23 Juillet 2014. Dieu n’a pas interdit de sourire. Apparition des gendarmes de grand chemin

ATT1

Image | Posted on by | Leave a comment

La Monarchie française et la théorie des deux glaives

Pouvoir spirituel et pouvoir temporel

Publié dans Civilisation | le mercredi 2 juillet 2014 | par Georges Tartaret

Plus de mille ans de royauté en France ont permis de mettre au point un système de gouvernement d’un pays « à deux têtes » : une tête spirituelle, représentée par l’Eglise, et une tête temporelle, représentée par le roi. Les autres monarchies européennes ont adopté le même principe, qu’on appelle « la théorie des deux glaives » en France et « la symphonie byzantine » en Russie. C’est d’ailleurs pourquoi le drapeau russe, notamment, comporte un aigle à deux têtes, justement pour symboliser cette forme particulière de pouvoir.

On a coutume de dire que ces deux pouvoirs sont distincts mais non séparés. Cela signifie que les deux pouvoirs ont pour référence le même Evangile, mais chacun dans sa sphère. A contrario, la loi de 1905 de séparation de l’Eglise et de l’Etat a officialisé cette séparation, qui existait depuis la révolution française. Est-ce un progrès ?

Voyons ce qu’en disait le cardinal Ottaviani lors du Concile Vatican II :

« La doctrine traditionnelle de l’Eglise est que l’Etat ne peut être neutre en matière religieuse, puisque l’indifférence de l’Etat en matière de religion est contraire à sa nature même. L’Etat est en effet une société naturelle dont la fin est le bien commun des citoyens. En conséquence, il appartient à la nature de l’Etat le soin du bien commun tout entier (en tant que temporel sur cette terre). Or le bien commun couvre un champ beaucoup plus vaste que l’ordre public. Il est constitué par d’autres biens très importants, comme sont la vérité et la vertu, ainsi que la juste place des citoyens et de la société devant Dieu, auteur de la société. Et donc il appartient à la fin naturelle de l’Etat de procurer la vraie religion, de la conserver, de la défendre. D’où il suit que les limites à la liberté religieuse ne sont pas seulement les nécessités d’ordre public, mais aussi et surtout les nécessités de la vraie religion ». Et il ajoute : « je dis donc qu’il faut inscrire (dans les textes du Concile) l’affirmation solennelle que l’Eglise catholique a un droit vrai, natif et objectif à sa liberté, parce qu’elle est divine dans son origine et sa mission. (…) Le Christ et l’Eglise peuvent imposer une obligation morale, et dans les questions religieuses, qui obligent en conscience ».

Autrement dit, l’Etat a pour vocation d’élever spirituellement les hommes, et ceci ne peut se faire sans la religion. C’est là que se trouve la justification de ce pouvoir à deux têtes. Le régime républicain est donc une régression, ce que confirment aujourd’hui la perte du sens moral et la dégradation des mœurs.

Et la religion dont il est question ne peut être que le christianisme, car c’est la seule religion qui a développé cette théorie des deux glaives, alors que le judaïsme et l’islam confondent les pouvoirs spirituel et temporel, ce qui conduit à la dictature de la théocratie.

…….       Prenez  connaissance de l’article  complet en activant le lien ci-aprés.  …… http://www.vexilla-galliae.fr/civilisation/885-pouvoir-spirituel-et-pouvoir-temporel

Georges Tartaret

Posted in Action royaliste | Tagged , , , , , , , , | 2 Comments

22 juillet 2014. FETE DE SAINTE MARIE-MADELEINE, protectrice des responsables suprêmes de la Charte de Fontevrault.

