Découvrez la métaphore de la cathédrale effondrée . Il ne nous reste plus que les fondations, hélas.

La métaphore de la cathédrale effondrée descriptive de la France de 1962 – date de parution de l’ouvrage dont cet avant-propos est extrait – s’impose à notre réflexion bien plus encore aujourd’hui. Elle ne contredit pas les doctrines initiales de l’Action française – Pierre Debray le montre : elle les actualise, conformément à la méthode maurrassienne. La déchéance du Pays réel réclame désormais qu’il soit presque intégralement reconstruit et impose au Politique d’abord !  des conditions, une temporalité différentes de ce qu’elles furent vers l’année 1900. Les nouvelles générations en charge, dorénavant, de l’avenir de l’Action française et du royalisme français, sont aujourd’hui familières de ces problématiques. Ce 41ème grand texte – choisi pour son actualité – montre aussi que leurs aînés avaient très tôt ouvert la voie, avec une extrême lucidité.  Lafautearousseau       

 

1695207205.jpgLa cathédrale effondrée – Avant-propos

Depuis un siècle et demi, la France était semblable à une cathédrale, dont la Révolution, comme une foudre, aurait détruit le faite. Le noble édifice, désormais découronné, s’ouvrait, par ce grand vide, à toutes les bourrasques de l’histoire. La France était devenue un corps privé de tête, le roi ; dépouillé de son âme, Dieu.

Les murs cependant demeuraient intacts, d’apparence, soutenus par ces arcs boutants qu’étaient l’Église, l’Armée, la Justice, l’Administration. Les Français devenaient sans doute stupides, lorsqu’ils se rendaient aux urnes, mais le reste du temps, ils continuaient de pratiquer les antiques vertus. L’existence qu’ils menaient dans leur métier, dans leur commune, dans leur famille, était réglée, comme avant 1789, par les traditions domestiques. L’artisan, le commerçant, le paysan, l’ouvrier conservaient le trésor de leur honneur, le patrimoine de leurs fidélités. Ceux-là mêmes qui se déclaraient pacifistes les jours d’élection se précipitaient aux frontières dès que le tocsin sonnait, pour annoncer que la patrie était en danger.

Pourtant, le libéralisme privait de leurs protections corporatives les travailleurs des fabriques, des mines, et la première révolution industrielle se développait dans l’anarchie. Par centaines de milliers, les hommes, les femmes, les enfants étaient arrachés à la terre, et parqués dans les faubourgs sur-urbains. Ainsi se constituait une gigantesque armée de déracinés, qui campaient aux abords de la cité, soumis à l’obsession du chômage, ne possédant rien que leurs bras nus, menant l’existence la plus incertaine et la plus précaire. Le sort des serfs était certes plus enviable que le leur, que le seigneur, du moins, ne pouvait pas priver de la glèbe. Et, même celui des esclaves, que son intérêt bien compris interdisait au maître de priver de nourriture.

La bourgeoisie libérale inscrivait la liberté, l’égalité, la fraternité au fronton des monuments publics. Quelle liberté laissait-elle à ces malheureux, sinon celle de mourir de faim, lorsque survenait, avec une effrayante régularité, l’une de ces crises cycliques qui scandaient les progrès de l’industrie ? Alors que les puissances d’argent gouvernaient, l’égalité faisait figure de dérision. La fraternité devenait une insulte pour ces masses affamées et désespérées, dont les insurrections étaient sauvagement réprimées. Aucun régime moins que la république bourgeoise n’a été avare du sang ouvrier.

C’était jeter le prolétariat dans les bras subversifs, plus rigoureux encore que les premiers, puisqu’ils prétendaient faire passer les principes démocratiques de l’abstraction politique dans la réalité sociale. Comment n’aurait-il pas été internationaliste ? On lui refusait sa place dans la nation. Il ne faisait d’ailleurs qu’imiter le capitalisme apatride. Comment n’aurait-il pas été anticlérical ? M. Thiers, athée notoire et massacreur exemplaire, ne prétendait-il pas employer le clergé comme une gendarmerie supplémentaire ?

