Fontevristes, venez et voyez les petits cailloux blancs déposés sur notre chemin par la Providence (1988-2018). TABLE RECAPITULATIVE.

Un Samedi comme aujourd’ hui  – mais ce sera  le  samedi 25 août 2018  nous fêterons au Domaine de Mestré le 30 éme anniversaire de la fondation de la Charte de Fontevrault  :  https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2016/03/27/rencontres-fontevristes-du-jeudi-25-aout-2016-quelques-vues-du-domaine-de-mestre-35-km-de-fontevraud-lieu-du-repas-et-du-chapitre/ 

Trente ans cela se fête et comment mieux le fêter qu’en rappelant – par morceaux choisis – tout ce que la Providence a daigné faire pour nous tout au long de ces années ?

NOVEMBRE 2017

    DECEMBRE  2017

    JANVIER  2018

   FEVRIER  2018

  MARS  2018

Publicités
Publié dans Blogs et sites providentialistes | Tagué , , | 16 commentaires

Le RGPD et la Charte de Fontevrault.

Vous avez sans aucun doute entendu parler du règlement général sur la protection des données (RGPD)*  applicable dès le 25 mai 2018. Afin de respecter les lois en vigueur concernant la gestion de vos données, nous souhaitons restons dans la conformité  avec les lois , fusent -elles de la République,  et ainsi préserver la relation éthique, personnalisée et honnête qui nous lie.

Le site de la Charte de Fontevrault peut ainsi posséder des données à caractère personnel à votre sujet (nom, prénom et adresse mail par exemple).  Ces données lui sont  indispensables afin de  tenir informé le   plus de monde possible des progrès du royalisme providentialisme , qui fut longtemps l’inconnu dans la maison du Roycoland et  ce  au moindre  coût possible  car nous ne sommes pas riches …. et étant  donné les tarifs dela poste, vive les liaisons  èlectroniques.

Nous profitons donc de cette occasion pour  vous demander, à vous lecteurs de ce blog, de  bien vouloir nous faire parvenir  par mail à la lecture de ce post,  mail adressé à altexier1@orange.fr,  votre adresse mail.

Bien  entendu nous  vous reconnaissons le droit  symétrique de nous demander  de  bien vouloir oublier  vos cordonnées électroniques à réception du prochain mail que nous  vous adresserons.

Fontevristement  vôtre.

Alain TEXIER.

Publié dans Uncategorized | Tagué | Laisser un commentaire

Retour sur la « proclamation de Foi » de Sylvain Pierre Durif qui s’est auto proclamé comme étant le « Grand Monarque ».

L’affirmation  de Sylvain Pierre Durif  selon laquelle  il serait le Le Grand Monarque

https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2018/05/24/le-grand-monarque-se-revele-peut-etre-pourtant-devons-nous-en-attendre-un-autre/

a suscité une  vive  critique de l’un d’entre  vous qui m’a reproché  d’ouvrir  bien trop largement les  colonnes du blog de la Charte de Fontevrault. A cet ami critique je réponds que :

  • Les Légitimistes m’ont souvent  sommé d’arrêter de parler de la famille d’Orléans
  • Les Orléanistes m’ont souvent  sommé d’arrêter de parler de Louis XX
  • Les Légitimistes  et les Orléanistes m’ont souvent  sommé d’arrêter de parler  du Grand Monarque.

A tous,  je réponds  qu’ignorant  complètement , moi, qui sera le  futur roi de France, il me paraissait plus honnête  d’ouvrir la porte de la Charte de Fontevrault  à tous ceux  qui venaient y frapper.

A cette réponse dont il a volontiers pris acte mon correspondant  téléphonique a ajouté :     » Certes  , mais ce  qui disqualifie  complêtement   le « Grand Monarque  » qui s’est adressé à toi c’est  qu’il s’auto proclame le Grand Monarque alors  que le  Grand monarque à venir, lui,  lui ne le fera jamais mais qu’il sera proclamé  comme tel par  quelqu’un d’autre .

Dont acte.

Alain TEXIER.  

Publié dans Blogs et sites providentialistes | Tagué , | 4 commentaires

« Présent » du 24 mai 2018

Merci à R.T. de ses envois fidèles

Publié dans Limites de la république | Tagué | 2 commentaires

Les « valeurs républicaines » telles que la Commune (1871) les pratiqua.