Apparition-a-Marie-de-Magdala-Fra-Angelico“Noli me tangere”. Le Christ ressuscité apparaissant à la Madeleine . Fra Angelico. Musée du couvent San Marco (Florence)

En ce jour de la fête de Sainte Marie-Magdeleine, nous reproduisons ici * le texte d’une conférence donnée par Mgr Jean-Pierre Ravotti à la Sainte Baume le lundi de Pentecôte 5 juin 2006. Mgr Ravotti, qui a grandi à Saint-Maximin à l’ombre du couvent des dominicains abritant les reliques de sainte Marie-Madeleine, nous livre ici les raisons de son attachement à cette haute figure de sainteté que les Provençaux continuent d’honorer et aimer eux aussi

* Prenez  connaissance de l’article en son entier grâce au lien ci-dessous :http://leblogdumesnil.unblog.fr/2008/07/22/113-22-juillet-fete-de-sainte-marie-magdeleine/

NDLRB. Nous prions tous les lecteurs de cette mise en ligne de bien vouloir réciter – à l’apparition de cette image – une dizaine de chapelet  aux intentions des responsables suprêmes de la Charte de Fontevrault.

Posted in Armes du Providentialisme, Fêtes catholiques | Tagged , , , | 1 Comment

ACTION ROYALE – La Divine surprise

C’est désormais à flux continu que les migrants africains arrivent en Italie. Les frontières tombent. On nous annonce toujours plus de prospérité dans une ” Europe Unie “. Au-delà, on nous invite à abdiquer au mondialisme car nous serions parvenus au stade du ” village planétaire “. Dans un tel contexte, la Patrie apparait ringarde, et la religion de nos pères, odieuse.

La France est-elle donc vouée à disparaître en abdiquant sa Souveraineté? Nos élites républicaines y consentent au nom de l’idéologie européiste. Notre armée est bradée, nos villes sont souillées, nos églises sont vidées, notre jeunesse est gâchée, abandonnée, livrée. Les nations voisines semblent subir un sort similaire.

À vues humaines, il n’y a donc plus d’espoir de sauver nos nations Chrétiennes, qui 250px-VNO-fatimasemblent disparaître à jamais, laissant la place à un monde anarchique, livré à la loi du plus fort et du plus vicieux.                                            ——————>                               http://fr.wikipedia.org/wiki/Notre-Dame_de_Fátima#mediaviewer/Fichier:VNO-fatima.png

Il serait donc inutile de travailler à bâtir une doctrine de renaissance politique s’arc-boutant sur la foi Catholique si, le 13 juillet 1917, Notre-Dame à Fatima n’avait pas annoncé le triomphe de son Cœur Immaculé et que, alors, « il sera donné au monde un temps de paix »

Car Jésus-Christ a acquis par sa Croix la Royauté universelle qui réclame la soumission de tout l’ordre humain, et non pas simplement des cœurs, à sa loi et à ses volontés. Tout l’ordre humain signifie également la politique.

L’histoire de France et de ses Rois illustre parfaitement cette intervention de Dieu dans l’histoire humaine, en particulier par la vie et dans l’œuvre de Sainte Jeanne d’Arc, oeuvre autant religieuse que politique. Ce lien entre religion et politique sera rappelé lors des apparitions à Sainte Catherine Labouré, Rue du Bac à Paris, à la veille de la Révolution de 1830: s’il est vrai que la disparition de la Monarchie Très Chrétienne marque le triomphe de l’impiété, la Sainte Vierge annonce dans beaucoups de prophéties du Grand Monarque le triomphe universel du Christ, un temps de paix pour le monde et le rétablissement de la Couronne de France.

La Royauté du Coeur Douloureux et Immaculé de Marie est toute aussi affirmée que la Royauté du Sacré-Coeur de Jésus. Le Sacré-Coeur N.S. Jésus-Christ a dit à Berthe Petit en 1916 :

-C’est par le Coeur Douloureux et Immaculé de ma Mère que je veux triompher. “Coeur Douloureux et Immaculé “… titre que je veux voir premier dans l’appel à mon intercession.

