Samedi 16 février 2018. Fontevristes, venez et voyez les petits cailloux blancs déposés sur notre chemin par la Providence.”

   Un Samedi comme aujourd’hui  nous avons fêté au Domaine de Mestré ( Commune de Fontevraud l’Abbaye) le 30 éme anniversaire de la fondation de la Charte de Fontevrault :

     https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2016/03/27/rencontres-fontevristes-du-jeudi-25-aout-2016-quelques-vues-du-domaine-de-mestre-35-km-de-fontevraud-lieu-du-repas-et-du-chapitre/

Trente ans cela se fête et comment mieux le fêter qu’en rappelant – par morceaux choisis – tout ce que la Providence a daigné faire pour nous tout au long de ces années ? 

.. . Et  comme  ces mises en  lignes successives, que  certains ont  bien voulu qualifier de   » mémoires » , ont trouvé leur public, et ont  eut  la fortune de  vous intéresser , nous ne les avons pas arrêté le  samedi 25 août mais les avons  continué de samedi en samedi.

———-

Gérard Vandenbroucke

La lecture  de notre journal local « le Populaire »- celui d’ aujourd’hui samedi 16 février-  n’est pas toujours  gaie surtout  lorsqu’elle ravive en en nous de  vieux  souvenir et  celui ci remonte probablement aux  années 1964-1966. On annonçait dans ce journal  le décès de Gérard Vandenbroucke   https://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9rard_Vandenbroucke

A l’époque , j’étais élève au Lycée Gay-Lussac de Limoges, dont un des accès entre autres, est situé situé boulevard Georges Perrin  – et probablement en classe de première . Notre professeur de  dessin ( on dirait aujourd’hui  enseignant en arts plastiques ) était – pour autant  qu’il m’en souvienne- M. Bobin.

   Notre salle de  cours était  située  juste sous les toits dans une salle dont les sièges étaient disposés en amphithéâtre. Je devais être assis sur la rangée d’en haut pas loin d’un des escaliers d’accès  en étant  séparée d’elle que  par  Gérard Vandenbroucke précisément. Et je me souviens  comme si c’était  hier  que Gérard  me crayonnait rapidement l’objet demandé – ce  qui me permettait d’avoir la moyenne- pendant  que lui mettait tout son talent à produire une oeuvre  qui devait être notée  vers 15/16 sur 20. Voilà  d’ailleurs une tricherie dont je ne me suis jamais accusé en confession et  dont ces lignes constituent le premier aveu  public 

      Gérard   montrait  ainsi tout l’intérêt  qu’il apportait au dessin , ce  qui préfigurait  sans aucun doute la fondation qu’il allait faire en tant  que maire de la commune de Saint-Just  en 1993 du premier  Salon international du dessin de presse et d’humour de Saint-Just-le-Martehttps://fr.wikipedia.org/wiki/Salon_international_du_dessin_de_presse_et_d%27humour_de_Saint-Just-le-Martel. 

   Sans aucun doute la   » disparition  »  de Gérard Vandenbroucke – Président de la communauté urbaine Limoges Métropole du 16 avril 2014 à sa mort et premier vice-président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine du 4 janvier 2016 à sa mort, il est le dernier président du Conseil régional du Limousin, du 14 octobre 2014 à la disparition de l’institution au 31 décembre 2015 -donnera lieu à beaucoup d’hommages

Mais je m’en aurais voulu si je n’y avais  pas joint le mien en souvenir des cours de dessin suivis à Gay-Lu dans les petites salles prenant le jour par les hautes fenêtres échancrant le toît que l’on peut  voir à droite de la photo mise en ligne ci-dessus.

               Alain TEXIER

 

Publicités
Publié dans Histoire d'une vie -Alain Texier- | Tagué , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Lettre ouverte d’Arnaud Aaron-Upinsky à propos de sa candidature à l’Académie Française.

Download-1.html

….

Publié dans Limites de la république | Tagué , , | Laisser un commentaire

Acclamations carolingiennes . »Christus Vincit, Christus Regnat, Christus Imperat » !

