Le Général Piquemal ****, ancien commandant de la Légion étrangère, a été arrêté sans ménagement à Calais par les CRS

Christian Piquemal* ancien commandant de la Légion étrangère a été arrêté sans ménagement à Calais par les CRS pour avoir défendu le droit de manifester contre l’invasion migratoire à Calais.

Ce faisant, le général 4 étoiles continuait l’engagement de toute sa vie, défendre la France et les Français.

Son arrestation et plus encore la brutalité de celle-ci sont inacceptables et honteuses, d’autant plus quand on sait que les extrémistes de gauche ont pu librement dégrader la statue du général de Gaulle et agresser une famille de Français dans cette même ville de Calais il y a à peine deux semaines.

Nous exigeons la libération immédiate du général et des excuses de la part du chef de l’État !

http://www.france-petitions.com/petition/495/liberez-le-general-piquemal

*https://fr.wikipedia.org/wiki/Christian_Piquemal

Posted in Uncategorized | Tagged , , , , | 3 Comments

Monde et vie. Numéro de février 2016

4jj4_919Page01_1

Image | Posted on by | Tagged | Leave a comment

Maurras et les suites du 6 février 1934.

La note précédente l’analyse de Maurice Pujo* – dit en quoi et pourquoi les révoltes de janvier et février 1934 furent sans lendemain. En quoi et pourquoi, du même coup, Maurras n’a pas cru que ces émeutes étaient l’occasion, comme disaient les anciens ligueurs et camelots, de ramener le Roi. Une frange insuffisante de l’opinion et des élites françaises acquise à la monarchie était la première de ces raisons; mais aussi, l’union des patriotes, faute de pensée politique commune ou faute de pensée politique tout court et faute d’une direction unique, était surtout une désunion, une dispersion, un chacun pour soi. Le succès ne lui était pas ouvert. Entre les deux guerres, à vrai dire, Maurras et l’Action française semblent bien avoir cherché ailleurs les moyens d’aboutir. Par exemple avec le (les) Monk en puissance dont parle Maurice Pujo : « Il y aurait eu un Monk et même plusieurs si les circonstances avaient été telles qu’elles pussent lui donner confiance ». Elles ne le furent pas, entre 1918 et 1940 et pas davantage le 6 février 1934.

Reste, alors, s’agissant de Maurras, ce que Boutang appelle l’insulte. Non pas seulement le reproche, cent fois répété – origine, comme Olivier Dard, l’a montré lors d’une conférence à Martigues, en janvier 2014, des grandes ruptures de l’histoire de l’Action française – de ne pas avoir abouti ; reproche de l’échec, adressé, on le sait, au seul Maurras, car c’est de lui, en réalité de lui seul, que les contemporains – et plus tard, encore, la postérité – attendent tout.

Pourtant dit Boutang, « dans cet ordre (celui de l’espérance royale), il n’a jamais pensé qu’à faire ». Et, par delà le reproche, voici donc, l’insulte dont parle Boutang et qu’il réfute, à sa façon ** .

« Ses pires insulteurs sont ceux qui feignent de douter qu’il ait, de toutes ses forces, voulu le Roi, comme il voulait la patrie. Encore un coup, Péguy était bon juge, espérait même qu’il y eût quelqu’un pour vouloir la République comme Maurras voulait le Roi et a dit la conviction que cet homme était prêt à mourir pour ce Roi qui ne meurt pas, pour Celui, tout autant, qui de manière fixe, destinée, figure, pour une ou deux générations, cette escorte des siècles. Croyez-vous, jeunes-gens, que, parce qu’il le démontre avec tout l’éclat du Même et du Logos, il y adhère moins ? ça ne serait vraisemblable que pour un qui se distinguerait de sa pensée. Il voulait même que le Roi voulût régner, autant et plus qu’il prouvait sa nécessité ».

Ceux de nos lecteurs qui souhaiteraient savoir ce que Pierre Boutang pensait des journées de février 1934 ; ce que, selon lui, Maurras, lui-même, en pensait, pourront écouter ou réécouter sa conférence, du 31 mars 1988, à Marseille, conférence et débat dont un enregistrement vidéo existe, heureusement, dans lafautearousseau.  Nous le remettons ici en ligne pour l’occasion. Boutang y traite de bien d’autres sujets majeurs, encore pour aujourd’hui.