Il a ajouté:

-Alors, aux supplications qui monteront au Coeur Douloureux et Immaculé de ma Mère, je manifesterai ma puissance dans une intervention miraculeuse qui s’imposera à tous (N.S. Jésus-Christ, à Berthe Petit  (1870-1943) en 1916).  http://www.mariedenazareth.com/qui-est-marie/influence-de-berthe-petit

Donc quand nous irons prier à genoux pour demander pardon au Sacré-Coeur à Pontmain comme à Paray-le-Monial, ce pour obtenir plus rapidement le Roi du Sacré-Coeur qui régénèrera la France en Son Nom, c’est à l’intercession du Coeur Douloureux de la Sainte Vierge Marie qu’il faut adresser nos prières.

Voici une ” Prière pour le Roi de France ” donnée par le Sacré-Coeur à une certaine Agnès-Marie le 11 Avril 2000:

NDLRBLa Charte de Fontevrault n’entend , pas plus que d’habitude,  ni infirmer ni confirmer les annonces ci-dessous                                                                                        

Référence  de l’illustration ci-dessous :http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/t1126-joie-de-dieu-d-agnes-marie

67331710-Dieu de tendresse et de Miséricorde, nous t’offrons nos coeurs et nos vies, nous t’offrons l’âme de notre Pays: sanctifie-nous, purifie nous, édifie ton règne parmi nous. Règne de Justice, de Paix et d’Amour, règne de la Volonté Divine. Que triomphe le Coeur Immaculé de Marie uni à ton Sacré-Coeur douloureux. Par tes Saintes Plaies, par ton Précieux Sang, O Coeur de Jésus, nous t’en supplions, donne nous ce Roi selon ton coeur, que nous te demandons à genoux par l’intercession de ta Très Sainte Mère. Que ton règne arrive, que ta volonté soit faite, viens Seigneur Jésus! Amen.

Cette prière peut être récitée en neuvaine, les jours précédant le pèlerinage mensuel à Paray-le-Monial comme à Pontmain, le dernier jour, la prière étant publiquement dite sur les lieux du pèlerinage, en foule. Il faut, à genoux, réciter un Pater, un Ave et un Gloria, suivi d’un chant à l’Esprit Saint: Veni Creator Spiritus… puis il faut réciter la Prière ci-dessus pour le Roi de France

C’est le début du Royaume de Dieu dont l’achèvement est au Ciel. Ce Royaume de Dieu sur la Terre s’appelle la Chrétienté. Cette Chrétienté a donné une pensée Chrétienne, une politique Chrétienne et une civilisation Chrétienne.

1. La pensée Chrétienne, bimillénaire, héritée de la sagesse biblique et de la philosophie grecque, est et demeurera la préparation intellectuelle nécessaire à toute communication humaine fraternelle, au-delà des murailles et des rideaux de fer que dressent les idéologies barbares, les anciennes comme les modernes, et malgré l’anarchie et les ruines, conséquences de l’actuelle apostasie.

2. La politique Chrétienne, héritée de la théocratie biblique et de l’ordre romain, est aussi une sagesse Royale, un art pratique désormais exemplaire, offert à tous les peuples pour leur permettre d’accéder à un ordre intérieur stable, paisible, juste et fort, comme aussi d’entrer dans le concert des nations policées qui sont résolues à tenir en échec tout retour offensif de la sauvagerie, ou à en revenir.

3. La civilisation Chrétienne, héritée de l’Évangile, conservée de siècle en siècle, enrichie des multiples apports des traditions des peuples, mais peut-être élevée à son plus haut degré de perfection par « la douce France », dans sa forme Capétienne-280px-Church_of_the_val_de_graceautrement dit Catholique et Royale- a été le moyen providentiel, inspiré, béni, protégé par Dieu, d’étendre et de profondément établir la Chrétienté parmi les peuples de la terre, dans la concorde que permettent d’admirables, d’incomparables mœurs communes:

——————-> http://fr.wikipedia.org/wiki/Église_du_Val-de-Grâce#mediaviewer/Fichier:Church_of_the_val_de_grace.jpg

Merci à Charlemagne, Saint-Louis et Louis XIV. La Royauté Très Chrétienne interrompue en 1830 reste la source d’inspiration et le modèle de toute Politique vouée au bien commun de la société, concourant ainsi indirectement au salut éternel de ses membres. 
Telle est la Chrétienté, dont non seulement les biens Divins mais les biens humains sont communicables, offerts à tous.