…. L’orgueil humain ne peut vaincre le Christ-Roi qui viendra, au nom de Jésus-Christ, pour rétablir la Paix en ce monde. Pendant que Satan diffuse le poison de la division dans les âmes, écrions-nous glorieusement « Christus Vincit, Christus Regnat, Christus Imperat ! » pour rappeler aux hommes que, malgré leur sensation de toute-puissance, Dieu imposera le règne du Sacré-Cœur.

Pendant que la décadence défile dans les rues, courons joyeusement au pied de la Sainte Croix pour honorer le nom de notre Sauveur et Rédempteur. Vive Jésus-Christ ! Que nos chants s’élèvent vers les Cieux tout comme nos ancêtres Chrétiens levaient le visage pour honorer le seul et unique Dieu Vivant. Que la Paix inonde notre âme afin de faire reculer les ténèbres. Arrière Satan ! Ta défaite est déjà consommée !

Ce ne sont pas les hommes qui imposeront leurs lois, malgré leurs richesses et leurs gloires éphémères. C’est Dieu qui viendra poser son doigt généreux pour éclairer l’humanité ! Après Sa terrible Justice, Sa Rédemption inondera nos âmes de Sa Joie. Les cloches des églises sonneront simultanément pour fêter la victoire de la Lumière sur les ténèbres. Réapprenons à nous émerveiller devant la Gloire de Dieu. Que nos yeux pétillent devant Sa magnificence. Souvenons-nous que Jésus aiment les enfants alors abandonnons-nous joyeusement dans Ses bras de Père. Vive Dieu et Son Amour !

https://saintmichelarchange.wordpress.com/2015/01/11/christus-vincit-christus-regnat-christus-imperat/

Publié dans Blogs et sites providentialistes | Tagué , , , | 3 commentaires

Revenir sur les dégats causés par le remembrement en replantant des haies.

D’urgence, recréer des haies

Publié le | Mis à jour le 

« Aujourd’hui, on plante des haies de quatre voire cinq cents mètres » constate Samuel Fichet, technicien de Prom’haies.
« Aujourd’hui, on plante des haies de quatre voire cinq cents mètres » constate Samuel Fichet, technicien de Prom’haies.
© Photo NR

Au sein de Prom’haies, on milite pour replanter des haies. Les arguments ne manquent pas, milite Samuel Fichet qui constate qu’elles regagnent du terrain.

Longtemps arrachées comme de la mauvaise herbe, tant pour laisser circuler les machines agricoles de plus en plus larges que pour gagner quelques mètres carrés de culture, les haies pourraient bien reprendre leur place dans nos campagnes.

C’est en tout cas l’espoir porté par Prom’haies où, avec satisfaction mais sans triomphalisme, on constate que, ces dernières années, des agriculteurs s’intéressent de nouveau à ces lignes arborées.
Plusieurs kilomètresSamuel Fichet est technicien au sein de l’association, il accompagne régulièrement des projets de plantation, il voit la demande gagner en intensité : « ll y a une dizaine d’années, les haies que nous plantions mesuraient deux cents mètres de long en moyenne. Aujourd’hui, on plante des haies de quatre voire cinq cents mètres. » Des agriculteurs font même replanter des haies de plusieurs kilomètres.
Cet hiver, Prom’haies aura planté pas moins de quinze kilomètres de haies. Une demande croissante qui a même permis de créer un poste.

Haies auxiliaires« On sent un véritable regain d’intérêt », applaudit Samuel Fichet. D’abord, ce mouvement accompagne le développement de la bio : « Les agriculteurs bio savent qu’en plantant des haies, ils vont attirer insectes et oiseaux, auxiliaires des cultures qui leur permettront de renoncer aux traitements chimiques. »
Mais tous les agriculteurs qui plantent ou font planter des haies ne sont pas en bio : « Certains sont justes des naturalistes, ils voient chuter la biodiversité et prennent conscience des dégâts portés à la nature. D’autres sont tout simplement sensibles aux paysages et au cadre de vie… »

Haies brise-vent. Quelques rares, encore, ont entendu parler du rôle protecteur des haies : « Des études récentes ont montré que, en freinant la vitesse des vents, les haies limitent l’évapo-transpiration dans les champs : les cultures ont besoin de moins d’eau, ce qui représente une économie pour l’exploitant. C’est d’autant plus vrai dans les régions comme la nôtre : très venteuses et vite asséchées. Ça a été un peu oublié, mais on voit des gens qui y reviennent. »