Dès son déclenchement, l’insurrection s’afficha résolument et violemment hostile à l’Eglise Catholique.
J’ai cherché à savoir si d’autres édifices de culte avaient subi les mêmes profanations que les églises et si d’autres ministres de culte – protestants ou israélites – avaient été victimes de violences comparables à celles qui furent infligées au clergé catholique mais je n’ai rien trouvé à ce sujet.
Est-ce parce qu’il n’y en eut pas ou seulement parce que les historiens ont omis de le noter?

…….

Parmi les crimes qu’ils ont commis, les communards ont tué « in odio fidei » – en haine de la foi – 31 serviteurs de Dieu dont il serait aisé de reconnaître officiellement le martyre et d’obtenir la béatification si, jusqu’ici, le souci de ne pas trop déplaire à la république n’avait pas retenu « l’Eglise de France » dans cette procédure :

1) le 24 mai 1871, fusillés à la prison de la Roquette vers 20h30 : Son Excellence Monseigneur Georges Darboy, en compagnie de l’abbé Gaspard Deguerry, curé de la Madeleine, de l’abbé Jean-Michel Allard, aumônier des ambulances, et de deux Jésuites : les Révérends Pères Léon Ducoudray et Alexis Clerc (le premier était recteur de l’École Sainte-Geneviève).

La dépouille de Monseigneur Darboy lors de ses funérailles, après la semaine sanglante.

2) le 25 mai 1871, massacrés dans la rue en fin d’après-midi à proximité de la Porte d’Italie : les dominicains du collège d’Arcueil. Leur supérieur était le Révérend Père Louis-Raphaël Captier, qui avait fondé le collège. Avec lui furent exécutés quatre prêtres de son ordre : les Pères Thomas Bourard, Constant Delhorme, Henri Cottrault et Pie-Marie Chatagneret, et huit laïcs qui étaient leurs auxiliaires au collège : Louis-Eugène-Antoine Gauquelin (professeur de mathématiques), François-Hermand Volant (surveillant), Aimé Gros (domestique), Antoine Gézelin Marce (domestique), Théodore Catala (surveillant), François-Sébastien-Siméon Dintroz (infirmier), Marie-Joseph Cheminal (domestique) et Germain-Joseph Petit (économe).
Ils avaient été arrêtés le 19 mai et emprisonnés au fort de Bicêtre, où ils souffrirent de la faim et de la soif, puis le 25 mai sous le prétexte de les conduire de Bicètre à une autre prison située avenue d’Italie, ils furent massacrés dans la rue.

Exécution des otages, rue Haxo, le 26 mai 1871.

3) le 26 mai 1871, vers 15h, quarante-neuf prisonniers furent extraits de la prison de La Roquette et conduits, sur les hauteurs de Belleville : c’étaient 33 gardes de Paris, 2 gendarmes, 4 mouchards et 10 ecclésiastiques choisis au hasard.
Encadrés par les fédérés, ces otages montent à pied jusqu’à la cité de la rue Haxo qu’ils atteignent vers 17 h 30.
Malgré les réticences de leurs chefs militaires et cédant à une foule qui hurle à la mort, les fédérés tirent à volonté durant un quart d’heure sur les otages, tous exterminés, devant le haut mur qui se trouvait rue du Borrégo, à hauteur de l’actuelle Maison des Jeunes.

Voici la liste des ecclésiastiques qui furent massacrés : les Révérends Pères Jésuites Pierre Olivaint, recteur de la maison de la rue de Sèvres, Jean Caubert et Anatole de Bengy ; les Révérends Pères de la Congrégation des Sacrés-Coeurs de Picpus :  Ladislas Radigue, Polycarpe Tuffier, Marcellin Rouchouze et Frézal Tardieu ; un prêtre séculier : Jean-Marie-Noël Sabattier, vicaire à Notre-Dame de Lorette ; un  religieux de Saint-Vincent de Paul : Matthieu-Henri Planchat ; et l’abbé Paul Seigneret, séminariste de Saint-Sulpice.
Un oratoire sommaire fut édifié à l’emplacement des exécutions (81 rue Haxo) dès 1889, puis remplacé en 1894 par une chapelle d’environ 250 places agrandie quatre ans plus tard. A la suite de l’urbanisation du quartier, une véritable église fut construite entre 1936 et 1938 par l’architecte Julien Barbier : Notre-Dame des Otages https://www.patrimoine-histoire.fr/Patrimoine/Paris/Paris-Notre-Dame-des-Otages.htm