Aujourd’hui, la promesse de Notre-Dame à Fatima : « À la fin mon Cœur Immaculé triomphera. Le Saint-Père me consacrera la Russie qui se convertira, et il sera donné au monde un certain temps de paix », fonde notre espérance d’une restauration de la Chrétienté et de son extension au monde entier par une France redevenue Fille Aînée de l’Eglise et Educatrice des Peuples

La « Divine surprise » que nous accordera notre Mère Immaculée sera donc d’abord la restauration d’une Monarchie Royale Très Chrétienne qui rattrapera dans ses bras la France qui tombe pour la remettre debout. Elle la fera en France tout d’abord pour inaugurer le temps de paix qui sera donné au monde, elle l’opèrera aussi en Europe certainement, puis dans d’autres pays selon les desseins de la Providence Divine pour instaurer le règne universel du Christ-Roi

Confiants en la Providence, parce que nous croyons avec le Dr Lugi Gaspari de Bologne (1926-1995), auteur du Cahier de l’Amour,
http://nouveauroidefrance.forumactif.org/t436-docteur-luigi-gaspari-1923-1995-fils-spirituel-du-saint-padre-pio
que le Roi est l’expression de l’Amour de Dieu et de Son Sacré-Coeur, nous, Royalistes Fontevristes, nous savons que Sa Très Sainte Mère Immaculée donnera à Son Lieutenant le caractère et la qualité d’une formation politique et spirituelle nécessaire à son ministère Royal, formation à même de pouvoir donner aux Royalistes Français les raison d’espérer dans la vigueur de son action Royale, dont il n’est pas inutile de définir ce que pourrait la ligne de conduite : une politique Capétienne où un Roi pas fait que pour les touristes et les journalistes exerce de réels pouvoirs et où les corps intermédiaires, familles, paroisses, provinces, professions organisées par l’Etat Catholique et Royal, s’administrent librement sous l’arbitrage du Roi, garant de l’identité Chrétienne de la France, de ses traditions et de son patrimoine autant culturel que naturel, la mise en oeuvre de la Doctrine Sociale de l’Eglise faisant aussi partie des lignes de force de l’action Royale.

-Mais la France ne pas périr, car Dieu aime encore Ses Francs, et lorsque Dieu a résolu de sauver un peuple, il veille à ce que le sceptre de la justice ne soit remis qu’en des mains assez fermes pour le porter (Comte Henri de Chambord, Lettre à M. de Cheslong, dit Manifeste de Salbourg du 27 Octobre 1873).

Et nous, Royalistes Fontevristes, nous pouvons aider cette action Royale en agissant comme si tout dépendait de nous tout en priant comme si tout dépendait de Dieu, ce à travers une action politique Catholique et Française, Royaliste et communautariste préparant les chemins au Roi, défendant le Catholicisme traditionnel, la Contrerévolution dans la droite ligne de Joseph de Maîstre, le Drapeau Blanc, l’union du Trône et de l’Autel, la Royauté Sociale du Christ et de Son Sacré-Coeur, tout en demandant l’intercession du Coeur Douloureux et Immaculé de Marie et en opposant sans relâche à la violence sournoise qui s’exerce partout -contre l’âme de nos enfants, contre les Catholiques, contre les traditions de notre Pays, contre son Histoire, contre la sécurité et l’honneur de la France- nos valeurs Chrétiennes, familiales et patriotiques, sans rien lâcher.