Pourtant, le prolétariat avait trouvé, parmi les élites catholiques et monarchistes, des dévouements et des protections. De grandes voix s’élevaient dans le pays qui proposaient des remèdes à ses maux. Pour éviter qu’elles soient entendues, les républicains usèrent de la diversion anticléricale. Ce qui présentait, pour eux, deux avantages : d’une part, ils mystifiaient le peuple, le détournant du catholicisme social, d’autre part, ils reprenaient l’entreprise de déchristianisation arrêtée par le Concordat napoléonien. L’égoïsme, l’avarice, la dureté de cœur du personnel républicain s’additionnaient ainsi de ses préjugés idéologiques pour empêcher la réforme de la société industrielle. En définitive, le dogme qui veut qu’il n’y ait pas d’ennemi à gauche le portait à préférer la révolution socialiste, qui du moins participait, comme lui, de la subversion.

Néanmoins, la résistance des grands contre-révolutionnaires du début du siècle parvint longtemps à sauver l’essentiel. Il fallut, pour venir à bout des structures traditionnelles, le double coup d’accélérateur du gaullisme, celui de 1944 et celui de 1958. Désormais, les arcs-boutants sont fissurés, ébranlés, parfois démantelés. L’Église de France ? On mesure aujourd’hui les conséquences de la condamnation de l’ « Action Française », que beaucoup prirent, sur le moment, pour un acte simplement politique. Les prêtres sillonnistes s’introduisirent dans les grands séminaires, les militants démocrates colonisèrent l’action catholique et les syndicats chrétiens. Eux-mêmes considèrent, maintenant, avec effroi leur postérité progressiste. L’Armée ? Le corps des officiers a été disloqué, recru d’humiliations, de répressions, de reniements. Les meilleurs de ses chefs ont été jetés en prison, contraints à l’exil, envoyés dans de lointaines garnisons. Sous prétexte de préparer une guerre atomique, on met en place une armée de robots. La Justice ? Il n’y a plus d’autre droit que l’arbitraire d’une volonté particulière. L’Administration ? Elle se bureaucratise. On pousse aux postes les plus élevés de sa hiérarchie les hommes imbus de l’idéologie technocratique.

Il n’y a plus d’esprit public. Tout ce qui conserve, dans la société, une position indépendante est, méthodiquement, soumis aux contraintes étatiques. Tout ce qui garde la volonté d’entreprendre se voit découragé par système. Une politique de centralisation abolit ce qui restait des libertés communales, remplace partout le responsable par le gestionnaire, intervient jusque dans les familles pour disputer aux parents le choix de l’éducation et de l’orientation des enfants. En même temps que les institutions sclérosent, étouffent les cellules vivantes, les mœurs se dégradent. La grande presse, spéculant sur la bassesse de l’âme, exploite tous les scandales et toutes les immoralités.

Dans ces conditions, nous ne saurions purement et simplement reprendre les analyses de nos maîtres, car celles-ci datent d’une époque où la société demeurait saine, si l’État était corrompu. Ils opposaient le pays réel au pays légal, le même pays d’ailleurs, mais pris soit dans son abstraction démocratique, soit dans son expression concrète. Au moment où cette distinction passe dans le langage courant, elle tend à perdre sa valeur, puisque la société s’étatise à mesure que l’État se socialise. Il n’y a pratiquement plus d’activité qui ne soit de quelque manière contrôlée, réglementée, et à la limite, commandée par la bureaucratie dirigeante.

De même, nos maîtres estimaient que, pour empêcher la ruine de la cathédrale, il suffisait de restaurer la clef de voûte. S’ils y étaient parvenus, tout aurait été, effectivement, sauvé. Ce ne fut pas. Comment jeter une clef de voûte sur une ruine ? Elle s’effondrerait avec elle. Il ne subsiste plus que les fondations, que le dessein général de l’édifice. La France ressemble à ces cités antiques, Glanum ou Amporia, que le barbare a rasées au sol, mais dont on retrouve, en creusant, le plan, inscrit dans la pierre.

Il faut nous contenter, pour l’heure, de jeter sur le chantier une bâche de fortune, et travailler humblement, en partant du bas, de ce qui demeure, qui n’est pas beaucoup.

Nous avons à reconstruire la société en même temps que l’État. Cette double tâche pose des problèmes nouveaux. La fidélité à nos maîtres commande de nous attacher à leur méthode, l’empirisme organisateur, plutôt qu’aux résultats contingents qu’ils ont obtenus, par l’usage, d’ailleurs correct en son temps, de cette méthode. Nous n’avons pas à les répéter, scolairement, en mauvais élèves, mais à les imiter. Être empirique, cela consiste à constater que le temps fait son œuvre. Pour le pire, comme pour le meilleur. Être organisateur, cela consiste à partir de ce qui existe, afin d’en conserver les formes et de les projeter dans un avenir qu’il nous appartient d’inventer. 