* https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2016/02/06/anniversaire-pourquoi-le-6-fevrier-1934-a-ete-sterile-lanalyse-de-maurice-pujo/

** Maurras, la destinée et l’oeuvre, Plon, 1984

http://lafautearousseau.hautetfort.com/archive/2016/02/05/maurras-a-t-il-vraiment-voulu-le-roi-la-reponse-de-pierre-bo-5755916.html

Posted in Action royaliste | Tagged , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment

Le 6 février 2016 entrera dans l’Histoire comme le 11 septembre 1683.

[3:57] le 11 septembre 1683 est une date mémorable parce que c’est ce jour là que les chrétiens ont arrêté, aux portes de Viennes, l’invasion musulmane de l’Europe

[4:16] Le 6 février 2016 entrera aussi dans l’Histoire parce que, pour la première fois dans toute l’Europe, du Danemark à l’Angleterre, l’Allemagne, la Hollande, la France, l’Espagne, nous serons unis derrière une grande bannière commune. Sauver notre (contrat social?), sauver notre pays et sauver notre futur, cela sera à l’affiche de cette bannière.

http://resistancerepublicaine.eu/2016/01/25/tommy-robinson-le-6-fevrier-2016-entrera-dans-lhistoire-comme-le-11-septembre-1683-a-vienne/

Posted in Uncategorized | Tagged , , , | 3 Comments

Un peu plus de deux mois après la tuerie du Bataclan, le temps des questions et des réponses est arrivé !

Un peu plus de deux mois après, le temps des questions et des réponses est arrivé !
  Des questions en suspens………

> L’EFFROYABLE FIASCO POLICIER ! 481 personnes touchées dont 130 tuées.
 
Paris, vendredi 13 novembre 2015 (et selon les informations disponibles dans les médias)
 
21h30 : début de l’ATTAQUE TERRORISTE ISLAMIQUE au « BATACLAN » par 3 fanatiques musulmans armés de fusils d’assaut A.K. 47 et ceinturés de dispositifs explosifs, qui ouvrent immédiatement le feu, sans discontinuer, sur une foule compacte et confinée dans la salle de spectacle (= assassinat de masse mais pudiquement et unanimement intitulé « prise d’otages » dans tous les médias !!!).

Bilan (encore provisoire) : près de 300 personnes touchées par balles ou par explosifs (90 morts, et plus de 220 blessés dont de nombreuses personnes très gravement atteintes, certaines victimes auraient même peut-être été achevées en étant égorgées ou éviscérées au couteau, cette dernière information ne paraissant toutefois pas officiellement confirmée) NDLRB. Pour peu qu’elle ne le soit jamais)..

00h20 : intervention du RAID et de la BRI (2 terroristes se font alors sauter, le 3° étant préalablement atteint par des tirs de policiers avant d’activer sa ceinture d’explosifs).
 
Délai d’intervention des forces de police : 2 heures et 50 minutes.

En plein Paris et alors que le dispositif VIGIPIRATE est censé être renforcé depuis janvier 2013 (plan SENTINELLE), il a donc fallu attendre près de 3 heures avant que la Police n’intervienne enfin ! (cela est d’autant plus stupéfiant quand on constate qu’en déplacement, le moindre ministricule, doté d’une escouade de sirènes hurlantes, peut traverser Paris en diagonale, en moins de 20 minutes !).

Entre temps, les criminels islamiques auraient vidé l’intégralité de leurs chargeurs d’armes de guerre dans une foule civile compacte et totalement désarmée.
 
Il paraît donc et en définitive, fort probable que cette intervention des policiers, incroyablement tardive, n’ait permis de sauver aucune vie (.quand il y a le feu dans une maison et que les pompiers arrivent 3 heures après, il n’y a évidemment plus qu’ un tas de gravats et de cendres à arroser).
 
QUESTIONS :
 
– Pourquoi les délais d’intervention furent-ils aussi longs, livrant une foule sans défense à un aussi abominable massacre ? (= incompétence des services de police ou, encore plus grave, les policiers ont-ils dû attendre de recevoir l’accord expresse du Préfet de Police ou du ministère de l’intérieur pour pouvoir enfin intervenir ?)
 
– Pourquoi l’électricité du quartier n’a-t-elle pas été rapidement coupée pour plonger la salle dans l’obscurité ? (mesure de protection élémentaire dans de telles circonstances) ; selon certains survivants, les assassins auraient même et au contraire allumé l’éclairage de la salle principale !.

– Pourquoi tous les policiers déjà présents très rapidement à proximité de la salle de spectacle ne sont-ils pas immédiatement intervenus ? (fut-ce bien sûr et comme c’est leur devoir absolu, au péril de leur vie).
 