Article mis en forme  par Hervé J. VOLTO, CJA, Président Honoraire de la Charte de Fontevrault (Président 1991-1994), membre du Chapitre Général et Délégué Officiel pour l’Italie

Posted in Armes du Providentialisme | Tagged , , , , , , , , , , , , , | 5 Comments

Coupe du monde de football. Bilan sur les violences commises par les supporteurs algériens en France

http://www.bloc-identitaire.com/docs/Bilan_CoupeduMonde_Supporters-Algerie_0714.pdf

Posted in Limites de la république | Tagged , | Leave a comment

GAR. Être royaliste . Notre éthique d’action

14514156088_3d825e14c1_zhttp://www.actionroyaliste.com/bibliotheque-du-gar/etre-royaliste/1381-notre-ethique-daction

Posted in Action royaliste | Tagged | Leave a comment

Le Sacré-Cœur de Jésus, salut du monde en général et de la France en particulier

Quelques mois auparavant, en octobre 1973, l’abbé de Nantes tenait une réunion publique (…) à Paris, sur le thème :le Sacré-Cœur de Jésus, salut du monde. (…)

UN DESSEIN DE MISÉRICORDE ET DE SALUT

Notre Père rappelait alors le grand dessein de miséricorde de Jésus-Christ sur son royaume de France, malheureusement contrecarré depuis trois siècles :

« Louis XIV n’a pas fait ce qui lui était demandé, ni Louis XV ; Louis XVI l’a promis mais c’était trop tard, quand il était prisonnier au Temple. Louis XVIII ne l’a pas voulu, l’impératrice Eugénie en a été dissuadée par l’archevêque de Paris. Poincaré, au pire moment de la Grande Guerre, n’en a pas eu l’audace, et le peuple souverain depuis lors ne s’en est nullement soucié, tombant de défaites en malheurs, sans plus de réflexion ni de remords…

« Sans doute, les Vendéens ont mené leur combat sous le signe du Sacré-Cœur, qu’avait popularisé parmi eux saint Louis-Marie Grignion de Montfort. ( …)

« Sans doute, nos arrière-grands-pères ont décidé de bâtir le Sacré-Cœur de Montmartre, en hommage de repentir et de dévotion au Christ Sauveur. Mais leur geste religieux ne déboucha pas sur une réforme, – une révolution –, de toute leur vie temporelle conformément aux appels du Sacré-Cœur… Sans doute une Archiconfrérie du Sacré-Cœur se développa rapidement entre 1873 et 1914; et les soldats de la Grande Guerre arborèrent par milliers de petits drapeaux marqués du Cœur de Jésus sur leurs vareuses bleu horizon, et la paix leur fut donnée mais ni belle, ni complète, ni stable. Ils ne firent pas eux non plus, d’autres malgré eux ne firent pas ce que le Ciel demandait depuis tant de temps à la terre, et principalement, d’abord, à cette terre de France qui lui appartient, “ tribu de Juda de la Nouvelle Alliance  ”, selon le mot de saint Pie X.

« Et comment ne pas rappeler la floraison du signe sacré, de l’emblème du Père de Foucauld sur les murs d’Alger, d’Oran, de Constantine, partout le Cœur et la Croix témoignant de la volonté (…) de garder cette terre française au Christ-Roi. Et pourtant l’Algérie a été perdue pour la France et pour le Christ ! Que devait-on faire donc, qu’ils n’ont pas fait ? Comment la leçon de tant de débâcles peut-elle être pour nous une leçon d’espérance, de certitude, de courage ?

« Eh bien, je persiste à vous dire : le Sacré-Cœur a promis. Il tiendra ses promesses. Mais il les tiendra parfaitement quand les hommes auront tout simplement et vraiment accompli le peu qu’il leur demande, mais qu’il leur demande absolument. »

Et notre Père de conclure : « C’est ici la pierre d’achoppement depuis trois siècles. Si les humbles acceptèrent de bon cœur et en grand nombre la dévotion nouvelle, les grands ne l’acceptèrent pas, ne voulurent pas se conformer aux Volontés de ce Divin Cœur qui leur étaient transmises par des saints. Quant aux tièdes et aux méchants, ils lui furent hostiles avec un acharnement extraordinaire. C’était prévu :