Pierre Debray

Avant-propos de « La Cathédrale effondrée », Les Cahiers de l’Ordre Français, Henri Massis, Pierre Debray et Louis Daménie, 1er Cahier, 1962, pages 5-9. Ce numéro était constitué de cinq essais étudiant successivement la crise de la civilisation chrétienne, la subversion du droit, le rôle de l’État, les conditions de l’unité française, les problèmes de la légalité et de la légitimité.

La publication par Lafautearousseau de ce 41e grand texte est aussi l’occasion de saluer par delà le temps un maître et un ami dont le rôle intellectuel et militant au sein de l’Action française fut éminent et déterminant pendant plusieurs décennies dans le seconde moitié du siècle dernier. Il fut un phare de la réflexion maurrassienne pour toute une génération. LFAR  

http://lafautearousseau.hautetfort.com/archive/2017/05/24/grands-textes-xli-%C2%A0-pierre-debray-la-cathedrale-effondree-5947392.html

Posted in Action royaliste | Tagged , , | Leave a comment

Présidentielles 2017. Tout va désormais le plus mal possible dans le plus mauvais des mondes possibles.

Image | Posted on by | Tagged | 1 Comment

Renseignement: Le général de corps d’armée Christophe Gomart, patron de la DRM, quitte l’armée pour le priv

Le général de corps d’armée Christophe Gomart, http://www.defense.gouv.fr/ema/directions-et-services/la-direction-du-renseignement-militaire/la-drm/biographie-du-directeur-du-renseignement-militaire/le-directeur-du-renseignement-militaire directeur du renseignement militaire (DRM)  https://fr.wikipedia.org/wiki/Direction_du_Renseignement_militaire depuis août 2013

et proche de Jean-Yves Le Drian quitte l’armée.

Il rejoint le groupe Unibail* pour devenir son directeur de la sûreté et de l’ingénierie immobilière.

http://www.bvoltaire.fr/actu/renseignement-le-patron-de-la-drm-quitte-larmee-pour-le-prive/?mc_cid=6c6b92c058&mc_eid=81b4bf3cde

*https://www.businessimmo.com/contents/83630/unibail-rodamco-nomme-le-general-christophe-gomart-directeur-groupe-de-la-surete-et-de-l-ingenierie-immobiliere

NDLRB. L’on ne peut  certes pas critiquer un grand serviteur de l’Etat de penser un jour à exercer des activités plus rémunératrices . Pour autant, l’on ne pourra pas s’empêcher de penser  que le  changement de responsables à la tête de l’état entraine ipso facto en république des changements à la tête de structures que le  chef de l’Etat  entend contrôler.           Un roi serait  moins soucieux de  contrôler de telles structures puisqu’elles seraient  déjà , par  définition , toutes dans sa main. Pensez  y, messieurs les républicains soucieux  de l’avenir de votre pays.

Posted in Limites de la république | Tagged , , , , | Leave a comment

Je voudrai pouvoir m’installer au Maroc ou en Tunisie, ou en Algérie . C’est Juste une petite demande pour passer ma retraite !!!

C’est Juste une petite demande pour passer ma retraite !!!

  • Je m’adresse aux musulmans de France. Ma famille et moi souhaiterions nous installer au Maroc, en Tunisie ou en Algérie.
  • Mes voisins et amis étant très attachés à moi, aimeraient me suivre, ainsi que leur famille, les amis de leur famille, ainsi que les amis des amis des amis.
  • Nous serons donc très nombreux dans votre pays ; étant tous catholiques, il faudrait prévoir la construction d’églises, ainsi que le blocage de certaines rues pour nos processions (rassurez-vous, chez nous c’est une fois par an pour la Vierge Marie, et pas 5 fois par jour ..)
  • Nous souhaiterions que vos fêtes religieuses soient supprimées, car cela pourrait heurter la communauté chrétienne à laquelle nous appartenons.

        Comme il y aura les enfants des amis de mes amis, nous demandons également de pouvoir participer aux sorties scolaires avec notre crucifix autour du cou, et notre sandwich au jambon à la cantine des écoles et au boulot.

