Décision extraordinaire de la consultation des Sénateurs du rêgne d’italie.

Pour encore  mieux se situer  dans l’analyse  qui suit :                                                      Amédée de Savoie-Aoste (en italien : Amedeo di Savoia-Aosta), cinquième duc d’Aoste (Florence, 27 septembre 1943) est un membre de la maison de Savoie et l’un des deux prétendants au trône d’Italie, en concurrence avec son cousin Victor-Emmanuel de Savoie. https://fr.wikipedia.org/wiki/Amédée_de_Savoie-Aoste_(1943)                              Victor-Emmanuel de Savoie (en italien, Vittorio Emanuele di Savoia), né le 12 février 1937 à Naples, est le fils du dernier roi d’Italie Humbert II et de Marie-José de Belgique (fille du roi Albert Ier de Belgique)                                                                                      Il reçoit le titre de prince de Naples à sa naissance, titre qu’il conserve en qualité de chef de la Maison de Savoie et de la Maison royale d’Italie à la mort de son père. En vertu de la tradition successorale de la maison de Savoie, il est, en effet, en qualité de descendant de la branche aînée de la monarchie italienne, l’héritier légitime au titre de roi d’Italie, en cas de retour de la monarchie dans ce pays et porte le titre de duc de Savoie, en concurrence avec son cousin de la branche cadette, Amédée de Savoie-Aoste.  https://fr.wikipedia.org/wiki/Victor-Emmanuel_de_Savoie

.LA CONSULTA DEI SENATORI DEL REGNO/ LA CONSULTATION DES SENATEURS DU REGNE (d’Italie), sorte de conseil Royal parallèle de continuité et

Qu’est-ce que la Consulta dei Senatori del Regno d’Italia ?

       I Senatori del Regno, pur estromessi dall’ordinamento della Repubblica Italiana, ma non decaduti dalla loro qualifica a vita essendo stati nominati al laticlavio per titoli validi sotto qualsiasi regime, prefissisi lo scopo di porre ancora, disinteressatamente, la loro lunga esperienza al servizio della Patria/                                          Les sénateurs du Règne, bien qu’exclus de la République italienne, mais non déchus de leur qualification (de sénateurs) à vie car nommés par des titres (de Noblesse) valides sous tous les régimes sont tomber d’accord pour  mettre encore, de manière desintéressée, leur longue expérience au service de la Patrie. 

   La Monarchie ayant été abolie en 1947, certains Sénateurs du Royaume sont encore en vie actuellement.

   Ce gouvernement parallèle italien a décidé depuis, ce n’est pas récent, mais j’ai reçu la confirmation définitive, de s’opposer au changement des règles de succession en Italie de la Maison Royale de Savoie https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2020/01/18/coup-de-tonnerre-en-italie-la-maison-royale-de-savoie-change-la-regle-de-succession-une-reine-bientot-en-italie/                                                                                                                           et a décidé se mettre au service du Duc Amédée d’Aoste  https://fr.wikipedia.org/wiki/Am%C3%A9d%C3%A9e_de_Savoie-Aoste_(1943) , cousin et concurrent pour la succession au Trône d’Italie, la Loi salique faisant passer la Couronne savoyarde à la mort du Prince Emmanuel-Philibert à Amédée d’Aoste, puis à son fils Aymone https://fr.wikipedia.org/wiki/Aimone_di_Savoia-Aosta , puis à son fils le petit Umberto, futur Umberto Tre  (Humbert III). 

     Antonella pense que la Consult des Senatori del Regno d’Italia a ben fait, le viol de la Loi Salique remettant en doute les fondements même de la Couronne Savoyarde !

Une vidéo tournée à Rome explique tout cela en 15 minutes à nos cousins transalpins

Hervé J. VOLTO, CJA, Président Honoraire de la Charte de Fontevrault (Président 1991-1994), Chroniqueur et mémorialiste, membre du Chapitre Général et Délégué Officiel pour l’Italie 

 

 

A propos Charte de Fontevrault

Né à Loudun (Anjou) le 17 décembre 1945, dans une fratrie de trois garçons dont j'étais le cadet, et royaliste depuis mon entrée à la Faculté de Droit et des Sciences économiques de Limoges, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Cet article, publié dans Familles royales françaises et étrangères, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Décision extraordinaire de la consultation des Sénateurs du rêgne d’italie.

  1. Antonella insiste pour dire que la violation de la Salique remet en cause tous les statuts de la Couronne Savoyarde et porte une grave atteinte à la crédibilité de la Maison Royale de Savoie non chè une querelle dynatique.

    Ce n’est en fait qu’une émulation de la similaire initiative toute personelle du Prince Charles de Bourbon-Sicles, Duc de Castro
    https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2016/05/17/la-maison-royale-de-bourbon-siciles-abolit-la-loi-salique-ce-qui-relance-la-querelle-dynastiquesuccession-au-trone-des-deux-siciles/

  2. Serge Rousseau dit :

    Bonjour, je suis très favorable à la Famille de Savoie/Aoste. Pouvez-vous me rendre un service ? Je recherche le jugement qui a cassé le jugement de 2010 contre la famille d’Aoste ! en avez-vous une trace ? Merci

    • J’ai transmis votre demande à Hervé Volto, correspondant de la Charte en Italie.

      • Et voici ce qu’Hervé Volto m’a répondu , j’espère que cela correspondra à votre attente. :

        Par arrêt du 8 janvier 2018, la Cour d’appel de Florence a infirmé le jugement du Tribunal d’Arezzo de février 2010 et a reconnu à Amedeo de Savoie-Aoste, duc d’Aoste et à son fils le prince Aimone, duc des Pouilles, un plein droit au patronyme «Savoie», qu’ils peuvent donc à leur goût utiliser conjointement ou séparément au patronyme «Aoste».

        Le contentieux avait été débuté en 2006 lorsque le prince Victor Emmanuel de Savoie, prince de Naples et son fils le prince Emanuele Filiberto, prince de Venise contestaient la légalité de l’utilisation par leur cousin du patronyme “Savoie” au lieu de “Savoie-Aoste” et demandaient une compensation pour violation de leur droit au nom. (Merci à Lorenz)

        http://www.noblesseetroyautes.com/duc-daoste-autorise-justice-a-porter-patronyme-savoie/

  3. Ping : Les Monarchistes italiens sont en deuil. Mort subite du duc d’Aoste. | Le blog de la Charte de Fontevrault et du royalisme providentialiste

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s