4) le 27 mai 1871 enfin, subirent aussi le martyre : Monseigneur Auguste-Alexis Surat, archidiacre de Notre-Dame de Paris, qui avait été emprisonné en même temps queMonseigneur Auguste-Alexis SuraMgr darboyet qui fut massacré dans la rue après avoir pu s’enfuir de la prison de la Roquette. Avec lui fut aussi martyrisé l’abbé Émile-Victor Bécourt, curé de Notre-Dame de Bonne Nouvelle.
Le Révérend Père Jean-Baptiste Houillon, des Missions Etrangères de Paris, revenu de Chine pour un congé de maladie en 1869, fut aussi massacré par les fédérés sur le Boulevard Richard Lenoir lors d’un transfert de prisonniers.

http://leblogdumesnil.unblog.fr/2011/05/24/2011-44-les-martyrs-de-la-commune/« 

Publié dans Blogs et sites catholiques | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

Le Grand Monarque se révèle . Peut-être pourtant devons- nous en attendre un autre ?

24 mai 2017

Bonjour Je suis le Grand Monarque, le Christ Cosmique, le Messie, Roi de France, Pape Pierre et Président de la Gouvernance pacifique planétaire et cosmique Elvita aux côtés de la Reine de France, Véronique Dollet N’Diaye, Sainte Véronique, réincarnation de la fille de Charlemagne, descendant moi-même de Clovis, Hugues Capet et Saint Louis. J’ai découvert votre existence par le biais de l’oeuvre représentant les armes du Grand Monarque de l’artiste poète et peintre Louis Chiren.

Je vous remercie de bien vouloir me répondre afin de me mettre en contact avec les personnes compétentes pour organiser le sacre royal et la restauration du Trône de la monarchie de droit divin au plan national, planétaire et cosmique via l’instauration d’Elvita. Etant en conflit ouvert mais caché par l’état Français que j’ai destitué avec les Reptiliens non pacifiques nazis de la République Française dirigée par l’Illuminati Emmanuel Macron et que j’ai destituée dans l’énergie depuis le 21 juin 2013 via un message officiel sur Youtube, nous sommes actuellement exilés au Sénégal après avoir essuyé maintes attaques criminelles ces dernières années dont l’usurpation de notre identité depuis 3 ans ainsi qu’une tentative d’assassinat durant les élections présidentielles 2017 où je m’étais symboliquement présenté face à Emmanuel Macron pour signifier ma présence et mon existence une seconde fois au monde entier après l’Apocalypse de fin décembre 2012 à Bugarach où j’ai révélé mon identité spirituelle devant les médias du monde entier.

Cordialement

Sylvain Pierre Durif  Le Grand Monarque

Publié dans Blogs et sites providentialistes | Tagué , , | 4 commentaires

Les Français et la Monarchie, des idées intéressantes

Frederic de Natal a publié dans International Monarchist Conference – Conférence Monarchiste Internationale.( Page FB)

Frederic de Natal
24 mai, 06:14

Le débat sur un éventuel retour de la monarchie en France continue. Selon le journaliste français Olivier Mazerolle , journaliste -éditorialiste à BFMTV, « les Français ont un rapport ambigu avec la monarchie (..) ils entretiennent un petit sentiment de jalousie à l’égard des britanniques et de leur monarchie », a t-il déclaré le 19 mai dernier Avant de rajouter à propos de la reine d’Angleterre que « si c’est le premier ministre qui prend les décisions, c’est la souveraine qui incarne l’unité de la nation au dessus lui. A contrario , en France, un président monte en première ligne complètement investit dans un conflit (ici social-ndlr), il n’ y a plus personne au dessus de lui pour jouer les arbitres et rassembler en cas de besoin. Cela fait quand même réfléchir sur nos institutions« 

Dans 44 pays du monde, soit 23 % des États reconnus par l’ONU, le chef de l’État est un roi ou une reine

Publié dans Familles royales françaises et étrangères, Une société royale nouvelle | Tagué , , | Laisser un commentaire

Naundorff , suite mais pas forcément fin.

