Compte-rendu (I) des RENCONTRES FONTEVRISTES DU 25 AOûT 2017. « Parlez Seigneur , les Fontevristes écoutent ».

C’est dans le bâtiment  du fond  que s’est tenu le Chapître de la Charte de Fontevrault  dont il est  question  dans les lignes  ci-dessous.

La journée  fut quelque fois harassante.

Certes les discussions dynastiques sur les droits  de tel prince au trône de France ont été bannies dès l’origine  (25 Août 1988). Pour autant,  il n’ a pas été possible d’éviter le début d’une polémique sur la façon dont l’Eglise est  gouvernée aujourd’hui. Il m’a fallu faire preuve d’autorité pour éviter que la réponse-répartie  à une intervention certes dictée par une Foi brulante -mais inopportune- ne soit donnée.

Commencé à 15 heures avec une pause vers 17 heures, le Chapître de la Charte  fit la part belle aux intervenants rappelant  selon des modalités divergentes mais in fine  convergentes, les droits que le Christ a sur la France. Tel est, en effet,  le charisme propre à la Charte de Fontevrault.

La Charte de Fontevrault se fonde en tout  sur la prière du Notre-Père, sur le pardon des offenses commises par des militants servant un autre prince que le nôtre et peut-être plus particulièrement encore sur la soumission à la volonté divine. par  conséquent, la Charte  est  dans l’ordre politique Survivantiste tout autant  que Légitimiste et  tout autant encore qu’Orléaniste car il n’appartient  qu’à Dieu de  choisir  qui sera Son Lieutenant  sur le trône de France.

Je me permets d’insister  sur ce point, nous ne sommes pas en Monarchie  et  ce depuis au moins 1793, les expériences ( Restauration , Monrachie de Juillet) du XIX e  siècle  n’ayant pas  réussi a  fonder une monarchie durable. Des lors , il est pour le moins farfelu et en tout cas  éminemment  démobilisant, de s’égosiller à crier   » Vive notre bon Roi ! »  ou  » Vive notre bonne reine ! ».

Le choix de Dieu s’agissant de qui sera Son Lieutenant  sur le trône de France reste donc à intervenir et  comme je ne  connais pas -moi- , son choix, je relaye les efforts de tous les princes ou principes. Je les relaye car je me refuse à prier le Notre Père – UNIQUE LOI FONDAMENTALE DU ROYAUME EN REPUBLIQUE- en disant  : » Que Votre  volonté soit faite sur la terre  comme au Ciel sauf pour le trône , Seigneur , où là Seigneur, ce sera ma  volonté  qui sera  faite  – Vive Louis, Vive Henri, Vive Hugues- et non la vôtre . Le trône ne ferait  donc pas partie de la terre?

Et que l’on ne vienne pas me dire que le choix de Dieu est déjà fait s’agissant  de qui doit être Son Lieutenant  sur le trône de France. « Louis XX » n’est  « que » l’aîné visible des  Bourbons, il peut exister un aîné  salique et de  toute façon à l’heure où j’écris ces lignes et  sans doute aussi au moment où vous les lisez , « Louis XX » ni  sacré ni couronné . Alors redescendons sur terre.

Au domaine de Mestré, il était maintenant  19 heures et le dernier intervenant  de notre Chapitre , Louis-Hubert Remy, des amis du Christ Roi de France,  qui parlait pourtant  depuis prés d’une heure, n’avait en aucune façon lassé son auditoire. il put  donc, fort librement ; faire savoir qu’il se soumettait  volontiers à la demande présentée par l’organisation de mettre  fin au Chapitre.

Et c’est alors que le Gouverneur de la Charte, Claude Laballe, soutenue par Ariane, son épouse, et par ailleurs Seconde Orante de la Charte de Fontevrault,  annonça à l’assemblée , qui se leva unanime,  que nous allions  chanter le Salve Regina en remerciement des grâces  reçues tout au long de cette journée.

Salve, Regína, mater misericórdiae
vita, dulcédo et spes nostra, salve
Ad te clamámus, éxules fílii Evae.

J’étais debout derrière la table à laquelle siégeaient le Gouverneur et les exposants successifs. Devant moi, une jeune femme  aux cheveux mi-longs, les yeux baisés, les  bras à moitié repliés sur sa poitrine , priait intensément.

Ad te suspirámus, geméntes et flentes
in hac lacrimárum valle.
Eia ergo, advocáta nostra,
illos tuos misericórdes óculos
ad nos convérte.

A travers les portes ouvertes de la grange qui abritait nos travaux, l’on pouvait  voir le jour qui n’allait pas tarder à baisser en intensité.

Et Jesum, benedíctum frucum ventris tui,
nobis post hoc exsílium osténde
O clemens, o pia, o dulcis Virgo María

Notre prière mariale se termina en un accord parfait. Ce que nos voix avaient reussi à faire à l’unisson. il fallait maintenant  que nos coeurs le fassent aussi.

« Parlez Seigneur , les Fontevristes écoutent ».

Alain TEXIER, Président-fondateur de la Charte de Fontevrault , fondée  le jeudi 25 août 1988 en l’Abbaye royale homonyme.