    Nous demandons également de pouvoir nous baigner sur une plage en bikini ou monokini sans être importuné par des personnes en burkini. 

    Comme parfois nous faisons du naturisme Pourriez-vous aussi nous indiquer des plages nudistes? 

     Au cas où cela nous serait refusé, pourriez-vous nous indiquer l’adresse des postes de police afin que nous puissions déposer plainte pour discrimination ?

   Je vous remercie d’avance pour votre compréhension !

    Ha ! j’oubliais, si ma petite fille met le feu à votre drapeau au cas où l’équipe française gagne un match, pourriez-vous être aussi ·indulgents que chez nous ? C’est promis, je la gronderai …

  Merci !

Signé : Jean Peuplus . Moi Nonplus

Posted in Uncategorized | Tagged , , , , | Leave a comment

Emmanuel Macron, Chanoine du Latran et d’autres lieux. Bof !

http://patrimoine.blog.pelerin.info/2017/05/16/emmanuel-macron-devient-chanoine-du-latran-grace-a-labbaye-de-clairac/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+PatrimoineEnBlog+%28Patrimoine+en+blog%29#utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=emmanuel-macron-devient-chanoine-du-latran-grace-a-labbaye-de-clairac

MessageSujet: Président et Chanoine   Mar 22 Nov 2011 – 18:59

Ca me questionnait: pourquoi, comment, le Président de la République Française, république laïque (ce n’est pas synonyme) est-il Chanoine, fonction religieuse?

Et bien, je découvre: ça date de la Constitution de 1958 (je croyais que c’était beaucoup plus ancien) le président “Jouit des prérogatives de ses prédecesseurs”, il est donc l’héritier des Rois de France!
Laquelle France a été déclarée “Fille Aînée” de l’Eglise lors de la (seconde) conversion d’Henri IV au catholicisme! Rome marquait ainsi le retour de l’égaré dans son giron et sa domination sur un état avec lequel elle avait connu nombre de bisbilles allant jusqu’à excommunier le souverain (Philippe Auguste) pour des questions de préséances et d’un pouvoir qui n’avait rien de spirituel.
J’ignorais également qu’il n’est pas chanoine que de Latran.
On peut argumenter sur la necessité de la continuité du pouvoir pour assurer la stabilité, lequel pouvoir devant être légitime. Mais remonter à des prérogatives de Louis XI, est ce bien necessaire?
Faut dire que notre république est demeurée très régalienne!

De Gaulle était un catholique conservateur et traditionnel,, il n’est pourtant pas allé à Latran, il a juste envoyé un vase. Ses successeurs se sont abstenus, sans renoncer officiellement à la charge

. Jusqu’à ce que le Monarque aille se faire consacrer par le Pape. Son éléction légitime et incontestable par le peuple ne lui suffisait pas? Faute de sacre, on se prend une petite intronisation?
Intronisation à l’issue de laquelle il prononça le fameux discours plaçant le curé au dessus de l’instituteur, ce qui n’a rien à voir, les fonctions sont différentes, mais est gravissime dans l’esprit!
Est ce qu’il sait de quel pays, de qui, il est président?

Chanoine: du latin “canonicus”: régle et du grec: “kanon”: régle. C’est un membre du clergé attaché au service d’une église.
Au Haut Moyen Age, le mot pouvait désigner du personnel laïc des églises.
Aujourd’hui il existe des chanoines réguliers ou séculiers et des chanoines laïcs.

Les chanoines laïcs

Les chanoines laïcs sont pour la plupart des chanoines honoraires ou héréditaires. Il y a cependant quelques exemples de chanoines titulaires qui sont laïcs, et même certains chanoines mariés titulaires : à Tirlemont en Flandre, il y eut une église collégiale de chanoines fondée par un comte de Barlemont, qui devaient être mariés ; ils portaient l’habit ecclésiastique, mais n’étaient pas engagés dans les ordres.

Il y a même aujourd’hui(2011)  un chanoine divorcé, le président Nicolas Sarkozy, premier cas dans l’Église catholique romaine.

Les titres de chanoine du président de la République française

La Constitution de 1958 dispose que le chef de l’État jouit des pouvoirs et prérogatives de ses prédécesseurs. C’est ainsi que par héritage d’Henri IV pour la basilique du Latran, de Louis XI pour la cathédrale d’Embrun et de François Ier pour la cathédrale de Saint-Jean-de-Maurienne, etc., le président de la République est chanoine de droit.