Procédures d’intervention inadaptées ? Incompétence ? (en outre et malgré le grave contexte sécuritaire en cours, les binômes de policiers ne semblent même pas disposer, en plus de leur arme de poing SIG SAUER SP2022, d’une arme longue dans leur véhicule !?).

– Pourquoi la police ne disposait-elle pas d’échelles d’assaut et a dû attendre que les pompiers disposent les leurs contre la façade pour accéder aux étages ? (et alors que la plupart des forces d’intervention de police de nombreux pays disposent normalement de véhicules d’intervention blindés avec des échelles).

– Pourquoi les policiers n’ont-ils pas été capables de neutraliser rapidement les 3 terroristes islamiques (il ne devrait pourtant pas être si « compliqué » en période de « plan VIGIPIRATE renforcé » d’intervenir plus rapidement en plein Paris avec ne serait-ce qu’une dizaine d’hommes munis de casques et de visières de protection balistique, de gilets pare-balles de classe III voire IV, de boucliers balistiques, de systèmes de vison nocturne, de fusils d’ assaut avec pointage laser.). il aurait été théoriquement facile pour une unité d’intervention professionnelle digne de ce nom, d’opposer à ces trois  salopards, une supériorité numérique, tactique et technique, avoir le dessus et éviter ce monstrueux carnage !
 
– Pourquoi les Forces d’intervention ont-elles également perdu du temps en tentant de « négocier » avec ces fous criminels. en l’occurrence, il paraissait bien évident qu’il n’y avait rien à négocier !

– Les policiers ont-ils dû attendre que le Préfet de Police de Paris voire que Bernard Cazeneuve « en personne » leur accorde l’autorisation d’intervenir ??? (ce qui serait absolument monstrueux) les victimes du BATACLAN ont été totalement abandonnées et livrées au massacre pendant près de 3 heures.
 
– Pourquoi François HOLLANDE, Emmanuel VALLS, Bernard CAZENEUVE, Christiane TAUBIRA, Claude BARTOLONE, Anne HIDALGO,. se sont-ils rendus en grand cortège, sur les lieux (qu’avaient-ils à faire là et sans doute, au risque de gêner l’intervention des services de secours, des ambulances et autres véhicules d’intervention) ; il est à noter que ce cortège était entouré (dixit la radio ultra-gauchiste FRANCE INFO) d’un « impressionnant service de protection rapprochée surarmé » (ces forces de police auraient à l’évidence étaient bien plus utiles aux abords du BATACLAN).

– Pourquoi le plan VIGIPIRATE renforcé en plan SENTINELLE s’est-il avéré aussi inopérant, en plein Paris ? Face à un tel carnage, les responsabilités des décideurs politiques de premier plan paraissent très lourdement engagées.
 
En définitive, il s’agissait en l’espèce, de neutraliser un petit effectif de seulement 3 individus ; jamais un tel manque de réactivité et de professionnalisme des services de sécurité ne serait concevable en Russie, aux U.S.A., en Israël, au Brésil ou en Afrique du Sud,.

Toujours est-il que, dans ce pays où seuls les diverses forces de polices disposent du monopole légal de porter une arme, les conséquences sont effroyables et que sans doute, un grand nombre de vies auraient normalement pu (et dû) être sauvées ! (sachant plus accessoirement, que 90 % des blessés par balle meurent des conséquences directes de l’hémorragie et nécessitent évidemment l’instauration d’urgence, des soins d’hémostase et de restauration volumique).

Certes, il est toujours « de bon ton » d’ affirmer que « les forces de police ont fait un travail remarquable » ; en l’occurrence et si on considère objectivement les faits, cela n’est, dans cette affaire, manifestement pas vrai (je ne remets nullement en cause ici, la valeur et la bravoure des « policiers de base » et notamment de tous ceux qui sont réellement intervenus, mais je m’interroge gravement sur la compétence réelle des autorités supérieures de la police ainsi que celle des « autorités » politiques).

Cet effroyable fiasco devrait, me semble-t-il justifier au minimum, l’ouverture d’une enquête parlementaire.
 
J’ai suivi vendredi 13 novembre, sidéré jusqu’à la nausée, le déroulement de ces événements en direct dans les médias. et j’ai tout de suite été effaré de l’incroyable inertie des forces de police alors qu’on apprenait en direct et en continu, comment tous ces malheureux étaient impitoyablement flingués comme des lapins piégés dans une nasse. ces faits, où seuls 3 individus peuvent mettre une salle de spectacle à feu et à sang pendant près de 3 heures en plein Paris sans réaction adaptée des « forces de l’ordre » sont d’ une extrême gravité, et m’incitent à penser que les Français ont vraiment de quoi s’en faire pour les semaines et les mois à venir.
 