————

Et comme l’homme, fut-il royaliste providentaliste,  ne  vit pas  que d’amour (terrestre) et d’eau fraiche , merci de nous aider  grâce au lien ci-dessous : https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2017/02/01/faciliter-vos-dons-a-la-charte-de-fontevrault-tel-est-lobjectif-de-ce-rib/

 

 

Publicités
Publié dans Blogs et sites catholiques, Blogs et sites providentialistes, Histoire d'une vie -Alain Texier- | Tagué , , , , , , , , , , , | 8 commentaires

Lorsque le Mesnil-Marie, tout à sa hargne contre les royalistes providentialistes, oublie d’être chrétien.

2017-78. Où, à propos de la messe en sol majeur de Cherubini pour le Sacre de Louis XVIII, le Maître-Chat rétablit quelques vérités au sujet de ce Roi Très Chrétien.

http://leblogdumesnil.unblog.fr/2017/09/15/2017-78-ou-a-propos-de-la-messe-en-sol-majeur-de-cherubini-pour-le-sacre-de-louis-xviii-le-maitre-chat-retablit-quelques-verites-au-sujet-de-ce-roi-tres-chretien/

   C’est un long réquisitoire  contre  tous ceux  qui s’obstinent à refuser de prier le Notre Pére en disant : « Que Votre  volonté  soit  faite sur la terre  comme au Ciel sauf  pour le trône de France  où là Seigneur, ce sera ma  volonté  qui sera  faite et non la vôtre puisque   je ne  veux  servir  aucun autre  roi que Louis / Henri * « 

  • NDLRB . Rayer la mention inutile.

      Et contre tous ceux qui s’obstinent  à laisser libre Dieu de son choix , et honnêtement comment pourrait-il en être autrement , les   tirs sont nombreux et ils ne sont pas subtils.

  • Contrairement à ce qu’affirment b) et d’autre part quelques cinglés qui se cramponnent aux affabulations de quelques illuminés.
  • Prétendue apparition de « l’ange Raphaël » à Thomas Martin, de Gallardon (28320), sur une gravure de 1859 s’inspirant de la description du « visionnaire ».
  • Cette légende se fonde sur les prétendues apparitions de l’ange Raphaël à un paysan de Gallardon : Thomas Martin (1783-1834).
  • On cherche en vain un peu de cohérence dans cet illuminisme survivantiste.                       La citation suivante qui sont de la même eau sont  extraites des  commentaires pos  tés sous cet article
  • Quant à ceux qui croient encore actuellement à la Survivance, ils sont considérés comme des « mysticos dingos ».

   Comme le lecteur  de ce  blog l’aura remarqué , cet article ci ne prend pas partie  sur la réalité de cette apparition de l’archange Raphaël , cela sera fait ailleurs. Il affirme en revanche 228 ans après les événements de 1789  :

  • que nous sommes toujours en république
  • et  que cela ne fera pas revenir le roi plus vite que  de s’égosiller à crier  vive notre bon roi Louis XX ou vive notre cher Henri VII
  • et  qu’il est peu charitable de traiter de débiles profonds les royalistes  qui s’obstinent à penser à ce qu’ils disent lorsqu’ils prient le Notre Père.

Prière de Saint Augustin :

« Mon Dieu, mettez dans mon âme Votre Esprit et Votre Tempérament, de façon qu’animé par l’amour de la Vérité je ne perde pas la vérité de l’Amour ».

Citation de saint François de Sales :

« La vérité qui n’est pas charitable procède d’une charité qui n’est pas véritable ».

 

Publié dans Action Légitimiste, Blogs et sites providentialistes | Tagué , , , , , , , , , , , | 9 commentaires

Le seul patrimoine à visiter en ce jour (17 septembre 2017) se situe à Pontmain (53220).

Chers amis et pauvres pèlerins du Roi,

Comme vous le savez, ce dimanche 17 septembre 2017 est la Journée du Patrimoine.

Patrimoine avez-vous dit ?

Mais qui sommes-nous ?

http://www.pontmain-pourleretourduroi.com/qui-sommes-nous/

Peut-être que certains d’entre vous avez prévu, avez choisi, d’aller visiter tel ou tel site plus ou moins important du patrimoine français.
À ceux qui ont fait ce choix et qui avaient la possibilité de venir à Pontmain pour œuvrer pour le retour du Roi, ou à ceux qui hésitent encore, je voudrais leur faire remarquer avec insistance que le plus beau et le plus grand patrimoine à honorer, à protéger et à défendre C’EST LA FRANCE ELLE-MÊME… !

Tout le reste, quel qu’il soit : patrimoine spirituel et temporel (religieux, militaire et civil ) n’est que les fruits de notre France, de la civilisation française, du génie, du travail et de la Foi de nos pères.

Ne vous trompez donc pas de patrimoine !

Ne courez pas après « le paraître ».

Aujourd’hui « l’être lui-même » de notre pays est en grave danger.

Pour œuvrer efficacement au patrimoine français et à l’avenir de son futur, venez à Pontmain prier pour le salut de la France par le retour de son Roi…

Ce 17 septembre, Pontmain est le seul endroit à visiter 

Chouan de Coeur

Publié dans Uncategorized | Tagué , , , | Laisser un commentaire

La Ville de Limoges ouvre le dispensaire Saint Martial pour les personnes défavorisées.