« Il m’a fait connaître, écrivait Marguerite-Marie à la mère de Saumaise, qu’il n’a que faire des puissances humaines parce que la dévotion et le règne de ce Sacré-Cœur ne s’établirait que par des sujets pauvres et méprisés, et parmi les contradictions, afin que l’on n’en attribuât rien à la puissance humaine. »

http://crc-resurrection.org/toute-notre-doctrine/restauration-nationale/histoire-france/revolution-francaise/louis-xvii/iii-resurrection-roi-glorifie/

Posted in Action royaliste, Armes du Providentialisme | Tagged , , , , , , , , , , | 1 Comment

Deux étranges prophéties afférentes au Mont Saint-Michel

Une légende du Mont-Saint-Michel
Publié le janvier 4, 2014 par gavroche60

In Straton le Nîmois, Chronique de l’Etrange, Point de Vue 18 fév 1983

Voici une légende pas très connue liée au Mont Saint Michel et à un épisode de la Révolution. La prophétie concernant les rois de France l’est un peu plus. Elle est tirée de la Chronique de l’Etrange, un billet hebdomadaire toujours captivant qui paraissait dans le magazine Point de Vue signé par un pseudonyme aussi étrange que la chronique : Straton le Nîmois.

Au début du Xème siècle, lorsque le mont Tombe fut consacré à Saint Michel, patron de la France par l’évèque d’Avranches, il y avait, au dessus de l’abbaye nouvellement créée, une grande statue de l’Archange, dont l’épée dressée avait l’air de défier les orages et d’écarter les tempêtes. Une vieille prophétie d’un abbé Richard de Toustain annonçait que l’abbaye serait ruinée du jour où l’image de l’Archange serait renversée.

Or, la statue, qui bravait l’ouragan, fut pulvérisée par la foudre pendant l’été de 1788. Un an plus tard, la  Révolution commençait, le mont Saint-Michel, “laïcisé” en février 1790, devenait le mont Libre. Et, le 12 octobre 1791, un groupe de sbires conduits par Jacques Fromond, procureur-syndic d’Avranches, venait faire saisie des biens abandonnés par les moines.

Les objets précieux furent d’abord pillés, puis plusieurs cuveaux remplis de tous les ex-voto qui ornaient la chapelle de saint Michel. L’un d’eux contenait les coeurs d’or, d’argent ou de cuivre que les fidèles pèlerins avaient offerts à l’Archange en reconnaissance de grâces obtenues. Le coeur était en effet le plus offert. il était généralement surmonté d’une petite croix ou d’une flamme et entouré d’une couronne d’épines. Souvent creux, il s’ouvrait alors comme un boitier de montre et l’on glissait à l’intérieur un petit morceau de parchemin sur lequel était écrit l’objet du voeur formé ou exaucé.

LE PASSE SURGIT

La rapine terminée, le procureur et un bijoutier se placèrent sur la plate-forme, dite Plomb-du-Four, pour faire l’estimation du trésor. Ils y travaillaient depuis une heure, quand Formond s’arrêta d’écrire. Ses doigts tremblaient. L’expert venait de lui passer un petit coeur de cuivre et s’étonnait :

- Avez-vous froid ? On dirait que vous grelottez.

Le procureur s’était vite ressaisi. Il n’ignorait pas que son compagnon était l’indicateur d’un comité public. Sous un prétexte quelconque, il l’éloigna un moment de la terrasse et examina le petit coeur avec soin. il portait, gravé sur une de ses faces, les lettres J.F., ses propres initiales, et à l’envers une date : 29 septembre 1751. Il l’ouvrit. Sur une minuscule feuille de parchemin étaient écrits ces mots : Claude Fromond et Jeanne Courtois, époux, ont offert ce coeur à l’Archange saint Michel, qui préserva miraculeusement leur enfant, Jacques, victime d’un accident affreux. Que le Prince des milices célestes protège à jamais leur fils chéri.