Accompagner les agriculteursEt le technicien insiste sur un point : « On est là pour accompagner les agriculteurs. S’ils veulent s’engager dans des plantations, on les aide. On ne les laisse pas se dépatouiller tout seuls. » Samuel Fichet fait remarquer que Prom’haies sait mobiliser la population : « A Marigny, début décembre, une cinquante de bénévoles est venue nous aider à planter un millier de plants ! En trois heures, c’était fait ! Au-delà de l’efficacité de l’opération, il est intéressant de mobiliser les citoyens. »

à savoir

Autre avantage des haies : l’ombre

« En élevage, explique Samuel Fichet, l’ombre est un véritable atout : un animal au soleil consacre une partie de son énergie à réguler sa température. Une expérience menée dans la vallée de la Loire a montré qu’une génisse au soleil pèse 150 grammes de moins que celle qui peut se protéger sous des arbres. Ça peut sembler anecdotique, mais les éleveurs savent que ces quelques grammes ont une influence sur la production. »
Avec l’Apieee, Prom’haies travaille actuellement avec un éleveur en conversion bio, à Prissé-la-Charrière : « Le cahier des charges lui impose de mettre ses chèvres au champ. Pour qu’elles aient de la fraîcheur et de l’ombre, on va planter trois cent soixante-dix mètres de haies. »

Les fondations plantent aussi

Les campagnes de plantations de haies ont pour soutiens historiques l’Europe, l’Etat, les Régions, les agences de l’eau… Depuis quelques années, les fondations privées mettent aussi la main au chéquier. La fondation Yves Rocher est un partenaire régulier de Prom’Haies : « Ces dernières années, la fondation Yves Rocher finance des campagnes aussi en France, ils intervenaient beaucoup à l’étranger, ils ont compris que le besoin est aussi urgent en France. »

La campagne de plantation à Prissé-la-Charrière a bénéficié de la participation de la fondation Léa Nature : « Ils financent des projets portés par des agriculteurs bios et des communes qui souhaitent préserver ou favoriser le retour de la biodiversité. »

https://www.lanouvellerepublique.fr/deux-sevres/d-urgence-recreer-des-haies

Publié dans Société traditionnelle | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Les cahiers de doléance de 1789 … Le retour.

Faites  comme moi et  demandez la même  chose  que moi dans  tous les « médias doléances »  qui vous tomberont sous la main.  Et si vous êtes des milliers … alors peut -être?

Publié dans Blogs et sites mémoriels | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Les nouvelles fonctions de M. Juppé au Conseil Constitutionnel commencent mal.

Juppé quittant Bordeaux: « Nous ne sommes pas en monarchie, il ne me revient pas de désigner un dauphin »

Voilà beaucoup d’erreurs en peu de mots, M. Juppé.

NDLRB . M. Juppé, en Monarchie, le roi ne désigne pas son dauphin . C’est le ciel qui lui en envoye un -ou pas-. Lorsque Louis XIV a  tenté de désigner  qui lui succéderait , le Parlement de Paris a invalidé sa décision.   https://fr.wikipedia.org/wiki/Bâtard_légitimé

Le futur membre du Conseil constitutionnel s’est exprimé ce jeudi matin 14 février  2019 depuis la mairie de Bordeaux, qu’il aura occupée plus de 20 ans.

https://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/juppe-quittant-bordeaux-nous-ne-sommes-pas-en-monarchie-il-ne-me-revient-pas-de-designer-un-dauphin-1139950.html

Publié dans Uncategorized | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

Des « lieux de pouvoir » qui se préoccupent assez peu de nous.

Publié dans Uncategorized | Tagué , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Alençon (61) : les bonnes sœurs auraient-elles déménagé à cause d’un environnement islamisé ?

le 12/02/2019

0h55


C’est une révolution dans la ville où naquit la Petite Thérèse : les carmélites d’Alençon déménagent. Installée derrière les grilles du cloître depuis 1888, la communauté de onze religieuses jette l’éponge : leur environnement urbain est devenu trop bruyant. Une décision regrettée par la ville tout entière. Si le Carmel a pour vocation d’être dans le monde, les temps ont bien changé depuis sainte Thérèse d’Avila et sa constitution : « Le quartier est devenu invivable », déplore la Mère prieure, résignée. Incivilités, bruits incessants, les Sœurs ne dorment plus. Des nuits blanches associées à un rythme de vie soutenu, des religieuses âgées qu’il faut veiller, et voilà que même les plus jeunes flanchent, fourbues de fatigue.