DISPENSAIRE SAINT-MARTIAL CENTRE DE SOINS OPHTALMOLOGIQUES, DENTAIRES ET DERMATOLOGIQUES

L’Ordre de Malte France, pilote du projet, en partenariat avec la Ville de Limoges, la Société Saint Vincent de Paul et le MédicoLions ouvrent un dispensaire prodiguant des soins ophtalmologiques (équipement optique compris), dermatologiques (médicaments fournis) et dentaires (prothèses), difficiles d’accès pour les personnes les plus démunies. Afin de respecter la dignité des patients, il leur sera demandé une contribution financière libre.

Adresse du dispensaire : 33 bis boulevard Carnot, 87000 – LIMOGES – sur rendez-vous

Adresse du dispensaire  Saint Martial

Sur Rendez-vous.

33 bis boulevard Carnot
87000 Limoges
05 19 09 00 02

dispensairesaintmartial@ordredemaltefrance.org

http://www.ville-limoges.fr/images/stories/pdf/actualites/odmf.pdf

Publié dans Uncategorized | Tagué , | Laisser un commentaire

Revivez en images les journées chouannes 2017.

http://t.emk03.com/xQIU_m/mXNlZ1rGdmJla21llV3IoWaWbZObaG2bjMh1ZWtolGlxXJVxZYqfbmNjZWuSZ56RZpdVk5htZ5SglGhYnm6dX6BzYmdpl3BjV6dxZJVqyZVnymWWlmmZyp3Kb5OdYpyfnmliZmSZamViaGVa1XSWiqGim9SJmKqhy8ZrZmphlW6ZmmmYl8hwkmRmZJmdcJjIa8iYxpqWmsmZyG2TmWSWmw

 

Publié dans Uncategorized | Tagué , | Laisser un commentaire

Alain TEXIER. Souvenir d’une incursion rapide dans le monde des Wikipédiens.

Alain Texier dans  http://plus.wikimonde.com/wiki/Alain_Texier

Cet article a été automatiquement importé, son contenu peut être sujet à caution.Le contenu des articles engage uniquement la responsabilité de leurs auteurs (visibles dans l’historique).

Vous pouvez modifier l’article pour l’améliorer directement ou retirer ce bandeau si l’article vous semble correct (en supprimant la ligne {{Article importé}}). Si l’article est trop problématique, il peut être supprimé en retirant tout son texte et en expliquant le motif dans la zone « Résumé » de la page de modification.

Alain Texier
Description de cette image, également commentée ci-après

Alain Texier en dédicaces en 2015

Naissance (71 ans)
Loudun (France)
Activité principale
Distinctions
Chevalier dans l’ordre des Palmes Académiques
Auteur
Langue d’écriture Français

Œuvres principales

Qu’est-ce que la Noblesse (1998)

Compléments

  • Les clefs des ostensions Limousines et Marchoises -En coll-(2009)
  • Trois Contributions (Armoiries, Décorations, Noblesse) in Denis Alland et Stéphane Rials (dir.). Dictionnaire de la culture juridique. -En coll-(2003). Quadrige/ Lamy-PUF

[1]

Alain Texier, né le est un docteur d’État en droit, diplômé d’études supérieures de droit public (Limoges) et de science politique (Paris X Nanterre) et maître de conférences en retraite, confrère de la confrérie laïque de saint Loup [2]. Cette confrérie qui est garante du culte du saint participe aux ostensions limousines [3]. « Tradition séculaire,les ostensions septennales limousines sont inscrites depuis le 4 décembre 2013 sur la liste représentative du patrimoine culturel immatèriel de l’humanité de l’UNESCO » [4]

Il a tenté d’unir dans sa vie la recherche universitaire (noblesse, armoiries, histoire de la Révolution, droit des monuments historiques…) aux activités militantes (Royalisme).

Il a ainsi proposé que soit abrogé l’art 89 § 5: de la Constitution de 1958 La forme républicaine du Gouvernement ne peut faire l’objet d’une révision; Article qui lui parait limiter le droit des citoyens à choisir leur forme de gouvernement [5] Cette demande a d’ailleurs été reprise par certains cercles d’études au plan national comme le Conseil dans l’espérance du Roi [6]Des ouvrages traitant du royalisme ont aussi confirmé cette option politique comme sujet d’étude[7],[8],[9] .

Biographie

photo couleur de la Porte du Martray, à Loudun : arche entre deux tours massives de pierre claire

Porte du Martray, à Loudun

Alain Texier est né à Loudun, non loin de l’Abbaye royale de Fontevraud le 17 décembre 1945. Docteur d’État en Droit, Diplômé d’études supérieures de droit public (Limoges) et de Science politique (Paris X Nanterre).

il a, en qualité de Maître de conférences (aujourd’hui en retraite) enseigné dans la Faculté de Droit et des Sciences économiques de Limoges – ce qui lui a permis d’être membre de la MAFPEN – Mission Académique à la Formation du personnel de l’Education nationale- (87)- ( et à Brive). il a aussi dirigé pendant dix ans l’IPAG (Institut de Préparation à l’Administration générale) de Limoges (1988-1998). A raison de ces fonctions , il à collaboré à la formation assurée par le CNED ( Centre National d’ Enseignement à Distance) – missions à Poitiers- Il fut aussi un temps trésorier de la Conférence nationale des directeurs d’IPAG et de CPAG.Chevalier de l’Ordre des Palmes Académiques (1994).