Je demeure hanté par toutes ces images d’abominations, les photos de cette multitude de malheureuses victimes désarmées et qui furent totalement abandonnées à leur sort pendant DEUX HEURES et QUARANTE MINUTES. mais aurais-je la moindre explication ? la moindre réponse à mes (légitimes) questions ?. il faudra de toutes façons et à l’évidence, rendre quelques comptes aux blessés survivants et aux familles des victimes décédées.

Dr Frédéric PREVOST (officier, ancien médecin militaire – 15 ans de service dont 18 mois en OPEX)

Posted in Limites de la république | 1 Comment

Vous ne connaissez pas en core le blog du CER ( Conseil dans l’Espérance du Roi) ?

touspourris2-bed9eAlors  courrez le consulter et vous y abonner .

https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2016/02/05/bulletin-climatique-quotidien-5-fevrier-2016-de-la-republique-francaise/

Et aussi :

     En mars 2012, fut fondé ( NDLRB. Sous l’égide de Jean- Yves Pons, CJA) le Conseil dans l’Espérance du Roi. Il s’agit d’un « contre-gouvernement royaliste », sur le modèle des shadow-cabinets britanniques qui publie ses prises de position, ses critiques de la politique actuelle et ses propositions, sur son blog (conseildansesperanceduroi.wordpress.com). Il est composé de Conseillers* , appartenant à l’ensemble des courants du royalisme français et refusant toute revendication dynastique particulière. Chacun de ces Conseillers est chargé d’un département spécifique, en miroir du gouvernement de la République, l’ensemble constituant de fait « l’autre Conseil des ministres » (qui est d’ailleurs l’adresse de sa page facebook).

https://fr.wikipedia.org/wiki/Royalisme

*Dont  votre serviteur, Alain Texier, CJA.

Posted in Action royaliste, Limites de la république | Leave a comment

Jacques Trémolet de Villers. Jeanne d’Arc révélée par son procès. 9 février 2016

Les mardis de Politique magazine Conférence le 9 février 2016 Jeanne d’Arc révélée par son procès par Jacques Trémolet de Villers, avocat à la cour, auteur de Jeanne d’Arc, le procès de Rouen

Rendez-vous à partir de 19h00 –                                                   Conférence à 19h30 précises

Participation aux frais : 10  €                                                          Etudiants et chômeurs : 5  €  

Salle Messiaen                                                                                            3, rue de la Trinité 75009 Paris                                                       Métro: La Trinité, Saint-Lazare

 Renseignements : Politique magazine, 1, rue de Courcelles, 75008 Paris – Tél. 01 42 57 43 22

Posted in Uncategorized | Tagged , , , , | Leave a comment

Affaire Jacqueline Sauvage. Abaissement de la fonction présidentielle, clé de voûte des institutions nationales en quoi se perpétue l’ombre de la majesté royale, avec la complicité du toxique Hollande.

Bizarrement, après le jugement d’appel de décembre 2015, au lieu de se pourvoir en cassation, Jacqueline Sauvage et son clan organisent une campagne d’opinion. Soutenues par des actrices comme Nathalie Baye ou Eva Darlan, par les Femen, par des hommes politiques de tous les partis bien pensants, Valérie Pécresse, Mélenchon, Cohn-Bendit, Anne Hidalgo, Nathalie Kosciusko-Morizet, elles présentent une pétition qui, assurent-elles, aurait réuni quatre cent mille signatures, demandant à François Hollande d’accorder sa grâce à la meurtrière. Et finalement ce week-end, après un délai de réflexion, le président l’accorde.

Quand Hollande, Sauvage et la classe politique piétinent le droit
Tout surprend dans cette histoire. Dans un contexte où la légitime défense est de plus en plus encadrée et même combattue par le politiquement correct, des avocates de gauche la plaident, alors que les faits ne permettent manifestement pas de l’invoquer.

Premier signe d’une intention politique de changer le droit. Ensuite, la gauche, globalement opposée au droit de grâce présidentielle, supplie François Hollande, lui-même pas très chaud partisan de son utilisation de l’accorder, dans « ce cas ».

Deuxième signe. Ce qu’il fait, alors même que le jugement n’est pas définitif, que toutes les voix de recours n’ont pas été épuisées. C’est contre l’usage, et c’est se moquer ouvertement du droit, et de la grâce, qui est une affaire sérieuse, soumise à des conditions juridiques et morales strictes.