Elles s’apprêtent donc à retrousser leurs manches et à plier bagage : pour elles qui n’ont jamais quitté le cloître depuis le jour de leur entrée […]

Famille Chrétienne


[…]
Nulle mention de la mosquée qui jouxte le carmel (mur mitoyen), avec les appels à la prière jour et nuit…

Comme le remarque le lecteur qui fait part de son étonnement au rédacteur en chef de la revue, « Dire que des couvents contemplatifs se retirent de centres villes bruyants, c’est banal, dire qu’ils se retirent à cause de l’expansion de l’islam au cœur de nos petites villes, c’est un fait de société majeur qu’il était indispensable de faire connaître. »

http://www.fdesouche.com/1157527-le-magazine-famille-chretienne-pratiquerait-il-le-politiquement-correct-vis-a-vis-de-lislam-au-point-de-mal-informer#

Publié dans Blogs et sites catholiques | Tagué , , , , , | 3 commentaires

Tableau généalogique d’Hugues Capet à Gaston d’Orléans via les Comtes de Paris

Point de vue n° 3680 . Semaine du 30 janvier au 5 février 2019 p. 30-31

Publié dans Action Orléaniste | Tagué , , , | Laisser un commentaire

LES PROPHÉTIES ET LOUIS XVII.

Prophétie de Jean de Vatiguerro*, dite de Saint-Césaire, archevêque d’Arles, en 468. Extrait du Liber Mirabilis de 1524, déposé à la BNF et dont l’édition remonte aux premiers temps de l’imprimerie :

« Le Lis (Louis XVII) sera privé de sa noble couronne ; on l’en dépouillera et on la donnera à un autre (Louis XVIII), à qui elle n’appartient pas, et il sera humilié jusqu’à la confusion (Louis XVII traqué par tous les gouvernements et dépouillé même de son nom.) »

Prophétie de Dom Calliste, religieux de Cluny (XVIIIème siècle).                                    NDLRB                                                                            http://dafeizhontadoukoz.org/Prophetie-de-Dom-Calliste.htm      https://touteslespropheties.wordpress.com/2017/09/25/dom-calliste/
Cette prophétie date du 3 décembre 1750, trois jours avant la mort du Père Calliste. Elle a été annoncée, au milieu du plus profond silence, à la fin de la messe, dans l’étonnement et la consternation de tous les assistants. Le texte de la prophétie du Père Calixte est conservé grâce à la lettre, datée du 3 décembre 1751, adressée par un religieux de Cluny, Dom Madrigas *, au Prieur de l’Abbaye de Moutier-Saint-Jean-en-Auxois en Bourgogne.                                                                                                           

NDLRB.

Après une peinture rapide de la Terreur, le prophète tient ce langage d’une précision qui terrifie :

« Trois fleurs de Lys de la couronne royale tomberont dans le sang (Louis XVI, Marie-Antoinette, Madame Elisabeth) ; une autre tombera dans la fange (le duc d’Orléans), une cinquième sera éclipsée (Louis XVII)

L’image contient peut-être : 1 personne, sourit, barbe

Le Padre Pio a vu, en état de bilocation, le testament de la duchesse d’Angoulême, détenu au Vatican, document « d’une importance capitale pour la France, l’Europe et le monde. » et aussi que du « Rameau coupé » (Louis XVII) viendrait le Roi qui sauverait la France.

Publié dans Blogs et sites providentialistes | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 7 commentaires
*Messages-Prophéties-Par les Saints et les Prophètes*

*En cette Fin des Temps-Jésus et Marie parlent à leurs Enfants !

Gavroche 60

Anecdotes et histoires

Royalistes.Net

La Contre-Révolution vs La Gouvernance Mondiale

L'Identitaire

Les racines soutiennent le monde

La Charte de Fontevrault

Le blog de la Charte de Fontevrault et du royalisme providentialiste