Dans la société civile, il est membre de la confrérie de saint Loup et dont il a signé en tant qu’archiviste adjoint la présentation de la Confrérie dans le programme des ostensions 2016 à Limoges[10]. Il a mené de front une carrière d’Universitaire et de romancier[11]. Il a aussi œuvré pour la sauvegarde d’un certain nombre de traditions au service de l’idéal royaliste[12].

Travaux

Les recherches d’Alain Texier portent sur le droit (régime juridique des professions fermées, droit des idées, droit nobiliaire, droit intermédiaire), l’héraldique, l’hagiographie et la politique (sciences politiques, droit des libertés publiques).

Il est l’auteur de Qu’est-ce que que la Noblesse ? 601 pages Editions Tallandier- 1988. [13]. [14]. [15]. [16]. [17]. [18]. [19]. [20]. [21]. [22]. [23]. [24].

Il a participé à la fondation de l’IRENA (Institut de Recherches Européennes sur les Noblesses et Aristocraties)[réf. nécessaire] dédiée à ses travaux de recherche sur la noblesse et l’association Blason (Bannir Les Abandons Systématiques des armOiries ancieNnes) pour s’opposer à la vogue des logos, à la suite de son opposition en 1991 contre l’abandon partiel des armoiries de la ville de Limoges par la municipalité. Il est également le Président-fondateur de la Charte de Fontevrault, un mouvement royaliste institué en L’abbaye Notre-Dame de Fontevraud le 25 août 1988 et qu’il a dirigé jusqu’en 1991[25]. Collaborant à la revue « Historia spécial » de 1992 à 1999, il y a rédigé des chroniques bi-mensuelles intitulées « Armes et blasons ».

Publications

Liste des publications significatives

  • La notion de « profession fermée » en droit administratif, Thèse pour le doctorat d’État en droit, 1978 [26].
  • La suspension temporaire du droit d’exercer applicable aux médecins. Revue trimestrielle de droit sanitaire et social No 58, avril-juin 1979.
  • La légalité du monopole de mise en place en matière d’insémination artificielle animale. Revue de droit rural No 88 – 1980- p. 307
  • La coordination des transports sanitaires publics et privés. Actualité Juridique du Droit Administratif. 1982 p. 491.
  • Retour sur la légalité du monopole de mise en place en matière d’insémination artificielle animale. Les petites Affiches No 113 – Septembre 1986.
  • Qu’est ce que la noblesse ? Tallandier, 1988 (ISBN 2-235-01780-0), Collection Approches (601 pages), Éditions Tallandier Paris, 1988[27].
  • “Noblesse et Révolution. »Le régime politique applicable aux nobles pendant la révolution ou la dialectique de l’égalité et de la répression.Nobles d’Ancien Régime et Titrés impériaux, p. 204-217 [28],
  • A la découverte de saint Martial 1994 [29].
  • Nobles d’Ancien Régime et Titrés impériaux ou d’un État à un état[30]
  • L’Annuaire Royaliste des Organisations et Mouvements (AROM). Premier annuaire présentant sans confusion possible le prince ou le principe servi par les royalistes.
  • L’église de Saint-Just le Martel avec Marie-Christine Grave du Bourg 1998[31].
  • Guide des ostensions Limousines et Marchoises, Aux Éditions NPC. (Nouvelles Presses du Centre) avec Marie-Christine Grave du Bourg 2002[32].
  • Trois Contributions (Armoiries p. 91 à 93, Décorations françaises p. 353 & 354, Noblesse et Titres p. 1061 à 1063 ) in Denis Alland et Stéphane Rials (dir.). Dictionnaire de la culture juridique. -En coll-(2003). Quadrige/ Lamy-PUF ( Armoiries
  • Les clefs des ostensions Limousines et Marchoises, Éditions Flanant, 2009.

Comme romancier

  • Voyage spatio-temporel à Limoges au Moyen Âge. Écrit avec Sophie-Valérie Tatouait, paru aux Éditions Flanant.
  • Voyage spatio-temporel à Limoges à l’époque gallo-romaine. Écrit avec Sophie-Valérie Tatouait, paru aux Éditions Flanant.
  • Est en attente de publication le 3e opus Voyage spatio-temporel à Limoges à l’époque de la Renaissance.

Liens externes

Notes et références

Erreur de référence : Balise <references> incorrecte ;seul l’attribut « group » est autorisé. Utilisez <references />, ou bien <references group="..." />.