Toujours trembrant, l’infortuné procureur se souvint que, quarante ans plus tôt, le petit enfant qu’il était avait reçu un terrible coup de pied de cheval. Pendant dix jours, il fut agonisant. Le médecin avait constaté une double fracture du crâne et déclaré qu’un miracle seul pouvait rendre la vie au blessé. Ses parents invoquèrent aussitôt saint Michel, lui vouèrent leur unique enfant et, lorsqu’il guérit, s’en allèrent offrir à l’Archange cet humble ex-voto que le procureur-syndic découvrait soudain parmi tous les coeurs mis au pillage

L’AUTRE PROPHETIE

L’histoire raconte que sa raison sombra brusquement devant ce rappel du passé et que, du haut du Plomb-du-Four, qui surplombait la base du mont de près de trois cent pieds, il se jeta dans le vide, emportant son secret dans la grande tombe de sable et d’eau, qui ne le rendit jamais.

Vingt ans plus tard, vers 1811, un pêcheur de coques trouva, entre le mont et Tombelaine, un petit objet de métal tout oxydé par l’eau de mer. il le vendit pour quelques sous à un habitant du pays. C’était le coeur de cuivre, qui impressionna à tel point le coeur du pillard en lui rappelant son enfance que le malheureux avait préféré expier en se faisant justice.

A cette même époque, on connaissait une prophétie menaçant des plus grands malheurs la postérité du roi qui s’abstiendrait du pèlerinage à Saint-Michel, et cela jusqu’à la troisième génération. Tous les rois, depuis Philippe-Auguste, n’avaient jamais manqué à cette pieuse obligation. Louis XV, le premier, osa s’en dispenser. Or son successeur, Louis XVI, mourut sur l’échafaud. La tragique odyssée de Louis XVII est connue. Le comte de Chambord, du point de vue de l’hérédité royale, représentait la troisième génération….

Il n’y en eut pas une quatrième !

http://gavroche60.com/2014/01/04/une-legende-du-mont-saint-michel/

Posted in Société traditionnelle | Tagged , , , , , , | Leave a comment

Un 14 juillet dont le Président Hollande n’aurait pas osé rêvé.

Sifflé sur les champs Elysées  et  confondant  ” prisonnier  et ” présumé” dans son interview télévisé

http://www.huffingtonpost.fr/2014/07/14/fete-nationale-14-juillet-francois-hollande-siffle-revue-troupes_n_5583529.html

 

 

 

Posted in Limites de la république | Tagged , | Leave a comment

Parlant de Louis XVI dans “Secrets d’histoire”, la brodeuse Montebourg ne fait pas dans la dentelle.

Stéphane Bern dans l’ Emission Secrets d’histoire » intitulée pour la circonstance : « Danton aux armes citoyens !

Montebourg y évoque « la naissance du patriotisme » avec la Révolution, comme si la France n’existait pas avant 1789… Puis de « cette Nation qui a décidé un jour de se débarrasser de son roi, de son oppresseur », on ne fait vraiment pas dans la demi-mesure chez Montebourg. Alors qu’un honnête homme, avec un minimum de culture historique sait très bien que Louis XVI n’avait absolument rien d’un ignoble tyran. La perle du ministre de l’économie reste la déclaration suivante, toujours au cours de cette émission : « La république pour se défendre viole ses propres principes »… Preuve irréfutable, que ce régime dépourvu de bons principes, n’est fait que pour les opportunistes et les menteurs qui vendent au peuple français trompé une démocratie de façade.

http://beaudricourt.hautetfort.com/archive/2014/07/15/stephane-bern-l-art-du-double-jeu-5411291.html

NDLRB . Il n’est sans doute pas inutile  de rappeler  que, parmi nos rois, Louis XVI fut un de ceux  qui réforma le plus son royaume.                                                        http://www.youtube.com/watch?v=KWxZThvptP4

 

 

 

Posted in Limites de la république | Tagged , , , , | Leave a comment