Annuaire Royaliste Arom   avec l’aimable autorisation du CRIL 17.

PUISSENT CES REMARQUES PRECISES APPORTER A CHACUN LES REPONSES QU’ILS ATTENDENT.

http://cril17.eu/adnmt-de-louis-xvii-et-de-naundorff-resultats-des-recherches-du-pr-gerard-lucotte

Philippe Lyoen

20 mai, 10:12

Les résultats d’une analyse accréditent l’hypothèse que le fils de la Reine Marie-Antoinette et de Louis XVI, Roi de France et de Navarre ne serait pas mort en 1795 à la prison du Temple, mais cinquante ans plus tard, le 10 août 1845 à Delft en Hollande.

Enfin ! Grâce à l’ADN, l’un des plus grands mystères de l’Histoire, l’un des plus polémiques aussi, est en train de s’éclaircir. 

Le mythe de Karl-Wilhelm Naundorff, mort en Hollande en 1845, qui a toujours prétendu être Louis XVII, le fils de Marie-Antoinette et de Louis XVI emprisonné à l’âge de 7 ans au Temple et décédé officiellement en 1795, est relancé par une nouvelle révélation.

Alors que des études ADN commandées par les Bourbon il y a une quinzaine d’années pour en finir avec ce soit disant «imposteur» avaient «définitivement» attesté que Naundorff n’était pas Louis XVII.

Or, des analyses démontreraient que l’un de ses descendants est bien un Bourbon.

Cette découverte inédite revient au Professeur Gérard Lucotte, Généticien et Anthropologue, et à l’historien M. Bruno Roy-Henry, à l’initiative de cette enquête dans les profondeurs moléculaires. 

C’est grâce à la contribution d’un descendant mâle de Naundorff-Louis XVII, qui a soumis ses gènes au microscope du Professeur Lucotte. 

Il s’agit d’Hugues de Bourbon, 44 ans, demeurant en France, bien que d’autres descendants de Naundorff-Louis XVII vivent actuellement au Canada notamment Charles-Louis de Bourbon, Duc de Berry.

Tous les descendants de Naundorff-Louis XVII portent officiellement le nom de Bourbon.

Un nom légalisé par des actes de naissance Anglais et Hollandais ainsi que par plusieurs jugements de la justice Hollandaise et française. 

Hugues de Bourbon est l’arrière-arrière-arrière petit fils de Charles Louis-Duc de Normandie dit Naundorff évadé de la prison du Temple.

Avec les résultats de l’analyse ADN, Hugues de Bourbon, descendant de Naundorff -Louis XVII, «fait bien partie de la famille Bourbon».

Les prélèvements sur Hugues de Bourbon ont eu lieu à La Rochelle en 2013.

L’étude a porté sur les marqueurs du chromosome Y (spécifique de la lignée masculine). 

Au contraire de la précédente, il y a 15 ans, qui portait sur l’ADN mitochondrial (spécifique de la lignée féminine), prélevé sur Anne de Roumanie, descendante de Marie-Antoinette par la branche Habsbourg, et avait été comparé à l’ADN contenu dans un os de Naundorff. 

Ces recherches, conduites par le Professeur Cassiman, avaient alors exclu toute parenté maternelle Habsbourg. 

L’analyse du chromosome Y du descendant Naundorff –Louis XVII a été comparée avec l’haplotype des Bourbon grâce à «un profil du chromosome Y» de la maison royale établi par le Professeur Cassiman. 

Le résultat permet de retrouver chez Hugues de Bourbon l’essentiel des marqueurs du chromosome Y des Bourbon.

Comme l’a conclu le professeur Lucotte, Hugues de Bourbon fait bien partie de la famille Bourbon.

Les résultats de l’analyse ont été publiés dans la revue scientifique International Journal of Sciences et ont été présentés par le généticien devant les partisans de la survivance de Louis XVII.

Outre la vérité historique, les enjeux et passions sont de taille, compte tenu des intérêts patrimoniaux et de la prétention symbolique au Trône de France. 