  1. Aller http://www.persee.fr/doc/ridc_0035-3337_2004_num_56_3_19304_t10_0713_0000_1
  2. Aller .Voir la notice consacrée à la Confrérie de Saint Loup par Alain Texier, Archiviste adjoint de la Confrérie in Cahier de la Maintenance des Confréries des Pénitents,Labarum 2016 p. 24,25.
  3. Aller les 72 émes Ostensions de Limoges. Du 21 février au 2 juillet 2016-Février 2016
  4. Aller Programme des 72 émes Ostensions de Limoges. Du 21 février au 2 juillet 2016-Février 2016 p.3
  5. Aller Cahier de Chiré 1986-2006 p. 239 à 241
  6. Aller https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/tag/article-89-de-la-constitution-de-1958/
  7. Aller Les royalistes Enquête sur les amis du roi aujourd’hui / François-Marin Fleutot, Patrick Louis. Albin Michel 1988 P. 88 à 91.
  8. Aller Emmanuel Ratier. Encyclopédie française ; Tome I. Faits et documents 1992 – Notice Alain Texier p. 695.http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34336410
  9. Aller Jean-Yves Camus et René Monzat ; Les droites nationales et radicales en France ; 1992 . p. 443 note 1: Notice Cercle d’Aguesseau p. 305 et 306, Notice Légiste p. 313, 443. http://data.bnf.fr/12258723/jean-yves_camus/
  10. Aller Programme des 72 émes Ostensions de Limoges. Du 21 février au 2 juillet 2016-Février 2016 p. 18 et 19.
  11. Aller Alain Texier
  12. Aller Franck Abed reçoit Alain Texier, 15 février 2011
  13. Aller « Paris en chiffres, voici les livres qui font courir tout Paris. Livres d’histoire. Les meilleures ventes du 27 avril au 3 mai de la librairie Pages d’histoire. 8 rue Brea. 75006 Paris. Qu’est ce que la Noblesse d’Alain Texier. Editions Taillandier
  14. Aller Livres politiques par André Laurens. «  La question qu’il pose et à laquelle il répond avec une grande science, Alain Texier aurait pu la formuler au passé » : Qu’est ce que la noblesse ? Le Monde 23 mai 1988.
  15. Aller Un peu à la manière d’un dictionnaire, ce livre répond à toutes les questions que l’on peut formuler sur le second ordre, les plus fondamentales comme les plus pointues ; En ce sens, l’auteur devient d’emblée le spécialiste du droit nobiliaire, bientôt l’on dira « le Texier ». Ge Magazine. Juillet-Août 1988
  16. Aller « Exceptionnel par la masse des informations qu’il contient et par leur qualité, cet ouvrage constitue véritablement une – somme- dont l’intérêt vaut d’être signalé à un large public » L’argus de la presse ; Notes bibliographiques . juillet 1988
  17. Aller « Le gros livre d’Alain Texier fourmille d’informations amusantes, utiles ou profondes. ‘est aussi un manuel juridique, étoffé de lourde annexes : il ne se lit pas comme un roman. En d’autres siècles, l’auteur eut été anobli pour avoir rédigé une somme de tant de science ». Dis moi qui t’a fait noble ? Emmanuel Le Roy Ladurie. L’Express 8 juillet 1988.
  18. Aller «  L’ensemble des textes fondamentaux, complétés par la jurisprudence la plus récente, ainsi qu’un très copieux lexique du droit nobiliaire, enfin des notions commodes touchant la terminologie héraldique, font de cet ouvrage,, œuvre d’un juriste plutôt que d’un historien ;, un livre de référence pour tout curieux des choses nobiliaires . Jean Tolard. . Droit. La noblesse en question. Etre ou ne pas être noble, à quoi cela tient-il ? Valeurs actuelles. 25 juillet 1988.
  19. Aller « Exceptionnel par la masse des informations qu’il contient et par leur qualité, cet ouvrage constitue véritablement une – somme- dont l’intérêt vaut d’être signalé à un large public » L’argus de la presse ; Notes bibliographiques . juillet 1988
  20. Aller Exceptionnel par la masse des informations qu’il contient et par leur qualité, cet ouvrage constitue véritablement une – somme- dont l’intérêt vaut d’être signalé à un large public » L’argus de la presse ; Notes bibliographiques . juillet 1988
  21. Aller Alain Texier, dont nous avons su apprécier par ailleurs les talents de juriste et de commentateur d’arrêt vient de’ publier le pus remarquable ouvrage qui ait été composé sur la noblesse. Juriste nous le savions, historien, nous le devinions, Texier s’est écarté de tout ce qui avait été fait dans le genre ; Il répond à la question très simple : Qu’est-ce que la noblesse ? ». Bertrand Gallimard Flavigny. Les livres des amateurs, Etre redevable de son passé. Les petites affiches. 12 août 1988.
  22. Aller « Qu’est ce que la Noblesse , signé par Alain Texier est un ouvrage historique et juridique très complet , presque complexe, il peut être considéré comme un manuel d’histoire nobiliaire et héraldique . Editions Tallandier » . Les potins du Gotha. Points de vue, Images du Monde. 30 septembre 1988.
  23. Aller « Dans son remarquable travail, Alain Texier explore cette matière ( La noblesse) d’une manière différente … Il a quitté le domaine de la statistique pour l’étude juridique et d’une façon passionnante … Les 600 pages serrées de Texier, fruit de la plus rigoureuse méthode et d’une incroyable érudition sont irremplaçables ».Historia octobre 1988.
  24. Aller Qu’est ce que la Noblesse, signé par Alain Texier est un ouvrage historique et juridique très complet, presque complexe, il peut être considéré comme un manuel d’histoire nobiliaire et héraldique. Editions Taillandier ». Les potins du Gotha. Points de vue, Images du Monde. 30 septembre 1988.
  25. Aller Charte de Fontevrault – SYLMpedia
  26. Aller « Description du document | BUA », sur bu.univ-angers.fr (consulté le 12 décembre 2015)
  27. Aller (notice BnF no FRBNF36632130)
  28. Aller Les Cahiers de Commarque. 1991 (ISBN 2-907108-05-0)
  29. Aller (notice BnF no FRBNF37023158)
  30. Aller Collection des Publications du Laboratoire d’Histoire Anthropologique du Mans- Université du Maine- 1997 p. 204 à 217.http://data.bnf.fr/12103281/alain_texier/
  31. Aller (notice BnF no FRBNF37173697 (http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37173697j/PUBLIC))
  32. Aller http://data.bnf.fr/12103281/alain_texier
Publié dans Histoire d'une vie -Alain Texier- | Tagué | Laisser un commentaire