Le président de la République française est ainsi, en tant que chef de l’État et successeur des rois de France4 :
premier chanoine de l’Archibasilique de Saint-Jean-du-Latran
proto-chanoine de la cathédrale d’Embrun (proto-chanoine : c’est le titre du premier des chanoines, qui a préséance sur tous les autres chanoines)
proto-chanoine de Notre-Dame de Cléry
chanoine honoraire de la cathédrale de Saint-Jean-de-Maurienne
chanoine honoraire de l’église de Saint-Hilaire de Poitiers
chanoine honoraire de l’église de Saint-Martin de Tours
chanoine honoraire de l’église Saint-Martin d’Angers
chanoine honoraire de l’église de Saint-Martin de Chalons

Le titre de chanoine le plus important et le plus connu du président de la République française est celui de premier chanoine de la basilique Saint-Jean-de-Latran (l’une des quatre basiliques majeures de Rome, siège de l’évêché de Rome, dont l’évêque n’est autre que le pape), en vertu d’une fondation de Louis XI de 1482 renouvelée par Henri IV en 1604, qui en devint le premier chanoine en donnant à Saint-Jean-de-Latran l’abbaye de Clairac.

Cette fondation fut restaurée sous forme de bourse par Napoléon III, qui rétribue à partir de 1863 un remplaçant au chœur (poste supprimé en 1871 mais refondé depuis : actuellement, le poste de chanoine français est occupé par Mgr Louis Duval-Arnould).

Les présidents François Mitterrand et Georges Pompidou s’étaient abstenus de prendre possession de la stalle, sans avoir officiellement refusé ce titre.

Le président de la République peut également prétendre à une stalle dans l’abbaye de Beauchêne (Cerizay, 79140), abbaye de chanoines réguliers de Saint-Jean de Latran.

Depuis Louis XI, les rois de France et leurs successeurs, les présidents de la République française, sont également de droit chanoines de la cathédrale d’Embrun. Ils sont encore chanoines honoraires de la cathédrale de Saint-Jean-de-Maurienne, depuis le roi de France François Ier, qui exigea ce privilège lors de son invasion de la Savoie en 1536.

Le président est aussi chanoine de Notre-Dame de Clery, titre concédé par le pape Sixte IV au roi Louis XI et à ses successeurs, avec le droit de siéger dans le chœur de cette église, et au chapitre, au-dessus du doyen, de porter le surplis, la chape et l’aumusse, et il accorda que ces chanoines seraient appelés proto-chanoine (protocanonici), car Louis XI avait choisi cette église pour lieu de sa sépulture5.

Les rois de France étaient aussi les premiers chanoines honoraires héréditaires des églises de Saint-Hilaire de Poitiers, de Saint-Julien du Mans, de Saint-Martin de Tours, d’Angers, de Lyon et de Chalons. Lorsque le roi y faisait son entrée, on lui présentait l’aumusse et le surplis6.

Le roi Louis XIII fut reçu chanoine de Saint-Martin-de-Tours le 21 juillet 1614 et avait, à l’exemple de ses prédécesseurs, prêté serment, à genoux, sur les Évangiles. Louis XVIII fit de même7.

Le président Nicolas Sarkozy est le premier chanoine divorcé dans l’histoire de l’Église catholique. Le 20 décembre 2007, au Vatican, il a été reçu chanoine de l’Archibasilique Saint-Jean-de-Latran.”

Posted in Limites de la république, Société traditionnelle | Tagged , | 1 Comment

Birmingham ( Royaume-Uni) . Les parents du terroriste étaient- peut-être- des réfugiés libyens.

NDLRB . Le post  qui suit n’est en rien dirigé  contre les croyants de  confession musulmane. Il suggère en revanche que ceux-ci témoignent de façon tangible leur attachement  à leurs pays d’accueil en en adoptant ses modes de  vie dont on ne peut pas  considérer que  dans leur majeure partie , ils ne sont  pas  contraire à leur foi.

LES PARENTS DU KAMIKAZE SALMAN ABEDI ÉTAIENT DES RÉFUGIÉS LIBYENS.

ATTENTION .Ce point est  contesté, voir le lien ci-aprés. https://strategika51.wordpress.com/2017/05/23/grande-bretagne-lauteur-presume-de-lattentat-de-manchester-etait-proche-des-services-de-renseignement-britanniques/
Le Royaume Uni leur a donné l’asile
En remerciement leur fils a tué 22 de ses enfants.