Cette découverte du Professeur Lucotte et de M. Roy-Henry n’est que la première étape d’une série de travaux à venir. 

Pour savoir si Naundorff était bien Louis XVII, il faut encore établir son ADN complet. 

Pour cela, des cheveux de Naundorff-Louis XVII ont été récupérés par des scientifiques. 

Ils chercheront à prouver que l’ADN mitochondrial Habsbourg démenti il y a quinze ans est bel et bien dans ses cheveux. 

Ces scientifiques remettent en cause la qualité et l’authenticité des prélèvements d’os sur Naundorff, lors de ces tests anciens, car le cercueil avait été ouvert en 1950 lors de la restauration du tombeau.

Le point sur ces expertises ADN 

Il est important de savoir que les expertises pratiquées sur une mèche de cheveux de Naundorff annulent définitivement les résultats de celle qui avait été pratiquée par le Professeur Cassiman sur le morceau d’os (humérus pour certains, tibia pour d’autres) qui excluait définitivement Naundorff comme Louis XVII.

Par ailleurs il n’y avait aucun rapport entre l’ADN contenue dans cet os et l’ADN des descendants de Naundorff sic.

Enfin, pour information, le Professeur Lucotte a travaillé sur des mèches de la Duchesse d’Angoulême, Madame Royale, Louis XVII, enfant, et Marie-Antoinette.

Les travaux vont compléter ceux pratiqués en juillet 2014 sur les marqueurs ADN de Naundorff-LOUIS XVII par l’étude du profil de son chromosome Y.

Pour quatorze des STRs Y étudiés les valeurs alléliques sont identiques à celles de Hugues de Bourbon, descendant vivant de Naundorff-Louis XVII à la 4° génération. 

Ces résultats établissent qu’Hugues de Bourbon est relié à Naundorff-Louis XVII par sa lignée paternelle.

Aussi, à partir de résultats reproductibles d’ADN extraits des cheveux authentiques de Naundorff, il a été déterminé son sous-haplogroupe ADN- mitochondrial ; cet haplogroupe est HVO, selon la nomenclature ADNmt moderne .

Dans cette étude, il a été comparé le profil STR du chromosome Y de Naundorff à celui, déjà publié (Professeur Lucotte et M. Roy-Henry, 2014), de Hugues de Bourbon, né en 1974, descendant actuel de Naundorff à la 4° génération. 

Le but était de vérifier le lien de descendance patrilinéaire d’Hugues de Bourbon à partir de Naundorff en la personne de Louis XVII.

Matériels et Méthodes 

L’ADN génomique de Naundorff utilisé est celui qui a été extrait de son cheveu qui possédait un bulbe et présentait de nombreuses pellicules. 

De cet ADN, amplifié à 15 STRs- Y en utilisant le kit d’amplification AmpFirst Identifiler ( Amp FIRSTY filer TM, Applied Biosystems), selon les instructions données par le fabricant (Ce kit d’amplification est spécialement adapté à l’étude de l’ADN ancien). 

Les résultats de l’amplification du gène amélogénine ont déjà été publiés montrant que Naundorff-Louis XVII est XY. 

Les quinze STRs étudiés sont les suivants : DYS19 (=DYS394), DYS385a. et b. DYS389I et II, DYS390 (=DYS708), DYS391, DYS392, DYS393 (=DYS395), DYS438, DYS439 (=GATA- A4), DYS448, DYS456, DYS458 et DYS635 (=GATA-C4). 

Afin de détecter les plus longs allèles STR, nous avons procédé à trois analyses successives avec un degré de sévérité progressif.

Résultats 

Les résultats obtenus comparant 15 valeurs alléliques d’STRs-Y de Naundorff-Louis XVII, à celles correspondantes à Hugues de Bourbon.

Au premier passage, les valeurs alléliques de Naundorff-Louis XVII sont identiques à celles déjà publiées de Hugues de Bourbon concernant : DYS19 =14, DYS385a =11, DYS389I = 13, DYS391=12, DYS392 = 13, DYS393 = 13, DYS438 = 12, Y-GATA-A4 =12, DYS456 = 15 et DYS458 = 18.

Pour le deuxième passage, la valeur allélique de Naundorff-Louis XVII pour DYS385.b =14, identique à celle de Hugues de Bourbon.