Troisième signe. L’ancien procureur général Philippe Bilger a raison de juger « extrêmement dangereuse cette tendance qui va demander la mise en branle de la grâce présidentielle dans des processus judiciaires qui n’ont rien de critiquables ».
 Hollande le sent si bien que, au lieu d’user largement de son droit de grâce régalien, il trouve une espèce de compromis, en éternel épicier de la république, qu’il justifie en plus dans un communiqué alambiqué. Ce faisant, il abaisse la fonction présidentielle en même temps qu’il donne des arguments aux opposants au droit de grâce. Le député PS de Paris Christophe Caresche en demande la suppression, bientôt suivi par le Huffington Post, et d’autres voix, notamment à l’Union syndicale des magistrats. Celle-ci note à juste titre qu’il déjuge deux tribunaux ayant statué en connaissance de cause. Et que le droit de grâce est une survivance de « l’Ancien Régime ». Un professeur de droit constitutionnel, Pascal Jan, ajoute dans une tribune où il demande lui aussi sa suppression que c’est, selon lui, un empiètement de l’exécutif sur le judiciaire. Et ce n’est que le début d’une campagne.

La manipulation des féministes pour dénaturer l’homme à travers le droit
Tout se passe donc comme si l’affaire Sauvage entrait dans un double processus. L’un vise à l’abaissement de la fonction présidentielle, clé de voûte des institutions nationales en quoi se perpétue l’ombre de la majesté royale, avec la complicité du toxique Hollande. L’autre vise la dénaturation du droit en tablant sur l’émotion naturelle que suscite la violence contre les plus faibles. Ce que nous suggère l’histoire de Jacqueline Sauvage telle que les médias manipulés par les féministes nous la racontent, c’est que le mâle est un prédateur mauvais, et qu’il a exercé jusqu’ici en toute impunité sa brutalité à l’intérieur de la famille : il faut donc donner à la femme les moyens juridiques de se défendre, puisque les cours d’assise les leur refusent. Il est significatif que dans sa chronique Pascal Jan demande aussi la suppression des jurys populaires. Pour que la justice devienne la seule affaire des professionnels – soumis à leur hiérarchie et aux cercles de pensée. Dans le même esprit un nouveau texte sur les violences faites aux femmes est en préparation, plus conforme aux revendications féministes. La justice, le droit, la politique ne doivent plus être l’affaire du peuple mais celle des militants éclairés par la grâce spéciale de l’humanisme.

Pauline Mille

http://reinformation.tv/sauvage-hollande-droit-grace-feministes-mille-50459-2/

Posted in Limites de la république | Tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 3 Comments

Un chef indien chercherait à rencontrer des “Bourbons” pour récupèrer ses terres.

Ce message  avait  été posté il y a quelques mois  sur une liste de diffusion royaliste.Il me parait n’avoir rien perdu de son actualité, je  vous le reroute donc.

Intéressant,
j’ai fait la rencontre il y a quelques jours du Grand chef indien d’Amérique du Nord, le dernier chef indépendant non pensionné par les gouvernements américains et canadien.
Très sympathique, il m’expliquait être de ce fait le seul ayant la possibilité de porter plainte contre l’occupant, pour récupérer ses terres, et celles de ses ancêtres.
Très pro-français et royaliste de cœur, il me disait baser son argumentation sur le traité par lequel les français ont cédé les territoires de la “belle Province”* lors du Traité de Paris en 1763 ** dans lequel les français avaient mentionné ne pas être les propriétaires des territoires indiens que les anglais se sont vite chargés d’occuper, les ayant inclus dans les possessions acquises de facto.
Subtile perfidie, dont nous connaissons la suite, 25 millions de morts chez les Indiens.
Il cherche le soutien des Bourbons pour plaider sa cause.

L.H.

*La Belle Province est une périphrase utilisée pour désigner le Québec en tant que province du Canada
Cette devise a été apposée sur les plaques d’immatriculation de la province de 1963 jusqu’en 1977.

** https://fr.wikipedia.org/wiki/Traité_de_Paris_(1763)

Posted in Blogs et sites identitaires | Tagged , , , , | Leave a comment

Rappel à Dieu de M. le Chanoine Picat.

     Le chanoine  Roger PICAT, qui fut un des  célébrants  de la messe pour le roi louis XVI en l’église St Pierre du Queyroix de Limoges, a été rappelé à Dieu lundi dernier.

Ses obsèques auront lieu à St Michel-des-Lions à 15h00, vendredi 5 février.

Posted in Blogs et sites catholiques | Tagged , , | Leave a comment