Le profil du terroriste présumé se précise au fil des heures. Abedi est né en 1994 de parents libyens et pieux ayant fui quelques années plus tôt le régime de Kadhafi pour trouver refuge à Londres. Ils étaient ensuite venus s’installer dans le quartier résidentiel tranquille de Fallowfield, au sud de Manchester, où le suspect continuait à habiter. Le jeune homme, dont The Sun a publié la photo, serait le troisième de trois enfants, selon le Daily Telegraph. Sa jeune soeur, Jomana, 18 ans, serait retournée vivre en Libye, selon The Telegraph.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/attentat-de-manchester-ce-que-l-on-sait-sur-le-kamikaze-presume-salman-abedi-23-05-2017-6977343.php

Posted in Uncategorized | Tagged , , , , | 1 Comment

Le cercle Camille Desmoulins, qui n’en demandait pas tant; les amis maçons du président Macron.

NDLRB . Ce post n’est naturellement pas fait pour vous encourager à adhérer à la FM. Cela me parait aller de soit mais l’expérience nous a appris que parfois les dragueurs de mines imaginaires s’échouaient parfois sur des récifs inexistants.

Si vous souhaitez avoir des informations ou adhérer à notre Cercle Camille Desmoulins (association des ami(e)s francs-maçon(ne)s d’Emmanuel Macron), veuillez remplir le formulaire de contact ci-dessous :

https://francmacron.wordpress.com/contact/

  Le fondateur de ce cercle Camille Desmoulins (du nom d’un révolutionnaire franc-maçon)- guillotiné  sous la Terreur -est un certain Jean-Laurent Turbet, conseiller municipal de Levallois. Cet ex-socialiste devenu un macroniste inconditionnel, est un protestant franc-maçon, accessoirement admirateur de Jean d’Orléans, duc de Vendôme.

http://www.medias-presse.info/les-francs-macons-demmanuel-macron/74300/?utm_source=wysija&utm_medium=email&utm_campaign=Mailing+quotidienles-francs-macons-demmanuel-macron/74300/?utm_source=wysija&utm_medium=email&utm_campaign=Mailing+quotidien

Posted in Uncategorized | Tagged , , , , , , | 1 Comment

Dieu n’a pas interdit de sourire. Les bons chiens-chiens viennent à la soupe. 17 mai 2016.

Excusez moi … je n’a pas pu résister !

Posted in Uncategorized | Tagged | 2 Comments

Des réflexions nées de la présence du président Emmanuel Macron à bord d’un command-car le dimanche 14 mai 2017

    De la politique ? Oui mêlé de métapolitique, de réflexions sur des sujets de société. Avec le style, l’intelligence, la perspicacité, l’humour de Jérôme Leroy. Tout ce qui touche aux armées est aussi d’ordre régalien (royal) et intéresse aussi les royalistes, qui sont des patriotes, à titre particulier. [Paru dans Causeur le 18.05 https://www.causeur.fr/emmanuel-macron-voiture-champs-elysees-44422.html].  LFAR

     On a beaucoup glosé sur la remontée des Champs-Elysées, dont même l’habileté des cadreurs avait du mal à cacher à quel point les rangs des spectateurs étaient clairsemés, par le président Macron à bord d’un très martial command-car.

Que l’on nous permette, sur cette scène inaugurale du quinquennat, trois hypothèses.

Hypothèse 1: Emmanuel Macron appartient à cette génération qui n’a pas eu à faire son service militaire et ça lui manque. « J’appartiens à cette génération de Françaises et de Français, dont l’arrivée à l’âge adulte s’est confondue avec la professionnalisation de nos armées et la suspension de la conscription. Aussi n’ai-je pu faire mon service militaire », a-t-il déclaré à plusieurs reprises en parlant de sa biographie. La restauration d’un service militaire universel et de courte durée est d’ailleurs au programme de La République en marche.

Hypothèse 2:  Du haut de son command-car, il nous dit: « Je vous préviens, je suis le chef des armées et je vais engager mes troupes sur tous les fronts atlantistes au nom du Vrai, du Beau et du Bien. » Car l’atlantisme a toujours été la ligne de la politique étrangère des pays libéraux et européens, vraiment libéraux et vraiment européens, pas comme ces Français encore infectés par le gaullisme malgré les présidences de Giscard, Mitterrand, Sarkozy et Hollande (on fera une petite exception pour Chirac qui a su dire non à la guerre en Irak en 2003).  Au premier chef de ces pays modèles en politique étrangère, il y a bien sûr l’Allemagne, si chère au cœur du nouveau président.  Il faut donc que la France elle aussi s’aligne sur les Etats-Unis comme autrefois les démocraties populaires s’alignaient sur le grand frère soviétique.