Présence d’insignes reliques lors du 65ème pèlerinage à Pontmain de la Supplique à Dieu pour le retour du Roi.

Chers amis et pauvres pèlerins du Roi,

Pour notre 65ème pèlerinage à Pontmain de la Supplique à Dieu pour le retour du Roi, il y aura une petite modification conjoncturelle dans le déroulement habituel de l’ensemble de nos prières.

Le 14 septembre est la fête de l’Exaltation de la Sainte Croix, appelée de nos jours fête de la Croix Glorieuse. En cette année 2017, le sanctuaire de Pontmain solennise cette fête le jour du 17 septembre en organisant deux manifestations importantes :

. à 10h30 : Procession de la relique de la Croix et de l’Épine de la Sainte Couronne avant la messe,

. de 14h00 à 15h30 : Vénération silencieuse de la relique de la Croix et de la Sainte Épine en la basilique.

Les pèlerins du Roi ne peuvent absolument pas se permettre de manquer d’être présents pour s’incliner et honorer ces deux reliques du Salut que nous a obtenu notre Dieu et notre Roi. Leur ostension n’est pas fréquente et doit nous inciter à manifester notre sincère repentir en tant que catholiques, fils et filles de France, sujets de notre Roi, ainsi que notre profonde reconnaissance devant les VRAIS instruments de Son supplice.

N’oublions pas que l’Exaltation de la Croix Glorieuse est éminemment manifestée, par Marie, à Pontmain.

C’est en ce lieu où la Croix est elle-même un sujet d’apparition à part entière, au même titre que Notre-Dame, puisqu’elle apparaît DEVANT Marie, indépendamment de Marie, et que Notre-Dame s’en empare avec autorité et tristesse. Pontmain n’est pas une apparition où la Vierge se montre en possession d’un accessoire, mais où la Croix survient pour elle-même. Et puis, à Pontmain, la Croix se révèle 4 fois :

. La petite croix rouge sur le cœur de Marie,

. Le grand crucifix rouge devant la Sainte Vierge,

. Les 2 petites croix blanches sur chaque épaule de Notre-Dame

Marie peut-elle faire plus pour l’Exaltation de la Sainte Croix ?

Quel autre lieu que Pontmain est actuellement le plus approprié pour cette vénération ?

Quant à l’Épine de la Sainte Couronne, elle est à la fois l’instrument de torture et le signe de la Royauté du Christ, de cette Royauté rejetée à la fois par les Juifs et par les Nations. Cette couronne de souffrance manifeste pleinement la répulsion de cette Royauté à la fois spirituelle et temporelle de Jésus. Tout le monde veut bien du Christ comme Roi… À CONDITION QU’IL RESTE AU CIEL… et que Sa Royauté Sociale ne nous empêche pas de vaquer à nos occupations terrestres comme nous le désirons, nous… Et pourtant, nous disons le Notre-Père tous les jours !
Alors, venons vénérer cette Épine…

C’est bien elle que le Christ a métamorphosée en fleur de Lys sur Sa couronne de Roi des Nations qu’Il a donnée « en commende » à nos rois Très Chrétiens.

Ainsi donc, pour ce 17 septembre 2017, le programme de la Supplique sera un peu modifié de la façon suivante :

. 14h00-14h15 : Prière à la Santissima Bambina à l’église paroissiale,

. 14h15-14h30 : Prière à la statue de Jeanne d’Arc, sur le côté droit de la basilique,

. 14h30-15h00 : Vénération silencieuse de la relique de la Croix et de la Sainte Épine dans la basilique,

. 15h15 : Supplique dans la Chapelle des Missions, rez-de-chaussée du bâtiment des Oblats derrière le chœur de la basilique, puis sur le parvis devant la statue de Marie de Pontmain « Madone de la France en péril » (Mgr Richaud, évêque de Laval – Lettre pastorale du 2 janvier 1940).

Si vous voulez déjeuner à la Belle Dame, n’oubliez pas de retenir votre repas dès maintenant au : 02 43 04 38 62.

De grâce, venez très nombreux, faites-vous violence, le Roi de France a besoin de vous.

Chouandecoeur

 

Publié dans Blogs et sites catholiques, Blogs et sites providentialistes | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

ISLAMISME. 11 septembre 2001. 16 ans déjà et Ils avancent.

