’étincelle de TOUT cela viendra de l’Ukraine » lorsqu’elle sera revenue de son périple illusoire des sirènes de l’OUEST !

Car ce qui compte pour les USA et l’UE, en un mot pour les pays de l’OTAN (Alliance Atlantique), ce n’est très certainement pas l’Ukraine, ses habitants et leur bien-être, car la stratégie militaire de l’OTAN n’a aucun état d’âme pour quoi que ce soit ni pour qui que ce soit. Ce qui compte surtout, c’est que les USA puissent rapprocher ses troupes militaires le plus près possible de la frontière russe, et c’est pour cela que l’OUEST est venu mettre la pagaille en Ukraine, afin de renverser le gouvernement du président Viktor Lanoukovytch (pro Russe) pour le remplacer par Oleksandr Tourtchynov (pro Européen).

http://dafeizhontadoukoz.org/Pere-Malachi-Martin.htm

Posted in Blogs et sites providentialistes | Tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 3 Comments

C’EST LA PÉRIODE DES SOLDES….au SOUVENIR CHOUAN de BRETAGNE…AUSSI !

C’EST LA PÉRIODE DES SOLDES….au SOUVENIR CHOUAN de BRETAGNE…AUSSI !

Publié le 14 janvier 2017 par culture

Un écrivain connu pour ses écrits en faveur de la défense de la mémoire de ceux qui se sont soulevés pour la défense de leurs libertés entre 1792 et 1815, au risque de perdre tout, y compris la vie et leurs biens, ce qui fut presque toujours le cas, s’était engagé à prendre 200 DVD de la conférence filmée par un professionnel à Grand Champ le 17 avril 2013.

Malgré une copie écran de son engagement à prendre ces 200 DVD aucune suite n’a été donnée. Si la trésorerie du Souvenir Chouan de Bretagne est très satisfaisante un “Debet” dans une trésorerie d’Association laisse une trace peu glorieuse du débiteur.

Ce “Debet” ne sera pas effacé. La vente de ces DVD au prix de fabrication permettra au SCB de retrouver son investissement et à son Président de retrouver une partie des fonds qu’il avait investis, la trésorière de l’époque ayant refusé de financer cette initiative (bien qu’acceptée par le Bureau).

Ce DVD est vendu (bradé) au prix de fabrication plus les frais de port pour la modique somme de 6,50 € (six € et 50 cts) frais postaux compris, c’est à dire à perte.

Souvenir Chouan de Bretagne, 2 rue de Solferino, 44130 Fay de Bretagne

Lors du lancement de ce film le prix de vente (11€) permettait d’envisager un début d’investissement pour réaliser un  DVD sur la Chouannerie Morbihannaise  et en particulier le Débarquement de Carnac et le désastreux échec de Quiberon. Ce qui aurait été passionnant. Il est maintenant inutile de l’envisager.

A chaque DVD commandé sera jointe une copie écran de la commande non respectée.

Le Souvenir des Révoltés de 1792 – 1815 est un acte de Mémoire, pas un lucre !

Noël Stassinet, Président du Souvenir Chouan de Bretagne

http://souvenirchouandebretagne.over-blog.com/2017/01/c-est-la-periode-des-soldes.au-souvenir-chouan-de-bretagne.aussi.html

Posted in Blogs et sites mémoriels | Tagged , , | 3 Comments

Plein feux sur l’Islam sans fard.

16105946_561950010681060_1201479071173646247_n-4

Image | Posted on by | Tagged , , | 1 Comment