La valeur DYS389.b est calculée ainsi (DYS389II moins DYS389I) ; pour ce deuxième passage la valeur allélique de Naundorf-Louis XVII pour DYS389.b = 16 est identique à celle de Hugues de Bourbon. 

A ce deuxième passage aussi, l’allèle de Naundorff-Louis XVII pour Y-GATA-C4 = 23 est identique à celui de Hugues de Bourbon.

C’est au troisième passage seulement que la plus longue valeur pour DYS390 =24, identique à celle de Hugues de Bourbon fut déterminée. 

Au troisième passage aussi, la valeur allélique de Naundorff pour DYS448 = 18. 

Cette valeur est légèrement différente (=19) de celle de Hugues de Bourbon.

Discussion 

Hugues de Bourbon est bien descendant de Naundorff par la voie masculine. 

Le profil STR-Y de Naundorff-Louis XVII déterminé est donc identique (excepté pour DYS448) à celui de Hugues de Bourbon pour presque 15 sites. 

Ces valeurs démontrent que Hugues de Bourbon, descendant vivant de Naundorff à la 4° génération est relié à lui par une chaine ininterrompue des descendants: 

Charles-Edmond de Bourbon, Charles-Louis-Mathieu de Bourbon, Charles-Louis-Edmond de Bourbon de marqueurs ADN-Y identiques.

Datation de l’ancêtre commun entre Hugues de Bourbon et les autres Bourbon français et Canadiens.

Indépendamment aux recherches du Professeur Lucotte, déjà en 2013, il avait été prélevé à trois parents vivants ( Axel de Bourbon-Parme, Sixte-Henri de Bourbon-Parme et João-Henrique d’Orléans-Bragance) masculins de la Maison de Bourbon et il avait été établi leur profil Y commun pour trente et un STRs. 

Comparés à celles d’Hugues de Bourbon, les valeurs alléliques d’Hugues diffèrent de celles communes aux trois Bourbons pour seulement trois STRs : DYS390 = 24 (mutation d’une étape mutationelle plus) versus 23, DYS391 = 12 (mutation de deux étapes mutationnelles plus) versus 10 et DYS456 = 15 (mutation deux étapes mutationnelles en moins) versus 17. Naundorff-Louis XVII a des valeurs alléliques variables identiques à celles d’Hugues de Bourbon.

Conclusions 

Les résultats rapportés dans la présente étude concernant la comparaison de marqueurs génétiques du chromosome Y entre Karl Wilhelm Naundorff en la personne de Louis XVII et Hugues de Bourbon établissent que K.W. Naundorff possède 14 valeurs alléliques identiques à celles d’Hugues de Bourbon, pour les 15 étudiées. 

Par conséquent, Hugues de Bourbon est bien le descendant à la 4e génération par la voie masculine de la branche de la Maison de Bourbon à partir de Naundorff en la personne de Louis XVII.

Sources scientifiques : International Journal of Sciences.

 

Publié dans Blogs et sites survivantistes | Tagué , , | 5 commentaires

Samedi 2 juin 2018; Il y a 350 ans . « Miracle eucharistique » à 25 km de Fontevraud l’Abbaye.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

https://www.google.fr/search?q=distance+fontevraud+les+ulmes&oq=distance+fontevraud+les+ulmes&aqs=chrome..69i57.8823j0j4&sourceid=chrome&ie=UTF-

Ainsi que  vous le verrez   grâce au lien ci-dessus; Fontevraud l’abbaye est à 20 minutes et  24 km  des Ulmes. Nous ignorions le fait providentiel de ce « miracle eucharistique »  jusquà ce que Xavier nous le rappelle dans un mail récent . Qu’il en soit  sincèrement remercié.

https://www.diocese49.org/paroisse-saint-denis-des-faluns-commemoration-du-miracle-des-ulmes

https://www.persee.fr/doc/abpo_0399-

http://saumur-kiosque.com/infos_article.php?id_actu=42915

https://lalumierededieu.blogspot.fr/2016/04/miracle-eucharistique-les-ulmes-1668.html