Soyons clairs ! Les islamistes ne nous tuent pas parce que nous avons été un pays colonisateur, ou que nous sommes engagés dans telle ou telle opération militaire, mais parce que nous sommes des mécréants, et que les mécréants méritent la mort. C’est aussi simple que cela, et cette simplicité est indépassable !

La preuve : nous adorons la vie ; les islamistes la détestent. Leur perception de la réalité est aux antipodes de l’individualisme joyeux, du doute salvateur, de l’émerveillement devant la femme, de la liberté sexuelle qui lui revient de plein droit, de la philosophie et de ses impertinences, des vertus de la désobéissance civile, des fulgurances poétiques, des charmes de l’humour… bref de cet esprit facétieux et frondeur qui a bâti la France, et que nos grands auteurs ont su mettre en valeur.

La seule chose qu’aiment les islamistes, c’est l’islam. Ils l’aiment tellement qu’ils veulent l’imposer au monde libre, dont ils ne supportent ni l’existence ni les réussites. Ils l’aiment jusqu’à mourir pour Allah, comme l’ont montré les kamikazes du 11 Septembre, ainsi que leurs nombreux séides.

Voilà seize ans, en effet, que les islamistes ont passé la vitesse supérieure, et seize ans que le Pouvoir refuse l’évidence d’une guerre vécue comme « essentielle » par les fous d’Allah, car c’est bien notre « essence » qu’ils visent, leur tâche étant de libérer la Terre des « impurs »  que nous « sommes », afin de la rendre à Allah.

En définitive, si la France est la cible des islamistes, c’est pour qu’elle devienne musulmane !

Ce n’est donc pas avec des fleurs, des peluches et des bougies que notre pays va pouvoir s’opposer à cet intégrisme expansionniste et violent  : « Vous n’aurez pas ma haine » est l’archétype de la démission !

Ce qui s’impose aujourd’hui au monde libre est d’un tout autre ordre : il s’agit de répondre à des attaques armées par des ripostes armées. Le reste est inertie, incurie, incompétence et lâcheté !

Maurice Vidal

http://www.super-senior.ch/2017/09/11-septembre-nos-gouvernants-ne-veulent-surtout.html?utm_source=_ob_share&utm_medium=_ob_facebook&utm_campaign=_ob_share_auto

et aussi , et toujourshttps://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_d%27attaques_terroristes_islamistes#2017

Publié dans Uncategorized | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Banquet camelot (GAR) du 30 septembre 2017.

Image | Publié le par | Tagué , | 1 commentaire

Franck Abed. Valeurs fondamentales du monachisme, par Dom Augustin SAVATON

L’auteur fut moine bénédictin. Il répondait au nom de Dom Augustin Savaton (1878-1965). Il rejoignit la communauté des moines de Solesmes, alors en exil à Londres, à Appuldurcombe en 1903, à l’âge de 25 ans. Par la suite, il devint abbé de Saint-Paul de Wisques de 1928 à 1960. Il déposa sa charge cinq ans avant sa mort… C’est dire combien il connut parfaitement la réalité monastique.

Dans ce livre court et instructif, il nous présente les valeurs intemporelles et apodictiques du monachisme : solitude, pauvreté, obéissance, humilité, travail, cénobitisme, prière, liturgie, apostolat et eschatologie. Chaque thème donne naissance à un chapitre et l’ensemble constitue l’architecture de l’ouvrage. En son temps Voltaire, qui ne perdait jamais une occasion de dénigrer l’Eglise catholique, avait donné une définition mensongère des ordres réguliers : « Une maison où les gens se rassemblent sans se connaître, où ils vivent sans s’aimer, où ils se quittent sans se regretter ». C’était méconnaitre l’essence même des ordres religieux, dans laquelle nous plonge cet homme de Dieu, avec cette belle œuvre écrite au milieu du siècle dernier. Chacun sait, et pourtant le fait continue de surprendre, le moine vit retiré du monde sans jamais cesser de prier pour lui. Il existe une raison fondamentale que l’auteur précise : « Redisons donc sans fin que la solitude extérieure et intérieure est le climat normal de l’union à Dieu, qui est l’unique but de la vie monastique  ». Pour donner de l’ampleur à son propos, le moine prend le temps de poser son sujet : « Qu’est-ce qu’un moine à l’état pur, si l’on ose dire ? Le public attribue ce nom, indistinctement à des catégories de religieux auxquels il convient mal, alors même qu’ils vivraient ordinairement dans un couvent. Qu’est-ce qui distingue le moine, non seulement d’un clerc et d’un apôtre dits séculiers, mais d’un Clerc Régulier, d’un Franciscain, d’un Frère Prêcheur, d’un Jésuite, d’un Rédemptoriste, d’un Carme, d’un Chanoine Régulier ?  » Puisant aux sources de la tradition bénédictine et monacale, Dom Augustin Savaton répond à l’ensemble de ces questions avec un sens aigu de la pédagogie. D’une manière générale, certains glosent sur la pauvreté du moine. Celle-ci est plus que nécessaire : « On serait parfois tenté de croire que la pauvreté joue dans la vie monastique un rôle quelque peu secondaire, qu’elle conditionne simplement l’extérieur de cette vie. Or, elle lui est, en réalité, essentielle. La pauvreté nous dégage des biens terrestres, pour faire de Dieu notre unique et souverain bien. On se fait pauvre parce que Dieu seul nous intéresse. Toutes les autres considérations pâlissent devant celle-ci, qui fournit en même temps la mesure et la qualité du détachement. Sans lui, pas de vraie pureté du cœur. » De plus, dans notre monde sans cesse perturbé par la pollution visuelle et également sonore, le silence se montre primordial pour les moines. Cependant, il prend le soin d’énoncer que « le silence n’est pas tout. » Et il poursuit en ces termes : « Rien n’est fait si l’imagination est sans cesse vagabonde ; si l’esprit est en gestation de projet, de combinaisons, de préoccupations peu compatibles avec la prière et les tâches proprement monastiques ; si l’on rumine les vexations de la vie commune, les griefs contre l’autorité, des problèmes d’amitié et d’ambitions. On n’a que la façade hypocrite du silence : celui-ci est une affaire d’âme, apprécié par Dieu seul. Un bavard n’est peut-être pas plus dangereux qu’un homme replié secrètement sur soi et ses petites théories particulières. Cependant les gens loquaces sont un fléau et troublent la paix de ce que Saint Benoit appelle la maison de Dieu ». Toutefois, l’éloignement du monde, le silence interne et externe ne doivent pas conduire à l’inaction ou au repli sur soi : « Saint Benoit pose d’abord, en principe, que l’oisiveté est l’ennemie de l’âme : on dit même communément, qu’elle est la mère de tous les vices. Sans travail aucune hygiène morale ou physique ; c’est l’atrophie, et un homme inoccupé est de bonne prise pour le tentateur.  » De même les contempteurs du monachisme ont toujours critiqué la coupure familiale qu’impose la règle. Dom Augustin Savon leur répond : « On ne peut pas en effet se consacrer à Dieu sans renoncer à la douceur des liens du sang.  » Tout doit être ordonné par et pour Dieu. L’ancien Père Abbé de Wisques conclut : « La vie du moine est vraiment toute eschatologique. Nous venons de voir qu’elle n’a pas de fin en elle-même : son épanouissement se réalise dans la béatitude éternelle. »