Hypothèse 3, dite de l’indice sémiologique : « Oui, je vous ai bien eus, je viens de réussir en moins de deux ans un coup d’Etat parfait, selon un scénario pensé et réalisé par le capitalisme financiarisé et ses principaux relais qui vont pouvoir en finir, grâce à moi et à mon allure moderne,  avec l’exception française, son jacobinisme, son état providence, son goût pour l’égalité.  Ceci est un putsch, d’un genre nouveau, mais on sait en Europe, depuis la Grèce de 2015, qu’il n’y a plus besoin de chars pour renverser un régime. »

L’hypothèse 1 est purement psychologique, l’hypothèse 2 purement politique, l’hypothèse 3 pourrait être qualifiée de complotiste, mais doit tout de même être l’occasion de nous rappeler qu’il existe deux erreurs en matière de complot: en voir partout, ce qui est une pathologie dangereuse et n’en voir nulle part, ce qui est d’une naïveté qui confine à la bêtise à moins d’être totalement ignorant en matière d’histoire. Le command-car du président Macron serait donc à la fois la satisfaction d’une frustration, le signe politique de nouvelles allégeances françaises et le clin d’oeil presque amusé à des commanditaires tout aussi amusés.

La vérité est sans doute composée, en des proportions variables, des trois hypothèses précédentes. En tout cas, c’est ce qu’il faudrait avoir en tête pour qui voudrait écrire un roman, dans quelques années,  sur cette prise du pouvoir qui, dès qu’on aura un peu pris de recul, apparaîtra comme proprement invraisemblable dans un pays comme le nôtre. Même en tenant compte de sa désorientation,  de ses fractures profondes et de la propagande inégalée et la ferveur hagiographique délirante en la faveur de l’Elu par les médias « mainstream ». 

Jérôme Leroy
écrivain.

http://lafautearousseau.hautetfort.com/archive/2017/05/19/societe-actualite-macron-le-militaire-sur-les-champs-elyse-5945771.html

 

Posted in Limites de la république | Tagged , , , , | 3 Comments

Les Parisiens quittant nos Rencontres fontevristes du 25 août regagneront plus facilement Paris.

Une quatrième boucle de raccordement va être aménagée au niveau de l’échangeur de Veigné. – (Photo Pascal Le Doaré)

16 mai 2017. D’ici deux ans, un nouvel échangeur permettra la liaison directe entre Angers et Paris, via Tours. Les travaux débutent cette semaine.

Depuis l’ouverture de l’A 85 il y a dix ans, trois échangeurs relient cette autoroute à l’A 10 (Paris-Bordeaux) au sud de l’agglomération de Tours, à Veigné. Ils assurent les connexions Angers-Poitiers, Poitiers-Vierzon et Vierzon-Tours. En revanche, faute de bretelle de raccordement, les automobilistes qui circulent en provenance de Langeais et veulent rejoindre l’A 10 vers le nord sont contraints de quitter l’autoroute à Druye et d’emprunter le périphérique pour reprendre l’A 10 en direction de Paris.

http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre-et-Loire/Actualite/Dossiers-actualite/n/Contenus/Dossiers/Actualite/Quatre-ans-de-travaux-sur-l-autoroute-A10-en-Touraine/CARTE-A-85-A-10-une-nouvelle-bretelle-en-chantier-3100736

Posted in Tourisme autour de Fontevraud-L'Abbaye | Tagged , , | 1 Comment
*Messages-Prophéties-Par les Saints et les Prophètes*

*En cette Fin des Temps-Jésus et Marie parlent à leurs Enfants !

Le ciel de Leyenda

Anecdotes et histoires

Revue "Les derniers Temps"

Revue en papier glacé - 5 parutions par an

Royalistes.Net

La Contre-Révolution vs La Gouvernance Mondiale

L'Identitaire

Les racines soutiennent le monde

chartedefontevraultprovidentialisme

Le blog de la Charte de Fontevrault et du royalisme providentialiste