0826_1983_num_90_1_3109http://shenandoahdavis.canalblog.com/archives/2015/09/17/32637736.html

https://lalumierededieu.blogspot.fr/2016/04/miracle-eucharistique-les-ulmes-1668.html09

http://www.lesulmes.mairie49.fr/historique

https://books.google.fr/books?id=g8mbsuvV3UwC&pg=PA25&lpg=PA25&dq=ulmes+miracle&source=bl&ots=Bwm3TUKu-H&sig=DT6hEOoXsyOA-V6XFqOx0PboaGs&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwjQzPSugJfbAhXEPhQKHdXzAhM4ChDoAQg9MAk#v=onepage&q=ulmes%20miracle&f=false

 

Et encore

https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2018/05/11/un-miracle-eucharistique-en-anjou-au-xviiie-siecle-2-juin1668-le-miracle-des-ulmes-49700/

 

 

Publié dans Blogs et sites catholiques, Blogs et sites providentialistes | Tagué , | Laisser un commentaire

lundi 21 mai 2018 ; Hommage à notre ami Richard d’Amphernet

Nécrose du royalisme français

il y aura six ans cette semaine que Richard d’Amphernet fut rappelé auprès de son créateur, par on ne sait qui d’ailleurs, tant la cause monarchiste avait besoin de lui ici ! A preuve, l’hécatombe des structures de propagande royaliste et d’abord l’effacement de l’Union royaliste Bretagne Vendée militaire qu’il portait à bout de bras. L’Institut Duc d’Anjou a depuis lors disparu, précédant Le Lien Légitimiste ; le webzine Vexilla Galliæ agonise tranquillement, sans parler même de l’Action française 2000 qui a fondu les plombs de la casse, tête haute ! L’Alliance royale est à l’étiage, on n’en entend plus parler ; la Restauration nationale est sous oxygène et survit par le canal de La Faute à Rousseau ; le légitimisme apparaît modeste et silencieux lors de messes du souvenir, et les conférences des uns et des autres accueillent toujours aussi peu de monde.

A filmer les manifestations maintenues par des militants bénévoles qui ont pris à cœur une mission de tradition, on serre les plans, à hauteur d’homme, pour ne pas dévoiler des chiffres étiques. Les effectifs n’ont pas bougé, nous sommes toujours quatre mille en France, toutes obédiences confondues (c’est le piton dialectique de Royal-Artillerie où pendre la dispute arithmétique).

Depuis la Libération, ni les princes, ni les chapelles n’ont provoqué le rallye que des gens engagés comme Richard d’Amphernet attendaient. La liste des découragés est longue, il n’y était pas inscrit, c’était sa force. S’il reste un modèle, faut-il encore être capable de lui ressembler .

NDLRB.  Nous  nous associons  volontiers à l’hommage rendu à Richard d’Amphernet par Royal Artillerie et  dont  vous trouverez le  contenu complet  en activant le lien ci-après .https://royalartillerie.blogspot.fr/2018/05/n-du-royalisme-francais.html

Nous y avons mis en gras les composantes Légitimistes et  Orléanistes du Roycoland  citées . Nous  savons  que Royal Artillerie  sait  que le royalisme ne se limite pas à ces deux options. Nous n’en sommes  donc  que plus à l’aise pour nous associer à l’hommage rendu à  quelqu’un qui avait  bien voulu nous honorer de son amitié militante.

Alain TEXIER

http://vexilla-regis.com/textevr/RichardCT.pdf

Publié dans Action royaliste, Blogs et sites légitimistes | Tagué , , , , | 1 commentaire

La faute à Rousseau. Emmanuel Macron , un royaliste qui préfère être Président de la république.

La passion manifestée par  un ombre  considérable de Français  lors du dernier mariage  britannique  au château de Windsor le 19 mai 2018 nous offre l’occasion rêvée de remettre en lumière la profession de foi « royaliste » d’Emmanuel ( pas encore Ier).

Retour sur l’extraordinaire déclaration d’Emmanuel Macron, chers lecteurs de Lafautearousseau ! Elle mérite qu’on y revienne

http://lafautearousseau.hautetfort.com/archive/2018/03/15/retour-sur-l-extraordinaire-declaration-d-emmanuel-macron-ch-6034332.html

 

Publié dans Uncategorized | Tagué , , , | 2 commentaires