Avec une aisance remarquable renforcée par une profondeur spirituelle, Dom Augustin Savaton revient sur les conditions de naissance du monachisme, donne la définition d’un moine bénédictin, expose le quotidien de ce dernier, présente les charismes qui animent les moines, et nous dévoile les ressorts puissants de cette vie consacrée à Dieu. Se référant à la Règle de Saint Benoit d’heureuse mémoire, à Saint Antoine le Grand, à Cassien et à d’autres ermites célèbres, l’auteur avec hauteur de vue, précision, douceur et simplicité nous présente une étude passionnante sur les valeurs fondamentales du monachisme.

http://mobile.agoravox.fr/tribune-libre/article/valeurs-fondamentales-du-196188

Franck ABED

Publié dans Blogs et sites catholiques | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

BULLETIN D’INSCRIPTION à la BIENNALE BLANCHE (5 éme du nom) 2017 du Samedi 21 octobre 2017.

A nos liseurs attentifs. Ce post peut  vous intéresser pour au moins deux  raisons; A) Vous êtes de sensibilité royaliste et décidez alors de visiter les stands de  la Biennale Blanche  à Paris  le samedi 21 octobre 2017  B) Vous êtes de sensibilité royaliste et désirez exposer  ce  que  vous faites lors de la Biennale  Blanche . C’est alors  que  vous nous renvoyez le  bulletin d’inscription ci-dessous.

BULLETIN D’INSCRIPTION A RETOURNER en répondant à cette  invitation à :  altexier1@orange.fr


Utile rappel de ce qu’est -la Biennale Blanche :                             http://www.sylmpedia.fr/index.php?title=Biennale_Blanche

BIENNALE BLANCHE du Samedi 21 OCTOBRE 2017.               ASIEM. 6, rue Albert de Lapparent 75007 PARIS de 10 H à 18 H.

  • Intitulé du mouvement  et/ ou de la personne présente sur le stand

 

  • Adresse mail de contact

 

  • Adresse postale  , si vous le jugez utile.

 

  • Mobile de contact

 

  • Adresse du  » site » ou de la page présentant  votre mouvement  que  le blog de la Charte de Fontevrault  chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/ se fera un plaisir de médiatiser.

 

  • Participera à la BB 2017 et s’engage à verser à la Charte de Fontevrault , association organisatrice, un montant  égal à 20 % des  ventes qu’il aura réalisé  sur place . 

NB. Vous ne vendez rien mais êtes pourtant  désireux d’aider à la réussite de cette foire exposition du royalisme unique dans le Roycoland . Tout  don qui nous sera  fait  sur place sera alors le trés  bienvenu.

Pour le  Gouverneur  Claude Laballe, Gouverneur 2014-2017, Alain Texier, président fondateur de la Charte de Fontevrault.

Lien permettant  de découvrir l’ASIEM, si vous ne la connaissez  déjà … ce  qui serait étonnant.

https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2017/09/09/vous-regrettez-de-navoir-pu-etre-notres-lors-des-rencontres-fontevristes-2017-ne-ratez-pas-du-moins-la-biennale-blanche-a-paris-du-samedi-21-octobre-2017/

Publié dans Uncategorized | Tagué , , , | 4 commentaires