Histoire Action Française • Rétrospective : 2018 année Maurras [1]

Par Rémi Hugues

       Au moment où s’achève l’année du cent-cinquantenaire de Charles Maurras, Rémi Hugues nous propose une série de quatre articles – à venir les jours suivants, « Rétrospective : 2018 année Maurras ». Notre collaborateur et confrère y évoque différents aspects ou moments importants de la vie et l’oeuvre de Charles Maurras à travers les écrits fort contestables de Michel Winock, l’un des historiens organiques de la République française du XXIe siècle, « une figure dʼautorité. » Bonne lecture !  LFAR

Photo.png

Avant-propos …

Alors que la nuit de la saint-Sylvestre approche, où une fois de plus nos forces de l’ordre vont probablement être mises a rude épreuve, c’est le moment de jeter un oeil sur le rétroviseur. De quoi l’année 2018 a-t-elle été le nom ?

Elle a commencé par une polémique déclenchée par le ministère de la Culture qui a décidé de mettre Charles Maurras dans la liste des commémorations officielles des personnalités ayant marqué l’histoire de France avant de se raviser.

A son mitan, s’est produite une vague nationaliste de grande ampleur, rappelant quelque peu l’euphorie qui gagna la France un autre été, celui de la mobilisation de 1914. Visages grimés aux couleurs de la patrie, Marseillaises entonnées a tout va et nombre pléthorique de drapeaux déployés, aux fenêtres des voitures en marche ou des logements… tel est ce que l’on a pu observer après la victoire de la France lors de la coupe du monde de football en Russie.

325225350.jpg      Ce sentiment d’unité nationale a muté au moment de l’automne en une fièvre saine de contestation radicale du Pouvoir. Après les célébrations du centenaire du dénouement de la Grande Guerre, dont l’issue favorable pour notre pays doit en grande partie à l’énergie, au courage et à la probité de Maurras et des siens, le Pays Réel a initié un mouvement extraordinaire de révolte contre le Pays Légal, cette bancocratie cosmopolite que Macron représente avec une morgue typique des golden boys de la City et de Wall Street.

      Indéniablement ce Mai 1968 inversé, où cette fois c’est la périphérie (les provinces) qui donne le LA au centre (Paris), est pour tout défenseur du Pays Réel une divine surprise.

2018, soit 150 années après la naissance du Maître de Martigues, a été l’année Maurras.  (A suivre) 

http://lafautearousseau.hautetfort.com/archive/2018/12/29/action-francaise%C2%A0-retrospective-2018-annee-maurras-6116538.html

Publicités

A propos alaintexier

La Saint Martial des Ardents, vers le 12 novembre, peut -et doit- redevenir la grande fête locale de la ville de Limoges. Ce blog propose plusieurs moyens pour y contribuer dont l'opération "Loupiotes" et " les Rencontres littéraires". Pour y aider , une seule adresse courriel : sm.ardents@orange.fr
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s